Poker Académie Poker Académie Poker Académie

Apprenez à lire les mains de vos adversaires !

Apprenez à lire les mains de vos adversaires !
  • 28 juillet 2015
  • zugzwang
  • apprendre le poker no limit holdem
  • 10809
  • 36 Commentaires

Apprennez à lire les mains de vos adversaires ! Malgré sa date de publication (2015), l'article hand reading de Zugzwang est toujours d'actualité, et reste un outil indispensable pour faire progresser son jeu. 

A noter : Nous remettons en avant cette publication de 2015 pour les membres qui seraient passés à côtés. Toutes les informations partagées dans l'article sont toujours valables en 2018. 


Pour cela, on se doit de raisonner en terme de hand ranges et de combinaisons de mains, cet article a pour but de familiariser le lecteur avec ces concepts à l'aide d'exemples précis, puis dans une seconde partie je présenterais quelques exercices, en effet le hand reading s'améliore énormément avec la pratique et l'entrainement. Je pense que les joueurs de tous niveaux réalisant ces exercices sérieusement progresseront et auront une bien meilleure aptitude au hand reading une fois arrivé à la fin de cet article.

 

Les rappels de bases pour le hand-reading

Il existe 169 mains de départ possibles. De paire de 2 à paire d'As en passant par 95o ou KTs. Beaucoup de joueurs ont ce chiffre en tête. Néanmoins vous pouvez presque l'oublier puisqu'il ne sert à rien dans les calculs de combinaisons de mains. 

Surprenant?

Pas vraiment, en effet il existe 3 types de mains, qui n'ont pas la même fréquence de distribution: paire, main offsuit, main suited. C'est pourquoi nous devons utiliser le nombre de combinaisons total.

Il existe un total de 1326 combinaisons de départ possibles, c'est ce chiffre qui est à connaitre et à utiliser.

Une main offsuit, comme par exemple KJo représente 12 combinaisons.

Une main suited représente seulement 4 combinaisons.

Une paire représente 6 combinaisons.

Ici on voit déjà que les mains offsuit représentent la plus grosse partie des combinaisons distribuées préflop, au total 936 combinaisons, par conséquent 70% environ des mains possibles sont 2 cartes offsuit.

Les mains suited représentent 312 combinaisons soit 24% des mains.

Les paires représentent la plus petite partie de la distribution avec seulement 78 combinaisons soit 5.88% des mains.

NB: Pour connaitre les chances de recevoir une certaine main préflop, il suffit de diviser 1326 par son nombre de combos. Exemple : AA est 6 combos, 1326/6 = 221 --> 1 chance sur 221 de recevoir AA préflop.

 

Mise en application du hand-reading


Maintenant les rappels basiques effectués, je vais détailler quelques situations qui vont vous permettre de voir l'utilité des combinaisons de mains dans la pratique.

Situation numéro 1:

6max 100bb deep: UTG opens a 3x, nous sommes au bouton et considérons le 3bet light contre lui. Nous disposons de quelques informations sur lui et voulons savoir si c'est un 3bet light profitable.

D'après notre tracker, il ouvre 15% des mains en position UTG, comme beaucoup de réguliers.

Voici la range que cela représente soit 202 combinaisons.

Range tableau

Nous savons également que ce joueur n'aime pas vraiment payer un 3bet OOP (hors de position), comme beaucoup de joueurs sérieux, et défend une range tight sur les 3bets dans cette situation, en callant ou 4bet.

range tableau

Soit 50 combos, j'ai inclus TT, à noter que certains joueurs foldent TT dans cette situation étant donné la faible jouabilité de cette main postflop en pot 3bet OOP.

Si vous avez lu mon article sur le 3bet, vous savez que si villain défend 33% et moins  face au 3bet, nous faisons un profit immédiat. 

Ici villain ouvre 202 combos et ne défend qu'avec 50 combos, ce qui fait 24,75%. C'est beaucoup trop peu. Cette petite analyse combinatoire nous montre que notre 3bet va réaliser un profit immédiat contre ce joueur dans cette situation, sans compter les fois où il call simplement nous laissant réaliser notre équité (c'est à dire qu'en callant il nous laisse voir le flop par conséquent on peut toucher une main forte de temps en temps). 

Regardons en quoi disposer d'un bloqueur peut jouer un rôle intéressant.

Si nous disposons d'un As bloqueur dans cette situation, son nombre de combos de défense tombe de 50 à 42.

On voit clairement que la stratégie de villain UTG est mauvaise et exploitable puisqu'il ne défend pas assez souvent contre un 3bet. Je lui conseillerais d'ajouter un nombre de combos de 4bet bluff pour arriver à défendre au moins 33% de sa range. AQo, KQs et KQo sont des bons candidats pour 4bet bluff dans cette situation puisqu'il s'agit des meilleures mains que villain fold sur un 3bet, de plus elles disposent de deux très bons bloqueurs. 
 

