Les cahiers du lézard

Salut les trilobites (non ce n’est pas une insulte^^) !

Allez, pour faire un peu vivre ce thread voici une vidéo qui, je ne sais pas pourquoi, m’a fait penser à PA:

Kanard%20Raptor

1 J'aime

Salut tous !

Je viens de faire une MAJ de mon site perso (Pokermax). Avec la suppression de ranges obsolètes (NL20-50) et des ranges 5-max qui faisait maintenant doublon; remplacés par de nouveaux (ranges “avancés”). C’est ainsi plus clair avec 3 séries de ranges (débutants, intermédiaires et avancés).

Pour ceux que ça intéresse voici les nouveaux ranges proposés. N’hésitez pas à poser des questions sur certains choix.

Pour agrandir les images: clic droit et “ouvrir l’image dans un nouvel onglet”.

7 J'aimes

Hello hello,

6 ans déjà que ce PA-book existe. On va essayer de le faire revivre un peu.

Bon je ne joue vraiment plus beaucoup. Quelques sessions de temps en temps avec un fond de bankroll sur Winamax. Mais j’aimerais bien me motiver pour faire un peu plus de volume afin de faire grossir cette bankroll à l’approche de Noël… ça pourrait bien aider le Père Noël.

Pour changer, on va parler ranges PF^^. Et oui je suis persuadé que des ranges PF bien construits permettent un jeu post-flop easy. Comme aux Échecs la maîtrise des ouvertures permet un milieux de jeu plus facile.

Il y a quelques semaines je postais les derniers ranges de mon site (cf post précédent). N’étant pas satisfait du coté visuel, je décidais de changer les codes couleurs. Cela permettant de rendre les tableaux à la fois plus lisibles et plus précis.

Pendant ce travail d’edit (que je n’ai pas terminé), Freudinou a sorti ses ranges pour NL2-5 et NL10 (ranges poker), et j’ai eu quelques conversations en MP avec des membres PA concernant justement les ranges. Cela m’a donné envie de ne pas me contenter de poster les nouveaux tableaux, mais aussi d’expliquer mes choix et de parler de la façon dont je les ai construits.

On commence donc par les ranges les plus simples que tout le monde est sensé connaitre plus ou moins: les ranges d’ouverture (RFI). Et pourtant je me suis rendu compte que ce n’était pas si simple que ça de proposer des ranges de RFI. Quelque chose d’important m’est apparu, et qui sera vrai pour tous les autres ranges: existe-il une différence entre des ranges équilibrés et des ranges profitables ? Sans même parler de ranges théoriques (ou GTO, beurk^^).

Comme je posterai des ranges qui concernent plutôt les joueurs « confirmés », je me suis plus orientés vers des ranges « équilibrés ». Contrairement à ceux de « Rétamer la NL10 » qui sont clairement profitables mais parfois un peu déséquilibrés (pas trop dans les fréquences, mais plutôt dans les ratios ou le board coverage).

Pour illustrer ce que je veux dire, voici deux ranges d’open en EP.


Les deux ranges contiennent le même nombre de combos. Mais le premier percutera relativement peu les boards. Pourtant il est profitables en micro limites. Le second a un taux de percussion un peu supérieur. Pourtant sa profitabilité est plus contestable. On retrouve d’ailleurs cette même idée dans les ranges de cold call très orientés PP: on se retrouve avec des fold to CBet importants, des WWSF bas, mais pourtant avec de bons winrates…

Comme je le disais, les ranges que je poserai sont surtout adressés à des joueurs avec de l’expérience. Je les ai donc plutôt orientés du coté « équilibrés ». Je pense que ceux à qui ils sont adressés feront la part des choses et les utiliseront surtout comme base de réflexion, en sachant en dévier pour des ranges « profitables » en visant les spots de la table. Comme le disait ArtPlay en son temps, jouer optimal est savoir quand dévier du jeu théorique pour trouver les plays les plus EV+.

Alors, comment construire des ranges d’open ? C’est tout bête mais finalement je ne me souviens pas que qui que ce soit m’ai expliqué pourquoi on ouvre telle ou telle fréquence à telle ou telle position. Il y a bien cette vague explication: « on ouvre les mains qui ont de bonnes chances d’être la meilleure en fonction du nombre de joueurs qui restent à parler ». Je rajouterai: « et qui gardent une bonne equity contre les ranges qui nous call ». Ce qui est d’ailleurs aussi valable pour les ranges de 3bet, de 4bet, et de 5bet (en fait pout toute action agressive, y compris post-flop).

Mouais. Mais qu’est ce que j’en sais si ATo a de bonnes chances d’être la meilleure main quand je l’ouvre UTG ? En plus elle retient bien son equity contre des récréatifs, mais beaucoup moins contre des regs… alors si la table comprend les deux, qu’est ce que je fais ?

