Outils d'anayse de sa propre database

No souce Baki,

je suis très content qu’on en soit là dans l’analyse parce que ça met bien en perspective la question que je voulais te poser @Baki1.

D’abord un grand merci à toi @yvan161 d’avoir poser ce problème, avec cet énoncé et merci d’avoir pris le temps de ta réponse, ça me permet de mieux exposer la question de départ, et c’est très cool de ta part.

Pour être honnête je suis un peu déçu de la simplicité de la réponse. Moi j’ai fais une réponse, en mode désolé les gars c’est tout ce que je trouve, sous entendu, ben là encore je trouve rien de bien ouf, donc qu’est ce qui me manque pour Flopzilla? Ca va sans dire, j’ai utilisé flopzilla pour me creuser la tête, j’ai cherché des options que je ne connaissais pas, j’ai juste pas mis le détail des combos parce que j’y voyais rien de très probant ou rien « qu’on ne sache pas déjà ». Et quand je parle d’approximation, je parle pas de celle de mon travail mais de celle des éléments de départ: la range suspecté de vilain, le fait qu’il bet range 100% et pas 95% etc… Mais bon, j’ai pas dû être clair là dessus, autant pour moi.:wink:

Et j’avoue, j’espérais une réponse du type « non regarde t’as pas vu que tu pouvais réfléchir là dessus,… comme tu dois avoir 1/3 de bluff théorique à la river, tu dois en avoir tant à la turn et donc pour calculer un pourcentage machin tu peux le combiner avec truc pour garder un semblant d’équilibre » ou alors « tu peux utiliser la fonction équité de range pour appliquer telle règle qui pourra te permettre d’établir une stratégie adapté à ta sauce » ou une fonction que je ne connaissais pas.

Mais bon, Yvan je vais essayer de te répondre avec ma perception. D’après moi une « range fixe d’exploite » n’a pas de sens. Je persiste donc à dire que si c’est de l’exploite la réponse est « tant que vilain ne s’adapte pas », c’est la seule deuxième inconnue de l’équation à résoudre dans l’énoncé du problème.

Dans la dernière vidéo de Baki (juste bravo et merci de sortir des éternels sentier battu de « Pio fait ça donc faut faire pareil »), il y est question d’une strat exploitante. Le postulat adapté à cette limite et à ce format est « vilain s’adapte fonction de son hud et du pourcentage de 3bet, qu’il voit », et « comme il ne verra que très peu ou aucun showdown, il ne pourra pas s’adapter », avec ce postulat l’exploite se joue donc sur la fréquence et la perception que vilain en a; autre strat exploitante proposé « tu over-agresses tel spot et QUAND vilain s’adapte et ben là tu joues plus strong ». Dans les 2 cas c’est l’adaptation potentielle de vilain qui définit la stratégie.

Moi je pense pas qu’il faut définir des combos dans ce spot spécifique, pas même par défaut, je pense qu’une stratégie exploitante est par essence une stratégie exploitable, donc si tu passes du temps à écrire et réfléchir à des combos précises, t’auras passé tellement de temps de travail hors des tables que tu vas jouer en auto play, parce que ce serait trop bête in game de ne pas les appliquer alors que t’as bosser là dessus.

Je connais un Reg en NL50 que je trouve objectivement meilleur que moi, il joue 8 à 10 tables, tous les soirs, je pense qu’il bosse beaucoup, et sa strat est bien solide pour notre limite, j’ai du mal à lui trouver des leaks. Sauf un hallucinant avec son niveau, il défend sa BB vs SB 25% call et raise confondu. Ben je comprend pas pourquoi au début j’ouvrais juste beaucoup plus large, et à 2,5BB pourquoi se priver, j’avais peur qu’il le voit mais toujours pas de réaction, j’ai ouvert jusqu’à any two en enlevant seulement 72 et 82o pour pas qu’en cas de show down il se dise que je me fous de ça gueule, et bim le showdown avec 92o est arrivé. Aucune réaction. Ben, écoute mon gars y a qu’à continuer. Point. IMO

En revanche si tu joues contre moi qui passe plus temps à regarder les plays adverses, analyser les showdowns qu’à établir une stratégie optimale sur un fieald qui ne l’est définitivement pas, ben si tu mets des ranges fixes, je vais capter à vitesse grand V.

