Les champions WSOP : Que sont-ils devenus ?

Les champions WSOP : Que sont-ils devenus ?

Depuis l'arrivée de la "poker-mania" qui a fait suite au sacre de Moneymaker en 2003, plusieurs champions du Main Event des WSOP se sont succédés aux profils radicalement différents. Comment chacun d'eux a réagi suite aux millions empochés ? Qui a su profiter intelligemment de cette situation ? Qui s'est broke ? Découvrez leur vie post Main Event.


Ceux par qui tout a commencé

Sans eux, peut être que le poker ne serait pas ce qu'il est devenu aujourd'hui. Je parle bien évidemment de Chris Moneymaker et Greg Raymer qui ont été les premiers amateurs de l'histoire des WSOP à remporter le Main Event en se qualifiant directement sur internet. La nouvelle a donc fait écho : les succès au poker ne seraient plus réservés qu'aux professionnels...


Chris Moneymaker

  • Vainqueur du Main Event 2003
  • Runner up : Sam Farha
  • 839 participants
  • 2.500.000$ de gains
     

Avant de remporter le Main Event des WSOP 2003, Chris Moneymaker exerçait la profession de comptable. Le lundi matin suivant sa victoire, il est directement retourné au boulot, et à continuer à y travailler normalement, tout en jouant quelques events importants en parallèle.
C'est en février 2004, période où il termine 2ème d'un WPT pour 200.000$, qu'il décide de se consacrer à 100% au poker, et prend donc la décision de quitter son travail.
Il se sépare également de sa femme, qui ne se voyait pas vivre le restant de ses jours avec un joueur professionnel de poker, comme il l'explique dans une interview :"La raison principale était que je voulais devenir pro. Elle n'avait pas signé pour cette vie la. Elle s'était mariée à un comptable à la vie stable, qui ne passait pas son temps à voyager à travers le monde, jamais à la maison, et qui gamble toute la journée. Et c'était une décision qu'il fallait que j'accepte. J'ai essayé d'avoir une vie rangée et être cet homme qu'elle voulait que je sois, mais en toute honnêteté, je ne désirais plus cette vie la."
Le joueur va s'en remettre rapidement, puisqu'il se marie à Vegas avec sa nouvelle femme en avril 2005.
 

wsop braceletQuoi de plus romantique qu'un mariage à Vegas sérieusement ? Peut être Disneyland, et encore !!


Depuis, le joueur écume le circuit de "manière sérieuse" et avec un Bankroll management strict :"Le bankroll management est la clé du succès au poker. Sans ça, peu importe votre niveau à table,vous serez quoi qu'il arrive broke un jour ou l'autre".A côté de cela, le joueur créé sa propre entreprise intitulé "Moneymaker Gaming" et a sorti en 2005 son autobiographie :"Moneymaker: How an Amateur Poker Player Turned $40 into $2.5 Million at the World Series of Poker".
Il a également été porte parole de Pokerstars et de Harra's durant les WSOP.

Le joueur continue à perfer de temps en temps, comme le montre sa 2ème place lors du NBC National Heads-Up Championship à 25.000$ en 2012 où il remporta 300.000$, soit le deuxième plus gros gain de sa carrière.
Sa fiche hendom Mob affiche 3.600.000$, soit 1.100.000$ gagnés sur les tables depuis sa victoire de 2003.


Faits marquants :

  • Quitte son travail et passe pro de poker
  • "Change" de femme
  • A remporté 1.000.000$ depuis son sacre (en 11 ans)


 

raymer wsop braceletGreg Raymer

  • Vainqueur du Main Event 2004
  • Runner up : David Williams
  • 2 576 participants
  • 5.000.000$ de gains


Un an après, la cagnotte du Main Event a doublé. Cela s'explique par l'essor que suscite la victoire de Chris Moneymaker (voir ci-dessus) qui démocratisa le poker.
Quand Greg Raymer décroche le bracelet, son statut d'amateur, en corrélation avec le succès naissant du poker dans le monde, lui permet d'atteindre le statut de star.
Ainsi, Pokerstars lui propose directement un contrat de sponsoring afin qu'il puisse défendre les couleurs de la room sur le circuit professionnel pendant au moins une année (Pokerstars continuera cette politique avec les futurs vainqueurs du Main Event). Il quitte son métier de conseiller auprès du laboratoire pharmaceutique Pfizer à la même période.

Mais dés le mois de décembre 2004, Greg va se rendre compte que la célébrité n'a pas que des bons côtés. Alors qu'il sort d'une partie de cash game au Five Diamond Poker Classic , il se rend dans sa chambre du Bellagio où il est attendu par deux malfrats qui le braquent et le forcent à rentrer dans la pièce.
Se croyant fini pour de bon puisqu'il a vu les visages de ses agresseurs, le récent vainqueur du Main Event tente le tout pour le tout et décide de se défendre comme il peut.
Cela fonctionne, et il parvient à mettre les deux hommes en fuite, qui seront retrouvés 6 mois plus tard en californie et condamnés pour vol.
 

