[PA-BOOK] Des micros aux ... ?

Je pense qu’il faut séparer les objectifs de volume et le bankroll management. D’un coté tu te fixe des objectifs de volume, avec ce qui va avec (objectifs techniques et mentaux, maintient du focus et de la motivation IG). Et indépendamment tu respectes un bon BM.

J’en ai que 2. Je ne sais plus le volume exacte, mais l’aquarium fait 110 cm de façade.

Il parait. C’est même un peu pour ça que je les ai choisi. Mon approche en aquariophilie est aujourd’hui la même qu’au poker: je ne me prends plus la tête et choisi la facilité^^.

1 J'aime

En regardant les résultats par limite, j’ai le sentiment que tu as voulu prendre la voie courte et donc comme ça arrive pour ainsi dire toujours au poker, tu as rallongé le chamin :slight_smile:

Par contre je ne comprends pas le système de cash in pour avoir la bonne BR. Si tu montes tes caves et que tu es rigoureux dans ta gestion de BR, je ne comprends pas pourquoi tu devrais cash in.

1 J'aime

Gl à toi alors :grinning:

Oui effectivement mon impatience à pris le dessus, à chaque fois je retombe dans le même travers. Je pense que c’est du à la motivation qui baisse à un certain moment. D’ailleurs il faudrait que je profite de ces moments la pour peut-être retravailler mes objectifs au lieu de spew… :roll_eyes:

En gros imaginons que j’ai une BR de 100€ tout rond, si je suis mon BRM je devrais monter en NL5 quand j’aurais 40BI et le niveau de jeu nécessaire soit 200€. Imaginons encore un fois que je soit fort au poker et que je gère la NL2 à 10bb/100, avec un volume de 10kH/mois il me faudra 5 mois pour monter en NL5. (bien sure si la variance n’existait pas etc…)
Et se que je me disais c’est que si au bout de 20kH je vois que j’ai le niveau pour up de limite pourquoi ne pas cash in le montant restant nécessaire pour avoir les 40BI de NL5 au lieu de passer encore 3 mois sur une limite que je maitrise ?
Je sais pas si c’est très claire mais c’est se que je me disais.

Mais si aujourd’hui vous me dite ça je pense que je vais revoir cette partie et vraiment monter les caves nécessaires quitte à passer 5 mois en NL2. :man_office_worker::chart_with_upwards_trend:
Du coup appart se fixer des objectifs en terme de compétences techniques/mentales et de volume on ne peut pas vraiment en avoir d’autre ?

Ah top ca doit être 200 litres ±

Tu devrais faire du démarchage à domicile, je suis sûr que tu as réussi à te convaincre toi-même que tout ça était vrai. :rofl:

Bon on va être sérieux le kangourou sinon tu vas finir comme un koala australien. Tu montes les caves que tu dois monter sur une limite, tu te fies pas à des « je vois », « je pense », etc. Il te faut 5 mois pour monter une limite ? Et bien tu prends 5 mois. Ca fait partie des compétences à acquérir cette patience, s’en prendre plein la tronche, stagner. Ca paraît pas, mais dans cette façon d’aborder les choses, tu as ton futur call pourri river contre un joueur ou la main surjouée pour essayer de faire tomber la varience du bon côté. De toute façon, vu les échantillons de mains, tu ne pourras pas juger de ton niveau.

Après tu peux penser à un BRM plus aggro, l’important c’est plus de suivre la règle que la règle elle-même.

1 J'aime

Je te déconseille de cash in en cours de route. Cela me semble être une mauvaise gestion de bankroll Je préfère encore te conseiller un BM plus agressif si tu penses réellement dominer une limite, quitte à redescendre si tu perds les caves que tu t’étais allouées pour up. Par ex si tu te sens à l’aise test un BM de 25 caves. Pour up en NL5 ça me parait OK, d’autant que d’après tes stats tu bats déjà la NL2 et c’est au niveau de la NL5 que ça commence à coincer. En fait le plus important est de savoir redescendre.