Encore une référence à la dernière Baki, il propose à son élève de ne pas choisir des combos mais plutôt des spots. Je pense que dans la plus part des cas ça fait plus sens. Contre un ordinateur non, mais contre le field… bref… On pourrait ajouter les dynamiques entre joueurs, et les fréquences non pas théoriques mais réelles, si tu choisis en amont des combos, et qu’une étrangeté statistiques usuelles fait que tu check raises bluff 3 fois d’affilée ça va pas être l’idée du siècle et pareil si tes combos bluff sont pas entrées depuis un bail, tu peux en prendre d’autres par exemple.

Pour le choix des combos, je comprend pas la question de ton coach, je trouve qu’elle ne fait pas sens « dans l’absolu », si c’est juste pour observer une fréquence décente au delà delaquelle le fieald va s’adapter, bon ok faut les compter, et défiir cette fréquence, pour le choix des combos ça dépendra trop de la line de ton fieald sur les street qui suivent.

Mais dans le cas d’espèce en NL10 je suis pas sûr qu’il y ai grand monde pour connaitre les fréquences optimales et s’y adapter. Déjà en NL50 j’en doute fortement.

Voilà, c’est pas des critiques, vraiment je crois beaucoup en l’échange de perceptions entre joueurs, je pense pas qu’un mec ai plus raison qu’un autre, je connais des reg avec le même winrate que moi d’environ 5bb/100 (donc pas ouf) qui ont une stratégie pensée complètement différemment. Parfois même à l’opposé. Et qui n’ont pas les mêmes perceptions du fieald. Sans doute un peu parce que le fieald ne nous plait back pas forcément pareil non plus.
Au contraire, toute cette discussion illustre bien la difficulté d’avancer avec flopzilla et donc je te remercie encore Yvan pour ta réponse. :wink:

et je reviens vers toi Baki pour la question de départ: est ce qu’on ne peut analyser que ce type de move qui reste quand même assez simple et intuitif, et trop isolés pour établir une stratégie globale, ou est ce qu’on peut mener une recherche de stratégie plus approfondie et comment s’y prendre?.

C’est comme si on disait: combien va call mon fieald un size pote dans tel spot au flop. Ben oui on sait, moins que la fréquence théorique, parce qu’il interprète à raison que le fieald est overvalue avec ce play et qu’il s’adapte instinctivement à lui même, mais il va s’adapter tellement vite que c’est pas une théorie exploitante par défaut et ça donne pas une stratégie globale pertinente.

Dans Pio que je ne vois qu’à travers les vidéos, on voit qu’en changeant un élément d’un équilibre, il donne la réponse de conservation de l’équilibre à un autre endroit, donc on peut imaginer des stratégies exploitantes complètes en partant de postulat non habituel par exemple trouver un équilibre en limpant d’une position inhabituelle, ou en sizant plus cher, là je vois le potentiel de recherche mais sur flopzilla, juste je trouve rien et je retourne revoir les play de mon tracker ou juste regarder des vidéos de gens meilleur que moi. Baki est ce que la question te parait claire?
Je suis sûr qu’il y a plein de Reg tout aussi désireux que moi de faire un travail approfondi avec cet outil, mais qui voit pas bien comment exploiter son potentiel s’il en a un en mode outil isolé.
Désolé pour ce pavé, le sujet m’intéresse vraiment ;-).

Et merci par avance @Baki1

Salut,

dans certains spots, on peut avoir une stratégie ultra-simplifiée genre bet (sizing n) full range.
Si tu dis que ton field de regs ne sait pas vraiment s’adapter à 100% de x/r dans ce spot alors ok sur la stratégie (on diminue la fréquence en retirant les combos avec le moins d’équité au fur et à mesure de l’adaptation IG de Villain par exemple, pourquoi pas).

Mais bon, sur ce type de situation, il me semble que l’on est bien obligé d’avoir 3 catégories de ranges/actions (fold, call, raise). Certes les regs ont des leaks mais de là à ne pas repérer que tu x/r anytwo.

