Hand history mentale : l'impatience aux tables

bonjour à tous,

je vous partage un travail qui est assez nouveau pour moi,la hand history mentale
Pour ce qui des questions à ce poser je n’ai rien inventé,ca vient du livre de jared tendler.
@Freudinou en a fait un exemple dans sa vidéo ‘‘vis ma vie de grinder épisode2’’
j’avoue que j’étais un peu septique ou fainéant de faire ce genre d’exercice mais je pense que juste ce poser des questions sur nos leaks et de les écrire nous fait déja avancer.
Voila je vous partage ma premiere,peu etre que d’autres on ce meme probleme et vos retours sont les bienvenu

Hand history mental

1-Décrire le probleme

  • impatience quand il ne se passe rien aux tables pendant un moment et je commence à perdre ma concentration et à jouer vite et en auto-pilote.

2-Qu’ y a-t-il de logique pouvant expliquer que vous réagissez,pensez ou que vous vous sentez de la sorte ?

  • Je joue vite vu que mes cartes ou la situations ne m’apportent rien et sa ne sert à rien de réfléchir à des coups ou il n’y aura pas d’action.
  • J’ai le temps il ne se passe rien donc pour tuer l’ennui je commence à vagabonder sur le tracker,gsm

3-Pourquoi cette logique présente-t-elle des défauts ?

  • En ne jouant pas mon A-game à tout moments je perds en EV meme dans les coups qui n’ont pas l’air interessant.
  • Jouer vite ne m’apportera pas plus de cartes,je dois quand meme attendre que l’action des vilains se temine.tout ce que ca m’apporte c’est encore plus d’impatience
  • en jouant vite je ne prends pas le temps d’observer l’action des vilains qui pourrait me servir par àpres.
  • Faire passer le temps en allant sur son tracker et gsm me fait passer à coté de plein d’info,qui si je prends la peine d’observer me feront passer le temps bien plus vite et m’apportera un edge en plus.
  • C’est justement dans les sessions ou il ne se passe rien ou mal qu’un bon joueur fait la différence

4-Quelle est la bonne façon de gérer la situation ?

  • Il y a des haut des bas au poker et il faut l’accepter,les périodes désertiques font parties du jeu et savoir jouer son A-game dans ces périodes fait toute la différence à la fin du mois
  • éloigner le gsm il ne me sert à rien pour une partie de poker
  • et si je décroche vraiment faire une bonne pause

5-Pourquoi cette correction est-elle juste ?

  • Jouer son A-game en toute circonstance est le plus important
6 J'aimes

Salut,

merci de partager une HH mentale, c’est si rare et pourtant très intéressant.

Première remarque technique :

Donc en théorie, il aurait fallu dupliquer les points 3-4-5 en miroir des deux points en 2-

Mais je pense qu’il faut déjà reformuler la description du problème.

Il y a plusieurs points qui se dégagent de nature subtilement différente :

a) ennui (qui amène à faire autre chose en même temps)
b) impatience (qui amène à jouer vite et faire des erreurs)
c) mode auto-pilote (qui ne permet pas le A-Game et probablement conséquence des deux autres).

Je pense que tu devrais te focaliser sur un seul point pour commencer une HH : le a qui me semble le plus important à traiter.

Donc disons.

1-Décrire le problème : généralement je m’ennuie aux tables

Ensuite pour 2- il faut trouver la cause profonde.

Je conseille la technique des 5 pourquoi : https://www.seemy.com/fr/2016/02/le-pourquoi-des-5-pourquoi.html

Par exemple:

  • Je m’ennuie aux tables parce que j’ai l’impression de ne rien apprendre
  • Pourquoi ?
  • Parce que je domine facilement ma limite mais je n’ai pas envie de monter
  • Pourquoi ?
  • Parce que j’ai peur de prendre ce que j’ai déjà gagné …
  • Pourquoi ?

C’est fictif mais on voit l’idée.
Normalement on arrive très vite à la question fondamentale “pourquoi je joue au poker” :slight_smile:

Bon c’est pas forcément ça ici mais je pense que pour le point 2, il vaudrait mieux trouver des logiques plus fondamentales expliquant le problème.

“Il ne se passe rien donc je fais autre chose” est logique mais ça n’explique pas la logique de comportement (normalement il ne se passe jamais ‘rien’ aux tables : il faudrait que tu précises le format que tu joues).

Ca peut être plutôt quelque chose comme “avec 4 tables de NL10, j’ai l’impression que l’action est au ralenti et aucun spot ne me paraît difficile donc je fais autre chose à coté”.

Du coup en point 3, tu pourras pointer les défauts de la logique :

  • ce n’est pas possible d’avoir aucun spot qui mérite attention même si on domine la limite

Et en point 4 trouver des solutions plus concrètes : augmenter le nombre de tables, monter de limites, jouer moins de session mais de façon plus intense …

Là aussi c’est juste pour illustrer mon propos à toi de voir par toi-même pour ton problème de fond.