Situation numéro 2:

6max 100bb

Villain en SB est un joueur solide et agressif 21/17 AF de 2.5.

Il 3bet 11% de SB contre BTN, une range incluant des mains comme KQo, KJo pour value un bon % du temps néanmoins il les call également de temps à autre mais plus rarement. Nous ne savons pas s'il 3bet des small PPs dans cette situation ou s'il les call simplement.

On open du BTN a 2bb, SB calls, BB folds.

Flop:

Villain checks, on Cbet a 3bb, villain check-raise a 10bb.

Quand villain nous check-raise sur ce flop, il représente un gros roi comme AK slowplayé preflop ou KQ/KJ et des sets 88, 44. Il aura également des flush draws et éventuellement quelques gutshots comme 67s.

Comme il 3bet preflop souvent avec des mains du type KQ,KJ, il n'aura pas très souvent un K ici, de plus il peut également check-call un bon K quelquefois. 

Nous n'avons pas l'as de cœur, ce qui augmente les chances que villain soit sur un nut flush draw.

De plus avoir un As diminue les chances qu'il était sur un slowplay preflop avec AK, (possible dans l'optique ou BB est un gros squeezeur)  seulement 9 combinaisons de AK restantes. 

Nous avons un 8, par conséquent une seule combinaison de set de 8 restante.

Trois combinaisons de set de 4.

Évaluons l'ensemble des combinaisons qu'il peut avoir:

- Mains pour value

AKo/AKs que j'ai évalué à 10% du temps dans sa range de call --> 1 combo sur les 9

KQo, KQs/KJo KJs j'ai estimé 25% du temps seulement du fait qu'il les 3bet plus souvent--> 6 combos

Sets de 8, sets de 4 ---> 4 combos

- Bluffs et semi-bluffs:

Flush draws: , , , , , , , , , , , , -->13 combos

Bluffs avec gutshot : 67s, 65s---> 6 combos ( et déjà comptés)

Soit 30 combos au total

Héro calls.

Turn qui nous apporte un flushdraw.

Villain bets 18bb

La turn renforce sa range dans le sens ou ses quelques bluffs ont maintenant une paire.

Sa range globale ne change pas ici et notre équité est de 52% c'est pourquoi nous avons un call facile au turn en ayant une cote de 2 contre 1.

A noter: Si on enlève AK et KQ de sa range (possible pour des villains qui vont 3bet ces mains systématiquement), notre équité monte à 57%. Si on enlève également KJ notre équité grimpe à 64%.

On call

River:

Villain shove.

A la river sa range n'a pas vraiment change si ce n'est qu'on peut enlever les mains qui contiennent une Q de sa range puisqu'il serait un peu fou de sa part de shover une main du type paire de Q river que ce soit en value ou en bluff.

Sa range a la river est bien polarisée entre une main pour value comme AK/KQ, set ou un draw rate.

Il peut arrêter certains bluffs ou checker des mains river qui auraient trouvé une paire comme 6x, de plus nous ne sommes pas sûr à 100% qu'il puisse jouer KQ/KJ de cette façon.

Nous avons 40% d'équité face à sa range et avec la cote offerte, nous décidons de call.

Il montre , nous remportons ce coup. 
 

Situation numéro 3:

6max 100bb

Villain est du même type que le précèdent.

Situation classique dans laquelle j'aimerais illustrer un point.

On open du BTN à 2bb, SB folds, BB calls.

Flop:

Villain checks, on Cbet à 3bb, villain check-raise a 10bb.

Ici la range pour value de villain est extrêmement étroite, d'autant plus que l'on dispose d'un bloqueur sur les sets de 4.

Dans toutes les situations où l'on se fait raise sur un flop rainbow du type (Q24r, K38r, etc) et que l'on dispose d'une low paire nous offrant un bloqueur, la range de villain pour value sera extrêmement étroite, sauf s'il est du type a slowplayer preflop une grosse main comme KK/AA mais c'est extrêmement rare.

Dans ce cas de figure je recommande de play-back que ce soit en floatant ou en 3bettant le flop.

On 3bet le flop à 22bb.

Villain fold.

Ici détail important, pas besoin de faire un énorme sizing, nous représentons une range extrêmement polarisée et on pourra mettre tout l'argent au milieu sur les streets suivantes avec nos value hands.

A noter également la différence entre les flops JT2r et T82r.

Ces deux flops peuvent paraitre similaire au joueur non expérimenté, néanmoins il faut bien reconnaitre qu'il est beaucoup plus difficile pour villain d'avoir une straight draw forte sur T82r que sur JT2r, des mains comme KQ n'auront pas peur de raise flop JTx et parfois avec idée de stack-off étant donné que l'équité est ok contre une calling range alors que sur T8x les straight draws fortes sont beaucoup plus rare, par conséquent on aura un play-back beaucoup plus intéressant sur T8x.
 