Même si la méthode empirique est surement celle qui a prévalue, j’ai quand même trouvé une base qui vaut ce qu’elle vaut: on divise 100 par le nombre de joueurs qui sont encore en jeu, y compris Héro. Ainsi pour les ranges de RFI ça donne: Low jack 16% (100/6), High Jack 20% (100/5), Cut off 25% (100/4), Button 33% (100/3) et SB 50% (100/2). On réajuste selon la probabilité de récupérer la position: si on a peu de chances de la récupérer on réduit cette fréquence (en EP et en SB), et si on a de bonnes chances de la récupérer on l’augmente (au CO, mais surtout au BU où on l’aura 100% du temps). Ce qui donnera quelque chose comme: 15% 19% 27% 45% 45%. On choisira des ranges plus ou moins linéaires (cf paragraphes sur la différence entre ranges profitables et équilibrés) qui seront le top range des fréquences choisies, en tenant compte de certains ratios (offsuit:suited et PP:autres).

Ahhh… les ratios. Fer de lance des ranges équilibrés. J’en reparlerai pas mal pour les ranges de défense. Et je dois avouer que j’ai mis beaucoup de temps avant de comprendre certains équilibres. Mais en gros, plus les ranges sont réduits et plus le ratio de PP augmente, plus on joue contre des ranges strong et plus les ratios de suited augmentent (rétention d’equity), plus on joue des ranges loose et plus le ratio d’offsuit augmente (logique^^), et plus on est OOP et plus le ratio de offsuit diminue (avec le cas particulier de la BB vs LP).

Pour les ranges d’open, on sera autour de 45:55 (offsuit:suited). Pour les PP j’ai pas vraiment trouvé de constantes, les ranges allant de tight en EP à très loose en LP.

Voici donc les ranges d’ouverture:

6 J'aimes

Salut @Lacerta_max !

Très heureux que tu refasses vivre ton Book ^^

J’espère que l’on va y voir pleins de mains et de réflexion postflop en plus de toutes tes analyses préflop.

Ces dernières sont très pertinentes mais j’avoue que bien qu’ayant imprimé tes ranges afin de me rendre plus rigoureux, je n’y arrive pas. Je ne tiens pas la résolution de les utiliser.

J’ai un jeu préflop totalement « à l’instinct » - (in)compétence inconsciente… J’open beaucoup en fonction des profils restants à parler, vraiment au feeling… Peut-être que pour monter il me faudra plus de rigueur préflop mais je ne vois pas comment jouer 4 à 6 tables en fait en matant les ranges à chaque open…
Déjà @master m’a fait corriger certains open trop loose, donc on va dire que ça va dans le bon sens…

Sinon, je participerais volontiers à ton book si tu postes des mains. J’ai beaucoup aimé tes petits jeux ce printemps sur les actions postflop (dont un que j’ai remporté thin brag).

Ravi de te revoir dans la course ^^

1 J'aime

Houla je sais pas si je vais refaire ça^^.

Bah les open ça va… c’est plutôt les autres ranges où ça se complique. Genre, « ah mince je ne sais plus si je dois 4bet QTo BU vs BB 15 ou 25% du temps, et j’ai oublié d’ouvrir le randomiser ».

Je reviens rapidement sur les ranges d’open: j’ai dit que les ratios de offsuit et suited étaient de 45:55. C’est vrai seulement pour EP. En LP ils s’inversent.

Parlons maintenant des isoraise. On garde la même base mathématique que pour les open. C’est à dire on divise 100 par le nombre de joueurs encore en jeu en comptant Hero. Ce qui donne, s’il n’y a qu’un seul limper, la même base que les ranges d’open de la position précédente. Ainsi si CO open limp et qu’on est au BU ça donne 100/4 = 25%. Et comme pour les open on rectifie selon la position, et là ça va pas mal modifier la base. Dans l’exemple, comme on a la positions absolue on peut facilement rajouter 10 points (à peu près dans les mêmes proportions que pour nos ranges d’open de BU qui passent d’une base de 33% à un range effectif de 45% minimum hors adaptations aux blindes. Il faut aussi réajuster en tightifiant un peu parce que le limper a déjà montré de l’intérêt pour le pot, il n’a pas any two.

Ainsi vous serez étonnés de voir des ranges d’isoraise aussi tight au HJ et surtout au CO. Là je sais que Freudinou va pas être d’accord^^. Je suis partisan d’un jeu assez tight au CO, pas uniquement pour les ranges d’isoraise d’ailleurs, mais aussi pour ceux de défense vs open. Je trouve que la position du CO est souvent surévaluée. Alors qu’il y a plus de différences entre le CO et le BU qu’il n’y en a entre le CO et le HJ. Pourtant on le comprend bien pour les ranges d’open où ils sont plus proches de ceux de HJ que de ceux de BU.

En faiit, deux choses m’ont fait réfléchir aux iso du CO: un commentaire de Zug sur une hh à propos d’un iso avec KTo. Et l’analyse de ma database qui m’a fait prendre conscience que bcp de mains n’étaient pas si profitables à isoler (mais KTo semble l’être…).

