Les cahiers du lézard


#821

C'est vrai que j'ai l'impression aussi que les gens ont désertés le site... c'est bien dommage car pour ma part je le trouve plus simple et plus lisible.

@Lacerta_max peut-être que ton bonheur se trouve dans le rôle de coach en micro !?


#822

ils reviendront une fois que le replayer sera opérationnel.
++


#823

De même que Thorgal, si tu as besoin de quoi que ce soit à propos de la NL10 je l'ai plutôt "reggée" à l'infini :slight_smile:


#824

Il va falloir que je m'habitue aux moves erratiques des joueurs de NL10^^. J'ai parfois l'impression qu'il me font une crise d'épilepsie sur la table..

Plus sérieusement, @thorgal et @Moufl0s , ainsi qu'à tous ceux que ça peut intéresser, comme @Exonico : Ce que je pense pouvoir faire c'est poster ici les sections de "Rétamer la NL10" qui sont à peu près terminées, ainsi que les ranges proposés. Comme la partie PF est plus proche d'être finalisée, ce sera surtout des sections concernant le PF que je posterai. J'attend vos retours avec grand intérêt.

J'essaierai de poster ça ce WE.


#825

Avec grand plaisir, le préflop de NL10 pour moi les tendances générales sont complétement acquises, ça peut varier d'une room à l'autre en revanche mais no problem c'est très ABC/standard je me permettrais de nuancer si je trouve un p"tit truc à dire, enfin après encore une fois j'ai pas la science infuse hein je rappelle.

Débizoo.


#826

Salut mon Lezard !
Bah ce sera bien évidemment avec grand plaisir. J'ai commencé le poker en ligne il y a deux ans en NL2 avec ton ebook Maraver la NL2 (dont la grande part est d'ailleurs encore super valable en NL10 imo). Je suis donc très impatient de découvrir tes adaptations à ma limite actuelle !


#827

Hello Lacertou.

J'aurais une préférence pour le jeu en blindes,notamment les spots BB vs BTN ( flat,3bet,call 4bet,5bet ) et le jeu B vs B ( quel range défendre en BB,range de flat de SB et sa 4bet range vs BB ).
J'ai modélisé un support théorique mais ingame je suis incapable de l'appliquer cad défendre aux taux corrects.
Merci pour ton boulot.:slight_smile:


#828

Ta fais pas chier à défendre aux "taux corrects"
Pour les différents cas type, essaye plutôt d'avoir une stratégie de base (qui peut se rapprocher des taux "corrects" comme dit), c'est déjà pas évident à suivre.

Toi qui a une formation scientifique (je crois) et qui aime bien les trucs ultra précis, essaye de voir du coté de PIO, cela devrait te plaire et te permettre d'aller vers des taux "corrects".
C'est passionnant, long, difficile à mettre en oeuvre et cela nécessite un oeil extérieur, mais à terme cela me parait indispensable.


#829

Ah non j'ai une formation littéraire à la base puis dans l'électrotechnique en 2004.

Ce n'est pas que je veux coller aux stats "correctes" mais je voudrais améliorer mon jeu pitoyable en blindes ou je me fais marcher dessus.


#830

Hello Totha,

Alors deux choses:

  • D'abord c'est pour de la NL10. La théorie n'est utile que si elle sert aux résultats. Je ne cherche donc pas des ranges parfaits mais je vais proposer ceux qui ont fait leurs preuves en supprimant tous les plays très marginaux qui sont en réalité de micro spew. De la même façon ces ranges seront, je pense, parfaits pour les micro mais auront quelques limites à partir des NL50-100. Par exemple avec des ranges de 3bet/call 4bet exempts de mains marginales. Il n'y a pas de A4s ou de 87s dans ces ranges^^. Donc je cherche l'efficacité en m'appuyant sur mon expérience et non pas à construire des ranges théoriques parfaits. Je prends ce qui marche et jette le reste.

Pour tout ce qui concerne les ranges au delà des 3bets (4bet/call 5bet, call 4bet, 5bet), je posterai des ranges très classiques et par défaut. Mais ce sont des ranges extrêmement Vilain dependant.

