Les cahiers du lézard


#941

tu fais des tournois toi?


#942

Ça me prend en ce moment.. Une ou deux sessions par semaine. J'y connait pas grand chose mais ça change.


#943

Alors le lézard, comment que ça grinde ?
Je vois qu'à l'occasion, tu t'essaies un peu aux MTT... cool ! :wink:

PS : Par contre, je vois aussi que tu as légèrement modifié ton pseudo, mon cher Lacert@X. :stuck_out_tongue:


#944

Ouais avec le passage à la V4 qui supprimait les caractères spéciaux ça donnait un truc bizarre^^. J'en ai donc profité pour reprendre mon tout premier pseudo sur les tables.


#945

Bilan juillet 2017

Etat d'esprit IRL peu propice au poker cet été. Ce qui amène une baisse de rigueur dans mon jeu sur les tables, dans mon approche du grind (échauffement, pause..), et mon travail hors table. Beaucoup de dispersion, entre mon grind habituel peu régulier, un grind de NL10 parallèle où j'ai un peu trop essayé de forcer les choses, et une envie soudaine de MTT.

Me suis donc fait remonté les bretelles par tonton Mathoune^^.. Choupik m'a aussi donné quelques conseils sympas pour recadrer un peu tout ça, je profite donc de son travail sur Tendler.

Donc deux axes importants en plus de remettre plus de rigueur dans mon jeu:

- Jouer un B-game solide, avant même de penser à jouer un A-game. Je me suis aperçu que mon perfectionnisme pouvait m'être préjudiciable. Souvent, pour X raisons (fatigue ou autre), on ne va pas pouvoir jouer notre A-game. Dans ces cas-là j'avais deux approches: soit je jouais à un limite inférieure soit je jouais à mes limites mais en essayant de jouer mon meilleur niveau. Dans les deux cas mon manque de lucidité me faisait commettre des erreurs. Il faut que je me concentre d'abord à appliquer un B-game solide sans chercher à jouer parfaitement un A-game inatteignable.

Concrètement ça veut dire se concentrer sur les récréatifs (isolation, value, petits bluffs), et jouer propre contre les regs en évitant les spots borderline (pas de gros hero call par exemple).

- Objectifs et dispersion. C'est à dire éviter de courir plusieurs lièvres à la fois. Il est compliqué d'alterner les fields. De plus la réadaptation permanente bouffe pas mal d'influx nerveux. Je vais donc essayer de grind la NL10 pour "rétamer la NL10" par phases. Août sera sans doute consacré à mon grind habituel (les tables étant trop belles pendant les vacances), et je ré-attaquerai la NL10 à la rentrée. En passant il va falloir que je change un peu mon approche de cette limite et jouer un peu plus profil bas. Je vais quand même m'autoriser quelques sessions MTT, ça me change d'air. Par contre j'ai conscience de pas être bon dans ce format^^. Mes notions sont très floues et lointaines et datent de mes débuts au poker quand je me suis essayé aux S&G.

Résultats CG:

Résultats MTT:


#946

Salut Lacerta_max j'aimerai quelque précision sur ce passage, donc si j'ai bien compris ici tu donne les fréquences correct de 3bet vs position mais uniquement le pole value hands, c'est ensuite a nous de rajouter les combows de bluff pour atteindre la bonne fréquence en prenant les bon paramètre en compte, aspect bloqueur IP, aspect jouabilité OOP. c'est ça ?
Je suis assez étonné de voir que l'on a des 3bet bluff vs un utg standard (12%) tout du moins c'est une chose que je n'avais dans mon arsenal car je partais du principe un peu bète "utg c'est tight on ne va pas l’embêter plus que ça"

mais la question est comment définir les meilleurs candidats du pole bluff ?
-je suppose que pour le coté bloqueur donc IP on utilise des Axs en priorité, mais avec quoi on "rempli" ensuite
-pour le coté jouabilité, donc surtout OOP, les SC et petit Axs (A2s-A5s) me paraisse la base, mème question quel combow idéal vienne ensuite meublé la range pour atteindre la fréquence recherché

encore merci pour le boulot réalisé :yum:

ha oui une autre question plus général, comment on fait pour retenir tout ces tableaux et donc pouvoir bien les appliquer par ce que y en a qu'en mème beaucoup^^


#947

Oui, la première fourchette est une stat "théorique" de 3bet qu'on devrait avoir contre la position donnée. Je rajoute ensuite le range de 3bet value avec sa fréquence. On doit donc ensuite rajouter des 3bets bluff (ou disons plus light) pour atteindre les stats théoriques.