Les points 4 et 5 ne me semblent pas faux mais peut-être trop généraux et ‘bateaux’ et surtout pas assez précis.

Par exemple : “-mettre ‘éteindre le portable pendant la session’ en warm-up et noter la session sur ce point en cool-down” me semble plus concret que la bonne intention de “l’éloigner”.

Ceci dit je pense vraiment que trouver les actions pour gérer la root cause est mieux et plus efficace que gérer les symptômes.

Bravo à toi pour cette première HH mentale et dis toi que c’est comme une analyse de main : il faut se lancer et ça ne peut pas être parfait dès la première fois :slight_smile:

Donc je t’incite à continuer dans cette voie.

Ca m’interesse aussi d’échanger sur ce type de sujet.

A+

1 J'aime

Pour commencer merci à toi pour ta réponse,
En effet c’ est loin d’etre parfait et c’est plus compliqué que ca en a l’air.

J’aurai du commencer par le commencement et expliquer un peu mon parcours,
je joue sur ps.com en sh nl5

Je commence à m’interesser au mental parce que je me rends compte que dans beaucoup de spot , il y a plein de situations ou je fais un peu n’importe quoi,que ce soit niveau sizing,cbet les mauvais combos ou autres alors qu’à froid ca me parait évident.
La cause principale, je pense que c’est mon manque de concentration quand rien ne se passe au table
Mais pour etre plus précis,j’ai remarqué que le schéma de décrochage commence quand j’ai de gros récréatifs(genre 60/20) aux tables et que je ne touche pas de mains pendant longtemps…alors ca commence à me saouler voir des fois m’énerver.
Alors la je commence à me dire que toutes façon je suis plus fort et je n’ ai qu’ à attendre les mains.
Par contre si je joues contres des joueurs assez bon la reste plus focus meme si je ne touche pas.
Ce problème j’en ai discuter avec @Freudinou et il m’ a conseiller de reprendre le sport,pas de chance pour moi je me suis blessé au bras il y a 2 semaines…le sport ce sera pour après.

Ouvrir plus de tables pourrait etre une solution mais sur ps c’est max 4tables et en plus ce qui est contradictoire je me sens pas capable de jouer plus pour l’instant.Je préfère essayer d’appliquer au mieux les nouveaux concepts que j’apprends.

Pour ce qui es de la hand history je pense qu en effet un point à la fois est mieux
L’exercice du pourquoi m’ a l’air pas mal à faire

Pourquoi je m’ennuie?

parce que je ne touche pas de jeu et que pour moi l’argent des récréatifs m’appartient déja.Alors que meme si ils sont plus faibles il y a des lignes de jeu à observer chez eux

Pourquoi?
Parce que je pense peu etre encore un peu trop en terme d’argent et pas du jeu en lui meme.Ne pas toucher contre eux est comme passé à cotés des meilleurs occasions de gagner de l’argent facile.

Pourquoi?
Je ne vois pas encore le jeu assez à long terme

En faite je me rends compte que si tu joues le jeu,d’un problème que tu veux régler il y en a 5 derrières lol.
Pour la history mental je vais essayer de refaire ca avec tes conseils et vu que ca à l’air de t’interesser je la reposterai ici:wink:

1 J'aime

Salut @strauh80 , content de voir que tu te plies à l’exercice qui n’est pas facile à réaliser, encore plus quand on le présente en public.

Je pense que @yvan161 a déjà pas mal proposé de pistes d’amélioration. Le conseil que je peux te donner, c’est effectivement essayer d’aller dans un peu plus de précision. Dans l’idéal, reprendre dans la question 1 un spot bien précis ou à défaut, une situation bien précise.

Tu dis que ça te saoule, voire que ça t’énerve. Là il est extrêmement important de mettre dans la HH mentale les phrases qui génèrent cet énervement, ça va être le travail principal en réalité car ce sont ces pensées limitantes qui vont ensuite provoquer la conséquence que tu te mets à attendre les mains et que tu décroches (te décourages ?).

Dans l’étape 2, on va donc mettre ces fameuses phrases. Et dans l’idéal, l’étape 3 doit répondre précisément à chaque phrase. De cette façon, quand la pensée limitante va arriver en jeu, automatiquement une digue va se mettre en place car elle a déjà été travaillée de la même façon que sur un 3bet, on a déjà à disposition tout un arsenal de réponse sans même réfléchir.

De préférence, essaye de trouver des réponses percutantes dans l’étape 3.

Exemple :

Etape 2 : Je n’ai qu’à attendre mes mains

Réponses étape 3 :

- Le fish aussi pense qu’il n’a qu’à attendre de toucher avec son 42s et que ça va suffire à gagner, finalement mon comportement n’est pas si éloigné du sien.

