[PA-Book] victorbynite au pays du grind en cash game


#311

Heureusement que c’est pas ta seule source de revenu, tu risquerais de bouffer souvent des patates.


#312

Salaud !! un jour il battra la NL2 à 2bb/100 et tu feras moins le malin, tu verras gros jaloux.


#313

Re all,

On peut jouer en NL2 et et avoir un niveau bien meilleur que cette limite aussi au final me semble t’il … :slight_smile:


#314

Re @victorbynite, @Elrix

lol


#315

En février, peu de volume : j’ai été malade au début du mois et, ces jours-ci, le Winamax Poker Tour m’éloigne quelque peu des tables de CG.

  • format : SH ;
  • limite jouée : NL2 ;
  • nombre de mains jouées : 2 352 ;
  • résultat net : +4,88 € ;
  • bb / 100 : +10,37 ;
  • EV : +2,12 € ;
  • EV bb / 100 : +4,51 ;
  • rake : 5,56 € ;
  • VPIP : 26,52 ;
  • PFR : 22,38 ;
  • AF : 5,19 ;
  • ATS : 43,86 ;
  • FTS : 71,32 ;
  • 3-bet PF : 5,97 ;
  • fold 3-bet PF : 62,50 ;
  • 4-bet PF : 7,46 ;
  • fold 4-bet PF : 50 ;
  • squeeze : 10,39 ;
  • c-bet flop : 46,19 ;
  • fold c-bet flop : 75 ;
  • c-bet turn : 41,46 ;
  • fold c-bet turn : 75.

Pour ceux qui veulent décortiquer mes stats et leaks techniques à la loupe, servez-vous.

Au cumul, rattrapage de l’EV.

  • format : SH ;
  • limite jouée : NL2 ;
  • nombre de mains jouées : 6 974 ;
  • résultat net : +22,70 € ;
  • bb / 100 : +16,27 ;
  • EV : +21,05 € ;
  • EV bb / 100 : +16,09 ;
  • rake : 20,29 € ;
  • VPIP : 25,67 ;
  • PFR : 21,70 ;
  • AF : 5,05 ;
  • ATS : 42,74 ;
  • FTS : 74,95 ;
  • 3-bet PF : 7,10 ;
  • fold 3-bet PF : 55,64 ;
  • 4-bet PF : 6,94 ;
  • fold 4-bet PF : 28,57 ;
  • squeeze : 8,27 ;
  • c-bet flop : 47,40 ;
  • fold c-bet flop : 65,85 ;
  • c-bet turn : 36,59 ;
  • fold c-bet turn : 52,38.

#316

Alexandre Luneau (souriant, regardant ses résultats sur HighstakesDB) : -294 000 sur les dernières 24 heures. Et les dernières 48 heures, ça ne va pas être plus beau : -353. [rire bref]
Sébastien Sabic : Bravoooooooo ! [rires]
Alexandre Luneau : Bon, Seb86 est, quand même, là. [rires]
Sébastien Sabic : Ben, moi, j’suis là ! Moi aussi, j’suis là ! [rires]
Alexandre Luneau : -55.
Sébastien Sabic : Ouaiiiiiis !
Alexandre Luneau : On gagne quand même des fois, ça arrive.
Sébastien Sabic : Ouais, ouais, si, si, on gagne, faut pas croire.
[rires]

Tel est le résumé que je peux faire pour le mois de mars.

Côté volume, une fois le Winamax Poker Tour terminé, j’ai pu l’augmenter, mais pas trop. Mais, par-delà le volume, ce mois se traduit par pratiquement 4,5 caves sous l’EV.

  • format : SH ;
  • limite jouée : NL2 ;
  • nombre de mains jouées : 9 421 ;
  • résultat net : -11,16 € ;
  • bb / 100 : -5,92 ;
  • EV : -2,18 € ;
  • EV bb / 100 : -1,16 ;
  • rake : 23,36 € ;
  • VPIP : 27,37 ;
  • PFR : 22,71 ;
  • AF : 4,48 ;
  • ATS : 45,56 ;
  • FTS : 72,58 ;
  • 3-bet PF : 5,08 ;
  • fold 3-bet PF : 66,82 ;
  • 4-bet PF : 6,57 ;
  • fold 4-bet PF : 31,25 ;
  • squeeze : 5,66 ;
  • c-bet flop : 50,82 ;
  • fold c-bet flop : 62,57 ;
  • c-bet turn : 50,72 ;
  • fold c-bet turn : 38,71.

Pour ceux qui veulent décortiquer mes stats et leaks techniques à la loupe, servez-vous.

