Les français brillent à l'EPT Monte-Carlo

Les français brillent à l'EPT Monte-Carlo

Après la victoire de Sylvain Loosli dans le 10 300 euros d'ouverture, les Français ont brillé lors de l'EPT Monte Carlo. L'insatiable Benjamin Pollak a notamment remporté le High Roller à 25 000 euros lors du dernier jour du festival pour plus de 700 000 euros.


Benjamin Pollak, Camel Meriem et Romain Lewis triomphent à l'EPT Monte-Carlo

Le samedi 4 mai dernier, Manig Loeser enlevait le Main Event à 5 300€ de l'European Poker Tour Monte-Carlo édition 2019. 9 heure de jeu à 5 restants et un deal à 3 plus tard, le pro allemand de la Team No Limit GG empochait 603 777 euros et surtout un titre EPT tant convoité. Si 21 Français ont réussi à atteindre l'argent dans ce tournoi, c'est Aladin Reskallah (13e, 45 570€), le Top Shark Winamax, et l'ancien vainqueur EPT Deauville Rémi Castaignon (26e, 23 210€) qui s'en sont le mieux sortis.


Les premiers six chiffres pour Antoine Goutard

Comme depuis le début du festival, c'est du côté des Side Event qu'il fallait se pencher pour admirer les performances françaises. Après Paul Testud (3e de l'Event #1 NLHE Freezeout 1 100€ pour 19 760€) et Sylvain Loosli (vainqueur du 10 300€ d'ouverture), Emrah Cakmak (5e, 56 600€) et Sylvain Mazza (7e, 32 600€) s'illustraient dans le French National Championship à 1 100€ remporté par l'Italien Stefano Schiano (209 000€). Puis l'ancien croupier Antoine Goutard réalisait la plus belle performance de sa jeune carrière, runner-up du High Roller à 2 200€ du French National Championship pour un gain de 125 500 euros. En finale avec lui, on retrouvait trois autres tricolores, Loic Dobrigna (6e, 43 100€), Romain Matteoli (7e, 32 250€) et Abdel Douair (9e, 17 530€).


La barre des 12,5 millions pour Benjamin Pollak

Il fallait ensuite attendre la 6e place de Jean-Noël Thorel (180 070€) dans le Super High Roller à 50 000€ puis les runner-up en PLO de Dan Abouaf (21 100€) dans un tournoi à 1 100€ (128 entrants) et d'Alexandre Amiel (80 570€) dans un Event à 5 200€ pour vibrer côté français.. Mais c'est Benjamin Pollak qui marquait les esprits. Le finaliste du Main Event WSOP 2017 s'est emparé du trophée du High Roller à 25 000€ (142 entrants) pour 705 840€ après un deal en heads-up avec le redoutable allemand Koray Aldemir. Une victoire qui permet à Pollak d'accrocher une 10e victoire live et de grimper aux 12,6 millions d'euros de gain en MTT en carrière live, un million derrière le numéro 1 de la All Time Money List française, Elky.


 

Benjamin Pollak d'asjuge le High Roller


La moisson de piques à l'effigie de la room PokerStars s'est faite dans les tous derniers jours, grâce à Camel Meriem d'abord : l'ex-footballeur s'est adjugé l'Event #32 à 1 100€ (409 entrants) pour la coquette somme de 77 040€, sa plus belle performance à ce jour alors que la Team Pro Winamax Gaëlle Baumann prenait la 6e place (17 380€). Sixième place également pour le Team Pro Unibet Alexandre Reard dans le Deepstack Freezeout à 2 200€ (160 entrants) de fin de festival (16 610€).

 

L'ex footballeur, vianqueur de l'event 33 !


Enfin, le Team Winamax n'est pas reparti bredouille grâce à son jeune représentant bordelais Romain Lewis, vainqueur d'un Hyper Turbo KO du soir à 2 150€ (78 entrants, 20 180€ + 10 bounty à 1 000€), un tournoi remporté plus tôt dans le séjour par Nicolas Noguera (22 950€, 92 entrants).

 

Le team Pro Winamax remporte l'epreuve Bounty