Les différents types de ranges au poker

Freudinou vous présente les différentes types de ranges que l’on rencontre au poker : les polarisées, les linéaires, les mergées ou encore les mixées et les capées !

LIRE LA SUITE

7 J'aimes

Super article @Freudinou
Clairement dans la liste à conseiller aux joueurs qui débutent ou qui ont besoin d’un rappel des bases!

2 J'aimes

T’es pir qu’un nit sur ta range mergée ! t’aurais pu élargir un peu ça comme dans madame ! :smiley:

1 J'aime

Comme c’était pour simplement illustrer un concept, je n’ai pas forcément été chercher la précision. Libre à toi de voir si tu veux aussi faire un parallèle avec ça petit kangourou :slight_smile:

Salut @freudinou !
Cet article m’a pas mal éclairé sur la visualisation de ce qu’est une range mergée ou polarisée.

Mais, comment on connaît l’équité brute d’une main? (tu en parles à propos des ranges linéaires)
J’entends souvent parler de top 5%, 10%, etc, est-ce qu’il y a un charte, un ordre précis à connaître ou est-ce que c’est un calcul simple?

1 J'aime

Bonjour @K_Himura le logiciel flopzila qui n’est pas trop onéreux et facile d’utilisation de donner toutes les réponses qui tu cherches. D’ailleur @Freudinou en a fait un très bon tuto

1 J'aime

Hello @Freudinou,

Merci pour cet article !! :wink:

Il existe aussi la range du canard fougueux qui demeure à ce jour toujours un secret :rofl:

zz

Voici le canard pantouflard aussi !! :wink:

aa

4 J'aimes

Encore GG et Merci @Freudinou, pour ce nouvel article qui structure et illustre de vaste concept parfois flou et souvent sujet à mauvaise interprétation.

1 J'aime

@K_Himura Pour connaître l’équité brute d’une main, effectivement tu peux voir cela avec un logiciel comme Flopzilla ou Equilab. Maintenant un paramètre important à prendre en compte est la réalisation de l’équité. Par exemple imaginons un joueur qui ouvre au BTN 45 % des mains, sache que J6o a quasiment la même équité qu’un 75s contre cette range, pourtant on préférera bien mieux payer 75s en raison de la jouabilité de la main.

Le tuto Flopzilla : https://www.poker-academie.com/apprendre-poker/logiciels-poker/5350-tutoriel-video-comment-bien-utiliser-le-logiciel-poker-flopzilla.html

@phit Il me faut absolument la version pantoufles…

1 J'aime

@freudinou faute d’accord corrigée dans le titre du sujet :wink:

Tu dois te sentir encore mieux :slight_smile:

Oui mais je reste quand même mauvais en reads…je viens de capter que Yvan = Yvan…:rofl:

1 J'aime

C’est la magie des identités virtuelles :slight_smile:

Au moins sur FB, nous n’avons pas des têtes d’animaux :wink:

1 J'aime

@Freudinou Bon allez quelques remarques plus sur le fond que sur la forme :slight_smile:

Le terme souvent utilisé de “range capée” est selon moi une mauvaise traduction de capped qui signifie “plafonné” et donc “éventail plafonné” éclaircit plus la définition d’une range dépourvu des nuts.

Du coup, il me semble que capée et condensée, ce n’est pas la même chose.
Pour moi, condensée, c’est la traduction de merged (mergée est un anglicisme).

Une range polarisée contient plusieurs pôles (traditionnellement un pôle de value et un pôle de bluff) alors qu’une range condensée regroupe l’ensemble des mains pour les jouer de la même manière.
En tout cas, c’est ainsi que je comprends la notion ‘polarisée’ qui s’oppose à ‘condensée’ (3bet “mergé” pour 3bet uniquement en value par exemple).

Remarque : une range linéaire ne part pas forcément des mains les plus fortes (par exemple une range de call linéaire ne contient pas forcément AA). Pour moi, c’est juste qu’il y a continuité dans la force des mains qui composent la range (ceci dit, cette notion même de force est subjective).

Bonus : Range bounded below = contraire d’une range plafonnée (elle ne contient pas de mains très faibles).

Source (par exemple) : https://www.tournamentpokeredge.com/linear-or-polarized-3-betting-a-strategic-blueprint/

Remarque : dans cet article, il est dit qu’une range ne peut pas être à la fois linéaire et polarisée. Pourtant, on peut 3bet polarisé avec une range de value et une range de bluff (3bet/fold) avec linéarité dans l’ensemble des mains. Sémantiquement les pôles représentent des extrémités disjointes mais je pense que les pôles sont surtout à l’opposé dans la façon de les jouer (et pas dans le tableau des mains).