  • Ensuite, et pour contrebalancer un peu ce que je viens de dire, les ranges que je posteraient seront quand même équilibrés. Dans le sens où on ne sera pas exploitable d'une façon ou d'une autre. Que ce soit sur nos fréquences de défense de blindes ou nos ratio de 3bet value/bluff, ou toute autres situations PF. Ces ranges nous permettent réellement de nous construire une "armure" PF. Pour le post-flop c'est un poil plus compliqué et ce qui primera sera surtout la compréhension de concepts. En réalité, je proposerai des ranges solides, et ce sera à chacun d'en dévier de manière exploitante. Ce que j'espère faire, c'est de montrer des ranges corrects et gagnants si on les respecte (dans les situations données), mais qu'il faudra optimiser par moment. Même si je suis un peu partagé sur ce point.

J'ai donc commencé à tester ces ranges en NL10 (2Kh). Il faut absolument que je vérifie certains ranges qui me paraissent contre intuitifs de prime abord mais qui sont possiblement corrects. Cela concerne principalement les combos moyens connectés. Par exemple je me suis aperçu qu'ils me faisaient perdre bcp d'argent en over-call en BB hors situations de range loose. J'ai du aussi complètement revoir les défenses de BB, ce qui m'a pris un temps monstre alors que ce n'était pas prévu. Mais ce travail m'a fait prendre conscience de deux concepts primordiaux sur lesquels, à ma grande honte, je ne m'étais jamais penché de manière approfondie: le gap concept, qui s'applique aussi et de manière plus importante que je ne le pensais à la défense de BB, et la définition exacte de l'équité réalisable.

Pour la section PF, ce sont les deux concepts sur lesquels j'insisterai sans doute le plus (avec l'isolation). Malheureusement je me suis aperçu qu'il était très difficile de trouver des sources d'informations en français! J'espère donc que je vais pouvoir les expliquer correctement sans trop faire d'approximations ou surtout d'erreurs.


#831

"Rétamer la NL10" devrait avoir 3 sections:

I Réflexions générales.

II Réflexions PF.

II Réflexions post-flop.

Je ne posterai pas ici la première section dont les paragraphes devraient être:

  1. Jouer les récréatifs et éviter les regs?

  2. Faites du HU.

  3. Optimiser la prise de notes.

Je vous épargnerai aussi l'intro^^.

La section PF devrait ressembler à ça:

  1. Principes et généralité.

1.1 Fondamentaux du jeu TAG.

1.2 Accumulation d'avantages.

1.3 Réflexions sur le setmining.

2 Ranges.

2.1 RFI par position et défense vs 3bet.

2.2 Iso-raise.

2.3 Défense vs RFI.

2.4 Evolution de vos ranges et board coverage.

3 Les stats secrètes du HUD.

Voici le premier paragraphe que j'aimerais vous soumettre.

1.2 L’accumulation d'avantages.

Il s'agit d'un des principes fondamentaux du poker énoncé dans "Easy Game", tout comme le REM ou les raisons de miser.

L'idée principale est que pour être gagnant il faut essayer d'accumuler certains avantages, qui sont:

- L'avantage de skill. Jouer simplement contre des joueurs moins bons que nous. Plus un joueur est mauvais et plus on essayera de jouer contre lui. Plus on aura un avantage de skill et plus on pourra sacrifier les deux autres avantages. Et n'en déplaise aux adeptes des reg wars de micro limites (en particulier sur Party autour de la NL4..), c'est en ciblant les récréatifs qu'on fera de l'argent.. et pas en 3betant des bouses contre un reg "parce que c'est un membre PA"^^..

- L'avantage de cartes. On joue simplement des cartes plus fortes en moyenne que celles de nos adversaires. Même contre Phil Ivey tu gagneras si tu ne reçois que des paires d'As.. Trop de débutants oublient l'importance de cet avantage, surtout dans la construction de leurs ranges de défense. Bon en réalité ils n'ont souvent pas de ranges construits et call des open juste parce qu'ils pensent que leur main est bonne sans se demander comment elle se comporte contre le range d'open de Vilain. C'est comme ça qu'on voit des call en SB contre des NITs avec des mains ultra dominées .

- L'avantage de position. Avec la position on maximisera nos gains et réduirons nos pertes. Et évidemment très important pour la prise d'information. J'en profite pour insister très lourdement sur l'importance du bouton. Trop de joueurs ne comprennent pas à quel point avoir le BU doit impacter notre jeu, et par exemple ne le prennent pas suffisamment en compte pour construire leurs ranges PF. Vous verrez par exemple que je vais vous proposer des ranges de call 2bet très différents au BU et au CO, ces derniers vous paraîtrons même peut-être très NIT!