Ou même, pourquoi pas si tu penses avoir le niveau et pour gagner du temps, directement commencer en NL5 avec la bankroll nécessaire. Mais là aussi la rigueur reste de mise: si tu perds le nombre de caves allouées il faut descendre en NL2.

Par contre à partir de la NL5, pas de raccourcis ! Tu arrives à une limite où tu n’as pas encore fait tes preuves, donc BM très rigoureux et sérieux.

Si sans doute. Faut juste bien les séparer.

2 J'aimes

Hummm … Je vais essayer de faire des levées de fonds tiens :nerd_face:

C’est vrai que mon idée n’était pas la meilleure que j’ai eu :sweat_smile:
Je vais donc bien continuer à jouer en NL2 jusqu’à 30BI NL5.
Je me fixe un stop-loss de 5 caves pour redescendre en NL2 en cas de problèmes.
Je vais re réfléchir à mes objectifs aussi histoire que se soit plus claire.

Merci beaucoup pour vos retours, je reviens vers vous prochainement et je vous souhaite un bon réveillon ! La bise au chat :partying_face:

4 J'aimes

Salut à tous,

En ce début d’année je suis à deux doigts de prendre un abonnement premium.
Je me demandais à partir de quelles limites il était intéressant de passer Silver/Gold ?
Car je vois que les limites dans les vidéos sont souvent supérieures à celles où je joue (NL2).
De plus est-ce que des personnes premium peuvent me faire un retour de leurs expériences ?

Merci par avance

Salut Colisa, je ne pense pas qu’être premium en NL2 soit vraiment utile. Le silver te suffira largement et tu peux compléter avec du contenu gratuit sur internet. Pas besoin de plus avant la NL10 imo.

1 J'aime

D’accord merci PoTpOT

Salut à tous,

Ce matin j’ai décidé de travailler sur mes stats histoire de vois les différents chantiers à attaquer, voici le résultat sur les dernières 5,6k hands en NL2:

Comme je m’y attendais le résultat n’est pas exceptionnel, mais cela me donne quelques pistes de travail.

Du coup pour mes prochaines heures de travail, je vais bosser les thèmes suivants:

  • Ranges de 3Bet/4Bet
  • Ranges dans les blinds ( BB vs BTN, BB vs SB et SB vs BTN) à terme je réaliserais aussi ce travail vs CO mais sa je verrais au prochain point sur mes stats.
  • Faire des reviews des spots ou j’ai l’opportunité de Flot F et de Probe T ( je vais aussi ajouter les stats de Fold Float F et Fold Probe T des vilains sur mon HUD )

Que pensez-vous de cette analyse ? Si vous avez besoin d’autres stats n’hésitez pas. Et si vous voyez des erreurs sur les standards que j’ai mis dans le tableau je suis preneur.

En vous souhaitant une bonne journée.

Bonjour @Colisa :monkey_face:

Je vais te donner mon avis concernant ton tableau puis quelque chose d’un peu plus général si tu n’y vois pas d’inconvénient :monkey:

  • VPIP/PFR + 5% d’écart : Personnellement j’ai l’impression, pour être à une époque tombé dans cet écueil, que se focus directement sur ces stats était assez contre-productif, se forcer à trouver des % pour travailler sa stats, ouvrir des combos au pifomètre pour garder un PFR haut, pas call telle main pour garder 5% d’écart etc…
    Le plus simple en vrai c’est de poser ses ranges, ou d’utiliser des ranges existantes et de retravailler ça, avec quoi on est à l’aise ou non postflop, pourquoi, quitte à jouer plus « simple » et épuré dans un premier temps et ouvrir tout ça un peu plus tard.
    Après ça reste des stats correctes actuellement mais disons qu’elles ne prennent de sens qu’avec l’aisance que l’on a postflop.
    Et le 5% d’écart honnêtement on s’en fiche, que ça soit 4/5/8 ça fera pas une grosse différence et sera impacté par taille du sample, passé un certain % c’est néanmoins problématique et signe de trop de call mais entre 4% et 8/9% est standard, un peu plus en micros micros dû au fait qu’on va développer des ranges de flat face-up à un peu toutes les positions.