Bien joué fiston
 

Un an plus tard, il retente sa chance lors du Main Event des WSOP 2005 et frôle l'exploit vu qu'il va terminer à la 25ème place pour 300.000$ sur un bad beat malheureux (KK vs QJs pré flop), alors que le tournoi a réuni pas moins de 5619 joueurs. Une telle performance n'avait pas été vu depuis le back to back de Johnny Chan en 1987 et 1988.  

Pourtant, malgré plusieurs résultats encourageants, le joueur reste assez discret sur le circuit. Cela s'explique en partie par le procès qu'il a lancé en association avec d'autres joueurs (Fergusson, Lederer, Annie Duke..bref, que des honnêtes personnes......) au groupe WPT. En effet, les joueurs accusent le groupe de profiter de leur image sans recevoir de revenu en contre partie.
Cette histoire aura pour conséquence un clash entre Fossilman (surnom de Raymer dû à sa collection de fossiles) et Daniel Negreanu. Le canadien ayant incendié les joueurs concernés sur le web, l'américain lui répondant alors directement sur le chat de pokerstars.com qu'ils ne souhaitent simplement pas être vu, contrairement à lui, comme de simples objets.
Après une série d'échanges houleux, les deux joueurs s'excusèrent publiquement.

En 2006 et 2007, Greg réussit une double performance qui a fait du bruit et qui a appuyé sa crédibilité de joueur de renom. En effet, il remporte deux events WCOOP de Pokerstars.com et remporte successivement 180.000$ et 170.000$. Le joueur est donc aussi à l'aise en live qu'online.

Son dernier fait d'arme sur le circuit est une 3ème place lors d'un tournoi inédit à 40.000$ en 2009 pour fêter le 40ème anniversaire des WSOP. Il empochera plus de 700.000$ à cette occasion.

Ses gains totaux avoisinent les 7.500.000$, soit 2.500.000$ supplémentaires depuis son sacre de 2004. Sans compter ses résultats online.


Faits marquants

  • Quitte son travail et passe pro de poker
  • Se fait braquer quelques mois plus tard
  • Proche d'un back to back au Main Event 2005
  • Continue à perfer online et en live
  • A remporté 2.500.000$ depuis son sacre (en 10 ans)

 

 

Les brokes

Saviez vous que prés de 30% des joueurs de NBA connaissent la bankroute quelques années seulement après leur retraite, et cela malgré les millions gagnés ? Pour les joueurs de NFL, la statistique montrait presque à 60%.
Il est donc facile d'imaginer que remporter une grosse somme d'argent peut parfois être dur à gérer pour certains. Mauvaise gestion, "ami" peu scrupuleux, dépenses à tout va, il existe des multiples raisons à cela.
Certains vainqueurs WSOP vont l'apprendre à leur dépend.


gold wsop braceletJamie Gold

  • Vainqueur du Main Event 2006
  • Runner up : Paul Wasicka
  • 8 773 participants
  • 12.000.000$ de gains


Imaginez un peu : Les trois derniers Main Event des WSOP ont été gagnés par des amateurs (Moneymaker, Raymer, et Hachem). Nous sommes alors en 2006, et la conséquence directe de ce triplé sera un record d'affluence pour le Main Event (8773 joueurs).
Un certain Jamie Gold remporte l'épreuve, et les 12.000.000$ qui accompagne cette victoire (record jamais égalé).

Mais les ennuis vont alors commencer à s'enchainer pour ce producteur TV. Dans les jours suivants sa victoire, il signe un contrat avec l'entreprise Bodog qui l'avait sponsorisé (avec des personnalités de la TV/cinéma) pour ce tournoi à 10.000$ de buy in.
Ce contrat d'une durée de 2 ans comportait plusieurs activités : le financement de ses futurs tournois, des apparitions promotionnelles, ainsi qu'un marché télévisuel d'une valeur d'1 millions de dollars.
Mais pour des raisons non communiquées, Bodog décide de rompre l'accord avec le joueur en janvier 2007, soit quelques mois seulement après sa victoire.
 

jamie gold wsop braceletMais pourquoi vous me faites plus confiance ? Faites moi confiance allez ! Allez Svp ****
 

Les ennuis vont s'enchainer pour Jamie, puisqu'un de ses anciens amis, un certain Crispin Leyser, porte plainte contre lui et lui réclame pas moins de 6 millions $.
Ce Crispin déclare que Gold lui avait fait promettre de lui verser la moitié de son gain du Main Event s'il parvenait à ce que certaines célébrités acceptent de porter la tenue Bodog durant le tournoi.
Le groupe Harra's (détenteur des WSOP) prend alors l'affaire au sérieux, puisqu'il décide de geler les gains du joueur jusqu'à l'issue finale de l'affaire.
Crispin ne pouvant apporter aucune preuve matérielle, Jamie Gold gagne son procès, et récupère son argent.
L'affaire aurait tout de même coûté pas mal d'argent au joueur, en plus de salir son image.