Je suis donc resté sur une base de 20% d’iso au CO. Je n’ai pas mis les petits broadways offsuit parce qu’ils déséquilibraient les ranges vers les combos offsuit, ce qui impacte le jeu post-flop. Mais en vrai je pense qu’ils sont bons à isoler la plupart du temps:

  • être un peu déséquilibré est pas important si on est IP. Parce qu’on réalise plus facilement son equity IP. Donc vérifiez qui est au BU avant de choisir d’isoler.
  • réorienter ses ranges vers des mains hautes, comme les broadways offsuit, est souvent une très bonne idée contre les récréatifs. Pensez-y aussi pour les open. Mes ranges se veulent un peu trop théoriques ici, franchement je suis sûr qu’isoler KTo est mieux que 65s.
  • Et puis on n’est pas si déséquilibré… puisque nos adversaires le sont bien plus… Il ne faut pas chercher à mettre trop de théorie dans les spots d’iso qui sont vraiment ceux où il y aura le plus d’adaptations.

Les ranges de blindes sont un peu particuliers. En SB faudrait isoler plus loose que ce qu’on fait généralement. Je suis quand même resté sur des ranges classiques assez tight, autour de 20% (on retrouvera beaucoup cette base de 18-20% dans de nombreux spots). Comme on est OOP il est peut-être plus important de respecter de bons ratios offsuit:suited, c’est pour ça que je n’ai pas mis de QTo ou de A8o, mais ces mains peuvent bien sûr facilement s’isoler.

En passant je rappelle qu’il faut d’abord tenir compte des ranges du limper avant de décider d’isoler. Ici je cherche juste à avoir des ranges de base profitables dans la majorité des cas. Il ne faut pas avoir peur de raise des J9o ou des 75s dans certains cas, comme parfois raise K8s o n’est pas bon.

Pour la BB (OOP), si on garde la même façon de calculer nos fréquences de raise, on devrait être plus loose qu’en SB. En vrai on est au contraire un poil plus tight. Parce qu’en checkant on voit 100% du temps un flop. J’avoue cependant ne jamais m’être vraiment penché sur la question. Cela se trouve que raise le top 40% est OK théoriquement^^. Mais j’en doute fort.

Par contre en BB vs limp de SB, 50% de raise est un minimum. On est IP, déjà en HU, et contre un range faible. Je me demande même si raise quasiment tous les suited n’est pas OK. J’ai fait le choix de raise des low connectors offsuit mais pas tous les Axo (se jouent moins bien, même si IP c’est pas si grave). Mais j’ai envie de dire « testez des choses et voyez ce qui marche ». S’il y a un spot où on peut tenter des trucs pour pas cher, c’est là. Ici je me suis un peu assis sur les ratios. Mais comme déjà dit, IP et en HU vs ranges loose, ça ne pose pas de problèmes.

Lorsqu’il y a plusieurs limpers, on va resserrer les ranges d’iso. Selon les spots de peu ou de beaucoup. Par exemple si on est de BB avec limp de BU et de SB, on peut quasiment isoler le même range que vs 1 seul limper. La position relative sur SB est importante (on le verra aussi pour les ranges de squeeze). Par contre si on est OOP sur 2 joueurs ou plus, on va drastiquement se tightifier. Dans certains cas on ne pourra raise que le top 10-12%. Par contre je ne me vois jamais raise moins que le top 8%, même dans la pire configuration avec des short stack et des nit.

5 J'aimes

J’ai oublié de le préciser dans mon précédent post, mais ces ranges tournent autour des 50-55% d’equity IP et 55-60% OOP (ou EP) vs ranges de limp de 30-40% VPIP (mais ça varie selon ce qui est limp ou raise par Vilain). Ce sont d’ailleurs à peu près les mêmes valeurs que pour défendre vs open, ce qui change c’est que les ranges d’open limp sont généralement plus loose.

D’ailleurs en passant, il est marrant de voir combien les ranges d’iso de Snowie sont tight. En fait c’est dû à une mauvaise estimation des ranges d’open limp. Snowie estime que les Vilains open limp à peu près les mêmes ranges que pour des open raise standards…

Voici par exemple ses ranges d’iso BU vs UTG:

Et pour finir de se marrer, voici les ranges simplifiés par position d’iso et de limp de Snowie:

On passe aux défenses hors blindes vs open. Ca devient intéressant. Les ranges d’open sont aujourd’hui bien connus. Les ranges d’iso sont très dépendants de chaque situation. Les ranges de défense hors blindes sont à mon avis les plus mal connus et les moins discutés.

J’ai gardé quelques constantes pour les construire:

  • Un ratio offsuit:suited de 45:55 pour les 3bet (pour les call ça dépend des positions, mais en gros vs EP on augmente la proportion de suited pour leur meilleur rétention d’equity). C’est le plus faible ratio de suited de tous les ranges de 3bet (il tournera plutôt vers les 60-65 en blindes). La raison est simple: IP on réalisera plus d’equity avec les mains offsuit que OOP (ex de la séquence de mise CBet/check/ et on voit les 3 streets avec bluff catch plus faciles avec nos TPMK-). Ainsi on privilégiera un peu plus les cartes hautes.
  • Un ratio de paires:autres d’environ 25:75. Vilain est moins sensé call les 3bet avec des PP inférieures lorsqu’il est OOP. On verra que OOP (surtout en SB) les PP pourront représenter jusqu’à 1/3 du range, et même plus lorsque les ranges sont très strong (plus les ranges sont réduits et plus la proportion de PP est importante).
  • Nos ranges de défense possèdent autour de 51-58% d’equity vs ranges d’open adverse . Plus on s’éloigne de BU et plus on défend tight. Ainsi BU vs EP on sera sur du 5% et HJ vs UTG sur du 58%. Nos ranges de 3bet ont +/- 50-52% d’equity vs ranges de call 3bet relativement tights (selon strat linéaire ou polarisé, avec ou sans ranges de call). Nos ranges de call sont plutôt à 48-52% vs open ranges, mais retiennent bien leur equity et la position nous permettra de réaliser plus d’equity.

