[Vidéo Silver 💙 ] Freudinou t'aide à réaliser ton équité!

5 « J'aime »

Vidéo à voir absolument !

@Freudinou à la fin de la vidéo il est présenté quelques éléments qui jouent sur l’equity realization, comme la position ou la flopabilité. Mais pense-tu que le skill et l’initiative (ou la reprise d’initiative) ont aussi une importance ? Ces deux éléments, au moins le skill, n’étant pas pris en compte par le solver.

2 « J'aime »

top

1 « J'aime »

Bel effort de vulgarisation, bravo. C’est un sujet à méditer, et à maitriser si l’on a d’excellentes bases.

1 « J'aime »

Toujours au top de la pédagogie. Bravo et merci.

1 « J'aime »

Merci les kangourous pour vos retours. :smiling_face_with_three_hearts:

Oui effectivement, tout ceci rentre même en grande ligne de compte. Dans l’exemple du 33, si je pot le flop et que le joueur overfold, quelque chose me dit que c’est intéressant. De même qu’on aura peut-être plus de scrupules à faire des check/call avec des mains comme 53s que le solver. C’est d’ailleurs un peu le combat lock node vs stratégie GTO (enfin le lock node agit sur un noeud pour être exact).

On voit aussi parfois un joueur peu skillé venir à bout pendant un certain temps d’un joueur skillé jusqu’à ce qu’il s’adapte. Je pense notamment au fish bien degen, qui va genre min 3bet et pot quasi tous les flops et ne compte pas s’arrêter. Le réflexe avec une main comme A9 sur un flop comme T92 va être de payer la mise à pot. En réalité le joueur jusqu’à ce qu’il ait des reads plus précis ne va pas assumer jusqu’à la river et souvent folder d’ici là en se disant que c’est un peu ambitieux d’investir son tapis avec une main pas aussi géniale (surtout quand une overcard sort par la suite). Il est probable que dans ce contexte, relancer ne serait-ce qu’à tapis au flop dégage plus d’EV que call et que Fold est également préférable à call. Bon après la décision la plus sage en anticipant cela est peut-être de folder dès le flop en considérant que le joueur est venu livrer et qu’on va avoir un spot bien plus évident au niveau de l’EV, mais disons que là n’est pas le sujet :wink:

2 « J'aime »

@Freudinou tu prends combien pour faire rentrer des backdoors quads ?

1 « J'aime »

Je ne fais pas de cours à l’heure pour ça, j’ai un pack dédié dans lequel tu trouveras également le module « Améliorer sa lecture de sabot Â» et « Crush la N5 à la NL 500 en 10h de Masterclass Â», je devais faire une pub mais on n’a pas encore trouvé le créneau pour la photo avec le jet à hélices malheureusement…

8 « J'aime »

après revisionnage … Excellente vidéo !! très bonne pédagogie et vraiment utile pour comprendre comment les mains peuvent sur-performer ou sous-performer !

2 « J'aime »

Hello @Freudinou C’est très clair et toujours avec des touches d’humour (le 83 qu’on peut payer si on habite dans le Var j’ai adoré), merci pour ce bon moment. A un moment tu dis que si on construit nos ranges uniquement en rapport à notre équité/où à la « flopabilité » de notre main VS une range ce n’est pas suffisant (c’est ce que je fais avec Flopzilla) et je peux le comprendre à la vue de cette vidéo par contre est-ce à dire qu’il est préférable de s’acheter Pio Solver et de passer 3 jours à décortiquer chaque main d’une range et de valider son EQr ? Je veux dire que cela prend déjà énormément de temps de s’assurer que notre main va bien se comporter face à une range adverse, si en plus de cela on doit s’assurer de son EQr… Je vois cela utile pour une analyse deeeeep d’une main lors d’une review mais pour construire des ranges ou alors les adapter au fil de l’eau ?

1 « J'aime »

Salut @Freudinou

Concept très intéressant qui mériterait un format plus long imo.

Bon dès qu’il y a des définitions et formules mathématiques, mon attention est redoublée et pavé assuré pour les commentaires :wink:

Je ne suis pas complètement aligné pour les définitions et surtout pas fan de la définition et de l’exemple de l’article d’upswing https://upswingpoker.com/equity-realization-explained/

L’article mélange les notions selon moi.

Nous manipulons ici 3 notions liées :

  • l’équité (ou équité brute)
  • l’expected value (EV ou rescaled EV / équité réelle / équité réalisée / équité réalisable si on veut l’exprimer en poucentage)
  • l’equity realization / réalisation d’équité (EqR / ‹ R › / EQR)

J’ai essayé ici de regrouper les termes de la littérature trouvée sur Internet :

  1. Data-Driven Poker Strategies: How to Measure Success — Michael Lukich - Poker Player & Data Analyst (meilleure source imo)

  2. Equity Realization: Calculating a Call | Tournament Poker Edge | Learn Poker Strategy | Tournament Poker Training from the Pros

  3. Article upswing

A noter que EqR est la valeur des aggregate reports de Pio et que cette notion n’apparaît pas dans GTO+

Évidemment la confusion vient de la terminologie (c’est pourquoi il est important d’avoir des définitions simples et précises) et de la mesure (en montant ou en pourcentage).