En parallèle à ça, travaillant dans le milieu, il participe à des show TV de poker comme l'émission Poker After Dark ou encore Poker High Stakes. Il va perdre alors plusieurs centaines de milliers de dollars durant ces sessions.

Fin 2007, on apprend que le joueur a décidé de vendre son bracelet aux enchères. Il en fallait pas plus pour que des rumeurs de bankroute commencent à circuler. Le joueur a nié, mais est resté depuis très discret sur le circuit.


Faits marquants

  • Plus gros vainqueur de l'histoire des Main Event (12.000.000$)
  • Contrat de sponsoring rompu en quelques mois
  • Procès à 6.000.000$ avec un de ses "amis"
  • Vend son bracelet, et des rumeurs de bankroute circulent

 

yang wsop braceletJerry Yang

  • Vainqueur du Main Event 2007
  • Runner up : Tuan Lam
  • 6 358 participants
  • 8 250 000$ de gains


Après avoir infligé des horreurs à quasiment tous les joueurs de la table finale, Jerry Yang remporte le Main Event 2007.
Dans la foulée, il décide de verser 10% de ses gains à une association humanitaire mais oublie de le déclarer aux impôts, disant par le même temps adieu à une quelconque déduction.
Puis s'en suit des investissements douteux, des versements à des proches, et fait la connaissance du fisc américain.
Résultat, au bout de quelques mois, il ne possède plus que 200.000€ sur son compte alors qu'on lui réclame le triple. Ses biens sont alors saisis et vendus aux enchères, et même son bracelet WSOP lui est arraché.

LOL je suis broke, y a plus rien à prendre ! Comment ça mon bracelet ?
 

Faits marquants

  • Verse 10% de ses gains à une association
  • Connait une série de mauvais investissement
  • Le fisc lui réclame l'argent qu'il ne possède plus, et est obligé de vendre ses biens aux enchères, dont son bracelet

 


Le grand sage

Pour autant, certains joueurs sont largement parvenus à digérer leur bracelet et les millions de dollars remportés. C'est le cas de Peter Eastgate, un jeune danois de 22 ans en 2008 quand il remporta le Main Event des WSOP, qui malgré son âge aura fait preuve d'une grande maturité.


eastgate wsop braceletPeter Eastgate

  • Vainqueur du Main Event 2008
  • Runner up : Ivan Deminov
  • 6 844 participants
  • 9 152 416$ de gains


Après sa victoire, le plus jeune vainqueur de l'histoire d'un Main Event (record dépassé par Joe Cada l'année d'après) déménage à Londres pour des raisons fiscales et continue à jouer au poker sur le circuit sous les couleurs de Pokerstars.com et participe même au show TV High Stakes Poker.
Mais la lassitude commence à le gagner, et il se détache petit à petit du jeu. A tel point que malgré des résultats plus que satisfaisants (victoire d'un side event PCA et 2ème d'un EPT pour 343.000$ et 725.000$ en 2009) le joueur décide de quitter le monde professionnel du poker :"Quand j’ai commencé à jouer et à vivre du poker, je n’avais pas l’intention de passer le reste de ma vie comme joueur de poker professionnel. Mon but était avant tout de devenir indépendant sur le plan financier. J’y suis parvenu en remportant le Main Event 2008. La période qui a suivi m’a permis de faire des tournois à travers la planète, de découvrir des endroits merveilleux et de rencontrer un tas de nouvelles personnes. C’était une expérience magnifique. Les 20 mois suivants ma victoire aux WSOP, j’ai ressenti une perte de motivation à jouer au poker de haut niveau. J’ai donc pris la décision de m’arrêter et réfléchir à ce que j’allais faire du reste de ma vie. Je ne sais pas encore ce que ce sera. J’ai décidé de prendre un break des tournois de poker live afin de me consacrer à Peter Eastgate, la personne. Je tiens à remercier PokerStars, mes amis et ma famille qui m’ont apporté leur plus grand soutien ces 20 derniers mois, ainsi que dans ma décision de prendre du recul avec le poker"

Pour finir en beauté, Peter met en vente sur Ebay son bracelet, mais pour des raisons plus nobles que celles de Gold et Yang : il décide de reverser la totalité de la vente (150.000$) à l'UNICEF. Grande classe !