Donc la fourchette optimale de ranges (avantage de cartes) dépend de notre skill et il n'y a pas de ranges parfaits puisqu'ils dépendent de notre edge sur le field. Selon chacun c'est quelque part entre des ranges presque NITs et des ranges LAG presque over-aggro. Pour la frontière NIT elle sera plus basse en micro qu'au dessus mais elle existe. Au passage, c'est pourquoi un NIT de NL2 n'a rien à voir avec un NIT de NL200. Un 21/17 est presque LAG en NL2 alors que c'est réellement un NIT en NL200.. Essentiellement parce qu'il fold trop de combos EV+, sans parler du fait qu'il ai ou non le skill pour les rendre EV+, mais aussi parce qu'il sera exploité par les bons joueurs à cause de ses ranges trop serrés et déterminés. On se rend compte là qu'à un moment trop resserrer les ranges ne permet plus de compenser un déficit de skill et que c'est bien celui ci qui prime..

Dans "Maraver la NL2" je proposais des ranges très tights parce que je m'adressais à des joueurs grands débutants qui ne possédaient pas encore d'edge particulier. Les avantages de cartes et de positions étaient donc relativement plus importants. Mais à partir d'une certaine expérience, et ce assez rapidement, l'avantage de skill devient prédominant et sera très vite celui qui primera et les deux autres avantages s'adapteront à lui. Dit plus simplement, plus on aura un edge sur le field et plus nous nous permettrons de jouer loose et OOP. Le plus difficile étant de trouver le bon équilibre afin de ne pas trop sacrifier un avantage. Quand on a compris ça on se rend compte qu'il n'y a pas de ranges standards applicables à tous et que chacun doit construire ses propres ranges selon son edge.

Je pense qu'en micro limites on peut rajouter un autre avantage:

- L'avantage de l'initiative. Il est simplement plus facile de gagner des coups quand nous sommes l'agresseur. On sait comment jouer nos draws, on peut plus facilement bluffer, et on peut mieux value better sans avoir besoin de se griller en reprenant l'initiative, etc..

Pour résumer, on va essayer d'isoler les joueurs faibles avec la position et en ayant une avance de range. Rien que de se concentrer sur cette dernière phrase peut nous simplifier la vie. Si on n'a pas la position, il faudra que les autres avantages soit plus importants que si nous l'avions. Et c'est la même chose pour chacun d'entre eux. Si l'un est sacrifié, les autres doivent être plus importants. Et plus l'un est important (comme l'avantage de cartes quand on touche une paire d'As) et plus on peut sacrifier les autres. Il faut à chaque fois trouver le bon équilibre.


[PA-book] Thorgal, fils de fish ! Challenge 40€ => 2K [ NL20 J'ARRIVE ]
#832

Salut le lézard,

Ca doit être le premier WE depuis 5 mois que je suis au Chili que j'ai un peu de temps. J'essaie de jouer un peu (20 kh depuis le début de l'année sur Wina) et avec le manque de temps, la motivation de jouer à des limites basses (j'ai tout cash out et remonte une BKR de quasi 0 j'en suis à 250 EUR en NL5 donc) revient.

Exit la pression de "professionaliser son jeu", que je connais bien. Pio que j'ai acheté il y a un an ne m'a pas bcp servi au final...

Mais j'ai une super excuse: je bosse à temps plein 11h par jour et le WE, quand je ne dois pas retourner au boulot, il faut que je m'occupe de ma femme qui n'a pas de boulot ici, j'ai pas de vacances et je passe une partie de mes WE à voyager à faire des trecks, des visites, etc

Toi c'est quoi ton excuse ? Quand j'ai lu tes bilans de fins d'années je me suis dit "ah enfin" il s'y met. Et puis là grosse déception de voir que tu ne tiens pas du tout ton plan. OK tu le dis franchement et tu regardes les choses en face, mais pour moi cela reste un énorme gâchis car tu as le niveau pour t'installer sur la 50 et le potentiel pour aller plus haut.

Chacun est libre d'avancer comme il veut, je ne fais pas la moral, juste je te donne mon avis, c'est grandement dommage de te voir "perdre ton temp" (bon c'est un peu extrême mais pas très loin de mon opinion).

