Nos tableaux des ranges en cash game (micros limites NL2 et NL5)

2 J'aimes

LA VIDÉO EXPLICATIVE

1 J'aime

Des ranges un peu plus poussées et pointues, destinées aux joueurs de petites limites (NL10), arrivent en fin de journée.

Celles ci seront réservées aux silver (et gold obv)

4 J'aimes

Merci pour tous ces bons conseils et le boulot abattu!

2 J'aimes

Le niveau en micros va encore progresser avec ces tableaux en plus les vilains vont maintenant 4bet bluff en NL2/5 :slight_smile:

Par contre je trouve les ranges d’open UTG & HIJACK particulièrement serrées je dirai UTG 14% et HJ 17% minimum.

GG pour le taf sinon :wink:

1 J'aime

Salut :slight_smile:

Les ranges de NL10 sont-elles toujours prévues aujourd’hui?

Merci bonne soirée

Je pense que @Barth_Gury est déjà en tenue de soirée ! Ce sera donc pour demain :slight_smile:

1 J'aime

Merci encore coach pour ton travail et tes précieux conseils. Un vrai plaisir de profiter de tout ça!

1 J'aime

Ok on va patienter jusqu’a demain…
Et surtout bonne soiree à @Barth_Gury :laughing:

mom03419-configurable-disfraz-marinera-travesti-adulto-mom03419

3 J'aimes

Redevenons sérieux :slight_smile:

Quelques petits conseils pour les +/- débutants au sujet des ranges d’open:

Elargir nos ranges quand:

  • fish(s) dans les blinds pour le(s) jouer en position.
  • j oueur passif après nous qui va peu nous 3bet et jouer fit or fold.
  • joueur qui va beaucoup fold sa SB/BB ou qui fold beaucoup vs Cbet.
  • joueur très serré/nit à parler derrière qui va souvent fold vs un open exemple:
    au cutoff si nit au btn ouvrir quasiment avec notre range btn.

Resserrer nos ranges quand:

  • joueur agressif derrière nous qui va 3bet beaucoup ou dégen qui va nous mettre la pression.
  • réguliers dans les blinds.
  • shortstack derrière nous, ne pas jouer de SC mais plutôt des gros broadways
    et/ou des mains avec lesquelles on n’est prêt à suivre un all in pre flop.
1 J'aime

En sachant qu’en micros la plupart des regs est trop nit, ça me semble assez moyen comme ajustement.

ouais, on resserre sa range d’open mais on élargit sa range de call3bet/4bet… (bon là c’est sans doute jouer sur les mots).

Mais sinon assez ok que des conseils comme ça sont meilleurs que les ranges en elles mêmes tellement les profils caricaturaux des joueurs vont nous faire dévier une tonne des tableaux en question.

2 J'aimes

C’est le problème de faire des ranges globales alors qu’on devrait faire des ranges par site et bien entendu, on a mixé NL 2/NL 5 mais l’idéal serait de faire deux ranges distinctes.

Par exemple, ça ne me dérangerait pas de conseiller d’élargir sur la NL 2 Winamax au HJ, les joueurs respectent un minimum les opens et il y a pas tant que ça pots multiway. On fait la même chose sur Party Gaming et le joueur se retrouve à jouer des multiway avec des problématiques de kicker, de FE floue, etc. D’où mon conseil d’open si tight.

Dans l’absolu je suis globalement d’accord, seulement ça pose un gros problème pédagogique pour le public visé. Là, il y a pour résumer 7 paramètres à gérer. Le joueur doit donc penser à ça, regarder toute la table, son tracker et/ou ses notes, tout en ayant souvent d’autres tables à gérer. Le tout pour jouer des mains qui seront souvent plus gourmandes en ressources cognitives. Et bien entendu, mieux vaut ne pas trop se planter sur les paramètres, le 21/17 sur 150 h fold-t-il souvent sa SB par exemple ?

Pour moi, il y a trop d’informations pour le public visé, si un joueur a suffisamment de compétences inconscientes pour gérer cela, alors il y a fort à parier qu’il ne sera plus à ces limites pendant très longtemps.

Bien entendu, ça ne veut pas dire qu’il faut être rigide et faire de la rétention d’info. Par exemple, élargir pour jouer un fish en position, c’est quand même du bon sens de conseiller cela mais disons que je n’aime pas distiller toutes ces infos à prendre en compte au début et donc encore moins dans le format proposé ici. Je pense que ça a plus tendance à embrouiller et surtout ça prend une énergie qui serait mieux utilisée ailleurs à mon sens.