Mais plus on a de chances de voir un flop, et plus on peut descendre ces valeurs et jouer des mains plus faibles mais qui retiennent bien leur equity (PP et low SC). Ainsi BU vs EP on défendra souvent plus loose que indiqué, car peu de chances de squeeze (on est protégé par le range tight de l’open raiser), et on a la position absolue. Par contre BU vs CO on s’expose à plus de squeeze (low PP peu rentables à être call si regs en blindes) qui vont nous deny bcp d’equity. Je conseille alors de jouer quasiment en 3bet ou fold, d’ailleurs j’avais d’abord mis uniquement un range de 3bet, comme au CO.

Au CO je n’ai pas mis de ranges de call. C’est à peu près comme pour les défenses de SB. On a des ranges étroits difficiles à équilibrer avec une position peu favorable. Mais comme pour la SB, en pratique, en petites limites il est souvent plus profitable d’avoir des ranges de call, même déséquilibrés, et des ranges de 3bet plus polarisés. Ici, les ranges sont très linéaires, comme avec toutes les stratégies de 3bet ou fold.

Étrangement, j’ai eu un peu de mal avec les range de BU. Ce sont les ranges que j’ai le plus modifiés, et je crois que je n’en serais jamais totalement satisfait. Contre EP je voulais les loosifier plus, avec plus de PP de Axs et de low SC. Mais je me suis rendu compte que ça risquait de trop les affaiblir et de trop les orienter PP. Je serais franc, j’aurais bcp de mal à me restreindre à ces ranges IG. C’est le même débat sur « équilibre # profitable ».Si les joueurs qui restent en jeu sont bons (càd au moins autant que vous), utiliser ces ranges est bien. Si ce n’est pas le cas, défendez plus et utilisez la position.

BU vs CO, c’est autre chose. Là, la rétention d’equity est moins importante et l’equity pure reprend ses droits. Le risque de se faire deny son equity par des squeezes devient aussi plus important. Les cartes hautes (broadways et X9s) gagnent en force. Selon les blindes et l’open raiser je conseille 3 stratégies:

  • La plus simple: 3bet le top 16% et fold le reste (càd le range « linéaire » mais sans call). Si vos adversaires sont bons (donc au moins autant que vous), c’est une très bonne strat et au moins on est sûr que nos ranges sont équilibrés (comme la strat 3bet ou fold de SB)
  • La plus rentable avec des mauvais joueurs en blindes: 3bet polarisé et ranges de call. Si très mauvais joueurs passifs en blindes, on sera plus loose en call que les tableaux, avec par ex toutes les PP, mais aussi call plus de mains normalement splittées (et pour compenser on pourra 3bet d’autres mains, comme des low gappers , des X8s et les Axs absents des tableaux).
  • Enfin la strat de 3bet linéaire/splittée qui garde des ranges de call. Je la trouve plus équilibrée que la précédente, et c’est celle qui a ma préférence. Elle me semble un bon compromis entre les deux précédentes et bien s’adapter à la plupart des situations. Par rapport à la strat polarisée, son range de 3bet est plus fort, mais son range de call plus faible. Donc selon les forces en présence l’une ou l’autre des stratégies sera meilleure.

Pour terminer, on voit que j’ai essayé de me défaire de l’influence de Snowie sur ces ranges. Il faut savoir que Snowie est assez tight, 3bet relativement peu hors blindes mais très polarisé, et call des ranges très définis et forts. De plus selon les positions ses ranges bougent assez peu. Il adore 3bet les low Axs et low SC. J’ai donc essayé d’adopter des ranges plus loose, plus linéaires et plus évolutifs, sans call hors BU. Pour les low AXs et low SC, pensez-y quand même si vous avez une strat de 3bet polarisée. Mais de mon expérience perso: les low Axs sont bien à call vs CO et à 3bet vs EP, et les low SC sont bien à call vs EP et à 3bet vs CO.

3 J'aimes

Défense de la SB vs open.

C’est beaucoup plus simple que pour les défenses hors blindes, et les ranges sont assez connus par tout le monde. Il y a rarement de grosses différences d’un joueur reg à un autre. Autant mes ranges de défense hors blindes peuvent différer avec d’autres joueurs, autant ceux de SB font globalement consensus.

Voici les constantes que j’ai utilisées pour construire ces ranges:

  • Une equity d’environ 57% contre les ranges d’open.
  • Des ranges de 3bet comprenant un ratio offsuit:suited autour de 40:60 à 42:58.
  • Une proportion de PP légèrement supérieure aux ranges de défense hors blindes.