Bonne continuation quelque soit ta décision, et à dans quelques mois, quand j'aurais de nouveau le temps de passer 1h à lire des post et écrire une tartine sur PA :smile:


#833

Dis don' Latexa, tu viens plus aux soirées :grin:


#834

Je vois que le "Latexa" remporte la moité des suffrages^^. N'hésitez pas à voter! ^^

Hello @duxili , content de te revoir parmi nous. Je vais faire court pour te répondre et éviter de trop répéter ce que j'ai déjà dit dans mes posts précédents. J'ai juste envie de me faire plaisir de ne plus me forcer. J'ai vraiment pas envie de me mettre la pression. Voilà pour le volume. Donc ça risque d'être pas mal irrégulier maintenant. Et il faut admettre que mes deux sessions catastrophiques de janvier en NL100 ont bien contribué à cette baisse d'envie.

Pour ce qui est des limites, je joue surtout en NL20 depuis le début de l'année, je fais actuellement trop peu de volume pour maintenir un niveau que je pense suffisant pour la 50. Mais ça reviendra.

Pour l'instant je me consacre à "Rétamer la NL10". Cela me prend une grosse partie de mon temps alloué au poker, mais surtout ça me plait et m'apporte beaucoup en revoyant pas mal de petits détails, et même en remettant en cause certaines de mes certitudes. Cela me donne même envie de reprendre "Maraver la NL2" pour en faire une version actualisée 2017..


#835

On passe directement à la partie sur les ranges PF.

2. Ranges PF.

Les ranges PF au poker c'est comme les systèmes d'ouvertures aux Échecs. A eux seuls ils ne permettent pas de remporter une partie, mais ils nous donnent un avantage s'ils sont correctement travaillés et qu'on en comprend l'essence.

Tant que vous ne crushez pas votre limite, tenez-vous en aux ranges proposés la plupart du temps. Par la suite, avec l'amélioration de votre skill vous pourrez en élargir certains. J'en reparle en clôture de la section PF.

La théorie n'est utile que si elle est au service de l'efficacité. Ne jouez que ce qui est profitable. Posez-vous les bonnes questions: est-ce que cette action me fera gagner de l'argent?

En général les joueurs ne sont pas trop serrés ou trop loose, mais ils sont trop serrés dans certains spots et trop loose dans d'autres. Parce qu'ils ne comprennent pas comment les ranges se comportent entre eux, l'importance des ranges qui restent à parler ou de celle des cotes et équités réalisables. Ainsi, alors que je préconise un jeu général TAG qui peut même paraître très serré dans certaines situations, vous me verrez vous proposer des ranges parfois plus loose que ce que vous jouez.

J'aimerais attirer votre attention sur quelque chose qui me semble important et qui rejoint ce que je dis plus haut: le poids des micro-spews PF. Ce sont tous ces petits calls, limps, iso-raise, 3bets, etc.. avec les mauvais combos, qui vous paraissent OK, mais qui en réalité sur le long terme diminue lentement mais sûrement votre WR. Etes-vous sûr de la rentabilité de vos ranges? Ce n'est pas parce que vous voyez un coach cc 98s au CO dans une vidéo que cette action vous fera gagner de l'argent. Par contre elle peut vous en faire perdre. Et souvent de manière invisible: sans vous en rendre compte votre courbe de gains avec ce type de combos dans ce spot va tout doucement descendre.

Tous les ranges que je vais vous proposer sont certifiés EV+ même si je n'ai pas toujours de certitudes absolues pour certains combos. Mais c'est vrai pour mon syle de jeu et mon skill aux limites que je joue actuellement, essentiellement entre la NL20 et la NL50, mais aussi avec une portion non négligeable en NL10.

Ce qui est vrai pour moi ne l'est pas forcément pour vous. Je vous conseille de régulièrement utiliser les filtres de votre tracker pour vérifier l'EV de chacun de vos ranges.


#836

2.1.1 RFI par position et défense vs 3bet.

Les ranges d'open que je propose sont ceux que je considère comme les plus tight acceptables pour un bon reg de micro limites. En dessous vous manquerez trop de spot EV+ et vos ranges seront trop facilement déterminables par les bons joueurs (ce qui posera problème en montant de limites). Comme je l'explique dans le chapitre sur l'accumulation d'avantages, à un moment nous de pouvons plus jouer en dessous d'un certain seuil de nititude sans devenir perdant. Ce seuil n'est sans doute pas atteint en micro limites si vous jouez un peu plus serré que mes ranges, mais vous devrez apprendre à jouer un minimum loose avant d'envisager de monter de limites.