  • RFI : yes suivre ses ranges et s’assurer qu’elles sont adaptées.

  • Raise limp : Pareil que le VPIP/PFR, ça dépendra de notre compétence post, 25% ou 30% me choque pas, différence marginale, tant qu’on a un raise limp consistant et assez élevé IP, typiquement CO/BTN.

  • 3bet : La stat la plus galvaudée et mal utilisée en micros à mon sens, particulièrement en NL2, imo focus cette stat, vouloir la monter à tout prix finit par provoquer des choses très contre-productives. En NL2 on a normalement (si ça a pas changé cette année mais j’en doute fort) affaire à un field majoritairement passif, des récréatifs qui open en général peu, des regs qui jouent le plus souvent un jeu tight et strong et occasionnellement des maniaques qui open A2C.
    Autant dire que en gros, du fait que les éventails d’open en face seront majoritairement forts, que la plupart de nos 3bet viendront des blindes nous amenant à jouer postflop OOP contre des ranges de flat strong font que je suis loin d’être convaincu, en ce qui concerne la NL2 en tout cas, que vouloir forcer un taux de 3bet aussi élevé (enfin c’est standard, si on joue un field standard) soit si productif.
    Donc 5.63% me choque pas non plus également et ne me paraît pas problématique à une ascension comme ça.

  • Fold 3bet : Rien de spécial à dire, hormis que ça doit pas être une erreur fondamentale d’overfold, encore une fois en NL2, et se rappeler aussi qu’en micros et particulièrement en NL2 on fait souvent face à des 3bet mal sizés, inférieurs à x2 et souvent du clic-back 3bet, attention à cette stat sur faible sample du coup.

  • 4bet+ : Important oui et non, bof, tant que tes adversaires n’ont pas une stratégie de 3bet cohérente composée de mains fortes et moins fortes (c’est à dire des mains qui vont fold vs 4bet, peu importe que vilain 3bet polarisé ou mergé) alors 4bet a bien peu d’importance, exemple, tu 3bet 5.63% sur ce sample, quand tu regardes ce que tu 3bet en réalité disons en BBvBTN, quelle proportion de ces 5.63% tu vas fold toi personnellement vs 4bet x2.5 ? :monkey_face:
    Alors imagine ceux qui doivent être assez nombreux à tes tables qui tournent entre 0% et 3% de 3bet :see_no_evil:

  • 3bet et fold : voir au-dessus

  • Call PF : pareil, on est en NL2 où on va jouer une quantité assez astronomique de multiway avec des gens passifs et surtout passifs préflop, je trouve ça assez naturel de basculer en overcall nos mains à bon potentiel et faire parler plus l’edge postflop.

  • Fold vs BTN open : alors là si je comprends bien ça regroupe à la fois fold SB et BB ? Faire attention avec ça, SBvBTN est un cas assez particulier tandis que BBvBTN dépend également de nos compétences postflop. Mais c’est un chantier qui me semble plutôt ok à mettre assez haut en liste de choses à travailler, après tout simplement nos RFI.

  • call et 3bet BBvSB : Je lis en commentaires « éviter que notre adversaire fasse un profit immédiat ». Alors bon, oui et non. On est en NL2, je sais pas quel genre de petits pokémons tu joues mais perso dans mon dernier challenge NL2 je suis à peu près à 100% sûr de n’avoir croisé personne à qui cette simple notion faisait sens.
    Certes on veut pas overfold parce que ça voudrait dire qu’on fold tout simplement des mains fortes qui ont un bonne EV préflop mais faire aussi attention à pas basculer dans la paranoïa du « si je fold trop mon adversaire le sait et il print sur moi » parce que ce sera à 99.99% sûr que ce sera pas le cas :monkey_face:

  • WWSF : Ah pareil, j’aime bien cette stat et les manières de l’utiliser. En vrai on est en NL2 et outre la grande quantité de SRP multiway qu’on va jouer et donc on sera 1v2-3-4-5 y’a aussi les petits pots limpés multiway ou non et particulièrement quand on est en BB avec A2C. Et toutes ces petites situations, même si on va également en gagner vont fatalement virtuellement baisser cette stat. On voit un flop gratuit avec 4 copains, on a merguez parce qu’en BB non-relancée, on bluff turn/river 4 copains passifs ou on GU ? Et voilà :speak_no_evil:
    Néanmoins stat me semble ok pour la limite actuellement.

  • Total AF et F/T/R AF : J’vais pas me faire de potes ici mais c’est ma conception personnelle, imo AF dépend majoritairement de notre stratégie générale, c’est à dire de notre plan de jeu aux tables, tout l’aspect macro-game si je puis dire. Stat que je trouve aussi extrêmement galvaudée. J’ai vu et vécu des gens martyriser des tables avec un AF de 1.5-, des gens détruire des winrate vers le bas avec un AF de 3+.
    Disons que l’AF générale a intrinsèquement un multi-sens, tu bet ça monte, tu call ça descend. Simple. Et souvent le défaut majeur des gens ayant un AF élevé est de simplement overfold postflop, et ouais du coup on call pas ça descend pas c’est joli, mais ça coûte des obvious call, ça fait faire des raises où il n’y a pas lieu, ça fait faire des 2/3 barrels borderline.
    Bref, l’AF c’est bien mais l’AF contrôlée, à mon avis en tout cas.

  • AFQ : créativité ? En NL2 je pense qu’on veut être le moins créatif du monde malheureusement. Après c’est toujours une bonne idée de réfléchir et vouloir être créatif ça servira au dessus, mais attention à la créativité contre des adversaires qui n’ont que comme seul point de repère les 2 cartes qui sont devant leurs yeux.

  • Cbet F/T/R : J’ai également un avis assez particulier ici, pour de la NL2 en revanche je pense que c’est une bonne idée de « trop » cbet, assez intuitivement comme ça si je devais estimer des stats qui devraient être décentes en NL2 ça devrait tourner autour de 60-65% F, 50-55% T, et environ 50%- R.

  • Fold to cbet : Je pense que là où un bon reg se démarque des autres c’est à cet endroit, la différence entre un reg qui fera les bons folds de celui qui fera les mauvais fold de celui qui va trop call postflop sera assez monstrueuse.
    Ceci étant dit, on est en micros, la plupart des gens en face connaissent à peine les règles et leur premier niveau de conscience va être la force de leur main, alors généralement leurs actions seront corrélées à ce premier élément.
    Même si je trouve que c’est souvent une erreur d’overfold je pense qu’en micros ça l’est moins (une erreur) toute la subtilité est de différencier les bons des mauvais fold.
    Là honnêtement à mon avis le fold to cbet F en NL2 à 35% y’a clairement un problème et encore plus si on le met en relation avec le fold T, ça veut dire que tu amènes 65% de ta range de call préflop à la turn puis que tu emmènes (65 x (1 - 0.36)) = 41.6% de ta range de préflop à river, ce qui me semble beaucoup beaucoup trop surtout avec une range de flat préflop élevée.
    Chantier prioritaire à mon avis.

  • cbet F 3bet : ok de beaucoup cbet ici, surtout avec un 3bet tot de 5-6%

  • fold cbet 3bet F : pareil que le fold cbet F en SRP, là contre une field de NL2 on est sur de la range de 3bet majoritairement strong, ça me paraît trop de flat flop 70% dans ces conditions.