En ce qui concerne le downswing, à part 3 ou 4 mains dont je ne tire aucune fierté côté ligne de jeu ou concentration, la plupart des mains à grosse perte relèvent du set-up ou du bad beat ; autrement dit, pour s’y épancher, mieux vaut lire cet article. :wink: Et je relativise d’autant mieux un down pareil que @Freudinou a connu pire que tout ce que j’ai vécu jusqu’à présent, puisqu’il s’est déjà trouvé à 172 caves sous l’EV, a déjà réalisé un mois avec 60 caves de pertes et a déjà été breakeven sur 300 000 ou 400 000 mains. Surtout, ma confiance sur le long terme n’est pas entamée.

En termes de qualité de jeu, je me suis un peu endormi sur mes 3-bets (surtout en comparaison avec mes stats de 4-bet), sur mes stats de WSD et de call river efficiency et j’ai clairement encore un axe de progression sur mes taux de c-bet et de fold c-bet au flop. Cela dit, je ne boude pas mon plaisir en matière de stab face à un missed c-bet (ce que Poker Tracker appelle le float, 68,09 au flop et 44,44 au turn) et de probe bet au turn (49,46).

Au cumul, il n’y a pas de quoi remettre fondamentalement en question ce qui m’attend si je fais les choses bien, aussi bien techniquement que mentalement.

  • format : SH ;
  • limite jouée : NL2 ;
  • nombre de mains jouées : 16 395 ;
  • résultat net : +11,54 € ;
  • bb / 100 : +3,52 ;
  • EV : +18,87 € ;
  • EV bb / 100 : +5,75 ;
  • rake : 43,64 € ;
  • VPIP : 26,64 ;
  • PFR : 22,28 ;
  • AF : 4,70 ;
  • ATS : 44,40 ;
  • FTS : 73,52 ;
  • 3-bet PF : 5,93 ;
  • fold 3-bet PF : 62,64 ;
  • 4-bet PF : 6,71 ;
  • fold 4-bet PF : 29,73 ;
  • squeeze : 6,77 ;
  • c-bet flop : 49,42 ;
  • fold c-bet flop : 63,91 ;
  • c-bet turn : 45,45 ;
  • fold c-bet turn : 44,23.

Pour finir, histoire de prouver que ces downs et autres leaks à résoudre ne doivent pas être des arbres cachant la forêt, je me suis fait plaisir en enregistrant cette capture d’écran et vous laisse deviner, sur la table 2, qui m’a fait suffisamment de livraisons en aussi peu de temps. :wink:


#317

Je n’arrive pas à visualiser le détail des stats. :wink:

Certes, il faut relativiser, mais n’oublie pas que en NL 2, ton winrate théorique devrait être si haut que même en cas de gros bad run, la courbe devrait globalement monter.

J’ai appris que ce mois-ci tu avais enfin entamé des chantiers mentaux importants et surtout tu mets les moyens pour cela. Inutile de dire qu’il était temps ! Outre certains leaks que tu connais, attention à ton côté bon élève…qui parfois paradoxalement va te faire prendre de mauvaises décisions. Comme on dit aux échecs, le champion n’est pas celui qui suit les règles scrupuleusement mais qui sait en trouver les exceptions (bon en NL 2 on te demandera juste un peu plus de discernement).

Plus précisément, je m’inquiète de ce souci chronique de Fcbet flop/Fcbet Turn qui doivent y être pour pas mal dans cet AF toujours bien trop élevé. De même, le Cbet flop en NL 2, généralement le souci c’est plutôt d’avoir un Cbet trop haut tant cette stratégie est profitable en NL 2. Cela signifie que tu n’appliques pas certains fondamentaux du poker et tant que ça ne sera pas le cas, il sera difficile de parvenir à un winrate correct…


#318

Il faut cliquer droit et ouvrir dans un nouvel onglet :wink:


#319

Dans les stats, il y en a deux ou qui me chiffonnent :slight_smile:

  • le fold to cbet en pots 3bet qui me paraît bien élevé alors que tu défends modérément
  • le call river efficiency qui dénote une petite calling stationite aigue :wink: Alors que tu vas pas souvent au SD… J’ai l’impression que tu as du mal à folder des grosses mains river alors qu’il faudrait le faire! Au hasard des AA/KK, ou bien des sets sur des flush qui rentrent, des DP…
  • steal en SB, what the… :scream: Je ne sais pas ce qu’en pense Freudinou, mais 58% !!!
  • Est-ce vraiment utile de limp en sb??

#320

@Elrix, tu peux communiquer la moyenne de steal SB please, 58 c’est trop élevé?


