Tirer des cartes et maximiser ses gains : tentez le test de psychologie qui simule les prises de décisions risquées.

Tirer des cartes et maximiser ses gains : tentez le test de psychologie qui simule les prises de décisions risquées.

Le Iowa Gambling Task est un des tests psychologiques les plus populaires, destiné à étudier le rapport entre émotion et cognition dans la prise de décision. Les joueurs de poker ont-ils un edge à ce jeu ?

Ma découverte du Iowa Gambling Task

J’ai récemment disputé un tournoi d’échecs en banlieue parisienne. A la fin d’une partie, un jeune s’est présenté à moi comme thésard en psychologie et m’a demandé si j’avais quelques minutes pour un test. Je me suis retrouvé assis devant un ordi, tandis qu’il me plaçait des électrodes sur la main gauche tout en m’expliquant le task “Il y a 4 jeux de cartes devant toi, tu tires une par une des cartes, du tas que tu veux. Certaines cartes font gagner de l’argent, d’autres en perdre. Le but est de gagner le plus d’argent (virtuel) possible.”. Après que j’ai tiré quelque 300 cartes, l’étudiant m’a questionné sur ma pratique ludique, est-ce que je jouais au poker, backgammon, go, à d’autres jeux, combien d’heures par semaine, etc. Une fois les questions répondues, le jeune chercheur m’a avoué que j’avais fait le deuxième meilleur score depuis qu’il testait des joueurs. Je lui ai naturellement demandé qui avait fait le meilleur. Sa réponse n’a pas été si surprenante : le champion de France d’échecs en titre, Matthieu Cornette.
Il semble crédible qu’il y ait une corrélation (qui ne saurait évidemment être parfaite) entre le niveau aux échecs et le score au IGT. L’apprenti psychologue m’a ensuite expliqué qu’il partait tester des joueurs de go et il sera sans doute possible de le croiser un jour dans un cercle de jeu ou un casino pour tester des joueurs de poker.

Iowa Gambling Task : le corps plus intelligent que l'esprit ?

Le test a été mis en place par plusieurs chercheurs de l’université d’Iowa puis popularisé par l’un d’entre eux, Antonio Damasio, dans son livre l’Erreur de Descartes, publié en 1994. La thèse de cet ouvrage est que le dualisme de Descartes Esprit / Corps et Raison / Emotion est faux. Damasio y présente son hypothèse des marqueurs somatiques, selon laquelle des changements corporels comme l’accélération du rythme cardiaque ou une nausée influent sur des prises de décision postérieures.

Revenons aux électrodes du Iowa Gambling Task : elles mesurent l’activité électrodermale, c’est à dire la conductivité de la peau, qui dépend de la sueur et donc du stress. Quand on commence le IGT, on tire des cartes d’abord au hasard, avant de repérer certains patterns. Au bout d’un moment, on sait consciemment quelles cartes il faut tirer. Rétrospectivement, on aurait envie d’attribuer cette réussite à notre mémoire des résultats précédents et un approximatif calcul d’Ev, des activités rationnelles.
En réalité, les électrodes montrent une augmentation du stress juste avant une mauvaise décision, alors qu’on ne sait pas encore consciemment que la décision est mauvaise ! Pour résumer, au début on tire au hasard, ensuite le corps “sait” quelle est la bonne décision, mais pas l’esprit, enfin l’esprit comprend quelle est la bonne décision.
Autrement dit, le chercheur qui regarde en temps réel l’activité des électrodes, va savoir avant vous ce que vous allez finir par faire…
Cette expérience et d’autres du genre amènent à réfléchir sur l’existence du libre arbitre : si bien avant que je ne décide consciemment de ma stratégie, un chercheur peut la prédire, suis-je vraiment libre de mes décisions ?

Depuis les recherches liminaires en Iowa, le IGT a été utillisé dans plusieurs centaines d'études. L'une d'entre elles a montré que les addicts aux jeux de hasard performaient moins bien que la moyenne au IGT, en préférant les tas à haute variance mais EV- à terme.

Testez-vous au Iowa Gambling Task

Je vous ai trouvé une version gratuite en ligne du IGT. Le test prend environ 3 minutes. J’ai légèrement modifié les paramètres comparé au test initial afin que ceux qui le connaîtraient puissent participer. Je donnerai les détails dans le forum dans quelques jours. En attendant, je vous invite à y écrire votre score ainsi que votre tas préféré. En toute hypothèse, vous devriez être meilleur que la moyenne. Ce qui ne serait pas étonnant, car les joueurs de poker sont plus intelligents que la moyenne.

Pour ceux qui ne parlent pas anglais : il y a 4 jeux de cartes, certains jeux plus profitables que d’autres. Vous avez 100 cartes à tirer. Une carte peut vous faire gagner ou perdre de l’argent. Le but est de maximiser les gains

Je partage mon avis sur le forum