Lorsque vous estimerez votre edge suffisant, ajoutez quelques combos à vos ranges d'open. Et bien sûr adaptez vos défenses vs 3bet. L'exemple le plus évident est celui du CO: mes ranges par défaut sont relativement tight (25% au lieu des 27% plus classique). La raison principale est la difficulté de défendre OOP vs 3bet du BU. J'ai donc retiré quelques combos très marginaux (K7-K6s Q8s et J8s) des ranges d'open. Vous pouvez rajouter ces combos mais il faudra défendre un peu plus contre les 3bet. IP c'est relativement simple avec des KTs QTs et/ou quelques SC, mais OOP il vous faudra sans doute défendre plus de PP, au moins 77 et 66.

Vous remarquerez aussi que je ne propose aucun SC avant le CO. Je vous conseille fortement de respecter cette règle.

Sizings d'open du BU? Ou les raisons de choisir notre sizing.

D'abord un petit résumer sur les raisons de choisir tel ou tel sizing d'open. La première chose à prendre en compte est notre range: lorsqu'il est serré nous préférons faire des sizings plus gros et lorsqu'il est loose nous préférons faire de petits sizings. Maintenant pourquoi choisir un range loose ou tight? Nous avons vu dans le paragraphe 1.2 sur l'accumulation d'avantages que nous voulons jouer plus loose lorsque nous avons un skill plus important. On trouve donc une corrélation entre notre skill et nos sizings. On voit par exemple que des très bons regs de hautes limites ouvrent à 2.5bb dans toutes les positions afin de leur permettre de jouer plus de combos. En petites limites contentez-vous du 3bb en dehors du BU. Éventuellement au CO dans des situations où vous souhaitez beaucoup ouvrir vous pouvez faire 2.5bb sans que ce soit votre standard.

Maintenant passons en revue les 3 choix possibles au BU:

3bb?

Ranges tight: autour des 38-42%. Sizing théoriquement correct avec des ranges tight, mais le problème ici est qu'il n'est pas recommandé d'avoir un range tight au BU! Ca vous ferait perdre beaucoup trop d'EV, surtout en petites limites où les joueurs défendent encore très mal leurs blindes.

2bb?

Ranges loose: au dessus des 55%. Il permet d'open un range extrêmement loose et de mieux défendre contre les 3bets: on perd moins avec notre range de fold vs 3bet, et on peut call plus les 3bet parce qu'ils seront souvent moins chers.

Mais cette stratégie semble aujourd'hui désuète. Elle permet trop aux blindes de défendre correctement, même si je viens de dire qu'en micro les joueurs défendent mal leurs blindes. Ne l'utilisez donc que si vous avez des blindes vraiment incapables de s'adapter et qui over-fold.

2.5bb?

C'est un bon compromis et le sizing que je recommande avec un range standard entre 45 et 55%.

Légende des tableaux.

Les ranges de défense contre les 3bet sont corrects contre des fréquences générales au dessus de 6.5%. Je vous conseille cependant de vérifier par position les fréquences adverses, certains joueurs sont très déséquilibrés. Ces ranges sont construits en fonction des sizings habituels de 3bet. S'ils sont plus élevés n'hésitez surtout pas à resserrer vos ranges de call. De la même manière si vous faites face à un 3bet contre un iso-raise de votre part vous devrez souvent moins défendre.

On défend moins si la fréquence de 3bet de Vilain est plus faible, quitte à over-fold. Dans ces cas-là on va prioritairement défendre les PP et over-fold les broadways et SC. En suivant le principe que plus les ranges adverses sont tight et plus on axe nos ranges de défense sur les PP (setmining). Evidemment on fold en priorité les broadways car on a plus de risques d'être dominé (gap concept). Ainsi que les SC qui nécessitent de la FE post-flop.

Par contre si les 3bets adverses sont plus loose on ne va pas beaucoup plus défendre en call que nos ranges de base. Ils ont été construit justement pour ne pas se faire exploiter. Avec une petite nuance: qui possède l'edge? S'il est en faveur de Vilain (qui en plus est habituer à jouer beaucoup de pots 3bet), on va garder nos ranges de base. Mais s'il est en notre faveur, et en particulier quand nous sommes IP, nous pourrons nous permettre quelques largeurs dans la mesure du raisonnable en gardant des combos les plus connectés possible.

Voici cependant les adaptations habituelles si nous avons des gros 3betteur sur notre table. Ce que j'appelle gros 3betteur ce sont des Vilains avec 8 à 12% de 3bet:

- Quitter la table si elle n'est pas par ailleurs très profitable. Il faudra quand même à un moment apprendre à les jouer, mais essayez au moins d'avoir la position.