On n’est pas obligé de déterminer précisément les combos mais il faut bien quand même donner les catégories de mains (type : TP, nuts, tirages …). On peux utiliser les catégories de Flopzilla ou être plus général. Flopzilla aide avec les catégories, non seulement pour Hero mais aussi pour voir comment se comportent les ranges les unes par rapport aux autres.

Dans la vidéo de Baki sur la contre-exploit de ce spot justement, tu peux voir qu’il donne des catégories de ranges (3 minutes 50 par exemple) ainsi qu’une fréquence à ne pas dépasser pour le 3bet.

Tu peux voir que j’ai aussi utilisé des fonctionnalités Flopzilla pour le plan de jeu de la street suivante.

Je pense que les regs connaissent les fréquences théoriques de base quand même (surtout s’ils ont pris du coaching).
Perso alors que je plafonne en micro, je connais la fréquence théorique que je devrais atteindre en x/r (globalement) et celle que j’ai en pratique (et donc je sais que j’ai un leak).
Je me suis mis à x/r à plus haute fréquence mais pas forcément les bonnes combos, ce que l’on me fait remarquer systématiquement sur les analyses de mains alors je sais que c’est un axe de travail pour moi.

Ça pour moi, c’est l’étape d’après avec un solver mais pas avant la NL100.
De même avec un solver (et lock node), tu pourrais vérifier quelle stratégie à la meilleure EV entre x/r quasi-full range et mixer les actions.
Mais avant d’en arriver là faut poncer les spots avec Flopzilla, connaitre les stats théoriques et surtout pratiques de notre limite.

Oui bien sûr l’adaptation permanente IG et aussi importante : il ne s’agit pas de rester collé à ses tableaux / notes surtout s’il s’agit d’exploitation évidemment mais ça n’empêche pas de faire le travail hors table avec Flopzilla pour établir une stratégie générale. L’un n’empêche pas l’autre.

Le bon joueur qui m’a donné l’exercice ne sait pas non plus précisément quelles sont les bonnes combos alors le but premier de l’exercice était surtout de faire prendre conscience que l’on peut x/r énormément avant adaptation. L’étape suivante étant de le faire avec les mains idoines imo.

La confrontation des points du vue dans un groupe de travail par exemple ou comme nous le faisons ici est aussi un axe de progression important.

Mais attendons de voir le retour du boss :slight_smile:

J’ai vu :wink:

Très joli projet au passage : j’espère que tu auras le groupe de fous furieux motivés et bosseurs que ce projet mérite !

1 J'aime

@Funkyjoke

Jete un oeil à Le Jeu vs FISH🐟

Je crois que ça illustre aussi très bien le travail que l’on peut faire avec Flopzilla et des ranges précises ainsi que le travail qui est attendu par un coach exigeant :wink:

Merci pour tes réponses Yvan une fois de plus. :wink:

Bon je précise vite fait pour pas qu’il y ai de confusion que je n’ai pas dit que mon fieald ne s’adapterait pas à un check raise 100%. (ça serait trop beau;-)) J’ai juste donné une réponse théorique à l’énoncé pour dire: faut trouver le point où notre vilain saura contrer notre strat exploitante.

Mais je suis d’accord avec tout ce que tu as dit. Juste un point, quand tu dis « j’ai utilisé flopzilla pour établir le plan de jeu sur les streets suivantes »…en fait, comme tu pars du postulat que vilain ne va pas assez call parce qu’il va call trop strong, et que c’est à partir de là que tu cherches ta première exploite. Ben tu sais déjà que ton plan de jeu, ça va être de gu face à un barrel turn avec ton weak. Puisqu’il est strong justement. Ou si t’as envie de passer en mode bluff pourquoi pas, mais j’en reviens au premier point. Je vois pas ce que t’as apporté Flopzilla que tu ne puisses pas déduire par toi même disons très vite si t’as de l’expérience, et peut être un peu moins vite si t’en as moins, voilou.

Je vais regarder le travail que tu m’as envoyé Analyse 3B vs fish. Merci encore une fois.

Par ailleurs je trouve 2 éléments très intéressants dans ce que tu dis. Toi tu penses que les reg connaissent bien toutes les fréquences théoriques?
Et que les reg de nos limites ont majoritairement pris du coaching?