A noter que l’equity de nos ranges de 3bet vs call 3bet se situe autour des 53 à 57%. Je pense que ça n’a pas beaucoup d’importance, et que c’est l’equity de notre range défendu vs range d’open qui prime. Si les Vilains défendent trop peu vs 3bet, notre equity vs call 3bet diminue (mais on reste toujours légèrement favori à moins d’un over-fold important) mais nous gagnons plus d’argent PF. Si les Vilains défendent trop vs 3bet, notre equity vs call 3bet augmente et nous gagnons plus d’argent post-flop.

Le ratio de suited augmente par rapport aux ranges de défense hors blindes. Nous réaliserons moins d’equity OOP avec les mains hautes offsuit, et nous privilégierons plus des mains avec une meilleure rétention d’equity et qui frapperons plus de flops. Nous verrons qu’en 3bet de BB OOP le ratio de suited augmentera encore.

Nous aurons aussi un peu plus de PP. Parce que nos ranges sont plus tights (plus les ranges sont forts et resserrés plus la proportion de PP augmente), et parce que Vilain IP devra défendre plus de PP dominées. Je pense aussi que bcp de PP se jouent un peu mieux avec l’initiative.

Des ranges de call ?

Je ne vais pas trop m’éterniser dans ce débat. On en a déjà pas mal parlé dans d’autres thread. Je vais juste rapidement donné mon avis d’aujourd’hui.

Contre de bons joueurs, rester en 3bet ou fold est la meilleure stratégie. Pas forcément que toutes les mains ont une meilleure EV à être 3bet, juste que ça augmente la profitabilité de notre stratégie générale. En passant je pense que c’est surtout certaines PP qui ont une bonne profitabilité à être call, ainsi que quelques broadways (par exemple AJo et KQo SB vs CO).

Mais la plupart du temps nous ne jouons pas que contre de bons joueurs. Et je pense que développer des ranges de call en SB est plus rentable dans certains spots. Tout comme au CO par exemple. Déséquilibrer notre jeu pour pouvoir jouer de mauvais joueurs post-flop me semble être une bonne idée.

Ainsi je propose aussi des ranges de call. Ils sont assez arbitraires, et IG ils seront assez variables en fonction des Vilains. Selon que c’est l’open raiser ou la BB qui est notre cible, ou en fonction du degré de fishitude de nos adversaires, nous changerons nos ranges de call. Ici je suis resté sur des bases assez solides et malgré tout relativement équilibrés.

Avec des ranges de call, nous défendons un peu plus qu’avec la strat de 3bet ou fold, tout en gardant des equities très fortes. Nos ranges de 3bet seront bien sûr plus polarisés, avec des fréquences un peu plus basses et une equity légèrement meilleure vs ranges de call 3bet. Théoriquement j’imagine que ça devrait changer nos stratégies post-flop, en pratique sans doute assez peu.

Si votre cible est BB et que open raiser en EP est un bon joueur (disons aussi bon que vous mais avec la position il a un avantage), vos ranges de call comprendrons bcp de PP (77+ ou 88+). Je vous conseille alors de compléter ce range par des mains très fortes -comme des premiums- à plus ou moins haute fréquence. Plus vous callerez les PP (voir des AQ AJs KQs), et plus vous callerez aussi des premiums. Dans les cas extrêmes, on peut même adopter la strat de ArtPlay vs 15%- RFI: jouer uniquement notre range en call. Je pense que mixer est quand même mieux parce qu’on a des mains qui préfèrent être 3bet que call.

4 J'aimes

Défense de BB vs open.

Avant de poster les ranges de BB, j’aimerais préciser un point que je pense ne pas avoir expliqué. Ces ranges ne sont ni des ranges « GTO » (dans le sens ultra équilibrés; d’ailleurs je serais incapable d’en proposer) , ni des ranges « exploitants » (dans le sens qui profitent des leaks récurrents du field). Mais plutôt un compromis qui me semble bon la plupart du temps. Ce sont des ranges solides et assez équilibrés et qui demandent quand même plus d’expérience que ceux que j’ai déjà proposé pour les NL2-10.

J’ai l’impression qu’on n’a pas toujours conscience de l’importance de notre skill post-flop pour construire nos ranges PF. On va suivre des tableaux soit-disant profitables, mais qui en réalité peuvent nous faire perdre beaucoup d’argent parce qu’on ne sait pas gérer nos ranges post-flop. (l’inverse peut aussi être vrai: faire trop de fold alors qu’on a des défenses profitables) Et justement les ranges de défense de BB en sont le meilleur exemple.

On voit de plus en plus de ranges de défense de BB extrêmement loose. Je pense en particulier à une relativement récente vidéo de Shi Shi. Hors, on se retrouve OOP, avec des ranges dominés (y compris nos SC et Axs) et un rake qui pèse lourd.

Je suis un partisan du « peu défendre mais bien défendre » en petites limites. Du moins vs open de EP, car en combats de blindes je suis au contraire convaincu qu’il est très profitable de profiter des ranges loose adverses (on leur a dit d’ouvrir loose au BU mais certains jouent leurs ranges comme en EP). Attention, peu défendre ne signifie pas forcément over-folder. Faut juste trouver le bon équilibre en sachant qu’une grande portion des ranges de défenses ont des profitabilités très marginales qui peuvent vite basculer du mauvais coté. Même si mes ranges BB vs EP paraissent tight, je me suis quand même forcé à rajouter des mains que je trouve en réalité très limite (comme J9s vs HJ). IG on s’adaptera à la situation (en fonction par exemple de l’equity réalisable qu’on pense avoir). De même je me suis forcé à plus call les low Axs que j’aime normalement plus 3bet qu’indiqué.