#321

C’est pour cela que je faisais appel à Freudinou mais la range que j’ai et que j’avais vérifiée sous sa supervision est de 45% à peu près.

Peut-être qu’en NL2/4 c’est ok parce que cela 3bet moins, je sais pô


#322

Merci pour ta réponse.


#323

Pour être plus précis, je suis globalement à 25.5/20.5/9 tout en ayant que 43/27/40 de steal respectivement au BTN/CO/SB


#324

Imo c’est pas idiot d’avoir une strat d’open en SB élevé a ces limites , tellement ça va overfold et pas assez 3bet , après ils faut savoir jouer correctement postflop en BvB et avoir une conscience des ranges

J’ai pas trop check toutes les stats , mais une qui m’as particulièrement choqué , c’est ton fold to 4bet. A ces limites il me semble ça 4bet tellement peu , tu peux overfold trqllllll. Après vu que tu 3bet assez peu ça explique peut être ta stats de fold 4bet , mais je pense néenmoins qu’il y a surement quelque chose a corriger la dessus

Bien sur le sample reste assez faible

Aussi ta redline me paraît en contradiction avec ton AF , peut être de mauvais bluff / value cut , imo ça serait pas mauvais de resserer un peu ton jeu et de jouer moins de coups bancals


#325

@victorbynite, du peu que j’ai pu voir aux tables, il se pourrait que tu joues plus de manière à obtenir des stats correctes pour ton bilan mensuel que d’adapter ton jeu de manière à exploiter les vilains.
Mon sample de mains est faible mais ton WSTD/WSD/WWSF montre bien que tu es très agressif, le souci c’est que tu t’accroches à des mains qui devraient se jeter avant la river et, avec lesquelles tu plonges river, cela rejoint ce que disait @Elrix.


#326

58 de RFI en SB c’est plus ou moins ce que j’avais dans les petites limites. En réalité cette stat ne veut pas dire grand chose puisque c’est la position où notre range d’open sera le plus élastique et donc dépendra bcp de la BB. En sachant que contre certains profils on va ouvrir bcp plus que 58%.

Pour l’AF de Victor, comme on en a déjà parlé ici ([PA-Book] victorbynite au pays du grind en cash game) il sait déjà d’où ça vient: fold trop vs bet et call pas assez (fold to stab et fold to CBet élevés), ce qui fait artificiellement monter l’AF, ce qui est agravé par des stats de barrel relativement bas.

Victor, ton fold to steal en SB est encore trop bas. Il devrait tourner autour des 85. En plus tu y 3bet pas bcp.

Tu fold bcp plus aux 3bets qu’avant, non?

Augmente-moi ce bet river!^^ Prends les pots quand personne n’en veut.

Par contre je ne comprends pas le WSD aussi bas. Peut-être le petit sample? Ton WWSF est moyen et ton WTSD assez bas sans doute à cause de soucis dans la construction des ranges post-flop (comme déjà dit, pas assez de call, tu es trop en bet or fold). Mais comparé au bet river faible, je me demande si ce WSD bas ne viendrait pas de trop de GU river w/airs.


#327

Concernant les stats river, il ne faut pas oublier que Victor développe un style “badbeatogène” ™. Eh oui, sa stratégie étant assez lisible, comme par hasard, ses DP river vont souvent faire face à mieux…ce qui ne devrait pas manquer d’être tiltogène à l’occasion.

On voit que l’AF est superficiel car les AFq sont plutôt dans la norme.

Je pense qu’il va vraiment falloir que tu sentes un peu plus les choses aux tables Victor. Quand je dis trop bon élève, je parle de situations que j’ai parfois avec certains joueurs, prenons un exemple concret. Je donne une range de base pour le F3bet BTN vs des blinds qui exagère sur leur 3bet pour un joueur de NL 5. Je me contente vraiment du minimum syndical avec une défense de 33 % d’open du BTN. Je n’en rajoute pas partant du principe que mettre en base des mains problématiques à cette limite risque de coûter encore plus postflop et que de toute façon, ceux qui font les kékés en 3bet à ces limites finissent par s’écraser face à une range assez forte. Mais c’est une base. Et bien souvent, quelques temps plus tard, je vois un taux de fold 3bet à 70 %. Le joueur défend scrupuleusement la range indiquée et par contre a bien retenu le moment où je lui disais que face à un joueur qui a 3 % de 3bet il pouvait se permettre de folder plus.