Situation numéro 4:

Voici une main jouée par un élève en NL100.

6max 120bb deep.

CO reg standard de la limite open, nous sommes au bouton avec et nous décidons de 3bet.

CO 4bet a 22bb, nous décidons de call, ce qui est bien 120bb deep en position, notre main dispose d'une bonne jouabilité post-flop + on garde des Ax domines dans sa range de 4bet bluff.

Flop:  

Nous ratons le flop, et intéressant notre adversaire check.

1ère chose à faire, le mettre sur une range de main.

Ici il peut checker en trap avec une main très forte comme AA, set de K ou set de J.

Il peut avoir quelques flush draws avec pour plan de check raiser voir check-call pour les plus tricky.

Egalement il aura très souvent une main moyenne qui pot control du type QQ ou Jx, voir un Kx faible.

Rarement un give up complet puisque c'est une bonne texture a Cbet pour lui avec ses airs.

Ici on décide de check back.

Turn: brique totale.

Villain check.

Cela nous conforte dans le fait qu'il dispose d'une main moyenne. Nous décidons de bet turn + shove river pour tenter de lui faire coucher sa main.

On mise 16bb dans un pot de 45bb. Villain calls.

River: la flush rentre mais reste une brique totale vu l'action.

Villain check, On shove 84$ dans 77$, villain calls avec QQ et on perd le coup.

Que s'est-il passé? Nous avons réussi à lire la main de notre adversaire, 1er point positif en hand reading, mais en oubliant totalement de penser à notre propre range. 

Ici il est très important de se rendre compte qu'on ne représente rien en shovant la river vu notre action. On veut représenter une main forte du type Kx ou mieux voire flush. Il est néanmoins difficile d'imaginer qu'on ait check back le flop avec un K, 2 paires, set ou un flush draw.

Lorsque l'on bluffe il faut à tout prix raconter une histoire crédible, c'est à dire représenter des mains pour value et si possible une range la plus large possible pour value.

C’est pourquoi Villain a fait un bon call punissant Héro de ne pas avoir raconté une histoire crédible ici.


Les VOD de Zugzwang (niveau intermédiaire +)

Avant de passer aux exercices, voici la liste des derniers contenus vidéos de Zugzwang. A très hautes valeurs ajoutées, elles vous permettrons à votre jeu de passer un cap. Vidéos à l'intention des joueurs confirmés : 

 

Exercices au hand-reading

Dans ces exercices, nous sommes en 6max, 100bb deep, villain est un reg standard de la limite du type 22/17, AF:2.5 

Voici des situations ou le but est de réfléchir en terme de ranges, combinaisons de mains, et tenter de prendre la meilleure décision.

Veuillez répondre aux questions sur le forum directement : JE REPONDS 

Exercice 1:

SB opens a 3bb, Héro en BB calls.

Flop:

Villain Cbet 4bb, Héro calls.

Turn  

Villain checks, Héro checks.

River  

Villain checks, Héro? : JE REPONDS 

Exercice 2:

Héro CO opens a 3bb avec , Villain au BTN calls.

Flop:

Héro Cbet 5bb, Villain calls.

Turn  

Héro bets 13bb, Villain calls.

River  

Héro : JE REPONDS 

Shove/check-fold/check-call
 

Exercice 3:

CO opens a 3bb, Héro en SB 3bet a 10bb, Villain call.

Flop:

Héro Cbets a 12bb, Villain Shoves, Héro?
 

Exercice 4:

Héro opens a 3bb du CO avec , Villain en BB calls.

Flop:

Villain checks, Héro checks.

Turn  

Villain bets 4bb, Héro calls.

River  

Villain checks, Héro : JE REPONDS 

Exercice 5:

Héro UTG opens a 3bb avec , Villain au CO calls.

Flop:

Héro Cbets a 5bb, Villain calls.

Turn 8h

Héro bets 15bb, Villain calls.

River

Héro? 

Ici Héro a checké, villain bet petit 12bb, Héro : JE REPONDS 

Exercice 6:

Héro opens a 3bb du CO avec , Villain en BB calls.

Flop:

Villain checks, Héro Cbets à 5bb, Villain raise à 12bb, Héro call.

Turn

Villain checks, Héro bets 15bb, Villain calls.

River

Villain checks, Héro : JE REPONDS 

Exercice 7:

MP opens a 3bb, Héro en SB avec calls.

Flop:

Héro checks, Villain Cbets 5bb, Héro calls.

Turn  

Villain bets 11bb, Héro : JE REPONDS 

Exercice 8:

Héro opens a 3bb du CO avec 7h8h, Villain en BB 3bets a 10bb, Héro calls.

Flop:

Villain Cbets 12bb Héro calls

Turn

Villain checks, Héro bets 22bb, Villain calls.

River

Villain checks, Héro : JE REPONDS