Pour compliquer le tout, il y a confusion des termes entre la range qui représente l’éventail des mains dans leur ensemble et les (sous-)ranges qui la composent (représentant la façon dont on joue les mains) : par exemple, range de raise, range de call, range de fold …
Autre exemple : une range de 3bet polarisée contient souvent une range de 3bet/fold, une range de 3bet/call et une range de 3bet/5bet (et on pourrait donc même identifier 3 pôles).

Bref j’ai toujours trouvé confus les catégories de range avec des définitions variables suivant les sources et tout ça reste mon interprétation
Le plus simple pour moi a été de comprendre ‘range’ comme une regroupement de mains que l’on joue de la même manière. C’est ce que tu indiques à propos des ranges splitées (dans la stratégie mixée) où une main peut se retrouver dans deux (sous)-ranges différentes.

Ceci dit au-delà du vocabulaire, ce sont les conséquences stratégiques de ces différentes catégories de ranges qui sont importantes et ton article est vraiment éclairant sur ce point.

2 J'aimes

Merci Yvan pour tes remarques qui sont toujours constructives et je me permets de le souligner, bienveillantes.

Alors en préambule, il faut savoir que j’ai eu une contrainte supplémentaire : l’espace de l’article est limité car destiné à la publication papier, du coup cela m’a obligé à un travail de synthèse à m’arracher les cheveux (et quand on sait les problèmes de cheveux que j’ai, on sait que ça m’a coûté…) :wink:

Autre préambule et petit spoil : il existe une version vidéo de cet article où j’ai pu mettre un peu plus temps à développer les choses. J’ai pu reprendre les définitions de certains coachs…mais surtout souligner le fait que comme le poker n’a pas vraiment d’institution officielle qui le représente, finalement un terme s’impose suivant des principes assez obscurs et pas forcément objectifs. Par exemple dans son dernier livre Janda donne la définition “A condensed range is a range that consists of only or mostly medium strenght hands”. Bon j’ai été vérifié la traduction de condensed histoire de ne pas me faire avoir par un faux ami…Il précise plus loin “Also note players will often refer to condensed range as “capped” ranges, meaning no strong hands exists in the range” ce qui traduit l’ambiguïté à laquelle tu fais référence à mon sens. En parcourant un peu le net, j’ai pu constater qu’on pouvait trouver des nuances, par exemple condensée pouvait faire référence à un regroupement de mains moyennes tandis que capée faisait effectivement référence à une range sans nuts mais qui pouvait avoir des merguez. Perso, je suis plutôt OK dans l’absolu avec les différences que tu évoques mais disons que j’ai pris une décision pédagogique à ce sujet.

De même concernant une range linéaire, tout dépend encore une fois des coachs (et le terme s’imposera suivant leur influence). Par exemple, Peter Clarke fait clairement référence au fait de partir du haut de la range même s’il parle du préflop. Idem pour Ian Salter et là c’est sur le postflop. D’ailleurs dans cette prochaine vidéo, je propose un débat sur ce sujet auquel je te convie bien entendu (oui je sais, je fais du teasing). Janda a une définition plus subtile : “A linear range is just a range that’s composed of all the best hand types”, tout dépend de ce qu’on entend par “the best hand types”.

Bien entendu, on s’entendra toujours sur le fait qu’on peut donner les noms qu’on veut, l’important est de bien comprendre la stratégie qui découle de tout ceci. Néanmoins, je pense qu’il est clair que cela dessert l’apprentissage de ne pas avoir d’institution qui définit une bonne fois pour toutes les termes.

2 J'aimes

Merci pour cet article !

Deux ptites questions :

1- Pourquoi notre range polarisée doit avoir plus de mains en value, puisque on la joue face à un adversaire qui fold beaucoup sur les relances adverses ?

2- Dans la range linéaire, on recherche l’EV postflop plus que l’équité brute, mais n’est ce pas la même chose pour le choix de nos mains en bluff dans la range polarisée ?

1 J'aime

Merci pour ton retour Aurélien, concernant tes questions :

1 - Il n’y a pas vraiment d’indications concernant les ratios, c’était donné à titre indicatif. De base, on aura quand même tendance à avoir plus de bluffs. Ceci étant, pour rebondir, je peux parfois avoir des stratégies où je fais miroiter à vilain que j’ai beaucoup de bluffs alors qu’en réalité ma range est orientée value ou en tout cas pas aussi orientée bluff qu’on pourrait le croire. Par exemple vilain me voit retourner des 22, 75s, J8s…mais je ne les 3bet qu’à une certaine fréquence, si bien que le temps que le joueur capte, il va continuer de payer large une range qui se fait crush. Assez efficace en micros où les joueurs n’ont en plus pas forcément conscience des nombres de combinaisons.

2 - Oui c’est la même chose d’où la sélection du haut de la range de fold.

1 J'aime