J’explique donc qu’il faut comprendre un peu plus les dynamiques, une base est une base, il faut construire dessus, ce n’est pas la finalité. Si on repère un leak postflop chez l’adversaire en pot 3bet, on peut payer plus, si on voit un joueur agressif, 32/28, avec 11 % de 3bet qui nous 3bet pour la 3ème en 60 mains en BTN vs blinds, il est probable qu’il bluff et on peut donc tenter un 4bet bluff, même si le 4bet/bluff n’est pas notre chantier prioritaire. Et évidemment, si on est à l’aise avec la range donnée, pourquoi pas commencer à élargir un peu.

Quelques temps plus tard, je regarde les mains et là bim, 3 grosses pertes en pot 4bet. Deux d’entre elles m’interpellent, je vois un 4bet avec Q4s qui se termine mal en setup face à AQ il faut bien l’avouer, je pose donc la question : pourquoi 3bet ce joueur 15/12 sur 120 mains ? “Et bien il avait 11 % de 3bet et c’est la troisième fois qu’il me faisait un 3bet, tu m’as dit qu’au bout de 3 fois il fallait 4bet”. Et là d’expliquer que la stat de 3bet n’a sûrement pas convergée et que vu son VPIP/PFR, mais même son Cbet flop assez bas, il est plus probable qu’on ait en face de nous un joueur serré qui a run good face à nous. Etc.

Ce que je cherche à dire, c’est qu’au delà de formules à appliquer, il faut sentir qui on a en face de nous, sa philosophie de jeu, ce qu’il fait et le scénario le plus probable. On aura toujours une part d’incertitude, c’est le poker, mais il faut faire plus que d’appliquer des formules “ici on m’a dit de bet, check, bet”, on ne cherche pas de bonnes stats, les bonnes stats viennent naturellement si on joue bien. Bref, ne jamais oublier l’essence de ce jeu qui est l’adaptation.


#328

Si le joueur en question est membre de l’Association de Poker Isséenne (API pour les intimes), c’est normal : c’est la main de ce club (Qc4c pour être plus précis). :rofl:

La stat indiquée sur mon montage graphique est biaisée (je ne m’en suis rendu compte qu’après avoir monté les captures d’écran ; mais, à l’avenir, elle sera remplacée), puisqu’elle ne tient pas compte des actions PF précises et inclut donc, par exemple, un fold en SB alors que la relance initiale est située UTG, le 3-bet au CO et le 4-bet au bouton. Lorsqu’il s’agit d’un fold face à un 4-bet après avoir effectué un 3-bet (Fold to PF 4Bet After 3Bet dans PT4), je tourne à 31,25 pour mars, ce qui crée une sacrée marge par rapport à un taux de simple Fold to PF 4Bet+ à 59,38.

Il me semble qu’un faible écart entre le VPIP et le PFR y contribue également.

Justement, pas plus tard que cette semaine, j’ai joué un pot 3-bet avec QQ contre un degen. J’ai hésité à poster cette main pour avoir des avis sur le call ou le fold river face à un léger overbet après donk-bet flop et check turn (le degen étant l’auteur du donk-bet flop après avoir payé mon 3-bet PF, ainsi que de l’overbet river) ; mais, ç’aurait enflammé les foules dans les deux sens (n’est-ce pas, @Elrix et @Baki1 ? :wink: ) et, finalement, la revue de la main à tête plus reposée avec Flopzilla m’a convaincu non seulement de ne pas la poster, mais surtout du manque d’équité de ma main face à sa range river, sachant que j’ai pris quelques temps de réflexion avant de payer son léger overbet river. Bref, ce n’est pas par hasard si @Freudinou, dans je ne sais plus quel autre thread, a suggéré de ne payer les mises river qu’avec top DP minimum pour espérer gagner efficacement en winrate. :wink:

Quand il s’agit de limp, il s’agit d’overlimp. Pour ma part, en SB, j’effectue un overlimp avec les petites PP (66-22) et avec quelques connecteurs moyens si la cote du pot est suffisamment intéressante (au moins 5 contre 1, avec quelques offsuit si au moins 7 contre 1), sans oublier quelques Ax à kicker faible ou moyen si j’estime qu’un iso raise risque de ne pas être efficace (typiquement, quand il y a plusieurs joueurs récréatifs qui limpent et que le joueur en BB est lui aussi un récréatif).

Je sais que tu considères tous types de limp comme une sainte horreur ; mais, je sais aussi qu’un certain reptile maravant et rétamant présentera des arguments en faveur de l’overlimp dans certains contextes. :wink: Et je n’oublie pas que moi aussi j’étais, au départ, réticent à l’idée de l’overlimp, croyant que c’était aussi mal que l’open limp.

