Le minraise au bouton

Le minraise au bouton
  • 27 novembre 2012
  • PokerAcadémie
  • apprendre le poker no limit holdem
  • 5927
  • 15 Commentaires

Tout, tout, vous saurez tout sur le minraise au bouton ! Vuong analyse en détail l'intérêt du minraise au bouton, exemples à l'appui. Un article à ne pas manquer pour les joueurs de NL50+.

coach Poker Vuong Depuis quelques mois, on remarque que la tendance est d'ouvrir au bouton en relançant au minimum, soit 2bb, que ce soit en short handed, ou en tête à tête. En regardant un ami jouer, j'ai remarqué qu'il optait pour cette stratégie. Je lui ai ensuite demandé pourquoi l'adopter, et s'il savait quels étaient les avantages. Sa seule réponse fut ''les autres regs minraisent au bouton, je fais pareil''... Je suis sûr que la plupart des regs de NL100+ ignorent les avantages principaux de cette stratégie, et l'utilisent sous prétexte que ''ça coûte moins cher''.

A travers cet article, plutôt consacré au SH, je vais vous présenter le minraise au bouton, et je répondrai à différentes questions telles que : Quel est l'avantage comparé à une ouverture à 3bb? Comment jouer face à un 3B lorsque l'on minraise son bouton? Quand l'utiliser?

Commençons par l'utilité de cette stratégie.

Pourquoi minraise au bouton

1. Les avantages

Le premier avantage de minraise son bouton est le risk/reward. En effet, on risque 2bb pour gagner 1.5bb (0.5bb de la SB, et 1bb). Comparé à l'open standard de 3bb, on risque 33% de moins pour gagner autant, ce qui est plus alléchant. Certes, la FE est diminuée, les adversaires bénéficient de meilleures cotes pour aller voir le flop, mais cet avantage est réduit de plusieurs manières, comme il sera montré par la suite.

2. Jouer IP

Disposant d'un meilleur prix, vilain élargira sa range pour défendre sa blind, sous peine de se voir exploiter pour un risque minime, ce qui nous permet donc de voir plus de flop. Jouer en position contre une range plus large est profitable pour Hero.

3. Ajustement contre ajustement

Comme vous le savez, la place du bouton doit être le siège le plus profitable. Afin de ne pas se faire trop exploiter, les blindes doivent s'adapter et ajuster leur stratégie en fonction des fréquences du bouton. Un des ajustements possibles est de défendre une certaine range, et de jouer agressivement postflop; la range de vilain étant plus faible que celles des blindes qui défendent. Prenons un exemple avec des tapis effectifs à 100bb, et des sizings standards. Ici, le board et les mains n'ont pas d’importance, nous cherchons à comparer les différents risk/reward en fonction de la taille d'ouverture du bouton. Sur un open à 3bb, Vilain, en big blind, choisit de défendre. FLOP (pot=6.5bb) - Vilain checks, Hero bets 4.5bb, Vilain raises to 14bb. Hero calls. TURN (pot=34.5bb) - Vilain, ayant pris l'initiative, continue son agression. Vilain bets 24bb, une mise qui je pense, est correcte. Hero calls. RIVER (pot=82.5bb) – Stack effectif 59bb – Vilain décide de shove avec toute sa range, donc en bluff ou en value. Il risque 59bb pour en gagner 82.5 du pot.

Reprenons cet exemple, avec un open à 2bb de Hero:

Vilain, en bigblind, choisit de défendre. FLOP (pot=4.5bb) - Vilain checks, Hero bets 3bb, Vilain raises to 10bb. Hero calls. TURN (pot=24.5bb) – Vilain bets16bb. Hero calls. RIVER (pot=56.5bb) – Stack effectif 72bb. On remarque que le SPR (stack to pot ratio) est trop élevé pour faire tapis en bluff. Dans tous les cas, il reste possible de shove, mais le risk/reward est moins attrayant que dans le premier exemple.

La stratégie de call une range large afin de raise beaucoup de flop ou de turn et de continuer son agression jusqu'à la river peut rester efficace, mais le risk/reward est différent. Le minraise a donc contré en quelques sortes un des ajustements nécessaires contre une ouverture abusée du bouton. Qu'en est-il de la stratégie du 3b? 

Le minraise et 3B

Un autre ajustement face aux ouvertures du bouton est de 3B afin de jouer le pot oop, mais avec l'initiative. Qu'en est-il contre une ouverture à 2bb?

Selon mon avis, un des avantages principaux du minraise est contre les joueurs ayant tendance à 3B beaucoup pour défendre leurs blindes. Il y a deux manières de continuer le coup lorsque l'on fait face à un 3B de vilain en blindes. Je vais vous détaillez les deux manières de procéder, ainsi qu'analyser les avantages, par rapport à une ouverture classique.