- Resserrer les ranges d'open, c'est surtout vrai si Vilain est IP sur nous. Cela permettra de moins folder sur les 3bet tout en gardant les mêmes ranges de défense. La même adaptation est à faire lorsqu'on a des joueurs très loose en position sur nous, surtout s'ils sont relativement bons. Pour atténuer le déficit de position on va augmenter l'avantage de ranges.

- Contre certains on va pouvoir augmenter nos fréquences de 4bet bluff. Ne le faites que contre ceux qui call peu les 4bet et ne randomisez pas non plus vos ranges. Gardez une certains cohérence et utilisez le même type de combos que vous 4bettez d'habitude. Essayez de ne le faire que contre ceux qui polarisent leurs ranges de 3bet. Ici nous ne faisons que profiter d'un leak adverse si Vilain fold trop aux 4bets et risquons nous-même de nous déséquilibrer.

Mais surtout pas de stack off plus loose PF sans reads précis sur les ranges de 5bet adverses! C'est pas parce que Vilain 3bet beaucoup que ses propres ranges de stack off sont plus loose!

- En dernier recours, essentiellement IP, loosifiez légèrement vos ranges de call 3bet si Vilain n'a pas d'edge sur vous. Laissez l'ego de coté!

Pour avoir les tableaux plus lisibles faites clic droit et "ouvrir l'image dans un nouvel onglet".


#837

2.1.3 Le vol de blindes en SB. Ou l'art de stealer.

Il s'agit de la seule position où je conseille de modifier de manière très importante nos ranges d'open.

Afin d'optimiser notre WR en SB on va utiliser une stat essentielle: celle qui définie la fréquence de fold de la BB contre un open steal de SB. Sous PT4 c'est "BB vs SB open_ fold". Sous HM2 c'est "BB fold to SB steal". L'idée à retenir est que plus Vilain fold et plus on va steal large. Il faut savoir que si la BB fold plus de 62.5% contre un steal de SB, celle-ci fait un profit immédiat à open any two. Dans la pratique on n'ira pas jusque là afin de préserver un minimum notre image et garder la poule aux œufs d'or. Voici ce que j'applique grosso modo: j'open entre 5 et 10 points de plus que le fold vs SB open de Vilain dès que son fold dépasse les 55-60% environ. En dessous j'ouvre un range de base de 45% que j'adapte selon mon skill post-flop sur BB, mais aussi selon son 3bet dans cette position qui tuerait l'équité de certains de mes combos dès le PF.

Il faut savoir que théoriquement Vilain devrait défendre environ 50% contre mon range de base. Donc s'il fold entre 51% et 62.5% il ne défend pas assez même s'il n'est pas directement exploitable, et je devrais ouvrir légèrement plus s'il défend peu en 3bet (une grosse fréquence de 3bet rendrait mon open moins profitable). Dans la pratique on ne fera qu'une très légère adaptation et elle deviendra importante qu'au dessus des 60% de fold.

Pour récapituler:

- Si BB fold < 50% vs steal de SB: on va ouvrir notre range de base à 45% que l'on sait défendre correctement contre les 3bet. Si vous n'êtes pas sûr de votre skill post-flop vous pouvez descendre à 35%-40% environ, cela vous permettra aussi de défendre un peu moins de combos difficiles sur les 3bets de Vilain. Contre ces joueurs qui défendent trop nous aurons une avance d'équité post-flop.

- Si BB fold entre 50% et 55% vs steal de SB: si Vilain 3bet beaucoup on va garder le même range d'open à 45%. Mais s'il 3bet peu on peut passer à 50% environ lorsqu'il est sur la fourchette haute (55%). Contre ces joueurs qui défendent correctement nous aurons une très légère avance d'équité post-flop, mais qui sera supprimée par le déficit de position. C'est la situation la moins confortable, et c'est normal puisque Vilain possède la bonne fréquence de défense.

- Si BB fold entre 55% et 60% vs steal de SB: si Vilain 3bet beaucoup on va garder le même range d'open à 45%. Mais s'il 3bet peu on peut passer à 50% environ pour exploiter le fait qu'il ne défend pas assez. Contre ces joueurs qui défendent légèrement trop peu nous serons à peu près à égalité d'équité post-flop, mais avec le déficit de position. C'est une situation assez proche de la précédente avec la seule différence de prendre plus souvent le pot PF.