  • x/r F : c’est bien d’en avoir, en value et en bluff, si nos adversaires ont des stratégies de cbet, ce qui n’est sûrement pas le cas

  • Float/Probe : Je vais pas détailler trop ce sujet hormis que je pense aussi comme le cbet F que d’abuser de ce move en micros devrait être plutôt cool, on rappelle le F cbet flop, les adversaires auront tendance à jouer leurs 2 cartes, ils ont rien ils check ils fold, pour faire court et grossier :monkey_face:

  • WTSD/WSD/CRE : toutes ces stats sont un peu corrélées et pareil sont des stats que je trouve complexes à interpréter telles quelles parce qu’en elle-même elles veulent pas dire grand chose, exemple :
    Ton WTSD% sera impacté par la largeur de ta range de flat/open à un instant T, puis de ton fold/cbet F, puis T puis R, autant dire que si tu as un problème de largeur ou d’étroitesse de ta range préflop à laquelle tu ajoutes des erreurs de cbet ou de fold dès le flop, compensées par des problèmes du même accabit turn ou river.
    Alors on vient tout simplement à interpréter une stat qui est déjà à la base soumise à une grande variété de facteurs qui peuvent l’impacter en bien/mal à de multiples égards.
    En revanche si on devait faire un melting pot de tous les regs ainsi que de leurs propres forces et failles postflop etc… alors oui ok on devrait arriver à quelque chose qui ressemble à ça, du ~30% de WTSD, mais bon, aller 30% au SD c’est bien mais aussi voir dans quelles conditions on y arrive (oui oui ton fold cbet F/T :monkey_face:)
    Le WSD en revanche, vaut mieux qu’il soit >50% pour des raisons évidentes, surtout en micros où on va beaucoup plus aller à l’abatage.
    Et le CRE, j’ai bien peu d’opinion à son sujet, je pense, et c’est mon avis purement personnel que c’est une stat qui n’a aucun sens. Je pense qu’elle est intéressante à prendre en considération si le ratio devient vraiment vraiment faible type 1.1- il y a un problème quelque part, au dessus on touche à stratégies générales et trop de choses entrent en ligne de compte pour en tirer une quelconque info, mais c’est mon avis et il n’engage que moi. :speak_no_evil:

Bref, voilà mon avis sur tout ça, j’espère que j’ai pas glissé de coquilles là-dedans.

Ce que je vois ici, j’ai l’impression de voir un jeu solide avec pas mal de choses maitrisées, rien de bien fantasque qui sort de l’ordinaire, j’entends par là que je ressens pas un profil spewy, y’a en revanche à mon sens des lacunes, particulièrement sur le fold, tu sembles bien fold river parce que ta range arrivée river a l’air bien faible mais le problème est plus en amont, flop/turn.
L’impression que tu accordes bien peu de crédit aux vilains quand ils misent, ce qui est dommage parce que tu float/probe à une fréquence honorable ce qui veut dire que fatalement tu leur accorde du crédit… quand ils check :speak_no_evil:

Voilà, personnellement à ta place mon chantier prioritaire serait le fold cbet F/T/R, le cbet R (3ème barrel), ma range de défense en blindes, particulièrement BB et ça sera déjà pas mal. :hear_no_evil:

GL à toi aux tables :monkey_face:

4 J'aimes

Et je voulais aussi ajouter un truc.

C’est bien de regarder ses stats et de s’interroger de temps en temps sur la qualité de notre jeu etc… surtout « au début » où on a pas forcément de point de repère sur comment/quoi/que travailler, mais je pense qu’à terme ça ne sera pas fondamentalement une erreur de bosser directement ses stats telles quelles. Typiquement « j’ai pas assez de 3bet faut que je 3bet plus » qui n’est pas fondamentalement une erreur de raisonnement.
Mais j’ai tendance à croire qu’au lieu d’être une cause, nos stats sont plutôt une conséquence de notre jeu.

Ce que j’entends par là c’est qu’on ne travaille pas nos stats pour les monter/descendre mais on travaille plutôt notre jeu dans sa globalité et à partir de ce moment là ce seront nos stats qui évolueront d’elles-mêmes. Une histoire de causalité à ne pas trop inverser à mes yeux.