Rien n'est gravé dans la pierre et je conseille fortement d'être en dessous de ces stats en blindes vs EP en petites limites. Perso, j'ai adopté la stratégie de ArtPlay: on ne souhaite pas développer un range de 3bet bluff OOP contre un range strong (<15%), donc je flat l'ensemble de mon range. Cette stratégie a deux limites:

  • On défend moins. Ce n'est pas très grave dans ces positions.

  • On manque de value avec nos combos très forts. Ceci est compensé par le fait de renforcer notre range de call. Avoir des KK+ devrait empêcher Vilain de mettre bcp de pression.

Pour "rétamer la NL10", j'ai décidé de proposer une autre approche: Pas de 3bet light, mais on 3bet KK+ (restent QQ et AK pour renforcer notre range de call). C'est une stratégie exploitante normalement très mauvaise, mais sur un field aussi mouvant j'imagine mal que ce ne soit pas OK.

Comme je disais, je le conseille pas OOP. Par contre IP contre un profil qui sait folder je pense qu'il faut absolument avoir des 3bets light. Un range de 12% contient quand même pas mal de combos qu'il doit folder: des low PP, des broadways offsuit, voir des Axs et des SC. En dessous de 12% ça commence par contre à être chaud, notre retard d'equity avec notre pole bluff et notre peu de FE rend les 3bets light très optimistes..

Avant même les AXs (surtout les A5s-) on doit penser aux broadways suited du haut de notre range de fold. Je dirais donc qu'on aura:

  • Des broadways suited. Par exemple QTs BU vs CO, KTs BU vs MP, KJs CO vs MP, KQs CO vs UTG.

  • Des Axs. Très souvent les A5s-. Mais parfois aussi des ATs quand ils sont close pour call.

Ces deux premiers type de combos allient bloqueurs et bonne equity post-flop.

  • Des SC. Normalement je conseille en micro de plutôt les 3bet en resteal, mais BU vs CO ils sont aussi pas mal à 3bet. Je pense quand même qu'il faut éviter de trop les 3bet vs EP. Je déconseille aussi de trop les call.

  • Des broadways offsuit. Aspect bloqueurs. Franchement je pense de plus en plus que ce ne sont pas les meilleurs combos. Indéfendable vs 4bet, peu de possibilités post flop en dehors de quelques multibarrel avec nos bloqueurs sur les calling ranges adverses, qui seront très relatifs dans ces positions. En fait ce sont les seuls combos qui sortent de la logique habituelle de 3bet des combos qui battent les TP adverses (avec un range bluff qui retient bien son equity et qui tire vers des nuts, et un range value qui domine le range de call 3bet de Vilain). Normalement les broadways offsuit sont des combos qui font des jeux moyens et donc qui veulent jouer des pots moyens (pour ça qu'ils sont hyper profitables en combats de blindes).

On va donc surtout 3bet ces combos de manière exploitante contre les Vilains qui fold trop vs 3bet. On voit quand même que je propose des ATo et KJo en 3bet BU vs CO. En réalité ce sont des combos assez forts pour être call, mais je les ai mis en 3bet dans une situation où le CO a bcp de mal à défendre un range habituel demi-loose. On pourrait jour de la même façon AJo et KQo BU vs MP (les equity respectives étant semblables).

Comme tu l'as vu, les SC et surtout les low Axs et les broadways suited sont déjà souvent 3bet IP. La "jouabilité" compte en réalité aussi en position. C'est quand même toujours mieux d'avoir un peu d'equity pour bluffer..

La grosse différence c'est que OOP on aura moins de profitabilité à défendre en call certains combos, qui justement font parti des type de mains citées. Pour être plus clair, comme nos ranges de call OOP (surtout en SB) ont besoin d'être plus forts, on se retrouve avec un range de haut de fold plus fort. Ce qui fait que mécaniquement nos ranges de 3bet seront plus mergés dans le sens où les combos seront souvent plus hauts. Ceci se retrouve dans les equity. Un range de 3bet polarisé est souvent outsider contre un range de call 3bet (environ 45%) mais avec d'une part plus de nuts et d'autre part plus de airs. Alors que OOP, pour compenser le fait de n e pas avoir la position, et même avec un range "polarisé" (dans le sens où on 3bet certains combos parce qu'ils ne sont pas assez forts pour être call), on a un avantage d'equity (environ 55%).