Appliquer le gap concept vs open 3x ne me semble pas être une hérésie en petites limites. Le rake et les erreurs plus coûteuses OOP ont vite fait d’avoir raison des odds et du fait qu’on clôture le tour d’enchères. Vs 2.5x défendre à peu près le même range que l’open raiser (avec un peu moins de offsuits et un peu plus de suited) me parait assez bien. A mon avis il n’y a que vs 2x qu’on doit défendre très loose.

Dans les ranges proposés, j’ai opté pour une stratégie de 3bet plutôt linéaire et très splittée (OOP). En gros plus on monte dans les ranges et plus les fréquences de 3bet sont élevées, mais presque l’intégralité des ranges peuvent être 3bet à plus ou moins petites fréquences. Contrairement aux autres positions, il n’y a pas de mains qui sont 3bet ou fold (en BvB c’est très faisable quand même avec des têtes offsuit). Par rapport à la SB, on se retrouve avec des ranges de 3bet plus diffus mais les equities vs ranges de call 3bet sont assez semblables parce que les fréquences de 3bet de BB sont un peu plus faibles. On a donc des ranges un peu plus polarisés, qui comprennent aussi un peu plus de mains suited (ratios offsuit:suited qui tournent souvent autour des 35:65).

Je ne pense pas qu’avoir une stratégie linéaire ou polarisée soit si important que ça. Ce sont surtout les fréquences et la cohérence des ranges qui comptent. On s’adaptera à chaque situation. Les deux ont leurs avantages et inconvénients. 3bet linéaires on renforce nos ranges de 3bet, et 3bet polarisés on renforce nos ranges de call. En BB vs SB on pourra clairement avoir plus souvent des ranges bien plus polarisés que ce que j’ai mis. Avec plus de mains type low Axo, low connectors offsuit et des mains offsuit du bas de nos ranges de call ou du haut de nos ranges de fold (K6o Q8o par ex). 3bet ces mains augmentent leur equity réalisable, on voit plus souvent les 3 streets post-flop (par ex sur la séquence CBet 1/3 et check turn), et on peut plus facilement bluffcatch nos paires kicker moyen. Une alternative intéressante en BvB est de 3bet polarisé nos mains offsuit et linéairement nos mains suited.

Bon, j’ai peut-être un peu abusé sur les petites fréquences… ^^ avec des 15% ou des 10% un peu partout (et encore j’ai enlevé les 5% que j’avais mis sur les K6o-). En fait il faut surtout retenir qu’on peut 3bet une grosse partie de nos ranges à petites fréquences.

4 J'aimes

Squeeze et overcall.

Bon, comme les ranges d’iso et d’overlimp, les ranges de squeeze et d’ovecall sont très dépendants de la situation. Le nombre et les positions des joueurs, leurs profils, en particulier du caller, leurs stacks, etc, font que chaque spot est différent et il est impossible de proposer des ranges pour chaque situation, surtout en BB où le fait que SB a call ou pas change bcp de choses. J’ai quand même essayé.

Les facteurs les plus importants sont sans doute:

  • Le sizing d’open.
  • Le nombre de joueurs en jeu.
  • Le profil du (ou des) caller. On n’aura pas les même strats si c’est un reg ou un récréatif (squeeze plus polarisé et moins d’over-call dans le premier cas).
  • La position des joueurs, en particulier du caller lorsqu’on est en BB. Si c’est un reg qui a call, sa position indiquera un range plus ou moins fort. Si c’est un récréatif, avoir ou non la position sur lui change des choses (on va plus caller des mains marginales si on a la position relative).
  • Les stacks effectifs. On va bien sûr éviter de squeeze des SC lorsqu’un short stack est en jeu.

J’ai donc essayé de trouver une moyenne entre les différentes situations, en exceptant le cas où un Vilain est short stack.

CO et SB, comme pour les situations sans caller, je propose une stratégie en 3bet ou fold avec ranges linéaires (comme toujours avec cette strat). Mais dans bcp de cas il sera meilleur d’avoir des calls, même si ces ranges ne pourront pas être équilibrés: on voudra juste jouer les mauvais joueurs avec des mains qui s’y prêtent. Plus les joueurs dans le coup sont mauvais et plus on élargira nos ranges d’overcall (en rajoutant par ex toutes les PP, même si je ne suis pas fan des strats de setmining dans certaines positions).

BU, même si ici les ranges ne bougeront pas trop d’une situation à une autre, la façon de les jouer pourra par contre changer. Vs reg + reg, on aura des 3bet plus polarisés et des overcall relativement tights. Vs reg + récréatif, on aura des 3bet plus linéaires et plus d’overcall avec des mains de type nano PP, broadways, SC et Axs. En gardant à l’esprit que notre range est relativement faible contre celui du reg, et que c’est le récréatif notre cible.

BB, les choses se compliquent considérablement. C’est là qu’il y a le plus de situations différentes. J’ai pas pu vraiment toutes les synthétiser sur les tableaux, et j’ai été obligé de complexifier la légende, avec des squeeze only OOP (SB a fold) et des overcall only IP (SB a call).