- Si BB fold > 60% vs steal de SB: on va ouvrir entre 5% et 10% (voir plus..) de plus que sa stat de fold, en sachant que moins Vilain va 3bet et plus on sera sur la fourchette haute. Très vite nous n'aurons plus de combos connectés à open, ou choisira alors d'ouvrir des têtes offsuit. Contre ces joueurs qui ne défendent pas assez nous aurons un déficit d'équité post-flop aggravé par le le fait d'être OOP.

Contre les plus serrés on va très souvent GU post-flop si le steal n'a pas fonctionné. On est OOP face à un range qui nous crush, on va donc éviter de transformer un move directement EV+ PF en move EV- post-flop. Il faut comprendre que rien que le fait d'open nous a fait gagner de l'argent sur le long terme. Donc on GU tous nos airs au flop, même si bien sûr on va tout de même semi-bluffer lorsqu'on a de l'équité. On pourra cependant décaler notre agression sur les steets suivantes dans certains cas (voir le chapitre dédier sur les delayed bluffs dans la section post-flop).

Pour avoir les tableaux plus lisibles faites clic droit et "ouvrir l'image dans un nouvel onglet".


#838

2.2 Iso-raise.

La combinaison iso-raise/CBet Flop exploitant (surtout IP), est un move très rentable en micro-limites. C'est pourquoi les ranges d'isolation que je vais proposer contre un seul limper sont relativement loose. Par contre les choses sont très différentes lorsqu'il y a plusieurs limpers ou de fortes probabilités qu'un joueur tiers cold call votre iso-raise. Dans ces cas-là l'isolation a peu de chance de réussir et nous souhaitons absolument éviter les gros pots multiway avec des mains souvent moyennes, ou même moyennement fortes. C'est pourquoi mes ranges d'iso-raise vs plusieurs limpers sont très tight, IP (99+ AT+ KJ+), comme OOP (TT+ AJo+ ATs+ KJs+ KQo). On souhaite faire grossir un pot que si on va souvent le gagner, donc avant d'iso-raise demandez-vous si le pot va souvent vous revenir.

a) Ranges de base.

Il s'agit peut-être des ranges les plus difficiles à synthétiser en tableaux. D'ailleurs au départ je ne voulais pas le faire tant ces ranges vont dépendre des positions, mais aussi du nombre de limpers, de leurs profils, de leurs stacks, ainsi que des profils et stacks des joueurs qui restent à parler. Mais j'ai finalement choisi de présenter des ranges afin que vous puissiez avoir une base à suivre dans la plupart des situations.

IP, La règle de base, face à un seul limper, est d'isoler avec un range légèrement plus loose que votre range d'open de la position précédente, sauf pour quelques combos spécifiques qui préfèrent les petites cotes PF et les grosses implied post-flop, comme les low PP et certains combos connectés, qu'on va souvent préférer over-limper. En micro-limites comme la résistance est moindre, on peut être plus loose que ce qu'on ferait à des limites plus hautes. Il s'agit ici je pense des ranges d'iso-raise les plus loose que je recommande et on sera souvent plus tight.

OOP, c'est plus délicat d'établir une règle et vos ranges dépendront plus des éléments que je décris plus bas.

Lorsqu'il y a plusieurs limpers, vous pouvez soit over-limp soit folder la portion du bas de votre range d'iso vs 1 limper qui comporte des combos offsuit non connectés, comme les K9o au BU. Ces combos se jouant mieux en HU. Les over-limper ou les folder reste marginal et n'a pas beaucoup d'importance.

Sur les tableaux que je vous présente, vous ne voyez en légendre que les ranges d'iso-raise vs 1 limper ou vs 3+ limpers. C'est à dire les ranges les plus loose et les plus tight que je recommande. Ils ne sont bien sûr pas à prendre au pied de la lettre et vous adapterez les ranges selon les conseils que je donne dans le paragraphe suivant. Parfois vous limperez des combos qui sont dans le range d'iso loose même s'il n'y a qu'un seul limper, et parfois vous raiserez ces mêmes combos contre 3 limpers. Pour ce qui est des ranges d'iso vs 2 limpers, prenez le haut du range loose ou les combos juste en dessous du range tight, mais vous pouvez aussi ne prendre que le range tight.

Pour avoir les tableaux plus lisibles faites clic droit et "ouvrir l'image dans un nouvel onglet".

b) Adapter les ranges.

