Mes courbes avec SD et sans SD


#1

Salut à tous,

Je suis joueur de poker depuis environ 5ans. Je suis perdant et je cherche des failles dans mon jeu. J’ai pris des cours avec un coach de la communauté pour ne pas le citer, c’etait très bien mais avec le boulot et les activités annexes on n’a pas toujours le temps d’apprendre, d’assimiler, de jouer et de progresser… bref je me suis rendu compte que ma courbe sans showdown (bleu) est clairement positive et ma courbe avec showdown (rouge) est affreuse et s’engouffre dans les fin fond des ténèbres.

Je souhaiterais savoir si pour vous ça veut dire quelque chose de significatif et si vous avez des conseils à me donner? moi j’en déduis que je me value cut énormément et que je sur estime la force de mes mains, mais j’aimerais d’autres analyses plus poussées si c’est possible.

bonnes fêtes de fin d’année à tous et merci pour vos réponses


#2

Y a de grandes chances que tu sois trop aggro et que tu bluff bcp trop souvent et ce dans beaucoup de mauvais spots
Résultat tu te fais payer svt quand t’es avec air (ou que tu as surjoué une main) dc ta courbe de SD chute
Et les fois ou tes bluff passent la courbe de non SD monte
Ta courbe de SD peut chuter aussi avec des hero calls trop fréquents et EV-
Il faudrait des chiffres pour pouvoir apporter des éléments de réponse un peu plus précis, les courbes ne suffisent pas
Par exemple deja VPIP, PFR, 3bet, AF, AF River, CB flop, turn et river, idem pour les fold to CB, XR flop, WTSD, W$SD, etc
Apres bon … tes graphs sont sur 23kh, rien de tres représentatif pour conclure sur les chiffres et courbes, mais il ya surement des “tendances” a surveiller


#3

Tout d’abord merci d’avoir répondu benefik.
Tu trouveras ci-dessous quelques chiffres…
preflop :
PFR : 27
RFI : 38
RFIe : 23
STL : 43
RLIMP : 27
3B : 12
3Be : 6
3Bs : 14
SQZ : 12

Postflop :
CBf : 54
WTSD : 30
S@SD : 51
fold : 38
coll : 31
CB® : 54
WTSD® : 30

si ça peut aider dans l’analyse, merci encore


#4

en 6 max sur de la NL50 en moyenne


#5

30 de WTSD ca me semble trop élevé

Aggression factor ?

VPIP ? car tu es deja a 27 de PFR et 12 de 3b : tu dois avoir un jeu bien loose, peut etre trop, ce qui peut t’amener dans des spots que tu ne maitrises pas toujours

le “fold” dans “Postflop” c’est fold to CB ?
Si c’est le cas 38 c’est problématique aussi, tu call trop


#6

VPIP : 35

le fold dans postflop cest le “le joueur se couche postflop”

AF introuvable :frowning:


#7

35/27/12 c’est difficile a maitriser, et imo pas réellement nécessaire en NL50
Pour ma part je n’ai pas du tt ce jeu la, du coup je ne connais pas vraiment les chiffres qui en découlent
Par contre je crois que @Freudinou joue LAG aussi et pourra peut etre t’éclairer un peu plus


#8

En espérant qu’il s’intéresse à ce post et qu’il trouve le temps d’y répondre, ça m’intéresse vraiment
en tout merci encore benefik d’avoir pris le temps


#9

Yo ! La question que je me pose est pourquoi tu reste en 50 si tu es perdant ?
Je n’ai ai jamais joué encore mais ce n’est clairement pas la limite la plus facile c’est même d’après ce que j’ai compris le premier gros gap après les micros.
Pourquoi ne pas descendre en 20-25 le temps de parfaire ton jeu puis up en 50 une fois la limite crushée ?


#10

Oui tu as raison rererererer même si je jouerais de la même façon en NL20 et que le problème sera le même.
ces mauvaises habitudes sont la et bien encrées et pour pouvoir m’en séparer faut que je puisse mettre le doigt dessus pour n’importe quelles limites jouées


#11

J’suis pas sûr tu vois, j’pense que plus tu monte de limite (si hero a un niveau n égal qui ne change pas en fonction de la limite) plus ta redline risque de prendre chère.
En nl 20 (limite que je joue) tu peux jouer bcp plus safe qu’en 50 bluffer plus facilement, hero call de manière plus certaine, prendre des stab d’overbet air turn sur double check sans soucis… en50 j’suis pas sûr que ça marche à mon avis c’est grillé si t’équilibre pas… donc forcément ta redline descendra moins en 20 qu’en 50.
Il y a quand même un sacré gap entre 20 et 50, sur ps j’vois aucun reg de 20 jouer la 50, et les rares reg de 50 qui descendent en 20 sont très au dessus du field.


#12

j’entends, mais si je comprends bien tout, ce qu’on appelle à priori la redline sur mes graphs (et donc sur le traker xeester) est inversée c’est à dire qu’ici la redline (courbe de gains ou de pertes n’allant pas à l’abattage) est bleu. Si je suis dans le faux qu’on m’arrête tout de suite :face_with_raised_eyebrow:

Dans la positive, je suis pas trop d’accord du coup avec ton raisonnement vu que ma redline est deja positive en NL50.
c’est quand même bizarre je suis à l’inverse de nombre de joueurs qui ont d’habitude la redline negative


#13

Oula oui dsl j’ai pas fait gaffe si ta redline est en bleue alors oublis tout ce que j’ai dit dsl ^^


#14

Salut Yafoul,

Alors déjà premier souci, tu as l’air de galérer un petit peu avec les stats comme on dit :wink: Or un reg de NL 50 et même un reg de NL 10 devrait pouvoir tout de suite nous présenter les stats pertinentes à ce sujet, tant le hud est quelque chose de maîtrisé pour lui. N’oublie pas que la NL 50 est le niveau de la professionnalisation et que la plupart du temps les 3/4 des regs que tu vas rencontrer dessus sont soit pros, soit semi-pro, à quelques créneaux horaires prêts. Pour illustrer, tu n’as même pas mis ton VPIP ni l’AF, ça ne devrait même pas être concevable pour toi à mon sens de nous exposer ton problème sans nous donner ces infos. Idem, comment juger si tu te value cut si tu ne mets pas les stats de Cbet flop, turn et river ? Idem pour juger d’une red line, il faut voir les stats qui ont rapport au fold, et là tu n’as pas mis les Fcbet flop, turn et river. Le seul indice que nous avons, c’est le WSD qui est un peu bas, on peut donc supposer que tu mises en étant derrière soit avant, soit une fois payé.