J’ai conscience que ça rend les tableaux assez indigestes. Mais il faut surtout retenir qu’on va plus squeeze lorsque SB a fold et plus overcall lorsqu’elle a call (et encore pus si c’est un récréatif). Les fréquences de squeeze OOP ne sont pas vraiment importantes. Comme pour les autres positions, on va surtout tenir compte du profil du caller pour choisir nos mains à squeeze (ranges plus linéaires avec récréatifs).

Certains diront que mes ranges de base sont très (trop) tights, surtout OOP (par ex fold J9s ou A3s BB vs EP sans position relative sur un joueur). C’est vrai, et si le caller est un récréatif on peut utiliser les ranges « si SB a call », même s’il est dans une autre position. Mais je pense que les odds ne justifient pas non plus de call trop loose en basses limites. Pour les mêmes raisons que je préconise un jeu relativement tight BB vs EP en HU (rake, OOP et tout ça…). Mais je le rappelle, ce sont les ranges les plus tights que je considère pour un joueurs compétent, et selon les situation et notre skill post-flop on les élargira si on considère le spot EV+.

On remarquera que même si la plupart des ranges ici sont plus loose que ceux que je proposais pour la NL10, les overcall BB vs BU sont en revanche un peu plus tights (pas de A8o A4o ou 97o par ex). C’est simplement que j’ai voulu faire des ranges plus équilibrés et n’ai donc pas voulu mettre trop de mains offsuit par rapport aux suited, ce qui nous obligerait à plus fold post-flop. Contre de (relativement) bons joueurs ce sont de toute façon des mains pas forcément profitables, mais là encore il y aura des situations où les overcall seront sans doute légèrement EV+.

Comme pour les ranges de 3bet, j’ai voulu garder de bons ratios offsuit:suited pour les ranges de squeeze. Ainsi il y a assez peu de broadways offsuit. Je n’ai pas voulu trop nous isoler contre les ranges tights de l’open raiser reg, même pour les spots de squeeze d’isolation. Il n’y a rien de plus pénible à jouer qu’un KJo dans un squeeze pot avec un J au flop vs reg IP sur nous. J’ai donc pris le parti d’être très tight avec ces mains dans les ranges de base qui tentent d’être une moyenne des situations. Il y aura cependant bcp de situations où il faudra les squeeze pour isoler un spot. D’ailleurs réorienter nos ranges vers les gros combos offsuit sera souvent une bonne chose: on cherchera à faire des TP avec des SPR petits. Gérer les fois où on s’est isolé contre le reg sera difficile, mais le supplément d’EV contre le récréatif compensera souvent. A chacun d’estimer chaque situation.

Pour les derniers ranges (défenses vs 3bet), je vais mettre un peu de temps avant de les poster, ils ne sont pas du tout finalisés.

4 J'aimes

Défenses vs 3bet.

Voici enfin les derniers ranges: défenses vs 3bet après avoir open.

Ces ranges sont valables contre les fréquences et sizing de 3bet qui sont indiqués. Ce sont les fréquences pour la position donnée. Ce qui devrait correspondre à des fréquences de 3bet général relativement élevés (+ de 8%). Donc attention, beaucoup de joueurs 3bet moins que ça et il faudra parfois un peu moins défendre.

Il y a beaucoup de fréquences pour les 4bet, mais contrairement aux défenses de BB vs open qui sont aussi très fréquencées, c’est plus difficile de simplifier les ranges. Parce qu’ils sont bien plus réduits et on doit donc piocher dans pas mal de type de mains différentes. Mais ça reste bien sûr possible, et l’important est de savoir quel type de mains on va 4bet et si c’est à plus ou moins haute fréquence.

Voici les idées principales:

  • J’ai essayé de défendre environ 55 à 60% de nos ranges IP, et 40 à 45% OOP.

  • IP on défend surtout en call, et OOP surtout en 4bet.

  • IP nos strats de 4bet sont plutôt polarisées, et OOP elles sont plutôt linéaires.

  • J’ai essayé de garder de bonnes fréquences dans toutes les situations et tenu compte du board coverage (d’où le grand nombre de fréquences différentes).

  • Les ratios offsuit:suited sont moins en faveur des seconds que pour les ranges de 3bet. On jouera moins de post-flop, et avec un SPR réduit on cherchera plus à frapper des TP. De même le ratio des PP est plus important (en général plus les ranges se réduisent et plus la part des PP augmente)

A noter qu’en SB vs BB, on a des ranges plus polarisés que dans les autres positions OOP. En fait plutôt linéaire avec les combos offsuit et un peu plus polarisés avec les combos suited, càd l’inverse des ranges de 3bet de BB vs SB. Avec les combos offsuit on cherche à tuer l’equity des mains qu’on bat (et notre equity réalisable est réduite), et avec les combos suited les plus faibles en plus on fait fold des mains meilleures tout en gardant une equity correcte contre ce qui va call 4bet.

Toujours en SB vs BB, normalement des mains comme AJo et ATo sont 4bet à plus hautes fréquences. Mais pour ne pas trop déséquilibrer vers les Axo (il y déjà bcp de Ax et de combos offsuit), je les ai remplacé par d’autres types de mains.