Ca dépend ce que tu entends par « nous ». Toi, moi, oui. Concernant le joueur de NL 2/NL 5 classique, je lui conseillerais de rester tout de même assez rigide sur tout ceci. Si il est à ces limites, il y a une raison, il y a fort à parier que les paramètres qui nous feraient dévier de ces ranges lui causeront beaucoup d’erreurs. Le simple fait de jouer un KJs en early pour jouer un fish et se retrouver finalement contre un reg en position peut rapidement tourner au drame. Surtout que le mental est en général encore assez fragile.

Après c’est une nouvelle fois pour moi une question de mesure et de juste milieu, ce qui est bien entendu subjectif. Il y a également fort à parier que le joueur qui suivrait « bêtement » et de manière rigide ces ranges sans apprendre à en sortir restera aussi longtemps en NL 5- car il lui manquera l’essence de ce jeu qui est l’adaptation.

3 J'aimes

je suis pas d’accord avec toi mais je comprends tes arguments :stuck_out_tongue:

1 J'aime

Génial, de beaux tableaux colorés ! Je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul à m’y intéresser^^.

C’est assez rare de trouver des ranges complets dans la plupart des situations possibles. Bravo et merci pour le travail. Evidemment je ne peux pas ne pas les commenter, c’est que j’ai une réputation à tenir ^^.

La profitabilité de ces ranges ne fait aucun doute, et je suis d’accord avec le fait qu’avoir des ranges pré-établis est important pour se situer; et que trop chercher à en dévier pour des EV très marginales est assez énergivore, même si ça reste important.

Quelques commentaires rapides sur ces ranges:

Open raise.

HJ: un peu surpris de trouver ATo mais pas KJo (tout comme en call BB vs EP). J’ai l’impression que ce sont deux mains de force à peu près égale, la première ayant une meilleure equity pure, mais la seconde une meilleure equity post-flop (un peu comme AJo et KQo, la seconde étant souvent plus profitable malgré une equity PF moins forte). Freudinou, d’après ton exp ATo gagne plus ?

CO: C’est la seule position un peu loose avec des 1 gappers et très bas SC. J’ai tendance à préférer open K7s-K6s que 86s ou 43s.

En fait ça ouvre le débat de « mains qui nous feront moins commettre d’erreurs » (86s 43s), contre de « mains plus fortes mais plus difficiles à manœuvrer » (K7s K6s). Pour moi le seul problème c’est qu’on ne récupère pas forcément la position, et ce sont justement des mains pour lesquelles la position est importante. Ce sera donc une situation où le profil de BU sera plus important que celui des blindes (hormis les taux de 3bet). Et donc une des situations où les conseils de Balla seront les plus opportuns.

BU: L’amateur de beau jeu que je suis a un peu de mal avec les K7o- ^^. C’est marrant parce que perso je fais l’inverse: je les ouvre en SB vs nit BB, mais jamais au BU, mais c’est vraiment pour la FE PF. Par contre j’aime bcp jouer les cartes medium connectées, comme 97o. Je trouve qu’en ranges loose vs ranges loose elles se jouent super bien, et je suis toujours étonné de voir qu’elles sont rarement proposées dans les tableaux de ranges.

Call et 3bet.

Une chose qui me frappe dans les ranges de 3bet, c’est le ratio offsuit/suited en faveur des premiers. Je crois qu’il faut en avoir conscience, même si la force des ranges mergés compense ce problème « d’équilibrage ».

Il manque juste un petit commentaire sur l’importance des sizings adverses pour construire nos ranges de défense. Par exemple en BB il est très profitable de défendre any PP vs 3-4x, mais au delà ça devient moins évident.A mon avis, il s’agit là du seul défaut de l’article. Bien qu’on se doute que ces tableaux sont valables sur des sizings d’open standards, et s’ils sont plus gros on va resserrer les ranges (et plus jouer en 3bet ou fold dans certaines positions).

BB vs EP, de mon exp les SC sont légèrement EV- à défendre (profitabilité marginale bouffée par le rake et les erreurs qu’on fera plus souvent OOP). Mais pour l’apprentissage ça ne me dérange pas. Juste peut-être insister que pour défendre certaines mains en BB il faut aussi travailler son jeu post-flop sinon c’est l’hémorragie de bb.

