Les cahiers du lézard

^^ faut aussi se faire plaisir en faisant plaisir…

2 J'aimes

Bilan 2019

L’année aura été séparée en deux: le challenge 5 max en début d’année (jusqu’en mars) qui m’aura vu monter une bankroll jusqu’en NL20 (et un peu de NL30-50). Puis une fin d’année (à partir de septembre) où j’ai à nouveau monter une petite bankroll en NL2-5 pour Noël, suivi par le début du challenge 3 max.

2019%20bilan

Pour 2020 j’ai l’intention de continuer à avoir une approche « loisir » du poker. Entre sessions occasionnelles et petits challenges pour se motiver.

Bonne année à tous.

11 J'aimes

2019%20bilan

Mon conseil :

En 2020, Il faut que tu restes sur la NL4 FAST.
Tu fais du 100BB/100, malgré la limite basse, ça reste ton meilleur taux horaire :upside_down_face:

Te voir jouer en NL4, c’est comme si je voyais mon voisin faire venir un ingénieur électronicien pour changer l’ampoule de son plafonnier…

Bonne chance pour 2020 dans ce beau loisir qu’est le poker et GO crush - j’espère que tu vas en bouffer du poisson ! :money_mouth_face:

Je n’ai pas précisé mais je fais l’essentiel de mon volume sur Winamax. Mais pour ne pas voir mes comptes clôturés je fais de temps en temps quelques mains sur PMU et Betclic sur lesquels il me reste quelques euros. Mais je pense que je vais juste tout cash out puisqu’à priori je ne vais plus y jouer régulièrement.

1 J'aime

Hello Lacerta,

Déjà un énorme merci pour ton travail partagé qui m’a permis de reprendre le pok’ de manière rapide après 8 ans de pause :slight_smile:
Petites questions sur tes ranges avancées : comment construire parmi les 3bet proposés les combos de 3bet/fold, 3bet/call 4bet et 3bet/5bet (en value / bluff) ? Dans les ranges de défense vs 3bet je ne vois aucun combo de 4bet bluff, normal ?
Deuxième question tu grind toujours en NL10 sur wina en ce moment ?

2 J'aimes

Contrairement aux ranges pour la NL10 je n’ai pas précisé ici les 3bet/fold 3bet/call et 3bet/5bet. J’estimais d’une part que les joueurs qui s’en inspiraient savaient comment jouer vs 4bet, et d’autre part ça dépend aussi bcp du Vilain (ranges de 4bet bluffs ?) et de ses sizings (plus les 4bet sont chers et plus on joue en fold ou shove et moins on défend). On peut quand même s’inspirer des ranges « intermédiaires » pour savoir ce qu’on stack off ou call 4bet. Dans une version précédente j’avais quand même indiqué des ranges de stack off par position, mais comme c’est très dépendant des Vilains je l’ai enlevé.

Je suppose que tu parles des défenses OOP. Je me suis assez inspiré de ranges de solver qui vont très peu défendre en call OOP. Ainsi ils jouent bcp en 4bet ou fold. Et comme toute strat de raise ou fold les ranges sont linéaires.

Ainsi il y a bien des 4bet/fold, même si les ranges de 4bet semblent strongs Comme c’est assez long d’expliquer les raisons de cette strat, je te renvoie à un thread que j’avais ouvert qui en parle: https://www.poker-academie.com/forum/t/construction-de-ranges-de-4bet-oop/89955?u=lacerta_max

En gros il est plus important de deny l’equity adverse lorsque Vilain est OOP, nous même auront plus de mal à réaliser notre equity post-flop OOP, et réduire le SPR réduit l’avantage de position adverse.

Pour être franc, même moi j’ai eu bcp de mal à appliquer ces ranges tellement j’étais habitué à défendre certaines mains en call. D’ailleurs dans le thread consacré on voit que cette strat est loin de faire l’unanimité.

Alors en décembre j’ai commencé un challenge en 3max sur Wina en repartant de 40€ de bankroll. Thread ici: Challenge: battre le rake en 3 max micro limites Mais depuis Noël je joue plus à la Switch qu’au poker… Faudrait que je me motive pour jouer un peu plus que 200 mains dans la semaine^^.

2 J'aimes

Petite MAJ de mon site avec l’ajout des ranges « confirmés » en format pdf (merci à @Balla).

