Comment travailler son jeu efficacement et sur la durée ?

Comment travailler son jeu efficacement et sur la durée ?
  • 26 novembre 2015
  • lilasdaddy
  • techniques générales de poker
  • 6336
  • 31 Commentaires

Bosse ton jeu !! Au poker comme dans la vie, pour réussir, il faut travailler !! On a tous des périodes où on est très motivé, plein de bonne volonté, mais au bout d'un dizaine de jours, la motivation retombe, et on oublie ses bonnes résolutions. Voici donc quelques pistes pour structurer son travail au poker, le rendre beaucoup plus efficace, et tenir sur la durée.

 

1ère étape : établir son profil poker

travail pokerCette étape est, à mon sens, essentielle. Pour que le travail soit vraiment efficace, il faut se connaître pokeristiquement, établir son profil poker.
Pour cela, il faut répondre à deux questions et être le plus précis possible :

  • Quels sont mes points forts sur lesquels je peux m'appuyer ?
  • Quels sont mes points faibles que je dois travailler en priorité ?

Points forts :
- jeu en push or fold
- compréhension des dynamiques
- profiling …

Points faibles :
- Jeu dans les pots 3bet
- Trop calling station river
- Tilt quand je prends trop de bad beats

Ce travail doit être fait sur le plan technique mais aussi sur le plan mental.
L'idéal est de séparer la technique du mental.
C'est seulement après cette étape que l'on peut commencer à établir un programme de travail qui permettra de travailler sur ces leaks et donc de progresser.
Il est important, pour ne pas partir dans tous les sens, de se focaliser sur les deux ou trois leaks les plus gros et travailler dessus.
L'intervention d'un coach pour un leakfinder est très utile car il est assez difficile de prendre du recul sur son jeu. Il apportera son regard extérieur et mettra le doigt sur vos points forts et points faibles.


2ème étape : se fixer des objectifs

Maintenant que l'on sait d'où on part, il faut savoir où on veut aller.
Se fixer des objectifs atteignables et surtout évaluables à court, moyen et long terme permet de maintenir la motivation et de garder le cap.
Je vous conseille d'aller lire l'excellent article de mon collègue LeGarrec: fixer planifier évaluer ses objectifs
Les objectifs doivent être régulièrement évalués et ajustés en fonction des besoins.


3ème étape : planifier le travail

travail pokerToujours dans un but d'efficacité, il est important de planifier à l'avance son travail.
La formule qui me semble la plus appropriée au poker est d'établir un programme hebdomadaire.
Voici un exemple de plan de travail (plutôt chargé) établi et modifié chaque dimanche.
La quantité variera en fonction du temps que vous avez à consacrer au poker :

- Lundi : grind + review de tournoi (1h30)
- Mardi : grind + vidéo (1h)
- Mercredi : repos
- Jeudi : échange avec le groupe de travail (2h)
- Vendredi : grind + sport (1h)
- Samedi : coaching (1h)
- Dimanche : sieste + sunday grind

Voyons maintenant concrètement, les différents moyens de travail son jeu. Je développerai aujourd'hui surtout les rituels de session.


4ème étape: Travailler quotidiennement


Les rituels de session

Avoir des rituels lors de chaque session de grind permet aussi de gagner en efficacité dans l'amélioration vos leaks. Voici quelques rituels qui amélioreront la qualité de votre jeu et ainsi, accéléreront votre progression :

1) L'échauffement avant la session (15min environ)

Comme dans tout sport, un échauffement est essentiel pour rentrer directement dans la compétition (ici la session de poker).
Il peut prendre différentes formes (review de mains, rail d'un reg, commentaire de mains sur le forum PA, méditation, écoute de musique motivante, relecture de son profil poker...).
C'est un exercice très personnel ; à chacun de trouver la formule qui lui convient à l'instant t.
L'important c'est d'être tout de suite prêt et dans le bon état d'esprit pour attaquer la session.

2) Les mantras et rappels stratégiques pendant la session ou aux pauses

Avoir des affiches vous rappelant les choses à ne pas faire, les situations auxquelles il faudra faire particulièrement attention (exemple : penser aux sizings, se préparer mentalement aux éventuels bad beats, prendre son temps dans les spots compliqués...) est une aide précieuse qui pourra vous éviter de répéter les mêmes erreurs.
Se répéter plusieurs fois ces petites phrases pour les ancrer dans son esprit aura aussi un effet bénéfique sur votre A-game.

3) Le bilan de fin de session (5 à 10min)

- Ai-je réalisé mes objectifs de session ?
- Ma concentration a-t-elle été bonne tout au long de la session ?
- Ai-je bien géré mes émotions ?

Ces questions sont essentielles pour réussir à jouer son A-game le plus souvent possible, se remettre en question et donc progresser.
Mettre à l'écrit ses impressions, ses doutes, ses réussites est un excellent exercice pour analyser son jeu, et ne pas commettre sans cesse les mêmes erreurs.


Quelques autres manières de travailler son jeu


Conclusion

Pour vraiment être efficace dans votre travail au poker, je vous conseille de réaliser votre profil technique détaillé avec points forts, points faibles sur le plan technique et mental, puis de vraiment cibler votre travail sur vos points faibles.
Un travail spécifique d'une heure ou deux sur vos leaks vous sera infiniment plus bénéfique que de visionner dix heures de vidéos qui portent sur la théorie du poker en général.
L'aide d'un bon coach sera un accélérateur dans votre progression et vous permettra de structurer vos apprentissages si vous sentez que vous stagnez, ou que vous pensez avoir atteint vos limites.

Bonne chance sur les tables!
Et bon travail! :)


Cet article a été écrit par Lilasdaddy à l'occasion de la promotion meilleur article du mois.