Call de SB. Je ne reviens pas sur le débat « ranges de call en SB ou non ». Mon avis perso est que c’est surtout les PP moyennes qui ont une meilleure profitabilité en call qu’en 3bet, mais que pour l’équilibrage des ranges c’est plus facile de jouer en 3bet ou fold. Je parle surtout pour les spot SB vs EP 3x. Ce débat est donc hors sujet ici.

Cependant je suis un peu surpris de trouver des nano PP et SC en call. Ce sont normalement des mains qui se jouent bien IP et/ou avec de bonnes odds, ce qui n’est pas le cas ici. De plus le setmining vs ranges loose (SB vs BU) est difficilement profitable. Freudinou, j’aimerais bien avoir plus d’infos sur ce choix, pour quelles raisons tu penses que c’est OK de les call.

SB vs EP (on a le même tableau vs CO/HJ/UTG), je pense qu’on doit fortement appliquer le gap concept et ne pas défendre AJo et KQo vs EP. De mon exp même AQo est pas si rentable que ça.

BU vs EP, je ne sais pas si bcp de joueurs auront la force de fold QJs et JTs ^^. Perso, j’aime bien aussi défendre les low SC qui se jouent bien IP vs ranges orientés cartes hautes.

AJo et KQo. L’importance du gap concept avec les broadways offsuit. Je pense qu’il est bien de rappeler qu’on va les défendre seulement si on pense que Vilain open ATo et KJo et qu’on va suffisamment souvent réaliser notre equity. C’est la même chose avec ATo et KJo BU vs CO (Vilain doit open A9o- et KTo- et on devra souvent réaliser notre equity post-flop et ne pas trop souvent se faire squeeze. En passant ce sont des mains pas mal à 3bet IP.

Défense vs 3bet.

Je sus impressionné par la proportion des 4bet bluff. C’est pas précisé mais je suppose que ce ne sont pas des 4bet automatiques.

Sinon, un petit mot sur les ranges de squeeze et d’over-limp ?

Freudinou, j’en profite pour te féliciter pour tous les articles de qualité que tu nous offres. On attend avec impatience les ranges NL10 !

4 J'aimes

Heu sauf erreur de vision de ma part , le tableau PDF SB n’est pas le bon m’sieur :confused:

il s’agit du même fichier que le BB. Il faut scroller un peu, les tableaux SB sont sur la feuille suivante.

2 J'aimes

:flushed: Merci @Barth_Gury :ok_hand:

C’est l’occasion pour moi de te remercier aussi mon cher Latexa, j’apprécie de voir des personnes comme toi qui vont faire avancer le débat dans un bon esprit, c’est toujours un plaisir d’échanger avec toi même si je n’ai souvent pas assez le temps de m’investir. D’ailleurs je ne te cache pas que j’ai été voir les ranges que tu proposais, tu auras compris que je ne suis pas d’accord sur tout en voyant ces tableaux, mais sache que j’ai également changer 2/3 choses en les voyant et en me disant « oui je pense qu’il a raison, c’est mieux ».

Assez fait de bisous, entrons dans le vif du sujet :grinning:

Pour commencer, quelques idées directrices :

  • Une obsession des kickers. Quand un joueur a AJ sur AT7xx et qu’il se prend 3 barrel, j’entends quasi systématiquement « je paye car j’ai une bonne top paire ».
  • Application du gap concept en essayant de ne pas tomber dans la caricature
  • Chez les adversaires, check = abandon
  • Faire attention au jeu oop.
  • Surtout, depuis bientôt plus de 2/3 ans, j’observe une chute générale des stratégies de Cbet, les joueurs ne savent plus envoyer du parpaing au flop. J’ai mon idée sur le pourquoi, mais c’est la différence avec ma génération qui a appris le jeu avec Harrington et qui vénérait des Gus Hansen, Tomy et Elky. Au début quand j’étais coach, les joueurs me ramenait du 75 % systématiquement, aujourd’hui si je caricature, c’est plutôt du 40 %…Ceci contrebalance l’effet « faire attention au kicker » car on va pouvoir gagner souvent le coup en misant après le check. J’ai donc dû essayer de trouver un juste milieu entre ces deux extrêmes…

Le ATo, oui j’y tiens car les regs surestiment les Axs qu’ils vont beaucoup call en BTN/CO selon l’argument qu’il font des couleurs. D’ailleurs parfois je demande à quelle fréquence le tirage va tomber pour eux, il n’est pas rare qu’on me dise 1 fois sur 3 au flop…Tandis qu’ils ne vont pas call de base un K2s.
En BB vs HJ-, oui j’ai pris une décision, c’est pas l’envie de le mettre qui a manqué, j’ai finalement décidé que le danger était grand face AJ/KQ, qu’il n’y a pas trop de value cut à ce niveau chez l’adversaire et que le joueur en BB osera moins stab turn car « c’est UTG qui a ouvert ».