Je les rajoute ici:
Les_ranges_confirmees_de_LacertaMax.pdf (415,4 Ko)
6 max_open raise.pdf (46,8 Ko)
6 max_iso et overlimp.pdf (44,7 Ko)
6 max_defense hors blindes .pdf (92,6 Ko)
6 max_defense SB.pdf (52,0 Ko)
6 max_defense BB.pdf (48,1 Ko)
6 max_squeeze.pdf (57,5 Ko)
6 max_defense vs 3bet EP.pdf (38,7 Ko)
6 max_defense vs 3bet LP.pdf (40,1 Ko)

Sinon, j’ai très peu joué depuis Noël, et pas du tout depuis quelques semaines. Je passe plus de temps à travailler mon edge guard et ma recovery que mes squeeze et 2 barrel…

5 J'aimes

J’ai une petite question qui me taraude depuis quelques temps. La majorité des vilains n’ouvre pas 15% UTG, mais 20%, voir 25% (généralement, ils ne jouent pas la position et sont trop loose). Peut/doit on défendre comme si l’on avait un joueur HJ 19% (pour RFI 20%) et que l’on est CO?.
Il reste au moins au HJ beaucoup de joueurs à parler ensuite.

PS : j’espère avoir été clair dans ma question

Merci pour ton travail

Oui il vaut tjrs adapter nos ranges vs vilain c’est l’essence même du poker.
Dans ton exemple tu joues vs une range d’open de 20/25% selon ta position CO, donc tu peux élargir un peu ta range de call/3Bet à première vue vs ce type de joueurs à cette position.

2 J'aimes

Petite précision quand même qui ne concerne pas cet exemple. Il faut aussi tenir compte de notre position, ou plus exactement du nombre de joueur derrière nous.

Par ex si UTG open 20-25% mais qu’on est non plus CO mais au HJ, on se retrouve dans une situation qui nest pas censée exister. Donc même si on peut faire des adaptations, elles seront très faibles sauf si l’open raiser est un spot.

Plus on est dans une position précoce, plus ce sont les ranges qui reste à parler qui sont importants. Et plus on est dans une position tardive et plus c’est le range de l’open raiser qui est important et auquel on va s’adapter. Ainsi, vs open trop loose de UTG, on changera très peu nos ranges au HJ (juste plus jouer en 3bet ou fold), mais beaucoup en BB.

1 J'aime

Voilà exactement la clarification de ma pensée :slight_smile:

HJ vs UTG 3x 20%-25% ==> on conserve la range de défense de HJ vs UTG 3x 15%
CO vs UTG 3x 20%-25% ==> on considère que notre range de défense est CO vs HJ 3x 19%

Cela me semble clair (et logique). Un grand merci

Un petit billet sur mon blog en ces temps de confinement. Si vous voulez du poker, passez votre chemin^^. Je vais parler de corona (le virus, pas la bière) et de mes interrogations sur ce qu’on vit.

Comme tout le monde le sait on vit un moment historique. Mais peut-être pas pour les bonnes raisons. Historique, plus dans le sens politico-économique et social que réellement sanitaire. J’y reviendrais. Interdiction de libre circulation et ralentissement de l’économie. Quelle étrange situation qui fait réfléchir.

Pourquoi autant de moyens déployés ? Je ne remets pas en cause les mesures imposées, mais je me questionne sur les raisons. Et aussi sur leurs légitimités par rapport à d’autres préoccupations qui semblent à l’échelle de l’Humanité plus importantes.

Les raisons de ces moyens déployés paraissent simples: enrailler la propagation du virus afin d’éviter que les hôpitaux soient débordés et par conséquent un grand nombre de morts. Elles mettent en avant certaines insuffisances: manque de moyens dans les hôpitaux qui pourtant depuis des années crient leur détresse; et incapacité à contenir l’épidémie à ses débuts alors qu’on la voyait arriver (pas de tests, pas de confinement des personnes à risque au début de l’épidémie).

Cette faillibilité au départ nous a mener là où on en est, avec un confinement général et l’impact qui en résulte, y compris sanitaire (augmentation de la sédentarité, diminution de la consommation de produits frais, et même parfois stress ou isolement). Le coût sanitaire, comme économique, sera grand. Mais il vaudra sans doute la chandelle s’il permet de sauver les 300 000 à 500 000 morts annoncées.

Cela pose aussi la question du droit fondamental à la liberté de circulation. Et même pour certains à simplement profiter du soleil. Et ce à cause des insuffisances de notre système.

