Idées de cadeaux poker : Créer sa propre table de jeu

Idées de cadeaux poker : Créer sa propre table de jeu

Noël approche à grand pas et vous n'avez pas encore eu le temps de trouver le cadeau qui pourrait faire la différence sous le sapin ? Pourquoi ne pas créer son propre cadeau poker ? Dans ce premier article, on s’intéressera directement à la table de jeu à faire soi-même !


Réaliser soi-même sa table de poker

Vous souhaitez devenir le héros de la famille ? Vous aimeriez aussi que tout le monde comprenne la magie du jeu, passe des soirées entières à taper la carte, et vos tentatives de faire une petite partie sur la table de la cuisine avec des allumettes sont souvent infructueuses ? Passez à la vitesse supérieure ! En offrant une table de poker entièrement customisée par vos soins, vous économisez de l'argent (les tables du commerce, c'est hors de prix!), vous offrez à madame un meuble qui donnera un sacré cachet à la salle à manger, et vous donnez à tout le monde l'envie de s'asseoir pour enfin partager votre passion !

La classe non ?

 

Allez, on se motive, on ouvre une bière et on se met au travail.

Première étape : faites la sur le papier. C'est vrai, ça fait un peu écolier qui fait ses devoirs, mais faire les plans permet de savoir exactement ce qu'on veut obtenir : c'est toujours ballot de se rendre compte à la fin que deux des pieds de la table font 10cm de plus que les deux autres…

Et dites vous bien que c'est votre projet. Votre table peut prendre toutes les formes possibles et imaginables: rond ? Ovale ? Hexagonale ? En bois? En ferraille ? En verre (bon, là ça devient un peu dur à faire soi-même) ? Couverte ? Avec des diodes ? Bref, il faut se décider, et faire ça sur le papier va aider à ne pas avoir à tout démonter 3 fois.

 

table pokertable pokerAvec du travail et de la patience, on peut vraiment faire ce que l'on veut

 

Une fois que vous vous êtes décidé pour ce que vous voulez faire, c'est parti !

Prenez deux ou trois planche suffisamment longues et larges pour pouvoir donner la forme que vous voulez à la table en la sciant aux dimensions voulues (une planche sera pour la table en elle-même, l'autre ou les autres seront pour le rail, selon la hauteur que vous souhaitez). Découpez-les ensemble, pour qu'elles soient rigoureusement de dimensions équivalentes.


C'est parti

 


Décidez si vous voulez mettre des porte-gobelet ou pas, et où les mettre ? Sur le rail ? Plutôt devant le rail ? Décidez aussi si vous voulez mettre des diodes ou autres matériels nécessitant du courant. Car s'il y a des trous à faire dans la table, c'est maintenant ! Si votre table a besoin de courant, le mieux est de faire un trou le plus proche du rail possible (voir même sous le rail, et faire un petit « tunnel » pour ramener le fil), pour que ça se voit le moins possible.

Ensuite, vous pouvez mettre une mousse relativement peu épaisse, type feutrine, ça rendra le toucher plus agréable. Pour ce faire, vaporisez de la colle sur le dessus, puis mettez la plaque de feutrine dessus en faisant attention à bien l'étaler, qu'il n'y ait pas de plis. Mettez un poids (par exemple une autre planche) le temps que ça sèche.



table pokerPetit temps de repos

 


Une fois sec, coupez la plaque de feutrine pour qu'elle ait exactement la taille de la table, et mettez le tissus qui fera office de nappe. Les tissus conseillés sont ceux du type « speed cloth », qui donnent cette impression de glisse de la carte. Pour bien mettre le tissus, étalez le sur votre espace de travail. Mettez ensuite votre planche dessus, à l'envers pour que la feutrine touche la nappe (vous ne voudriez quand même pas que la nappe soit SOUS la table, si??). Si votre table possède au moins deux bords plats, commencez par un bord. Ramenez la nappe sur la planche (donc sous la future table), et agrafez le côté (ne lésinez pas sur les agrafes). Une fois le côté terminé, allez de l'autre côté, tirez bien la nappe pour qu'elle soit sous tension (attention encore une fois à ne pas avoir de plis) et agrafez le deuxième côté. Faites pareil pour le reste de la table.

Une fois la nappe entièrement agrafée, coupez au cutter ce qui dépasse de nappe (en laissant évidemment un petit centimètre, pour que ça ne se barre pas…). C'est bon pour cette partie !



table pokerPresque fini !

 

En ce qui concerne le rail, vous allez scier l'intérieur, pour avoir l'armature. Une fois fait, percez les trous des porte-gobelet si nécessaire, puis mettez de la colle, et collez la mousse.


table poker Comme ça..!

 

Découpez le surplus (vous devez commencer à être habitués :p ), et passez au revêtement. Ici, nous allons faire comme pour la nappe, en commençant à l'extérieur. La seule différence notable étant qu'une fois terminé l'extérieur, il va falloir faire la même chose à l'intérieur. Plutôt que couper un rond, et vous rendre compte que vous avez trop coupé et qu'il faut tout recommencer, coupez juste le centre et donnez des coup de cutter en étoile pour pouvoir ramener la matière et l'agrafer, sans en perdre. Une fois que tout est agrafé, vous pouvez couper le surplus.


table pokerOn garde un bon surplus, et on coupe au cutter en étoile pour ne pas avoir de mauvaises surprises

 


Mettez maintenant la table à l'envers sur le rail (lui aussi à l'envers, évidemment), et vissez pour donner de la solidité à l'ouvrage et comprimer le tout pour ne pas avoir les agrafes apparentes.

Si vous avez des porte-gobelet, ne coupez pas rond autours du trous, mais faites une croix au cutter au milieu, de toutes façon cette finition sera cachée par le porte-gobelet.

Plus qu'à faire les pieds !

Pour les pieds, décidez avant pour savoir si vous en voulez des rétractables ou non. Faites aussi attention au placement, pour ne pas que les joueurs se prennent un genou à chaque fois qu'ils s’assoient. Attention, si les pieds sont trop au centre, la répartition du poids peut devenir un problème. N'hésitez pas alors à mettre des pieds en L (qui dépassent sur le sol), avec du poids sur les extrémités, pour rendre la table plus stable.

Et voilà, plus qu'à plumer la famille et les amis !!!

Motivés pour bricoler ça ?


Pour aller plus loin