Avec ce postulat, effectivement il faut prendre en compte tes fréquences.

Moi je pars d’un autre postulat, qui vient de perceptions qui me sont les miennes.

Je pense qu’on s’est majoritairement formé avec des bouts de trucs de ci de là, avec des endroits qu’on maitrise et d’autres pas de tout. J’ai vu des regs faire des erreurs étonnantes comme celui qui ne défend pas assez sa BB, un autre qui call turn un tirage couleur pas max avec juste pas du tout les côtes pour suivre. Et pourtant je vois bien que ces deux là maitrisent des concepts que je ne maitrise pas ou qu’une partie de leur stratégie domine la mienne.

De mon côté, y a 15 ans j’avais tout lu, j’étais à la pointe des concepts théorique de poker avancé du moment. J’ai arrêté un bon moment. Et puis je suis revenu en mode fun sur la NL10 y a quelques années et où j’ai vu les nouveaux sizings, les nouvelles strat, et je me suis adapté par la logique. J’essaye de rattraper mon retard sur la théorie apporté par Pio, mais je sais que je suis à la traine sur pas mal d’endroit. Mais le fieald est déjà tellement leaké par exemple sur son incapacité maladive à fold des top paires ou overpaires quelque soit la line, que tu vois je m’en sors encore pas trop mal.

Cet échange de perception est super intéressant, mais bon de là j’ai toujours pas compris comment bien utiliser flopzilla profitablement. Je vais regarder le doc, et je conclurai. Merci Yvan :wink:

Les fonctions basiques de flopzilla permettent de :

  1. savoir si un bluff est profitable (donc si Villain fold suffisamment souvent)
  2. savoir si on peut value bet (50% d’équité sur la range de call)
  3. savoir si l’on a suffisamment d’équité pour payer une mise

L’exercice n’illustre pas le point 2 mais il illustre les points 1 et 3

On peut donc vérifier le point 1

Alors tu vas me dire, ok mais c’est trivial et on se doute que l’on fait fold plus de 50% s’il défend si strong.

D’accord, alors je te pose la question : <<et s’il défend aussi ses backdoors FD, est-ce que ça devient aussi immédiatement profitable de x/r ? >> Sans l’outil c’est difficile de répondre.

J’ai fait l’exercice il y a un an et j’ai retrouvé rapidement le fichier et il me suffit d’un clic pour avoir la réponse (essaye de répondre sans l’outil avant de regarder le spoiler).

Cliquez pour voir si Villain fold >50%

Là il ne fold plus que 42%
image

Le point 3 est illustré par

donc si BU call F et bet demi-pot T après notre check, il est évident que l’on fold tout sauf sur un Ax même sans l’outil.
Par contre, si je te demande ce que l’on fait s’il a call F aussi ses backdoor FD et qu’il bet demi-pot ?

On voit que ce n’est plus du tout la même histoire et que notre range a l’équité pour call sur quasi toutes les turns (et sans l’outil, c’est difficile de s’en apercevoir). Partant de là on peut élaborer des plans T et R.

La situation ici n’est peut-être pas la meilleure pour illustrer l’utilisation de l’outil pour les streets à venir mais je pense que tu vois l’idée : on fait varier des hypothèses par rapport à des ranges ou des catégories de mains et on voit immédiatement le comportement de l’équité range contre range (ce qui est impossible à savoir de tête).

Concernant la connaissance des stats standards par les regs.
Oui je pense que sortis de la NL10, les regs connaissent les standards (des stats importantes pas forcément de toutes).
Ceci dit, ce n’est pas parce qu’ils les connaissent, qu’ils les atteignent pour eux-mêmes ni qu’ils savent complètement les exploiter vs Villains.
Oui je pense que les bons regs ont la connaissance de ces stats notamment de par les coachings qu’ils ont eu (ou échange en groupe de travail) et qu’ils fournissent un travail important avec les outils (dont Flopzilla).
En tout cas, les quelques joueurs de limites supérieurs qui m’ont conseillé savaient toujours quels étaient les leaks fréquents des regs des limites inférieures (autrement dit un écart entre la stat standard et celle du field de regfishs).
Quelle est la proportion de reg ayant pris du coaching ? Je n’en sais rien et ma vision est peut-être déformée parce que je traîne dans beaucoup de discord.