La grand différence en blindes, c'est qu'on affronte aussi un range du BU qui est très large. On doit donc élargir considérablement nos propres ranges. C'est ainsi qu'en SB vs BU, aux combos déjà cités on va rajouter des combos type K9s. Et en même temps 3bet beaucoup plus de combos en value. AJo et KQo qui peuvent être envisagés pour être 3bet bluff vs EP, seront ici 3bet en value.

En BB, comme on a plus de défense en call profitables, on va se retrouver à devoir choisir entre deux approches: Merger à fond nos ranges de 3bet vs BU ou au contraire les polariser. En réalité, très souvent les combos qu'on va mettre dans le bas de notre range de 3bet seront aussi des combos profitables à défendre en call. Idéalement il faudrait splitter nos ranges. En fait on va juste regarder le profil adverse, s'il fold peu aux 3bets on va 3bet le haut de notre range (avec bcp de broadways et de PP moyennes), et s'il fold beaucoup on va 3bet le bas de notre range de défense, mais en gardant des combos qui retiennent bien leur equity (cette notion est extrêmement importante), comme des petits gappers.

Le sizing adverse joue aussi beaucoup. Plus il est faible (2x) et plus on a de défense en call profitables et on va avoir envie de 3bet très mergé, y compris avec des Axs qui sont favori face à un range loose de call 3bet.

Je rajouterai quand même que les ranges que je propose pour "rétamer la NL10" sont aussi basés sur mes résultats personnels. Si je préfère 3bet certains combos qui pour certains semblent plus évidents à call c'est parce que j'ai eu de meilleurs résultats à les jouer comme ça. Et étrangement je me suis aussi aperçu que c'était souvent les combos qui retenaient le mieux leur equity contre les ranges de call 3bet. Certains ayant même la même equity vs range d'open et vs range de call 3bet.. prendre l'initiative dès le PF avec des combos nécessitants souvent de la FE semble une bonne idée..

Hé hé. Tu peux les afficher sur le mur.. ça remplace avantageusement la tapisserie^^. Sinon, ce qui compte c'est surtout de comprendre nos ranges, c'est à dire de savoir pourquoi et avec quoi on call ou on 3bet. Et donc bien comprendre comment les ranges interagissent entre eux. Perso, j'ai travaillé mes ranges les uns après les autres et de manière très approfondie, ce qui m'a permis ensuite de les jouer très naturellement sur les tables parce que je savais comment chaque type de combos se comporte dans chaque type de situation.


#948

Petite MAJ de mon site, avec l'ajout des mes ranges PF pour la NL50. https://maelpogam.wixsite.com/pokermax


#949

Le images sont trop petites on voit pas grand chose, peux tu les donner en taille normal.
J'ai tes tableaux d'octobre 2016, je vois que tu as fait quelques modifications.


#950

Clic droit - afficher image - maintenir CTRL et appuyer sur "+" à ta guise - bienvenue sur internet :cowboy_hat_face:


#951

Les voilà. En faisant clic droit et "ouvrir dans un nouvel onglet", on peut les zoomer. Quand j'aurais le temps je rajouterai des liens sur mon site pour pouvoir faire la même manip.


#952

Bon c'était plus simple^^. Je connaissais pas non plus la manip^^


#953

Merci !

@edmund ça marche pas ton truc, ça agrandi mais ça reste la même qualité.


#954

Eh ben c'est du beau boulot !
ça m'a l'air bien mieux que les précédentes que je suivais pas trop dans pas mal de situations, là avec les 3bet occasionnels et les variations entre 3bet ou call ça randomise plus c'est moins figé, on frappe plus de board, par contre difficile de se souvenir de tout ça.

Par exemple BBvsBU tu prends des SC plus fort pour 3bet que tu varies entre call ou 3bet, je trouve c'est mieux que de prendre 100% les low SC pour 3bet.
Par contre je comprends pas pourquoi 3bet 77-55 ?

Sinon quelques détails, pourquoi 3bet parfois AQo BU/COvsUTG alors que tu le fold MPvsUTG, c'est en bluff ou en value contre un certain % d'open ?

