Daniel Colman : "Tom Dwan est un escroc"

Daniel Colman :

Suite aux récentes déclarations de Jungleman à l'issue de l'arrêt du durrrrr challenge 2, un thread sur le forum anglophone 2+2 s'est créé. Intitulé "Is it time to call Tom Dwan a scammer?", de nombreux internautes sont venus s'exprimer à ce sujet. Mais un post en particulier a attiré toutes les attentions . Celui de Daniel Colman clamant haut et fort que, selon lui, "Dwan est un escroc".


Le durrrr challenge 2 : Présentation

colman dwan scam poker junglemanNous sommes début 2009, et Tom Dwan domine les plus grosses parties de Full Tilt. Particulièrement à l'aise en Head's up, il lance un défi à la communauté High Stake : celui de l'affronter sur un nombre fixé de mains. Sur de son coup, il propose même à ses adversaires une cote de 1 contre 3 à celui qui parviendrait à le battre.
Les règles sont alors établies :

  • Jouer 50.000 mains
  • 4 tables minimum
  • NL ou PLO
  • Les joueurs sont obligés de recave si leur stack descend en dessous de 75 blindes
  • La mise du pari est de 500.000$, avec une cote de 1/3 en faveur des challengeurs de Dwan (500.000$ si Dwan gagne, 1.500.000$ s'il s'agit de son adversaire).

Le premier joueur à relever le défi est Patrik Antonius. Mais alors qu'il reste 10.000 mains à jouer, le challenge s'arrête net. A ce stade, l'avance de prés de 2.000.000$ de Dwan (soit 50 caves), semble impossible à rattraper. Aucune information officielle ne circule, même si on se doute qu'un deal entre les deux grinders a probablement dû avoir lieu en coulisse.

C'est durant l'été 2010 que le deuxième durrrr challenge voit le jour. Jungleman12 semble à son tour dominer les tables High Stack en cash game, et accepte le défi de Dwan, dans les mêmes conditions que la première édition jouée avec Antonius.
Les choses ne tournent pas cette fois ci à l'avantage de Durrrr, puisqu'il va rapidement se faire devancer par son compatriote américain. Au bout des 19.000 premières mains jouées sur 19 sessions différentes, il accuse déjà un retard de plus d'un million de dollars. Le rythme de jeu est alors intensif, et tout porte à croire que cette fois ci, le challenge ira à son terme.

Le durrrr challenge 2 : Interruption

colman Dwan Jungleman challenge scamAlors que le durrrr challenge 2 tient toute ses promesses, le jour qui marquera à jamais l'histoire du poker online fait son apparition : Le black Friday.
Le 15 avril 2011, Full Tilt se voit obliger de fermer son accès à ses joueurs, interrompant automatiquement le challenge entre les deux nosebleeders.
A ce stade, Jungleman12 domine alors Tom Dwan de 1.200.000$ pour 19335 mains jouées.
Plus d'un an après, Full Tilt est autorisé à ré-ouvrir ses tables. On pense que le match de titan va reprendre, mais c'est sur un tout autre terrain que les joueurs vont s'expliquer.
Chacun leur tour, que cela soit à travers d'interviewés données à des médias spécialisés, ou bien sur les réseaux sociaux, les deux joueurs se lancent dans une guerre verbale.
Un peu plus de 300 mains sont alors jouées, largement insuffisant pour rassasier Jungleman, qui souhaite par dessus tout clore au plus vite ce challenge (et récupérer en même temps les 1.500.000$ qui lui sont dû en cas de succès).
Dès l'avril 2013, le thread 2+2 High Stack va être le théâtre du trashtalk entre les deux joueurs, chacun lançant des accusations sur le dos de l'autre.
Voici la position des deux protagonistes en 2013 :

Position de Daniel 'Jungleman12' Cates

  • Dwan a formulé des promesses qu'il n'a pas tenu : jouer au minimum 5000 mains/mois et trouver un moyen de générer de l'argent autour du challenge.
  • Dwan n'aurait pas tenu ses engagements de garder 1.500.000$ sous séquestre (le montant qui devrait distribuer à Cates en cas d'échec du challenge).
  • Durrr n'est pas coopératif et semble éviter tous contacts avec lui.
  • Il soupçonne Dwan de prolonger volontairement le challenge (plus le temps passe, et moins les 1.500.000$ auront de valeur :"Au rythme actuel ça prendra fin en 2017 et l'argent vaudra 30 % de moins."
  • Durrrr ne réagirait pas de cette manière s'il était up dans le challenge