Après il y a aussi des regs qui travaillent moins hors tables et savent exploiter IG simplement par une très bonne observation des Villains, des actions, des SD …
De même avec de « beaux restes », on doit pouvoir crush jusqu’à la NL50.
Mais je suis convaincu que pour monter, il faut travailler avec des outils même pour les plus ‹ talentueux › d’entre nous (ils plafonneront de toute façon à une limite s’ils ne font pas ce travail).

Merci Yvan :wink:

Qu’il fasse bosser pour crush les limites supérieures c’est super clair.:wink:
Qu’il fasse comprendre le travail qu’on fait c’est mieux, t’en conviendras. Juste un ratio travail/bénéfice à trouver quoi. Et moi je suis désolé, mais je comprend pas l’application. Tes explications sont très claires. Je vois même que t’as bossé le spot en question super longtemps. Et à l’arrivée, j’ai pas compris ce que t’en avais compris dans sa mise en application.
Enfin si j’ai compris mais je trouve pas ça satisfaisant en l’état. Je veux dire, on sait qu’on doit check raise plus qu’avec ces simples values après avoir regardé un seul arbre de pio dans une vidéo par exemple. SI on décide qu’on doit atteindre une fréquence moyenne X sur l’ensemble de sa range et sur l’ensemble des spots, déjà faut comprendre pourquoi, ensuite si on veut calculer les combos avec flopzilla position par position sur juste 60 flops type (sur 22000 de mémoire) et contre juste 2 ranges de vilain différentes une nit et une large…

Bon ben s’il y en a qui arrivent, ben je leur tire mon chapeau pour leur intelligence, et pour leur mémoire. :wink:

Si en plus sans pio ni database sérieuse sur le fieald ils arrivent réfléchir à une stratégie cohérente eut égard à tous les paramètres qu’on peut rencontrer, là je dis c’est des génies. Toi par exemple sur ce seul spot, ton ami super bon te dit que c’est pas le bon choix de combo, qu’il ne les connait pas, et tu n’as pas pu les trouver malgré toute ta bonne volonté… ça te laisse pas une impression d’efficacité pour le moins réduite?

Voilà on peut passer le même temps pour:
-étudier les showdowns de vilain sur son tracker et à défaut de comprendre leur strat complète avoir une approche de leur process, de leur niveau, de leur erreur types, de de leur nombre de sizing, du moment de l’agression qu’ils préfèrent, y a plein d’info à dénicher
-on peut étudier des vidéos
-on peut étudier pio si on l’a

et au sommet de tout quand on a la bankroll prendre un très bon coach.

Tout ça c’est de l’EV en mode direct et évident.

Mais flopzilla je reste sur ma faim, ou alors j’ai rien compris ou j’ai pas le bon process de travail :slight_smile: peut être que @Baki1 pourra éclairer ma lanterne, mais merci une nouvelle fois Yvan pour ta générosité. :wink:

L’échange est enrichissant pour moi aussi :slight_smile:

Dans l’étude de ce spot, ce n’est pas très important finalement de savoir qu’elles sont les bonnes combos à utiliser pour x/r du moment que l’on comprendre qu’il faut x/r énormément (et on a vu par ailleurs que vu le nombre de SD en pratique, c’est pas la peine de pousser trop loin l’étude).
Il n’y a pas besoin non plus d’étudier des tonnes de flops mais si on veut savoir pourquoi / comment il faut x/r dans d’autres spots (positions) ou textures, oui on va repartir du travail effectué en changeant les paramètres.

A force d’étudier avec Flopzilla, tu valides certaines intuitions et tu en écartes d’autres.

Je suis d’accord qu’il faut comprendre ce que l’on fait (comme pour un solver) sinon ça ne sert à rien.
L’autre avantage est que lorsque tu discutes d’un spot avec un groupe de travail ou coach, tu as du concret pour débattre (ranges PF précises, catégorie de mains qui raise/call/fold …).