Je sais pas si ça fait sens ? :monkey_face:

Oh et attention, c’est évidemment cool de garder un oeil sur son jeu régulièrement mais un sample de 5.6k hh donne une petite idée mais n’est pas ultra révélateur, par manque de convergence tout simplement :monkey_face:

4 J'aimes

J’aime beaucoup cette philosophie. Typiquement c’est bien de dire à un joueur « il faut que tu 3bet X % en SB », mais ça sous entend surtout, il va falloir être capable de jouer ce range postflop OOP et c’est peut être par là qu’il faut commencer :monkey:.

4 J'aimes

Pour l’écart VPIP/PFR ça dépend aussi pas ma de tes strats d’over-limp. Sur certaines tables il est par exemple très profitable de bcp overlimp de SB. Ce qu’il faut surtout surveiller c’est de ne pas trop call 2bet. Cela se travail en parallèle avec les ranges de 3bet.

Rapidement sur quelques autres stats:

  • 3bet: Vaut mieux 3bet relativement peu mais le faire dans les bonnes situations. 6% de 3bet en micro est souvent bon et suffisant. Comme les autres ont dit, on ne 3bet pas pour 3bet et gonfler la stat.

  • Fold to 3bet: on peut monter à 60% en micro. Mais c’est très field dependant. En particulier des sizings adverses. ArtPlay disait qu’avant de défendre vs 3bet il faut se demander si cette défense est profitable dans ce spot précis. (en fonction du range et du sizing adverse)

  • Call 2bet PF: à mon sens cette stat n’est pas intéressante tant elle diffère selon les positions. Elle sera très basse en SB CO et MP, mais plus haute au BU et en BB.

  • Les défenses de BB vs late positions: Attention à bien travailler le jeu post-flop en même temps que les ranges PF. Parfois moins défendre est mieux.

  • WWSF: il peut être intéressant de voir par position. Sur les tables avec bcp de limp elle tend à baisser à cause des nombreux pots multiway qu’on check PF en BB. Sinon oui 45-48% est bien.

  • Les AF AFq WTSD dépendent de nos strats post-flop et comment on joue nos ranges. Ce sont ceux-ci qu’il faut travailler. Pareil pour les CBet et dans une moindre mesure les stabs.

CRE autour de 2 c’est bien. Ton WTSD est un peu haut et ton AF un poil bas. Je ne pense pas que ce sont des leaks mais plutôt que tu induce souvent , ce que confirme tes fold to stabs assez bas.

1 J'aime

Bonjour @Moufl0s,

Piouuuuf quelle réponse !! :open_mouth:
Je te remercie dans un premier temps du temps que tu as dû passer pour me répondre.

C’est vrai que l’angle sous lequel tu vois les choses me laisse pleins de pistes de réflexion et m’aide à me recentrer. J’entends par là que j’essaye trop de jouer un jeu qui serait bon pour la NL5/NL10 mais pas pour la NL2. Du coup je passais à côté de pas mal de points stratégiques de bases non assimilés qui sont pourtant très importants pour toutes les limites. :sweat_smile:

Du coup suite à ton retour j’ai pas mal réfléchi à tout ça, je pense vraiment que tu as raison au niveau du 3Bet/4Bet c’est un chantier important mais pour la limite supérieure quand je ferais face à des jeux plus mixés et un field moins « nit ».

