Main Event des WSOP 2013 : la finale enfin dévoilée

Main Event des WSOP 2013 : la finale enfin dévoilée

Après 7 jours de luttes, de sueurs, de rires et de larmes, la table finale du Main Event des WSOP 2013 est enfin connue. Nouvelle habitude du Main Event, cette finale aura lieu dans 3 mois, phénomène unique dans le milieu du sport et du jeu. Décryptage des 9 « survivors ».

Un français en finale du Main EventUn Français en table finale du Main Event des WSOP !

Alors qu'il possédait le deuxième plus gros tapis à 27 joueurs restants, le toulonnais Sylvain Loosli a réussi à aller chercher cette table finale du Main Event qui lui tendait les bras. C'est donc le deuxième français, après Antoine Saout en 2009, à intégrer le groupe très fermé des « November 9 ».
Il rejoindra ses 8 adversaires avec le 6ème stack doté de 19 600 000 jetons alors que la moyenne sera de 21 175 000 et qu'on reviendra avec des blindes de 250K/500K.
Malgré ses 40 blindes qui ne lui permettra sûrement pas d'exploiter son potentiel au maximum, ce joueur pro, qui grinde régulièrement les plus hautes limites de Winamax (et qui aurait amassé plus de 1 millions online), a toutes les chances de faire quelque chose de grand dans 3 mois.
On sera bien sur tous derrière lui et on espère qu'il parviendra à faire mieux que la troisième place d'Antoine Saout. Une victoire d'un français dans le plus médiatique tournoi de l'année ne pourrait faire que du bien au marché du poker en France.

Deux français aux portes de la finale du Main Event des WSOP

Vous l'aurez donc compris, nos deux autres compatriotes, Benjamin Pollak et Clement Tripodi nous ont quitté pendant la nuit, malgré leur beau parcours. Benjamin Pollak a été le premier à sauter des 27 joueurs left, en ouvrant au bouton, il voit le joueur de grosse blinde qui le couvre légèrement annoncer all in. Après un petit temps de réflexion il prend la décision de call et voit son adversaire dévoiler .
Malheureusement le board sera dramatique pour le français. Quant à Clement Tripodi, sur les blindes 75 000/150 000, un joueur UTG open à 340 000 et se fait payer en middle position par Bruno Kawauti. Trouvant le spot de squizz idéal ici avec et 15 blindes, le français envoie sa boite pour 2 300 000 et voit le joueur UTG passer sa main. Malheureusement pour lui, Bruno Kawauti se réveille avec slowplayé pré flop. Le board ne viendra pas l'aider malgré quelques outs turn et saute à une cruelle 23ème place.

Rapide présentation des November 9 du Main Event de 2013

Carlos Mortensen, vainqueur du Main Event de 2001 ne pourra pas faire l'incroyable doublé cette année. Il fait la bulle de cette table finale sur un coup qui a laissé sceptique pas mal de spécialistes. Il open cut off à 800 000 sur des blindes 200K/400K et JC Tran, chip leader à ce moment la, défend de grosse blinde. Sur le flop , JC Tran check/call le cbet de Mortensen avant de demander le tapis de l'espagnol au turn, sous forme de « donkbet », après l'apparition du . Mortensen call avant de montrer pour une middle pair et nuts flush draw qui ne fera pas le poids face au de son adversaire. Un à la river scelle le sort de l'espagnol.

 

Classement de la finale du Main Event

 

David Benefield

Plus connue sous le pseudo « raptor », ce joueur professionnel de 27 ans était le colocataire de Tom "Durrrr" Dwan pendant plusieurs années. Nosebleeder réputé, habitué à jouer sur des 100/200 online, il fait partie des têtes d'affiche de cette table finale.

JC Tran

Grand joueur de mtt, cet américain de 37 ans est sur le circuit depuis plusieurs années avec un palmarès qui ferait frémir tout joueur de poker : 2 bracelets WSOP, 1 titre wpt, et plus de 8 millions de gains totaux au cours de sa carrière

Amir Levahot

Ce joueur profesionnel Israélien de 38 ans n'est également pas un inconnu du circuit. Il a entre autre empoché un bracelet wsop en 2011 en Pot-limit Hold'em 10 000$.

Michel Brummelhuis

Originaire d'Amsterdam, ce joueur professionnel de 32 ans n'est pas le plus connue de cette table finale. Il a pourtant déjà deux table finales de WSOP à son actif, en 2008 et 2009.

Sylvain Loosli

Toulonnais de naissance, le joueur qui va représenter la France a 27 ans et est devenu professionnel il y a quelques années. Grand régulier des plus hautes limites de Winamax, cet ancien élève d'école de commerce a réellement toutes ses chances au vue de son stack et de son niveau à la table.

Mark Newhouse

Âgé de 28 ans, ce jeune pro américain a gagné le WPT Borgata Poker Open à Atlantic City pour plus de 1 500 000$ de gain.

Marc Mclaughlin

Ce canadien de 25 ans a à son actif 6 cash lors d'events de WSOP. Véritable spécialiste du Main Event, il a terminé dans le top 100 les deux années précédentes. Cela fait donc son 3ème deep run dans ce tournoi en 3 ans.

Ryan Riess

A 23 ans, c'est le plus jeune joueur qui reviendra en novembre défendre ses chances. Cet américian a finit runner up au WSOP – C Horseshoe Hammond Main Event en Octobre dernier.

Jay Farber

Il en faut toujours un, et le voilà ! Cet amateur de poker de 28 ans travaille en tant que videur dans une boîte de nuit à Las Vegas. Il serait la belle histoire de ces WSOP 2013 si il parvenait au bout de cette finale.

 

{source}[[?php $idevent=95; include('./0_dvp/concours/crs_sondage.php');?]]{/source}