L’Etat ne donne pas les moyens suffisants aux hôpitaux (et même les réduit), gère mal le début de crise sanitaire (n’endigue pas l’épidémie annoncée), pour finalement imposer un confinement (sans même le nommer…) qui aura des répercutions économiques, sanitaires et sociales sur le long terme.

D’autres questions se posent. 150 000 morts par an en France dus aux cancers. Presque 1.5 millions en Europe. A peine moins pour les maladies cardio-vasculaires (400 morts par jour en France). L’OMS nous avertit que la moitié des enfants qui naissent aujourd’hui auront un cancer. On sait que beaucoup de ces maladies et bien d’autres sont évitables en modifiant les modes de vie et en réduisant les pollutions. Voit-on des mesures aussi exceptionnelles pour ces maladies que celles qu’on a aujourd’hui pour un virus qui entrera dans l’Histoire pour les décisions prises par les gouvernements et non pour lui-même ?

Je ne cherche pas à minimiser la gravité de ce qu’on vit. Mais à la relativiser. La psychose entretenue aujourd’hui est assez hallucinante (bon sang les ventes de la bière corona ont été divisé par 8 !). Et les moyens déployés par l’Etat sont au même niveau. Alors que sur le long terme d’autres priorités semblent au minimum être aussi importantes.

Je parle de maladies de civilisation. Évitables à grande échelle en se donnant les moyens. Dues donc aux modes de vies. Mais encore plus grave il y a ça: pollutions, réchauffement climatique, surexploitation des richesses, perte de la bio-diversité. Je suis subjugué de voir autant d’efforts et de prises de conscience pour certaines catastrophes indépendamment de leurs conséquences relatives sur le long terme.

Que nous reprocheront nos petits enfants ? De ne pas avoir su endiguer une épidémie ? D’avoir laisser bafouer certaines libertés au profit de la sécurité ? De ne pas avoir mis les moyens nécessaires pour lutter contre les maladies de civilisation ? Ou peut-être d’avoir laisser se produire la sixième extinction de masse que aura mis fin à l’anthropocène ?

J’ai conscience que ce billet est prématuré et aurait dû au moins attendre la fin de la crise pour être publié. Voir même qu’il est complètement déplacé sur ce forum. En fait je suis un peu étonné qu’aucun thread dédié n’a été créé (il y a quelques années on aurait eu un thread interminable…). J’espère ne pas me faire ban pour ça^^. Mais j’avoue avoir eu besoin de partager certains de mes ressentis en ces temps de confinement. Bien que j’ai encore la chance de ne pas être complètement confiné et de continuer à travailler 3 jours par semaine, dont une bonne partie en extérieur, qui paradoxalement est bien celle qui est la plus sûre, et de loin (moins de risques de transmission seul en extérieur qu’à plusieurs en intérieur malgré les gestes barrière).

Pour finir, un petit sreenshot de Google lors de ma recherche « nombre de morts par an à cause des maladies cardio-vasculaire » pour vérifier ma source de 140 000. Voici ce que Google me sort à la moitié de ma phrase.

commentcaselfie

Je ne sais pas si c’est drôle ou triste.

11 J'aimes

C’est juste : :upside_down_face:

J’aime bien ce smiley car il est à la fois drôle est triste lui aussi.

Je partage totalement ton analyse, à la fois sur les moyens mis en oeuvre qui peuvent paraître « disproportionnés » (mais comme tu dis on verra à la fin de la crise si l’on est pas tous morts à l’exception des canards) mais aussi sur le « droit fondamental à la liberté de circulation ». Perso, j’ai la chance de vivre dans une maison avec un petit jardin, mais les gens qui vivent dans 10m2 :upside_down_face:

Et oui, des mesures aussi drastiques auraient pu être évitées (typiquement maintenir les élections et imposer cela 2 jours après est totalement ubuesque), mais l’heure n’est pas à la polémique…

En tout cas merci pour ton post qui me permet de me sentir moins seul à penser tout cela. :+1:

1 J'aime

Coucou Lézard, j’ai bien aimé ton post, et le ton qui l’accompage :monkey_face:

Si tu me permets,

C’est vrai que les réponses sont rapides et pleines d’énergie par rapport à d’autres problèmes aussi graves qui interviennent chaque jour depuis des années voire des décennies.
Disons que je suppose (suppose) qu’il y a ici un caractère un peu plus immédiat… mais c’est vrai que c’est aussi émettre un système d’échelle à chacun des problèmes différents, celui-là serait plus important que les autres sans les nommer.
Rappelant que… avec une pointe d’humour… la vie est un classement.