Pour mes prochains axes de progression je pense donc garder les priorités que tu viens de me donner car elles paraissent importantes:

1. Fold CBet F/T/R, je vais faire pas mal de review, trouver des articles et poster quelques mains. Je pense review dans un premier temps les spots où je perd +de 15 blinds sur un fold T, puis R. Pour me rendre compte de comment je plombe mon winrate :sweat:
2. CBet River, il est vrai que souvent j’ai peur de mettre la troisième saccoche, faut vraiment que je bouffe du Flopzizi à ce niveau-là…
3. Défense de blinds, je vais commencer par la BB, se sera déjà pas mal oui ^^ Après quand je verrais des améliorations je passerais sur la SB.
4. Float/Probe, j’ai bien envie de review des mains et prendre des notes pour voir le manque d’opportunisme que j’ai eu F et T…

Oui évidemment je suis aussi d’accord sur ce point, mais j’avais vraiment besoin de faire le point et de savoir où repartir pour mon travail en dehors des tables car je partais un peu trop dans tous les sens :sweat_smile: Encore mille fois merci pour ta réponse ! :star_struck:

Tout à fait d’accord !

Oui c’est vrai que je suis un peu trop parti dans l’optique d’avoir des stats précise, mais je comprends bien que finalement c’est un peu secondaire et que ça dépend principalement de notre stratégie vis-à-vis du field que l’on joue.

Oui surtout qu’on se retrouve dans des spots OOP qui sont encore moins faciles à jouer.

1 J'aime

La défense de SB est beaucoup plus facile et prend finalement assez peu de temps à être travaillée. La défense de BB est par contre très complexe et doit toujours être améliorée. C’est pourquoi je te conseille plutôt de commencer par la défense de SB.

1 J'aime

Et voilà, nous sommes le 13 janvier 2020, cela fait un mois que j’ai repris le grind sérieusement. Que j’ai commencé à affronter mon triste niveau et mon manque de travail.

C’est donc le moment de faire un petit bilan ! :monkey_face:

Pour commencer au cours de ce mois j’ai pris conscience que je voulais jouer des grosses tables tout de suite mais qu’en fait je n’avais pas le niveau. Qu’il fallait que j’arrête de me morfondre sur le fait que je n’arrive pas à monter les limites et que je me mette à bosser sérieusement !

J’ai donc posté ici au cours de ce mois pour faire un pont sur mes stats, se qui m’aura permis de trouver pas mal d’axes de travail et qui m’aura motivé à acheter le mental au poker. Et quelle livre !

Le mental au poker est vraiment un bijou ! J’ai compris pourquoi mes tentatives précédentes dans le poker n’avaient pas fonctionné. Notamment le fait de bosser pleins de sujets différents sans prendre en compte mes qualités/faiblesses actuelles. Le fait de ne pas avoir un échauffement adapté, et de ne pas prendre des notes post-session pour juger mon jeu.

J’ai donc décidé de travailler directement sur mes faiblesses les plus fortes et les plus importantes:

  • Profiling des adversaires et stratégie à adopter
    Dans cette partie j’ai revu les différents types de profils à la table avec les superbes vidéos de @Freudinou
  • Mise en place d’un échauffement
    Je crée un fichier spécial permettant de fixer mes objectifs de session en fonction des analyses de fin des autres sessions par exemple:
    Echauffement
  • Mise en place d’un cooldown avec prise de notes
    Je reprends les points de l’échauffement et j’analyse mon résultat au vu de mes attentes:
    POst-session
  • Review les mains qui on été au SD pour notes vilains
    Chose que je n’avais jamais faite, j’ai review pas mal de mains qui ont été au showdown et pris pas mal de notes sur le sizing des vilains, on se rend compte que finalement il y a beaucoup de leaks chez les autres aussi :face_with_hand_over_mouth:

Suite à ses différentes améliorations j’ai senti pas mal d’évolutions au cours de mes sessions je n’ai plus du tout le même état d’esprit ! :grinning:

Et cela se ressent:

Pour la suite de mon aventure je vais bosser sur les points suivants:

Je vous souhaite une bonne journée et merci de m’avoir lu :monkey_face:

5 J'aimes

Bonjour à tous,

Mon post aujourd’hui sera essentiellement des questions sur mes différents axes de travail. :nerd_face:

Fold CBet F/T/R


J’ai review quelques spots, je me suis finalement dit que je n’avais pas un gros leak par rapport à ce que les stats montrées. En effet le nombre de mains dans ce type de situation est assez faible, de plus je me retrouve souvent dans des spots multiway avec d’énormes côtes pour call, je ne pense donc pas que ce soit très dérangeant aux premières limites (NL2/NL5) mais je prends quand même notes de faire attention pendant mon échauffement pre-session.