Attention, le problème ne serait pas forcément le même en NL 20, tu n’as pas affaire aux mêmes joueurs. D’ailleurs l’immense majorité des regs de NL 20 ne parviendront pas à s’installer en NL 50, pour des raisons techniques mais principalement pour des raisons mentales à mon sens.

Donc pour résumer il va nous falloir plus d’infos et surtout il va falloir maîtriser ce tracker de toute urgence ! :wink:


#15

Salut Freudinou et merci de t’interesser à ce post,

Tu as parfaitement raison sur le HUD pas maitriser et de me rappeler que la NL50 n’est à priori pas faite pour moi pour l’instant.

Voici les infos que tu m’as demandé :
VPIP : 35
AF : 2,6
CBf : 54
CBt : 54
CBr : 51
F@CBf : 46
F@CBt : 33
F@CBr : 45


#16

Si je lis bien les stats de Xeester, je dirais qu’une fois que t’es parti dans un coup, t’es parti, on ne t’arrête plus ! Du coup forcément, ça finit mal en général :wink:

Tu vas avoir un double phénomène : plein de petites pertes régulières car on soupçonne beaucoup de petits pots abandonnés avec des mains moyennes. Ca c’est en raison de ta sélection de mains large préflop que tu n’assumes pas postflop.

Et en même temps, une fois que tu as commencé à investir de l’argent avec une main, tu as du mal à la lâcher visiblement.


#17

Merci freudinou,

Je vais régler ça et me familiariser avec ce hud.
Tu trouves les stats loin de ce que ça devrait être ?


#18

Tu joue Et à joué la nl50 depuis toujours? Je pense sincèrement que pour etre un joueur gagnant en 50 (meme si je n’y est jamais joué) tu devrai être capable de savoir que certaine valeur importante sont bonne ou pas! Moi je serai toi je descendrai de limité travaillerai mon jeux un max, tu pourrai même je pense regardé les stat des reg que tu joue pour voir un peux leur tendance et comparé t’es stat avec les leur, je suis pas sûr que ça soit la meilleure chose à faire mais Ca pourrai t’aider!


#19

Salut,
Longtemps perdant en cash, j’ai passé un cap récemment et suis maintenant gagnant en NL50. Plusieurs choses sont liées à cette progression. Tout d’abord, mon style est proche du tien, avec des gains importants au non showdown.
Avec ce style LAG, je vois quelques points qui me semblent indispensables :

  • Bien choisir ses spots de bluffs. Choisir l’adversaire, forcément, mais ce qui a été primordial pour moi, c’est toute la réflexion sur les blockers.
  • Mieux défendre. En jouant ce style, on a tendance à miser dès que l’opportunité se présente. Conséquence de ça, on rend notre range de check trop faible. On se retrouve avec trop peu de bonnes mains pour défendre dans ces cas là.
  • Contrôler notre agressivité. Autre conséquence, on a trop de mains moyennes dans notre range de mise. Contre de bons adversaires on a donc un range au showdown trop faible. Il faut savoir sur quelles streets, sur quelles cartes attaquer ou ralentir.
  • Repérer les spots à fold. Le fait de vouloir être agressif empêche souvent de voir que le meilleur move est de fold par moments.
  • Varier les sizings. Ultra important. Comprendre l’implication de la taille de mise sur le range adverse.

Tout ça, ce sont des points techniques. Le point qui fait le liant et qui est peut-être le plus important de tous et qui a réellement fait basculer mes résultats, c’est une façon d’aborder le fait de gagner ou de perdre. Tolérer un bad beat, tolérer d’avoir mal joué un coup, une session entière. Garder une structure de jeu le plus souvent possible, quels que soient les résultats. Ça veut dire ne pas s’attarder sur le coup précédent pour être le plus présent à celui que je suis en train de jouer. Ce changement mental a été crucial.

Enfin, je termine par le détail qui est loin d’en être un, c’est que tout ça n’est pas venu en sifflotant. C’est beaucoup d’heures de travail sur des vidéos. Découverte tardive mais les vidéos de Luneau et Cyril André ont été une révélation. Celles de Zugzwang sont une mine d’or sur PA. Et surtout, beaucoup d’heures de travail sur le bouquin de Matthew Janda « Applications of NLHE ». C’est véritablement ce bouquin qui m’a fait basculer au niveau technique.

Le chemin est encore long mais voilà ce que je peux partager de mon expérience.

Bonne route à toi !


#20

Merci Kalys pour tous ces conseils!

Mon anglais est critique et visiblement difficile de trouver une version traduite du bouquin de Janda.
Je dois effectivement bosser mon jeu intensivement ce qui est toujours hyper difficile entre le boulot les embouteillages les loisirs et sa vie perso, en tout cas un peu rassuré que des joueurs soient gagnants avec ce style de jeu très LAG. Il faut absolument que j’avance et que je progresse c’est indispensable.

En tout cas merci à tous pour vos réponses!