Autant il n’y a pas besoin de pousser trop loin sur ce spot autant le travail effectué permet d’avoir des repères pour d’autres spots.
Tu vois récemment, je me force à augmenter mes fréquences de x/r en général parce que je suis trop bas.
Dans certains spots différents, je x/r des combos inadaptées (par exemple des Ax qui ont de la SD alors que le board touche la range de Villain).
Je comprends que j’ai fait une grosse erreur IG et je pourrais reprendre le travail pour dans cette situation savoir qu’elle est la bonne fréquence à atteindre en pratique et éventuellement avec quelles combos.
Et je suis d’accord qu’il faut comprendre pourquoi notre stratégie est bonne (ou pas). Et là on a besoin de feedback, croiser les avis, être coaché …

Je vais tenter une autre approche pour illustrer l’intérêt d’utiliser Flopzilla :

Regarde aussi le chapitre ‹ 6 - Analyse de mains › de mon guide.

Il illustre l’utilisation de Flopzilla avec la technique classique de l’entonnoir. Le reste du contenu peut t’éclairer sur toutes les possibilités de Flopzilla.

Bien sûr certaines choses sont faisables ‹ à la main › mais je ne vois pas l’intérêt de se passer d’un tel outil dans l’étude hors tables.

Tu l’auras compris, je suis un fan de l’outil (comme tous ceux de Scylla d’ailleurs) et fermement convaincu qu’il (ou tout logiciel équivalent) doit être dans la panoplie des outils d’un bon joueur de poker :wink:

Je vais regarder ça Yvan, merci :wink: Tu utilises quel tracker pour avoir trouvé le nombre de chk raise bb vs bu? Moi sur xeester rien trouvé et sur HM3 je maitrise pas encore le truc donc pas trouvé non plus :wink:

H2N

En vrai Incognito ça cap le bb/100 et ça cap la progression aussi, je te conseil de jouer des tables std.

Yes bien comprendre que si tu X/R 80% un flop et 10% la plupart des autres flop, finalement ta fréquence ne sera pas si haute. Donc vraiment chercher les meilleurs spots pour faire ça.

J’aime bcp ce process

ça va plus dépendre des profils que des spots. Cad faut que vilain cbet bien range et small, et aussi tout les boards qui connectent sont pas ouf, genre AQ4co gl pour avoir une bonne FE.

Sinon si tu te retrouves vraiment dans la problématique ou tout les spots sont bons, alors prend juste les meilleurs.

Si tu suis le TP que j’apporte dans ma last vidéo, un aussi bon spot on aurait quasi pas de fold, et on profiterais des spots moins favorable pour ne pas raise et faire descendre notre fréquence.

X/R PP inférieures c’est pas ouf, parce que on gagne pas d’ev a raise, vilain fold dès mains qu’on bats déjà en pratique donc l’ev baisse. Alors que le call nous profite vu que le field ne vas pas 2Br assez en bluff ni BXB et donc on va mieux réaliser notre équité. Call pocket vs un mec qui cbet range et 2BR pas assez de bluff + BXB pas assez de bluff c’est trop trop bien en EV.

PS : J’ai décidé de répondre en plusieurs étape quand j’ai vu la tailles des pavés @yvan161 :smiley:
Un plaisir en tout cas et super intéressant, désolé pour mes délais de réponse !

2 J'aime

:heart:

Oui, je le sens bien, mais faut que je me mette à niveau sur les outils modernes et les fréquences théoriques optimales, et les plays standars de Pio. En incognito, je vois que ma capacité à lire les lines adverses, et à par exemple overfold quand ça underbluff, avoir des lines non standard… etc m’offre cet EV. En standard, j’ai l’impression que les machines mathématiques en face vont m’exploite à un endroit que j’aurai du mal à voir. Mais je travaille justement à m’améliorer dans ce sens et tes réponses sont de l’or pour moi. :wink:

C’est ultra généreux de ta part, vraiment, merci, je pensais qu’on avait trop abusé et que t’allais décrocher 1000 fois vu les pavés :smiley: On fera gaffe à pas te prendre tout ton temps la prochaine fois :wink:

Merci pour tes réponses.

Je n’ai pas encore visionné ta dernière vidéo (j’en suis à celle sur les fishs) mais j’ai désormais la fréquence des SD de ces situations :wink:

Absolument : un an après, je change complètement mon approche sur la sélection des combos.

