Poker Académie Poker Académie Poker Académie

PokerStars et l'échec de ses tournois Beat the Clock

PokerStars et l'échec de ses tournois Beat the Clock

PokerStars vient d'annoncer le retrait de ses tournois "Beat the Clock", lancés il y a moins d'un an. La raison officielle : faire une place pour les nouveautés attendues bientôt sur le site. Mais la réalité semble être un peu différente.


La fin des tournois "Beat the Clock"


Les tournois « beat the clock, c’est (c’était) quoi ?

Annoncé comme le futur des Sit and Go online à sa sortie en novembre 2016, les tournois beat the clock devaient proposer une nouvelle approche du poker : En format Sit&Go Zoom, ces tournois à durée de vie de 5 minutes voyaient les joueurs encore en course récompensés en fonction de la taille de leur stack restant.
La structure de ce format faisait passer les expressos pour des Deepstacks : environ 12 blinds de tapis de départ,  3 joueurs par table et des niveaux d’une minute…


Une mayonnaise qui n’a jamais pris

Malgré un nombre de promotions assez énorme pour essayer de vendre le format (avec entre autre C.Ronaldo en tête d'affiche), PokerStars s’est heurté à deux problèmes de taille :  tout d'abord le rake : 10% dans un format type 3x turbo, qui plus est limité dans le temps et où l’edge est réduit à son strict minimum. Il n’en fallait pas plus pour faire fuir tout « reg » qui se respecte. Puis les prix : on compte le tapis des joueurs restants à la fin des 5 minutes, chaque joueur a un pourcentage selon son nombre de jetons… Bref, pas très clair pour le récréatif, et de plus, pas de prix mirobolants comme sur son cousin spin&go. Il n’en fallait pas plus pour faire fuir tout récréatif qui se respecte. Au final, c’est un format qui n’a pas rencontré son public.


Au suivant

Pokerstars a donc abandonné son projet Beat the Clock afin de faire une place à son nouveau peut-être futur joujou phare, à savoir le « power up poker », un mix entre poker et Hearthstone.
 

 

Leur produit entre d’ailleurs dans une nouvelle phase de tests en argent fictif avant la mise en route en argent réel, prévue pour la fin de l’année sur le .com. Si la variante semble être louée, il reste à savoir si pokerstars va une nouvelle fois mettre les pieds dans le plat en proposant un format imbattable, ou s’ils vont faire attention cette fois-ci à contenter tout le monde.