Par contre je n’ai pas vraiment trouvé de ressources sur comment jouer en défense F/T/R, donc si vous en avez je suis preneur :sweat_smile:

Défense de blinds


J’ai travaillait sur les ranges de défenses de blinds, je me demande s’il est vraiment utile de faire des ranges spécifiques BB vs CO et SB vs CO ? Est-ce qu’il ne suffit pas de reprendre les ranges de BB vs BTN et SB vs BTN en un peu plus tight avec l’adaptation en fonction de vilain qui convient ?

Je ne pense pas qu’il y est besoin pour le moment de bosser beaucoup plus sur ce sujet au vu de mes winrates en BB et SB. Néanmoins je ferais un petit travail supplémentaire si vous me dites que c’est important d’avoir des ranges vs CO.
image
Et de temps à autre je me mets une review pour voir si je respect bien mes ranges IG.

Mental


A ce niveau-là je me suis acheté « Le mental au poker », je l’ai déjà dit mais c’est une pure merveille. Je suis actuellement en train de travailler sur l’étape Injecter de la logique afin d’éviter le seuil d’émotions. Dès que je maîtriserais cet outil je passerais à la mise en place d’une stratégie de résolution.

Suite du travail


  • Prise de notes IG j’ai cru voir passer une vidéo de Freudinou à ce sujet.
  • Organiser des reviews sans thème + prise de notes (review des mains que j’ai tag)
  • Faire une bonne utilisation de FLopZilla
  • Bosser sur mon impatience de vouloir monter les limites trop vite
  • Travailler les mathématiques basiques du jeu (cotes etc…) plus sérieusement que la dernière fois.

Une petite question pour finir


Pour finir, je vois beaucoup parler de GTO, de PIO Solver etc, c’est un sujet qui a l’air super-intéressant mais qui a l’air super-complexe aussi. Je me demandais à partir de quelle limite ou niveau de jeu il était intéressant de travailler dessus ? Et si vous avez quelques ressources que je peux classer pour plus tard je suis preneur aussi.

Encore une fois merci pour votre lecture,
Bien cordialement Colisa :tropical_fish:

2 J'aimes

La différence entre CO et BU est énorme. Surtout parce qu’un RFI de BU tourne autour de 45% et celui de CO autour de 28%. Et ensuite parce que les sizings d’open sont souvent différents (2.5x au BU et 3x au CO). Et il faut absolument tenir compte des sizings En fait, avant de défendre une main en BB il faut surtout regarder:

  1. le sizing d’open de Vilain.
  2. le range de Vilain (son range d’open supposé).
  3. notre equity réalisable. En gros si Vilain est passif ou aggro. Plus il est agressif et moins on réalisera notre equity, surtout qu’on est OOP.

Voici mes conseils pour la défense de BB:

  • vs 3x: appliquer le gap concept à peu près de la même manière qu’au BU (avec quelques petites différences, notamment on n’a pas à tenir compte du profil des autres joueurs puisqu’on est le dernier à parler)

  • vs 2.5x: défendre un range proche du range d’open de Vilain.

Je développe pas mal le jeu de défense de blinde sur ce pdf

GG pour tes WR en blindes, ils sont excellents !

A mon avis le coté « inexploitable » du GTO n’est pas très utile. Par contre je vois deux choses vraiment importantes qu’il faut travailler même en petites limites:

  • La protection de ranges. L’idée est de ne pas avoir trop de trous dans nos stratégies. Du moins pas de trous trop visibles.

  • Mais surtout le Card Removal Effect" (CRE). J’en parle aussi dans le pdf.

2 J'aimes