Pour régler ce problème, je propose mes définitions de l’article "la légende urbaine de l’All-in EV (La légende urbaine de l'All-in EV dans le milieu pokéristique).

Équité (brute) : part du pot qui nous revient à un moment donné du coup.

C’est un montant mais par abus de langage, on va considérer un pourcentage. Je propose donc d’utiliser dans les formules, EQ pour les montants et %EQ lorsqu’on l’exprime en pourcentage.

Expected Value : valeur monétaire attendue d’une action sur le long terme.

Idem donc pour EV et %EV (qui est l’EV divisée par le montant du pot).

A noter que l’équité brute est une notion statique et l’EV une notion dynamique. En toute rigueur, il faut parler de l’EV d’une action (ou d’une série d’actions) et pas d’une situation.
L’équité brute étant l’EV de checks des joueurs jusqu’au SD (soit une seule branche de l’arbre).

Quelques formules pour définir l’equity realization.

%EQR = équité réalisable / équité brute = EV / (pot size * %EQ) = %EV / %EQ = EV / EQ

Donc je propose comme définition :

Equity realization : rapport entre l’expected value (de l’ensemble des actions possibles) et l’équité (brute) exprimée en monétaire.

Si %EQR vaut 100%, on réalise notre équité.
Au-dessus, on sur-réalise notre équité et en-dessous, on sous-réalise notre équité.

Je préfère donc la définition d’Acevedo à celle d’upswing qui ne permet pas d’en déduire la formule et qui est confuse par rapport à la đéfinition de l’EV.

Quelques autres imprécisions dans la vidéo.

Plusieurs fois tu parles du pourcentage de temps où l’on arrive à l’abattage pour illustrer la différence entre l’équité brute et la réalisation d’équité (%EV en fait) mais le WTSD% n’a rien à voir avec cette notion : on peut réaliser notre équité en faisant fold Villain et le fait d’arriver à l’abattage ne garanti pas de réaliser notre équité surtout quand on perd :wink:

Tu indiques que l’%EQR permet de mieux évaluer l’EV de la main.
Ça dépend des situations.
Par exemple avec un faible SPR, l’équité sera un indicateur plus fiable pour définir notre stratégie, de même que dans d’autres situations comme décrit dans l’article ci-dessous.

Pour aller plus loin et comprendre les relations entre les 3 : Examining The Relationships Among EV, Equity, and Equity Realization — Michael Lukich - Poker Player & Data Analyst.

En tout cas, bravo pour cette vidéo et l’étude de ce concept rarement expliqué dans la communauté Francophone et pourtant fondamental dans la théorie moderne.

2 « J'aime »

Salut @Lacerta_max

Je sais que ce concept te tient à coeur alors voici mes réflexions sur le sujet.

Tout d’abord dis-moi ce que tu penses de la définition avant que je l’ajoute dans le glossaire.

Les facteurs influençant l’EQR sont par contre bien décrits dans l’article d’Upswing et rejoignent ceux des autres (position, jouabilité, profondeur, range advantage et compétences).

Le dernier facteur étant exploitant, ça n’influe effectivement pas sur l’EQR craché par le solver.
De même qu’il donne l’EV optimale (et que l’on pourrait avoir une meilleure EV si on peut exploiter Villain), il donne l’EQR optimale.

Et l’écart entre les deux EQR (optimale et exploitante) peut être très important.

Par exemple dans la situation de la vidéo SBvsBB, si Villain overfold au Cbet, on va Cbet 33, sur-réalisant notre équité alors qu’on sous-réalisera notre équité face à un joueur qui sait se défendre correctement et saura profiter de la position pour deny notre équité.

2 « J'aime »

Salut @yvan161 , je dois avouer que je t’attendais un peu sur ce sujet :wink: En parcourant le net j’ai été surpris de constater le manque de rigueur qu’il peut y avoir par rapport à cette notion pourtant extrêmement importante. Moi-même j’ai dû refaire des bouts de vidéos je ne sais combien de fois car tous les termes doivent être précis, un tout petit raccourci et on se retrouve à dire n’importe quoi.

Cette définition me semble tout à fait OK et je pense assez claire. On voit déjà qu’elle s’éloigne un peu du sens commun qu’on en a.

Effectivement, malgré mes efforts, je m’attendais forcément à laisser passer des imprécisions et je vois que la prophétie s’est réalisée…

Somme toute assez logique effectivement, on peut d’ailleurs s’amuser avec un solver à faire varier le SPR pour constater cela.

En tout cas merci pour tes remarques toujours constructives, je suis assez d’accord avec ce que tu dis dans l’ensemble et je garde les articles en favoris car je sens que c’est le genre de choses où il ne faut pas faire l’erreur de croire que parce qu’on a compris on a appris…

1 « J'aime »