Suicide post Black Friday

Suicide post Black Friday

Matt Roth, jeune joueur professionnel de 26 ans vient se suicider. Privé de sa passion, qui était aussi son métier, suite au Black Friday, il s’est enfoncé dans une spirale de dépression, à laquelle il mit fin avec un revolver.

Le Poker, une passion vitale

Bill Roth ne voyait plus beaucoup son fils ces derniers temps. Afin de profiter au maximum d’une de ses rares visites, il le raccompagna à l’aéroport et lui souhaita bonne chance pour Vegas.

Deux jours plus tard, Matt Roth gara sa voiture au parking du Wild Wild West, prit un revolver prêté par un ami, et se suicida d’une balle dans la tête.

Un peu plus de deux ans auparavant, Matt était pourtant un jeune homme heureux. Il avait trouvé sa voie dans le poker et vivait pleinement son rêve de joueur pro online. Puis vint le Black Friday. 

« Imaginez que tout à coup, vous n’avez plus de travail. Que tout à coup, votre argent vous est confisqué et vous devez vous battre pour trouver un autre job » explique le père de Matt. « Il y a deux ans, le FBI a fermé son site, pris son argent et ce faisant, pris mon fils, même si ils ne le savaient pas. Ils ont pris son gagne-pain, sa motivation, sa passion. Ils ont pris son estime de soi. » poursuit-il.

Matt avait essayait de se reconvertir, obtenant même un diplôme en finance.
Mais le poker était plus qu’un travail, c’était sa carrière et il ne se sentait pas capable de faire autre chose.

Matt n’avait pas de problème d’argent.
Le jour de sa mort, il avait avec lui plusieurs milliers de dollars.
Mais « l’argent n’achète pas le bonheur » professe Bill Roth ; « le bonheur vient de l’intérieur. La prochaine fois que vous verrez un SDF, dites-vous que ce n’est pas un seul événement qui l’a mis là. C’est une série d’événements. Nous devrions avoir plus de compassion. »

Si l’abus de poker peut être néfaste, la modération contrainte et forcée peut être pire encore…

 PA  0 3993   31 Commentaires

Articles relatifs

Sur le même thème, nous vous proposons également