En accord et aussi en désaccord, je me permettrais pas d’avancer des arguments non-sourcés, j’avoue m’intéresser volontairement assez peu au sujet mais si le peu que j’en sais est vrai alors la plupart voire quasi-intégralité des autres nations du monde (excepté quelques-uns comme le Brésil dont la position m’échappe ?) sont un peu dans le même cas que nous, c’est à dire confinement plus ou moins sctrict.
Alors est-ce que notre état à nous aurait-du être meilleur et plus en avance, plus à la pointe, plus rapide, plus prévoyant que d’autres, j’en sais rien, peut-être. Mais celui qui habite en… (oups je cherche un pays qui je suppose a les mêmes dispositions) Belgique ? A lui-aussi surement le même discours, que sa nation a lui aurait pu faire autrement.
Ce que je veux dire c’est que finalement c’est peut-être un petit peu morceler cette histoire de manière géographique alors qu’on (l’europe en tout cas) a tous été un peu pris au dépourvu.

Et c’est bien là la phrase qui m’a le plus fait réagir de ton post ma corona à la main (véridique) ! Humour mis à part (véridique néanmoins la corona à la main tel l’ami Jacques testicules pendantes au balcon de sa villa de Corrèze) il y a je le crois, c’est donc subjectif, une division à faire entre « état » et « peuple » et c’est ce que je ressens à travers ton message, j’expliquerai ce que je veux dire par là dans la suite.

Et yes tout à fait, mais qui est responsable de tout ça, est-ce l’état ? Est-ce l’Humain « moyen » ? Est-ce la société qu’on lui offre ? Le modèle qu’on façonne, sa représentation, ses aspirations, qui fabrique ça, c’est ni toi ni moi ni Emmanuel, un genre de tout, une avancée des communications, de la proximité, de l’information, de la désinformation, des modes, des tendances, façonnées ou non. Le futur en gros, qu’on l’aime ou non, et crois-moi que perso je l’aime pas :monkey_face:

Qu’est-ce que tu reproches à tes parents et grands-parents ? Moi pas grand chose en tout cas sur le plan non-personnel de la chose. Tu nés avec ce qu’on t’as donné et tu finis par apprendre à l’accepter et pourtant nos parents et nos grands-parents nous ont laissé un monde que je qualifierai de « pas jo-jo » en réalité, avec les conséquences de leurs (impersonnel) excès…

Je crois que comme le disait professeur machin dans Jurassic Park la vie trouve toujours son chemin.
Encore une fois humour mis à part le problème de tous les questionnements que je lis relèvent de la responsabilité, qui est responsable de tout ça, le pangolin tout mignon avec sa langue à en faire rêver pornhub, la chauve-souris qui a toute les qualités naturelles du joueur de poker, les gens du quotidien qui auraient tous dû changer leurs habitudes depuis des décennies, le gouvernement qui aurait dû être plus bienveillant et élever sa population plutôt que l’abêtir.
Moi je ne sais pas, je suis pas/plus expert, à une époque lointaine, avant que j’arrive sur PA, je me souciais énormément de domaines comme la géopolitique, la sociologie etc…
Plus maintenant je suis largué et à la ramasse, j’ai arrêté de chercher, arrêté de creuser, j’ai des potes chiants et bobos qui finissent par être des vieux cons à 30 ans qui ont découvert du jour au lendemain des marchés qui n’ont de bio que l’appellation et dont la principale préoccupation est de faire remarquer aux autres ce que eux ils font pour la planète alors que les autres sont des sous-m****s.
Le tout en prenant leur bagnolle tout les matins pour aller au taf (enfin pas aujourd’hui) et en se privant certainement pas pour aller en avion en italie ou ailleurs plusieurs fois par an vivre une belle vie de touriste consommateur ailleurs sans le moindre soucis moral.
Alors qui est responsable, j’aimerais bien dire chacun d’entre nous, mais j’ai la sensation profonde que la réponse est plus en amont, plus éloignée, beaucoup plus, en tout cas c’est mon avis.

Je m’assurerai que ce ne soit pas le cas :slight_smile:

Non sérieux, par les selfies… c’est beaucoup ? :speak_no_evil:

Bon confinement l’ami lézard :kissing_heart:

3 J'aimes

De mon côté, j’ai l’impression que c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on préfère la santé publique à l’économie. On le paye déjà, on le payera encore plus chère dans les prochaines années, mais on aura sauvé des vies.