A l’époque, je voulais garder des Ax pour conserver un peu d’équité en cas de call mais ça ne sert à rien. De même, je voulais glisser des mains fortes pour équilibrer mais là aussi ça ne sert à rien surtout si Villain ne voit pas les SD et s’adapte seulement à la fréquence.

Donc je pense effectivement qu’il faut simplifier la stratégie en éliminant la range de fold, x/r les trashs et call les mains qui ont de l’équité réalisable.

Donc voici la nouvelle proposition :

  • range de call (60%) = toutes les mains avec de l’équité réalisable (bottom pair+ et Ax)
  • range de x/r (40%) = tout le reste

Le plan de jeu T restera assez simple également : GU sauf si on touche une seconde et dans ce cas on réévalue (mais très prudent).

Pour les Ax, j’ai un doute. Si on les inclus dans la range de x/r, ça fait monter la fréquence à 66% et ça simplifie peut-être plutôt que de les jouer OOP.

Après, tout ça, c’est sous réserve que Villain Cbet 1/3 full range. Peut-être que dans le doute, on garde les Ax dans la range de call et dès que l’on est sûr, on les fait basculer dans la range de x/r.

Oui il faudrait que j’étudie de plus près les fréquentes par type de flop pour voir la moyenne et vérifier si cela correspondra à la fréquence moyenne que je veux atteindre.

J’ai commencé à regarder de plus près sous H2N mais pour le moment j’ai les tendances overall (toutes limites sans distinction de période) alors il va falloir que j’affine.
Néanmoins je vois déjà clairement que le field x/r peu et que moi-même je pourrais probablement plus abuser que mes 14% actuels de x/r BBvsBU en moyenne (à supposer que je x/r 14% depuis mes débuts ce qui est fort peu probablement).

1 J'aime

Attention, je pense qu’à notre niveau, c’est mieux d’abord de connaitre les fréquences pratiques (du field et à atteindre pour nous même pour exploiter les leaks de notre field).
Les fréquences théoriques optimales (play des solvers, MDF …) ne seront pas bonnes pour nos limites / regs où il faut jouer en exploitation.

Par exemple, j’ai solve le spot en forçant Villain à Cbet 1/3 flop.

image

Et il va proposer une approche équilibrée avec 3 ranges et une fréquence de x/r pas assez élevée (pour exploiter notre field).

Idem pour les combos : ça ne va pas nous aider pour notre stratégie simplifiée et déterminer le contenu de chaque range.

Forcement les résultats sont différents car nous n’utilisons pas de range GTO en pratique à ces limites et personne ne joue équilibré.

Avec de l’expérience, le solver peut être un complément pour comprendre quelle est la ligne théorique et comment s’en écarter pour avoir des lignes exploitante mais avant faut passer par l’étape tracker + flopzilla imo.

1 J'aime

Les pavés c’est à cause d’un coach qui a poussé un coup de gueule :wink: (non en fait, je faisais des pavés avant également)

Pour les délais pas de souci, reste concentré sur le lancement de ton projet (c’est prioritaire).
Pendant ce temps, on en profite avec @Funkyjoke et c’est effectivement d’autant plus intéressant que l’on a des approches / TP différents mais malgré tout complémentaires (outils / exploit aux tables).

1 J'aime

A noter que en sois, call 90 serait viable aussi, enft dans les deux lines on a tonnes d’explo. Tu peux t’amuser a flopzilla la FE que tu vas avoir sur tes probes river, c’est souvent assez insane vu que vilain se déséquilibre une tonnes sur ces 2BR ( Et le fait peu souvent )

En gros quand on call flop, on a TRES souvent l’opportunité de voir un spots TRES EV+. ça rend le call avec trash très EV+

Clairement ! Et c’est important de conserver ce thinking process même plus haut.

GG pour votre travail en tout cas les mecs c’est beau !

Je voudrais rajouter, que ce qui va nous faire trancher sur raise ou call ,c’est aussi beaucoup l’aspect dynamique.

Exemple : Le mec vous l’avez X/R 2 fois dans les 5 dernières minutes, ça va être mieux de call pour probe river votre prochain bluff car c’est très probable qu’il overcall sur le 3eme XR

Je simplifie le concept, mais c’est important de jouer avec ça

2 J'aime