Faits marquants

  • Vainqueur du Main Event à seulement 22 ans
  • Stop sa carrière de joueur pro seulement 20 mois plus tard
  • Redonne l'argent de la vente de son bracelet à l'UNICEF

 


Les professionnels

Mais certains joueurs ont profité de leur victoire dans le Main Event des WSOP pour se lancer (ou continuer) dans une carrière de joueur professionnel de poker. Bien leur en a pris, puisqu'ils ont continué à perfer sur le circuit, engreant des centaines de milliers, voir des millions de dollars supplémentaires.

 

hachem wsop braceletJoe Hachem

  • Vainqueur du Main Event 2005
  • Runner up : Steve Dannenmann
  • 5 619 participants
  • 7 500 000$ de gains


Joe Hachem sera le troisième amateur consécutif à remporter le Main Event des WSOP. Il deviend alors un joueur Pokerstars et se concentre directement à fond dans le poker de manière professionnel, disant ainsi adieu à sa carrière de chiropracteur (médecine alternative).
Son choix est le bon, puisqu'il va connaître plusieurs résultats plus qu'encourageant très rapidement, prouvant que sa grande victoire n'ést pas liée qu'au hasard.

L'australien (d'origine libanaise) revient à Las Vegas pour disputer les WSOP 2006 un an après, et termine 2ème d'un event au field pourtant relevé : un $2,500 short-handed no limit hold 'em et remporte $256,800.
Il atteint également une autre table finale la même année : un $2.500 pot limit hold'em, où il échouera à la 4ème place et fini ITM au Main Event (265ème).

Mais sa consécration se déroulera lors du WPT la même année, lorsqu'il remporte le Doyle Brunson North American Poker Championship pour $2,207,575, devenant seulement le 8ème joueur de l'histoire à avoir gagné le Main Event des WSOP ainsi qu'un titre WPT.
Un an seulement après après sa victoire au Main Event, le joueur a remporté plus de 2.600.000$ supplémentaire ! A cette époque, il pouvait légitimement être vu comme un des meilleurs joueurs en tournois du monde.

Malheureusement pour lui, les années suivantes seront moins riches en titre et performance. Dans ses résultats marquants, on peut compter une victoire dans un side EPT pour 70.000$ en 2009 et une troisèème place à l'Aussie Million pour 300.000$ en 2012.


Faits marquants :

  • Décide de venir pro directement après son sacre
  • Connait une année 2006 exceptionnelle, avec plus de 2.600.000$ de gains

 


duhamel wsop braceletJonathan Duhamel

  • Vainqueur du Main Event 2010
  • Runner up : John Racener
  • 7 319 participants
  • 8 944 138$ de gains


Dumahel est probablement le vainqueur d'un Main Event le plus doué de ces dernières années. Suite à sa victoire en 2010 et à sa signature chez Pokerstars, le canadien francophone va cumuler les performances et acquérir le respect de ses pairs.
Il remporte d'emblée un High Roller EPT en janvier 2011 pour 200.000$ puis termine 4ème du NBC National Heads-Up Championship un mois plus tard.
Mais c'est en 2012 qu'il va faire éclater son talent au grand jour, à l'occasion du PokerStars Caribbean Adventure. Le 5 janvier, il termine 4ème du super High Roller à 100.000$ pour 313.000$, puis 4 jours plus tard il remporte un side event à 5.000$ et empoche 230.000$ supplémentaires. Pour conclure cette super série, il termine runner up du High Roller à 25.000$ pour 634.000$. Sympa comme semaine de grind !!
Depuis, il a atteint 2 tables finales WSOP (les deux en 2013), ainsi qu'un grand nombre de jolies places payées.

Mais la vie n'a pas été que rose pour Duhamel. Un an et demi après sa victoire dans le Main Event, il se fait séquestrer et molester chez lui par quatre individus qui le déleste de 110.000$, une rolex d'une valeur de 10.000$, ainsi que son bracelet Main Event.
Mais le pire reste à venir. Quelques jours plus tard, les enquêteurs retrouvent les 4 auteurs du crime, et parmi eux se trouvent l'ex du joueur, qui aurait décidé, par vengeance après la rupture avec Jonathan, de se venger à sa manière.
La morale vaincra au final, puisque la dénomée Bianca Rojas Latraverse écope de 4 ans de prison ferme.


Faits marquants :

  • Probablement le vainqueur d'un Main Event le plus doué de ces dernières années
  • Va vivre 10 jours de rush incroyable en janvier 2012, où il va faire 3 tables finales consécutives lors des PCA
  • A connu comme Greg Raymer un bracage post Main Event
  • S'est fait dérobé son bracelet

 

 

Il reste 4 joueurs dans la liste depuis le sacre de Moneymaker en 2003 (Cada, Heinz, Merson et Ryan Riess). Inclassable car trop récent, j'ai décidé de les mettre de côté. Si vous souhaitez avoir des infos sur ces joueurs, merci de m'en informer directement dans le thread de l'article. 

 PA  0 3446   7 Commentaires