Position de Tom 'Durrrr' Dwan

  • Jungleman l'accuse de tous les maux alors qu'il n'est responsable de rien et n'a jamais voulu le tromper .
  • Il profiterait en ce moment des tables High Stack de Macao, plus avantageuses que celles qui tournent online.
  • Jungleman aurait un double discours (entre les discussions privées entre les deux joueurs, et ce qu'il raconte dans les médias).
  • Jungleman aurait mis du temps à lui rendre 100.000$ qui lui devait par le passé.
  • Il explique enfin que 30 buy in sont largement rattrapables en 30.000 mains, et que le challenge ne s'est pas "ralenti" pour cette raison.

S'en suit une période d’accalmie, les deux joueurs parvenant à un accord au sujet des modalités de reprise du challenge, publié sur 2+2 : jouer au minimum 4000 mains par mois. Si ce n'est pas le cas, des mesures seront prises comme des horaires imposées, ou des pénalités.


Pour Daniel Colman, Tom Dwan est un escroc

colman Dwan Jungleman challenge scamNous sommes en septembre 2014, un an et demi se sont écoulés depuis cette prise de bec sur 2+2, et seulement 185 nouvelles mains ont été jouées entre les deux joueurs, malgré les nouvelles modalités annoncées.
Daniel Cates est sorti de sa réserve la semaine dernière, en accordant une interview à Pokerlisting. Et il n'y va pas avec le dos de la cuillère, évoquant un Tom Dwan "peu coopératif", faisant planer même des menaces à son encontre :"Pour un certain nombre de raisons, j’ai le sentiment qu’il ne terminera pas le challenge mais je ne veux pas divulguer sa situation personnelle pour le moment, en tout cas je ne suis pas du tout ravi de ce que j'entends sur lui".
Si les choses n'évoluent pas, Jungleman sera donc contraint de vider son sac...
Mais le joueur ne s'arrête pas la, il maintient que le résultat du challenge est joué d'avance, et que c'est la raison principale de l’absence de Dwan aux tables : "J’adorerais continuer le challenge mais je pense que Tom n’a aucune chance contre moi. Je m’en fous de la raison pour laquelle il ne joue pas. Le fait est là, c’est tout. Je veux juste jouer ou être payé pour en finir mais, même ça, il ne le fera pas et je ne pense pas qu’il puisse de toute façon"
Comme si ce n'était pas suffisant, il explique, vu que les modalités postées sur 2+2 en 2013 n'ont pas été respectées, que Tom Dwan lui doit 300.000$ supplémentaires (40.000$ tous les deux mois où Dwan ne s'est pas présenté sur une table). Somme bien entendu non versée pour le moment.

Suite à cette nouvelle sortie médiatique, accouplée au silence de Dwan, un thread polémique s'est créé sur 2+2 :"Is it time to call Tom Dwan a scammer?"
Alors que les membres du forum partageaient leurs avis, un intervenant de premier choix à fait son apparition : La nouvelle star du poker mondiale Daniel Colman y a laissé de son petit message, court mais efficace : "I would for sure say he is scamming jungleman, so yea hes a scammer : Je dirais avec quasi certitude qu’il arnaque Jungleman, donc oui c’est un escroc.", suivit d'un second pique : "It's not even up for debate as to whether durrr is a dirtbag w a gambling problem : La question de savoir si c'est un enfoiré avec un problème de jeu ne prête pas à débat"

Daniel Colman est décidément un joueur à part, loin d'avoir la langue (de bois) dans sa poche. Il avait déjà fait la polémique suite à ses propos après son sacre du One Drop pour 15.000.000$ de gains, puis en arborant un tee shirt "Free Palestine" lors de la finale du High Roller de Barcelone en août dernier.
On attend désormais la réponse de Dwan...

 

 

 PA  0 5706   28 Commentaires