Vous adapterez ces ranges à:

- Tout d'abord au nombre de limpers. Surtout OOP.

- Au profil du ou des limpers. Vous n'isolerez pas la même chose contre un 20/5 que contre un 80/5. Dans le premier cas resserrez vos ranges d'isolation (le gap concept existe aussi contre les limpers.

- Au stack du ou des limpers. Les ranges que je propose sont relativement indépendants de la profondeur des tapis, puisque je propose rarement d'iso-raise les combos de type low PP et SC. Cependant lorsque Vilain est short stack (moins de 40bb environ) je vous conseille de n'isoler que les combos comportant de grosses cartes et d'over-limp le reste de votre range. Si le limper est très short stack essayez de n'isoler qu'un range qui pourrait call un limp/re-raise à tapis.

- Aux joueurs restant à parler. C'est peut-être l'élément le plus difficile à appréhender, et celui que les débutants oublient le plus souvent. Soyez attentifs aux joueurs agressifs qui peuvent contre-isoler à haute fréquence (vous-même devrez le faire dans les spots évidents d'iso d'un reg vs limper). Mais aussi et surtout aux autres récréatifs qui peuvent s'inviter et vous forcer à jouer un multiway, ce qui est exactement l'effet inverse de celui voulu. Si la probabilité de rater l'isolation est importante, préférez l'over-limp à l'iso-raise avec le bas de votre range d'iso, et même parfois avec tous les combos qui ne seraient pas assez hauts pour isoler plusieurs limpers, en particulier s'il y a des chances que vous perdiez la position.

c) Stratégies par positions.

Voici maintenant les stratégies par position:

MP.

Je vous conseille vivement d'être très tight. Les risques de jouer un multiway ou de ne pas récupérer la position sont importants. Pour ces raisons je vous recommande d'isoler à 5bb comme si vous étiez OOP, uniquement avec les meilleurs PP et les gros broadways.

CO.

Restez relativement serré. La positon n'est pas gagnée et il reste 3 ranges vivants en plus du limper. Soyez très attentif aux profils des joueurs derrière vous, surtout du BU. C'est ici que vous serez plus souvent plus tights que dans mes tableaux parce que les chances de réussite d'isolation sont souvent assez faible. C'est donc au CO que vous adapterez le plus vos ranges.

BU.

Au bouton il devient intéressant de bien ouvrir son jeu et c'est là que vous ferez le plus d'argent, que ce soit en isolant ou en over-limpant. Selon le profil des limpers et des blindes et leurs profondeurs de tapis, vous adapterez votre stratégie et alternerez entre iso-raise et over-limp. Au CO, on adaptait surtout nos ranges, au BU on adapte surtout nos moves et sizings. Vous suivrez donc le plus souvent les ranges que je vous propose, mais choisirez vous-même la meilleure façon des les jouer.

SB.

Nous aurons en SB une stratégie un peu différente des autres positions: nous isolerons un range très tight, en particulier s'il y a plusieurs limpers, mais par contre nous pourrons over-limper un range très étendu grâce aux cotes offertes. Comme au BU, on changera peu nos ranges, mais beaucoup la façon de les jouer. En SB, à cause des cotes et du déficit de position, on jouera très loose mais assez rarement agressivement avec des combos faibles (PF). Ici s'il n'y a qu'un limper on sera très attentif à son profil pour savoir s'il est préférable de raise ou de limper des combos de type low PP, low Axs et SC, mais aussi les broadways faibles. Dans une moindre mesure le profil de BB est aussi important, par exemple s'il s'agit d'un joueur très agressif qui peut profiter de la vulnérabilité de notre position.

BB.

IP (donc contre un open limp de SB), on va pouvoir énormément raise. Quelque chose comme 40 à 50%! (un range proche de notre range d'open de SB)

OOP par contre nous serons au moins aussi tight qu'en SB pour raise. Une petite particularité intéressante: lorsque la SB over-limp derrière un autre limper. Comme nous récupérons la position sur la SB qui possède un range très weak (ici un reg va limp/fold à très haute fréquence), nous pouvons presque utiliser le même range d'iso que s'il n'y avait que l’initial limper.


#839


#840

% de fold vs open de SB. Sous PT4 c'est l'appellation "BB vs SB open_ fold". Sur les autres tracker j'en sais rien. Je pense qu'en 2017 c'est une stat juste indispensable, bien plus que d'autres qu'on peut voir dans la plupart des HUD.

Si c'était bien ta question?