Pourquoi open/fold AQo MP ip et le call oop ?

Encore merci de partager ça, tu es au top.


#955

Tes ranges sont des range de FR ?
Tu te souviens de tête de toutes tes ranges ?


#956

Hello,

Merci pour la diffusion de toutes tes ranges, cela permet vraiment de nous situer quand on est un peu "larguer" :slight_smile:

Merci aussi pour toute ton implication ^^


#957

Selon ce qu'on cherche à accomplir et nos stratégies on peut 3bet ou call. On 3bet pour tuer l'equity du range d'open/fold adverse. Et tout aussi contre-intuitif que ça paraisse on est souvent favori contre des ranges de call 3bet. Je pense que dans une stratégie de 3bet mergée linéaire ça se 3bet au moins à une certaine fréquence, même si je préfère personnellement le faire en SB.

J'ai pas mal réfléchi à la façon de jouer AQo. Selon les situations on ne le fera pas pour les mêmes raisons (tout comme avec certains combos pour lesquels c'est plus instinctif).

Vs LP on est évidemment en 3bet value. Même si parfois on peut le 3bet/fold (on value le range de call 3bet adverse mais on réévalue la situation lorsqu'on se fait 4bet).

Vs EP on est un peu plus dans une logique de tuer les equity adverses. Je me suis aperçu que dans certaines situations je gagnais plus à 3bet qu'à flat. J'ai dû aussi un peu jouer sur les fréquences. Il y a aussi les ranges post-flop à considérer. J'ai souvent mis AQo en 3bet dans des situations IP vs EP quand AQs n'y était pas pour frapper certains boards. Par exemple pour multibarrel board K high avec bloqueurs sur calling range AK KQ. Pour les mêmes raisons j'ai des KQ ou des QJ en 3bet qui selon les situations nous donnent les bons combos naturels à bluff.

MP vs UTG on est dans une des situations les plus inconfortables où le gap concept sera le plus fort et nous obligera à être très sélectif dans nos ranges. Reste 4 ranges derrière, dont deux IP sur nous. Moins de chances de réaliser notre equity et plus de jouer multiway OOP avec un combo pas génial pour ça. Cependant je pense qu'on est vraiment à la limite et que call est OK sur bcp de tables.

Encore un truc sur lequel j'ai bcp hésité. Ça parait un peu bizarre surtout qu'à coté je fais l'inverse avec AJo au CO. En fait en faisant pas mal de tests d'equity je me suis aperçu, et finalement c'est assez logique, que AQo se comportait mieux contre les ranges de 3bet polarisés >6% (à peu près la moyenne IP vs MP), que contre des ranges plus strongs de blindes <4%. Maintenant le fait d'être OOP m'a vraiment fait hésité à mettre AQo dans un range de call 3bet en MP, dans mes anciens ranges, plus inspirés de Snowie, je le foldais. C'est un combo que je peux utiliser pour 4bet bluff vs squeeze, comme je le fais avec KQo au CO.

Pour en revenir à AJo, au CO c'est souvent l'inverse, les joueurs 3bet plus de blindes vs CO qu'au BU qui aura un range de cold call plus strong.

Du full ring? Non, je ne sais pas ce qui te fait penser ça.

Oui. Enfin plus ou moins^^. Mais c'est pas du par cœur, je sais pourquoi je 3bet, je call ou je fold tel ou tel combo. Je sais comment ils se comportent contre tel ou tel range. Je sais pourquoi au BU je préfère call 65s vs UTG et 3bet KQs, et quels sont mes plans post-flop.

Vraiment je conseille à personne d'apprendre des ranges sans en comprendre le pourquoi du comment. Tiens, juste avec le gap concept, qui est au passage complètement incompris par bcp, et les notions d'equité réalisables, on doit déjà savoir à peu près quoi faire dans chaque situation.. si on a fait un travail hors table suffisant.


#958

je me suis acheté range manager et j'ai mis toutes les ranges de Lacerta-max dedans comme ça pas de souci pour les mémoriser !


#959

Yes car car il y a des bases et après tu va t'ajuster surtout aux joueurs


#960

Salut @Lacerta_max je suis en plein chantier 4bet ! Je viens faire mon curieux…

Comment arrives tu à déduire ton % de 4bet ?
Ton 4bet bluff à certaine position est quasi inexistant, y a t-il une raison à cela ?