Avec cette nouvelle version de tableaux j’ai un un petit soucis: pas possible de mettre des fréquences de call lorsqu’une main est splittée entre call et fold. Du coup il y a quelques imprécisions. Par exemple:

  • CO IP. Je mets KQo en fold ou 4bet. Mais il est possible de call 3bet. Dans une moindre mesure c’est pareil pour AJo.

  • Les petites PP peuvent être splittées entre call et fold dans certaines positions où elles indiquées comme fold.

  • Pareil pour les SC. On voit que CO OOP je call 3bet avec 76s, mais fold les autres. En vrai, elles (65s à 98s) sont toutes call à petites fréquences, p-ê quelque chose comme 25% du temps.

Certaines mains que je fold sont des défenses théoriques, mais comme ces ranges sont plutôt destinés aux NL20-50, je pense que le rake les rend perdantes. Mais c’est très discutable et je me trompe peut-être.

4 J'aimes

MAJ de Pokermax avec les nouveaux ranges. Les voici tous réunis:


7 J'aimes

Hello @Lacerta_max,

En bb vs bo 45 % le flat avec nos combos de AQ off me semble particulier non ?

Qu’en penses-tu ? :slight_smile:

Non ça me semble assez standard de flat à petites fréquences vs bons joueurs. L’idée est surtout de renforcer les ranges très loose de call. Mais oui contre bcp de joueurs ça sera un 3bet 100% du temps.

1 J'aime

Je viens de remplacer mon ancien HUD par une version simplifiée sur le site de PT4. Téléchargeable page 3: Custom HUD profiles
Je trouve cette version plus facile à utiliser. L’ancienne était vraiment trop chargée.

Edit: visiblement il y a un délai entre les modifications et la mise en ligne du HUD. Il n’est pas encore dispo dans sa nouvelle version.
Edit 2: ça y est c’est bon, il est dispo. J’en ai aussi profité pour mettre à jour le HUD pour full ring (page 2).
Edit 3: J’ai aussi rajouté une version 5-max. C’est la même que le 6-max mais avec des codes couleurs différents pour les stats PF.

1 J'aime

Merci mec pour le partage !

Petite actualisation des ranges de pokermax

Pour les ranges d’open, plutôt que mettre des fréquences je les ai remplacés par des mains qui sont occasionnellement raise selon les situations.

Pour les ranges de défense vs open (hors blindes/SB/BB), je les ai simplifiés avec moins de fréquences.

3 J'aimes

Bilan septembre-octobre-novembre-décembre 2019

Très peu joué en septembre et octobre, mais bcp plus en novembre et décembre.

Sur le fond de bankroll qu’il me restait sur Wina je suis assez rapidement monté en NL5. Au début je me suis aperçu que j’avais pas mal perdu de mes automatismes de jeu, mais c’est revenu peu à peu. Je me suis même remis à travailler un peu mon jeu. D’ailleurs les dernières vidéos de Bibiatch et Ilares sont top (pas vraiment adaptées aux nano limites, mais question thinking process et motivation c’est génial).

Je ne cacherais pas que je suis assez déçu de mes résultats en NL5 qui ne m’ont pas permis de up en NL10, je fini avec 182€ de bankroll sur Wina. Un run pas génial, quelques sessions que j’aurais dû stop en Cgame (leak récurent chez moi, même si je me suis amélioré là dessus), et peut-être trop d’overthinking (leak aussi récurent que le grand ArtPlay m’avait révélé… sur lequel je ne suis pas bcp amélioré^^).

Bref, le volume a été plutôt correct sur ces dernières semaines, et mon jeu est revenu à un niveau assez proche de celui qui était le mien quand je grindait sérieusement avant 2018 (ou 2017 ? je ne sais plus^^).

Dommage pour les résultats en deçà de mes espérances, mais on ne peut pas grand chose contre la variance sur cette room. Le Père Noël se contentera des malheureux 140€ de j’ai cash out… Pour tout vous dire ça aidera pour offrir une Nintendo Switch à mes enfants (la vache que c’est cher ce truc, sans jeu et avec une seule manette, les rapiats !). A priori mes enfants ne liront pas ces lignes, et la surprise sera intacte.

J’ai gardé un fond de bankroll sur Wina avec lequel je pense me lancer dans un petit challenge hivernal…

Si je ne vous vois pas d’ici là, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et un joyeux Noël.

6 J'aimes

Joyeux Noël a tes enfants et à vous tous.

Merci à toi pour tes interventions toujours aussi nombreuses et surtout argumentées

1 J'aime

Hé hé… que veux-tu dire par là ? La variance « sur cette room » serait-elle « différente » des autres rooms ? :yum:

Plus sérieusement, merci encore pour tous les contenus de valeur que tu publies et je te souhaite bonnes parties de Switch avec tes enfants (grind encore un peu pour acheter des manettes quand même, jouer à tour de rôle c’est pas fun :grinning:)

1 J'aime

^^ on va juste dire que c’est à cause du 5-max…

Surtout que j’aimerais bien leur offrir Super Smash bros ou Mario kart. La vache 65€ la manette !

1 J'aime