Que faire quand le bad run ne te lache pas

bon les gars je n’ai plus de stratégie mental a bout franchement je sais plus si je dois changer de room arrêter me foutre a la pétanque COMMENT un gars peu me payer un all in préflop 79 o utg caver max et toucher non mais vos allez me dire “réjouis toi 'es un fish tu es gagnant sur le long terme” sauf que la c’est la goutte d’eau putin je perds encore 4 caves sur une sessions contre des Mains DEGEULASSE JJ VS 66 AK vs 79s la sa fait un moment que sa dure

Arrete de whine déjà, et progresse technique ment.

Mauvaise réponse @babidule.
Essaie encore :slight_smile:
On peut progresser techniquement sans pour autant arrêter de whine. Le whine est bon, le whine est fort.

@Timilouse, la pétanque me parait possible, mais je te conseille plutot de te tourner vers un pur jeu de hasard : loto, tickets à gratter, roulette, etc…

Ainsi, tu n’auras jamais de regrets, tu ne diras jamais “COMMENT une roulette peut-elle me sortir le 7 alors que je joue toujours le 8”, etc etc

Parce qu’en fait, le poker reste un gros jeu de hasard, mais on nous fait croire qu’on peut l’influencer. Cte blague…

Allez, fais un break, respire, trouve toi un autre hobby pendant quelque temps et reviens ensuite au poker si tu en as encore envie.

GL :slight_smile:

5 J'aimes

+1 avec toi mon LOLO

1 J'aime

T’inquiète, cette semaine j’ai perdu 8 caves en NL100 en 1 jour mais ça m’empêche pas d’avoir fait un bénef vers les 2K€…
Des fois ya des séries infâmes et des jours où tu pourras pas gagner, peu importe ce que tu fais tu vas perdre…C’est comme ça :expressionless:
Mais bon je serais jamais un reg pour ça, c’est trop fatiguant, surtout si comme moi on va avoir des rush très courts et des bad run qui durent bien longtemps…Enfin c’est le ressenti en tout cas.

Hello @timilouse ,

Dans un premier temps je dirais avec la nécessité absolue :

1 Un coaching mental.

2 Un coaching poker.

Ceci afin d’améliorer ton mental mais aussi comprendre tes erreurs éventuelles de jeu…

Donc se remettre en question avant qu’il ne soit trop tard tout simplement :wink:

1 J'aime

La solution miracle : arrêter de whune et travailler jeu.
Certes tu as pris des bad et c’est frustrant mais si tu t plonge plus en détail dans ton jeu tu verras que tu fais des erreurs. Finalement la variance n’est pas responsable à 100% car sur le long terme ça d’équilibre.

1 J'aime

Arrête @Phit. t’es le commercial de Valou ou quoi ? :wink:

Un coaching mental pour un petit whine de rien du tout consécutif à un petit bad run de rien du tout ? C’est un peu exagéré mon cher :slight_smile:

1 J'aime

moi je pense que tu devrait payer @PierreLo pour qu’il te coach il connait très bien cela :wink:

3 J'aimes

re @PierreLo,

Tu sais bien que la variance à bon dos aussi … :wink:

On met souvent la variance en cause et puis un jour lors de certaines reviews bien plus complètes on s’aperçoit qu’on a spew beaucoup plus qu’on ne le pensait ^^

@montana063 nice idée !! :blush::rofl::yum:

2 J'aimes

C’est quoi le long terme?
Parce que si c’est 100k mains cela ne s’équilibrera jamais pour la plupart des joueurs qui ne peuvent pas passer toute la journée devant leur écran et qui ne pourront donc pas faire ces 100k mains en un temps “raisonnable”

1 J'aime

imo en cg à partir d 1M de mains l équilibre se voit enfin. 100k hands c est le début d une idée (oui c est atroce un tel volume pour les gens qui taff à coté je te l accorde, mais je t apprends rien les maths c est les maths !)

1 J'aime

C’est bien pour cela que lorsqu’on affirme “à long terme cela s’équilibre”… Bah dans les faits non pour la plupart des joueurs non pros.