Ce qui se passe également, c’est que j’ai souvent affaire à des pots multiway, bien plus que sur la NL2 de Winamax. Or, dans les pots multiway, j’ai constaté que, dans le pire des cas, un bet au flop correspondait à un tirage (FD ou OESD). Partant du principe que les moves en multiway seront bien plus synonymes d’action straightforward que de bluff, j’aurai donc tendance à checker au flop mes tirages et mes top overcards plutôt qu’à effectuer un c-bet, par exemple.

J’essaie de me soigner.

Voudrais-tu dire qu’une EV de 5,75 bb / 100 sur 16kh (l’échantillon est faible, j’en conviens) en NL2 relève d’une mentalité de gagne-petit ? Quel est, selon toi, le winrate théorique en NL2 : 8 bb / 100, 12 bb / 100 ? Même en 2018 ? Autrement dit, est-ce que viser un winrate de 4 ou 5 bb / 100 en 2018 serait trop modeste ? Il y a dix ans, viser un winrate de 12 bb / 100 en micro-limites était sans doute à envisager les doigts dans le nez, vu que les témoignages relatant cette époque parlent assez facilement d’impression de billets, voire de mine d’or où la moindre demi-pépite était synonyme de gains susceptibles de faire plonger le moindre jeune homme dans une spirale négative faite de soirées en boîte, de repos sur ses lauriers et de naïveté sur son impression de run good. Mais, en 2018…

Ça faisait, en effet, un bon bout de temps que je me disais que je devais acheter les deux tomes du Mental au poker:stuck_out_tongue:

En en lisant le premier tome, je me suis reconnu dans quelques uns des leaks mentaux mentionnés, même s’il s’agit de leaks que je n’avais déjà plus. Pour prendre un seul exemple, quand Jared Tendler évoque, parmi les signes manifestant un manque de confiance, le fait de changer constamment de stratégie et de variante ; je me souviens que, dans les premiers mois où j’ai commencé à jouer au poker, j’avais l’impression d’être en bad run quand je jouais en ligne en NLHE, si bien que j’avais, à un moment, fini par bouder le NLHE pour tester le PLO, voulant échapper à la variance (un bel exemple de fausse croyance : le PLO génère plus de variance que le NLHE), sans avoir pour autant progressé en PLO à l’époque, alors que le problème était ailleurs : j’étais tout simplement un joueur large-passif qui s’ignorait. À présent, si je m’intéresse toujours aux différentes variantes, c’est pour de meilleures raisons : la curiosité, l’envie de casser un peu la routine (mais absolument pas par lassitude du NLHE), le fait de cultiver ce que les variantes peuvent s’apporter mutuellement, le fait de cultiver l’adaptation au poker, une envie de devenir un joueur plus complet ; cela dit, mon regard sur les variantes s’accompagne d’un meilleur discernement : si je me sens plutôt à l’aise en Razz ou en Deuce-to-Seven Triple Draw, je sais que, sur les autres variantes, j’en suis à un stade où j’essaie de deviner ce qu’il faut faire, ce qui est le signe qu’à moyen-long terme, je prendrai du coaching dans les variantes (j’attendrai d’avoir monté de quelques limites en NLHE, histoire d’assurer mes arrières).

Toujours pendant la lecture du premier tome, en lisant la section parlant du concept de la chenille, je me suis rendu compte des progrès que j’ai réalisés en matière de mental lorsque je joue en C-game : autant mon C-game il y a un peu plus d’un an pouvait se traduire par des relances à tapis PF (un peu à la mode de Marie-Leia), autant mon C-game actuel se traduit plutôt par quelques spews au turn ou à la river par faute de concentration ou par une précipitation telle que je ne prends plus la peine de réfléchir ne fût-ce que 3 secondes.

En termes de mental, je pense que mes leaks actuels concernent moins les éléments ingame que les facteurs extérieurs au poker, même si je tâche de ne pas oublier l’injection de logique. De là à m’allonger sur un divan flottant au beau milieu d’une mare privée, il y a un pas que je ne pense, toutefois, pas franchir ici, certains leaks étant susceptibles de faire allusion à des détails trop personnels pour être évoqués en public, même dans mon PA-Book.


#329

Le coach KT vient de faire 20evbb/100 sur son challenge sur winamax, c’était l’objectif qu’il s’était donné.


#330

GG pour lui ; mais, sur des tables en 5-handed, je me demande si un tel objectif n’est pas un poil irréaliste, même sur 10 000 mains de NL2 (tu fais allusion au challenge de ShiShi :wink: ). Je suis curieux de savoir ce qu’en pense @Lacerta_max.