1) Call

Afin de mieux comprendre, je vais de nouveau prendre deux exemples. Dans les deux cas, Hero ouvre au bouton, et Vilain en big blind, choisit de 3b, bet flop et turn, et shove river. Dans le premier cas, Hero ouvre à 3bb, dans le second, Hero ouvre à 2bb. Les stacks effectifs sont de 100bb.

Premier exemple:

Hero raises to 3bb, Vilain raises to 10bb, Hero calls. FLOP (pot=20.5bb) - Vilain bets 12bb, Hero calls TURN (pot=44.5bb) - Vilain bets 24bb, Hero calls River (pot= 92.5bb) - Stack effectif 54bb. Si vilain choisit de faire tapis, il risque 54 pour gagner 92.5.

Deuxième exemple:

Le sizing de 3B contre un minraise varie énormément d’un joueur à l’autre. Je vais par la suite, analyser les différentes possibilités. Pour cet exemple, on opte pour un sizing à 8bb.

Hero raises to 2bb, Vilain raises to 8bb, Hero calls. FLOP (pot=16.5bb) - Vilain bets 10bb, Hero calls TURN (pot=36.5bb) - Vilain bets 20bb, Hero calls River (pot= 76,5bb) - Stack effectif 62bb. Si vilain choisit de faire tapis, il risque 62 pour gagner 76,5.

On remarque que le risk/reward est vaiment différent dans ces deux exemples. Ce genre de main est récurrent à partir des NL50, où les blindes 3B plus fréquemment pour se défendre. Dans le deuxième exemple, le Stack to Pot Ratio élevé (62/76.5) donne à vilain un bluff moins profitable, comparé au premier exemple (54/92.5) Vous aurez donc compris l'avantage du minraise au bouton contre des adversaires agressifs en blindes. La deuxième manière de jouer contre des 3B en boucle des blindes et d'être plus agressifs qu'eux, en utilisant le 4b.

2) Le 4B

Toujours en prenant des exemples basés sur les sizings, voici la stratégie du raise/4b:

Deux exemples, Hero ouvre son bouton, Vilain 3b, et Hero décide de 4b. Toujours à 100bb de stack effectifs:

Premier exemple: Hero raises to 3bb, Vilain raises to 10bb, Hero raises to 24bb... Vilain possède 90bb effectif pour 34bb de deadmoney (34.5 avec la SB).

Deuxième exemple: Hero raises to 2bb, Vilain raises to 8bb, Hero raises to 18bb... Vilain possède 92bb pour 26bb de deadmoney (26.5 avec la SB).

Vous aurez donc compris que l'exemple deux oblige vilain à faire tapis pour une plus grosse partie de son tapis que dans l'exemple un (92bb contre 90bb) afin de gagner un pot plus petit (26bb contre 34bb). Les bluffs sont donc moins profitables. Ils restent cependant ev+ à de bonnes fréquences, il vous reste désormais à analyser les dynamiques et les profils des vilains afin d'être le moins exploitable possible, et, au contraire, les exploiter au maximum.

Mais quand faut-il minraise au bouton? Bien sûr contre certains profils, il est préférable d'ouvrir à un sizing différent, tel que 2.5bb ou 3bb. Comment choisir ses spots?

 

Comment choisir le sizing à adopter ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le minraise permet de rendre les bluffs de vilain moins profitables, d’élargir sa range de défense donc la rendre plus faible, et de jouer plus de pots en position. Cette stratégie s'applique principalement contre des joueurs réguliers de la limite, capables de jouer agressivement pour ne pas se laisser exploiter. Le minraise au bouton s'applique donc contre deux regs agressifs en blindes. Si les blindes sont deux joueurs récréatifs, donc des joueurs qui défendent déjà une range trop large, une ouverture classique à 3bb sera meilleure qu'un minraise, par défaut. Suivant les profils (agressifs, LAG) on peut ajuster le sizing bien entendu.

Si les blinds sont un fish et un reg, on peut opter pour différentes stratégies en fonction des profils:

  • 2.5bb (dont les avantages se situent entre les avantages du minraise, et de l'ouverture classique) si le reg n'est pas trop agressif et ne cherche pas les spots à haute variance,
  • 2bb contre un bon reg capable de nous exploiter, ou si le joueur récréatif est trop agressif.
  • 3bb si le reg est tight et fold beaucoup, et que le joueur récréatif défend et fold trop postflop.

Avec les points évoqués ci-dessus, bien que le minraise au bouton ne soit pas l'arme ultime au Poker, il reste une, si ce n'est la meilleure, adaptation contre des joueurs réguliers agressifs.