Cela n’empêche pas d’améliorer ce qu’on peut mais si on veut être honnête, il faut arrêter de faire croire que cela s’équilibrera pour les majorités des joueurs.

1 J'aime

bah techniquement si, ils atteignent jamais le long terme c est tout ^^

enfin on joue sur les mots, on s est compris

1 J'aime

+1k

2 J'aimes

D’accord avec toi mais ça montre bien à quel point ce jeu est difficile et qu’il ne faut pas espérer l’impossible.
A ce moment là les joueurs pros ne jouent plus en live car pour que la variance s’équilibre il faudrait plusieurs vies.

1 J'aime

Pour répondre à cette question, @timilouse, il faut surtout voir ce que le bad run provoque en toi.
Car un bad run est toujours quelque chose de désagréable à vivre mais ne provoque pas chez tous les joueurs les mêmes conséquences.

Cela dépend en partie de plusieurs facteurs:

  • Ton niveau de confiance en toi dans le poker
  • Le sens que tu mets à ce projet
  • Ta perception de la difficulté du jeu
  • Ton rapport à l’erreur ou à l’échec
  • Ton aversion aux pertes
  • Ton niveau de sensibilité cérébrale
  • Ta gestion émotionnelle, etc

Ces différents points, entres autres, vont être impactés et faire en sorte que la douleur du moment qu’induit le bad run, va être transformé en souffrance psychologique à moyen terme car des piliers mentaux sous-jacents ne sont pas stabilisés.

Un bad run vient clairement titiller ton niveau de développement mental face au jeu. Il sera toujours mieux vécu par des joueurs qui se sont préparés et sont au clair avec les différents points mentionnés plus haut. C’est comme un boxeur qui en prend plein la gueule sur le ring et commence à se plaindre que ça fait mal. Cela montrerait qu’il n’était pas prêt à la difficulté du match, a sous-estimé son adversaire, ne s’est pas échauffé correctement, n’a pas anticipé les différentes difficultés liées au combat et à travailler dessus, etc

Il y a clairement une démarche anticipatrice qui permet de se protéger du bad run et de le rendre moins douloureux tout comme ce match de boxe.

Un bad run est le lot de tous joueurs réguliers. Il passe mieux quand tu te construits un mindset et une organisation propre à le vivre.

Dans ton cas, il convient aujourd’hui de réparer les dégâts mentaux et surtout de PROTEGER ton état interne. Prend du recul en te rappelant plusieurs choses:

  • Tout n’est que temporaire (évite la cristallisation)
  • Il y a surement beaucoup d’autres aspects dans ta vie qui vont bien (évite la généralisation)
  • Il y a également des solutions pour avancer avec cette difficulté. Et ici c’est la recherche de solution qui doit mobiliser ton attention. Plus tu vas être orienté solutions, moins tu vas être focus sur le problème.

Apprend également à construire un équilibre dans ton organisation poker. Le poker est une belle aventure, mais la vie ne se résume pas à ce projet. Et une harmonie générale te permet aussi de te ressourcer et réinjecter des émotions agréables là où le bad run peut t’emmener à plonger…

L’équilibre est important mais le professionnalisme aussi. Quid des warm up, cool downs, session review, binôme de travail, coaching, sport, outils de gestion émotionnelle, etc?

Regarde enfin parmi les différents piliers cités en amont, ceux qui posent le plus problème, ceux qui pourraient être sous-tendus par des perceptions erronées de ta part et corrige ces perceptions en construisant progressivement des représentations plus justes de ton activité poker. Un bad run et son corrolaire le tilt, viennent souvent mettre en exergue une vision du poker et de ses composantes qui est décalée par rapport à ce que tu vis vraiment. Et ce décalage occasionne un conflit interne qui amplifie la souffrance liée au bad run.

Voilà ce que je peux te dire en quelques mots et pour aborder ce point à partir de généralités.
Bon courage :wink:

10 J'aimes

Je ne suis pas le circuit mais dans le domaine des joueurs pros est ce qu’il y en a beaucoup qui ne sont pas sponsorisés de nos jours ?

pas mal je boss mon t’inquiète mais quand tu rais 3 x et payé par par un 73 s tu doit te réjouir même tu perds ce coups

1 J'aime