Logique du kicker. Disons que je pars du principe que le joueur ne va pas s’enflammer avec Top paire 7 kicker 5. Ca joue tout seul entre guillemet…en espérant que ça sache fold sur un raise si ça hit la flush…:wink: Et là je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il faudrait développer sur les profils en face, ce que j’ai décidé de ne pas faire ici pour des raisons pédagogiques comme on dit.

Pour être sincère avec toi, je n’avais pas été aussi loin dans le comparatif avec 97o pour les micros.

Oui effectivement, implicitement je suis parti sur des sizings standards. Ceci étant, dans ma vidéo NL 10, j’argumente sur le fait de ne quasiment rien changer.

Aïe, c’est toujours le problème de prendre une décision avec ce genre de main. Il m’avait semblé que les joueurs s’en tiraient pas trop mal mais ici on ne va pas faire de la malhonnêteté intellectuelle, je n’ai pas été vérifié toutes les bases de données de mes joueurs en NL 2 dans cette config. De plus, c’est une fois encore l’éternel débat : est-ce que ça ne se call pas sur Unibet et ça se fold sur Winamax ? Je serai attentif, si je constate une véritable hémorragie, je proposerai une correction.

Ca aussi j’ai pas mal hésité. En faisant un peu d’ego, j’espère que les joueurs verront certaine de mes vidéos où j’insiste sur l’agressivité nécessaire à avoir avec. En fait ces mains sont facilement EV+ à ces limites si on ose check/raise un minimum et surtout si on sait miser quand ça check. Il me semble que je le précise sous une autre forme dans la vidéo. Le souci étant que parfois, avec 44/65s sur 852T, le joueur va checker la turn après un check flop suivant l’argument « j’ai de la showdown » et là ça devient compliqué. Ce n’est pas nécessairement une erreur théorique, mais dans la pratique, le runnout et l’agressivité que le double check peut déclencher va souvent seller son sort.

Il y a 2 ans, je n’aurais pas proposé de tels call mais ces dernières années, les joueurs ont pas mal élargi leurs ranges d’open, il y a notamment plus de Axs UTG. KQo reste en revanche un choix délicat, j’ai tranché en me disant qu’une range UTG va nous voir fort sur notre call en SB et rester calme avec les mains moyennes. Hors, souvent la range adverse n’a vraiment touché quelque chose d’intéressant que 30/35 % du temps, ou pour le dire autrement, ne peut assumer l’agression qu’avec 30/35 % de la range (TP+ et bons tirages). Je table sur le fait que outre l’équité de la main tout de même, ça foldera pas mal au stab. Et j’espère que la SB cette fois ne va pas se dire « oui mais c’est un open UTG ».

Si, ce sont des 4bet automatiques si les conditions sont réunies. Les ranges que je propose sont volontairement déséquilibrées dans certaines config, idem pour la NL 10. Je pars du principe que ceux qui s’amusent à 3bet bluff vont un peu trop abuser de leur nouveau jouet (oui j’ai des pseudos, vous croyez que je vous vois pas les kangourous ?) et elle sera elle-même déséquilibrée. En vérité, c’est surtout une config qu’on aura sur Winamax, je pense que 9 fois sur 10 on restera sur du classique.

Peut-être un autre jour, je fatigue aujourd’hui !

2 J'aimes

je viens d’imprimer les tableaux et j’ai remarqué une petite coquille sur la page RANGES DE DEFENSE Vs 3BET au niveau de la légende des couleur le rouge et le bleu sont notés tous les 2 4 BET / FOLD. le rouge devrait etres 4 BET / CALL. petite erreur uniquement sur le fichier pdf :o)

1 J'aime

Merci d’avoir relevé la coquille @Euro_Printer , elle n’était présente également sur les ranges proposées sur le site mais uniquement sur les PDF. On va régler ça rapidement :wink:

1 J'aime