N’est ce pas une raison d’espérer ? Si l’on réussit à survivre sans trop de dégâts (je ne parle pas de notre petit trou du c… ) et qu’il n"y a pas une raison cachée, nous devrions pouvoir surmonter de graves problèmes non ?

1 J'aime

Je n’ai évidemment pas la réponse mais en vrac, notamment en ce qui concerne ton exemple :
-Le cancer est peu considéré comme une fatalité, nous y sommes habitués.
-Ces malades du cancer, même s’ils sont beaucoup trop nombreux, ne meurent généralement pas du jour au lendemain et ne désorganisent pas le système de santé puisqu’ils peuvent rester chez eux.
-Le cancer n’est pas contagieux.

Pour ce qui est spécifique au virus :
-Le virus est extrêmement contagieux. On saura plus tard combien de personnes auront été contaminées en France, mais en fonction des rares données factuelles qu’on a (le taux de mortalité sur le paquebot diamond princess qui doit pas être loin de la borne haute), c’est au minimum x100 le nombre de morts recensés jusqu’à présent
-La vitesse de propagation est telle que contrairement au cancer ou d’autres maladies réparties sur l’année, il y a un tel afflux de malades dans un état très grave que les hôpitaux ne peuvent que difficilement suivre.
-L’impact des égouts sociaux qui amplifient le problème en créant des polémiques de tous les cotés, en ajoutant une pression supplémentaire aux gouvernements
-Même si le taux de létalité n’était « que » de 0.5%, qui pourrait politiquement prendre la décision de laisser mourir au minimum 300000 morts en France en si peu de temps?
L’UK a voulu aller dans cette direction, ils en reviennent.
-Enfin, les partis d’opposition dont le comportement est intolérable en amplifiant toutes les polémiques et, surtout, en assumant aucun de leurs propos/actes passés ou présents et en tournant leur veste s’ils estiment que cela peut servir leurs intérêts. Il y a quelques champions…

1 J'aime

C’est peut-être la solution à notre problème des retraites

1 J'aime

Je te laisse annoncer cette solution à tes parents et grand-parents.

J’ai déjà annoncé à mon beau-père qu’il était temps de baisser les retraites parce que la société qu’il laisse à leurs enfants et encore plus à leurs petits-enfants ne lui permettait pas de faire la morale. J’ai failli passer par la fenêtre.
Remarque : cela ne m’aurait pas spécialement dérangé, mais avec les maisons sur garage, cela faisait haut :tired_face:

La Suède ne confine pas à part les personnes le plus âgées

OK le C19 a bcp de spécificités par rapport aux cancers et autres maladies de civilisation. Mais ce que je voulais souligné, c’est l’importance et l’urgence des moyens déployés (qui pour certains sont liberticides) quand d’autres causes en méritent plus au vu de ce qui nous attend dans les décennies qui viennent. Là, les moyens ne sont pas à la hauteur des enjeux, et même en sont très loin. Sans chercher à minimiser ce qu’il se passe aujourd’hui. Bien au contraire.

Une petite vidéo de Ballade mentale assez sympa qui va assez dans le sens de ma pensée. Sans remettre en question la gravité de ce qu’il se passe, elle interroge sur l’avenir.

On commence à réaliser que le confinement n’est qu’une solution à court terme. Pourra-t-on vivre dans un monde où au nom de la sécurité on devra sacrifier nos libertés ? C’est une vrai question. Il faut se questionner sur le long terme.

Se donner les moyens de lutter en réinvestissant dans le milieux hospitalier, le dépistage et le confinement partiel des populations à risques seront peut-être les pistes les plus importantes. Les chiffres font peur parce qu’ils sont énormes en valeur absolue et qu’ils dépassent nos capacités de soin. Regarder ce qu’il se passe ailleurs, et surtout là où d’autres stratégies ont été choisies, est utile. La Suède et la Corée du Sud par ex.

Je n’ai évidemment aucune réponse. Je suis qui pour ça ? Je pense juste qu’il faut rester vigilent à la suite que prendront les événements. Le vingtième siècle aura été le siècle des avancées sociales et du début du consumérisme (un bien et un mal). J’ai peur que le vingt-et-unième soit celui d’une régression des droits au nom de la sécurité et soit disant de l’économie comme ça a déjà été amorcé. Dit autrement, une société qui consomme se rebelle pas. Un animal en cage bien nourri ne cherche pas la liberté.