- En attendant simplement mes mains, je ne suis peut-être pas un fish mais je suis un regfish car je suis fainéant. Je fais le moins d’efforts possible et je n’essaye pas de maximiser mes gains en provoquant des situations complexes dont je vais sortir victorieux.

Le sport, le sommeil, bref, l’hygiène de vie, c’est ce qui va te donner l’énergie nécessaire pour maintenir la concentration. Maintenant il faut quelque chose qui la dirige, en l’occurrence la motivation.

S’interroger sur la différence entre ennui et impatience me semble aussi pertinent. Et le portable, on le met dans un tiroir éloigné quand on joue.:wink:

2 J'aimes

purifiante discussion, il faut vraiment s’exercer a être cool, motivé et concentré…

1 J'aime

exactement,et je pense que tout comme moi beaucoup de joueurs s acharnent sur la technique et ne font pas assez attention au coté mental…malheureusement ca plombe la progression et on peut meme en arriver a etre démotivé voir dégouté du jeu.
Pour ma part,le faite d’avoir fait cette exercice m a fait me poser beaucoup de question sur mes leaks mentaux.D ailleurs c est bien plus compliqué que ca en a l’air comme exercice
Le faite de te poser une question, tu as l impression que tu decouvres 10 problemes derrieres lol.

Pour essayer d’aller plus loin dans la démarche quand je suis en session j’ouvre le bloc-note et dés que je sens que ca part en vrille je mets en pause et je note mes ressentis du moments,les déclencheurs ect…
Car j’avoue que je suis un peu flou dans ma description du probleme car moi meme j ’ ai du mal à l’expliquer pour le moments.
Prendre des notes sur le moments ne sera peu etre pas totalement objectifs selon l’état émotionnel mais je pense que ca pourra m’aider à mieux cibler les déclencheurs

Tu souhaites te confesser? @edmund :pig:

1 J'aime

J’ai toujours trouvé ce genre d’exercice d’un RIDICULEEEEE pas possible :cat:

1 J'aime

Salut @strauh80.
Ta démarche est super intéressante et le fait de la partager en public est aussi très honorable également car il faut une dose de courage pour s’avouer et partager ses points faibles mentaux. C’est une qualité nécessaire pour devenir un joueur gagnant: analyser vite ce qui ne va pas, se remettre en cause, tester, réfléchir, évoluer, et se remettre en cause à nouveau. Avoir aussi du courage dans l’absolu est de bonne augure car il en faut en cash game pour prendre des spots compliqués à jouer mais plus EV+
C’est vrai que les 2 bouquins de JT que tu évoques sont vraiment des bons outils pour bosser le côté mental du poker et surtout nous ouvrir les yeux sur énormément d’aspects souvent sous-estimés. Maintenant si je peux me permettre de te partager mon avis de grinder online et live: il faut les prendre pour ce qu’ils sont et ne pas tomber dans l’excès. Je veux dire par là qu’il ne faut pas se focus à 95 % sur l’optimisation de ton mental uniquement au détriment de la technique. Il faut toujours travailler sur les 2 aspects en parrallèle sans prioriser l’un plutôt que l’autre. Pour moi, au risque d’être un peu provocateur, si tu améliores ta technique, quelque part ton mental va s’améliorer un peu tout seul car tout va mieux se passer aux tables. J’exagère évidemment mais tu comprends l’idée. Le plus important à mon sens est d’apprendre à se connaître, à connaître les causes qui génèrent chez nous des frustrations ainsi que leurs impacts sur nous-même et sur notre jeu pour s’en rendre compte rapidement et corriger le tir, voire stopper la session ce qui est parfois très intelligent et très EV+ car personne n’est une machine… J’ai envie de dire qu’une fois que tu as découvert et intégrer les concepts et méchanismes mentaux évoqués dans les 2 bouquins, ainsi que les routines appropriées comme celle que tu partage ici, après le mental et ton ressenti c’est plus un indicateur qu’autre chose, je veux dire que si il y a une faiblesse technique dans ton jeu, forcément les résultats ne vont pas suivre et donc le mental va se dégrader. Du coup chaque fois qu’une alerte mental se passe en moi ou je me rends compte que je dois optimiser un aspect mental je me dis s y s t e m a t i q u e m e n t : OK je dois bosser mes routines mentals mais si j’en suis là c’est que forcément j’ai des leaks techniques sous-jacents également…

Un exemple: dans ton cas, tu évoques que tu t’ennuies lorsque tu as pas de jeu et que du coup toutes les conséquences d’abord mental puis sur ton jeu que tu as parfaitement décrites surviennent. Et bien ma première réflexion a été de me dire : si tu t’ennuies vraiment c’est que tu sous-estime l’analyse de tous les spots où tu fold alors qu’il se passe des choses hyper intéressantes à table à analyser chez les vilains pour comprendre leurs jeux et leurs rangers dans chaque positions et s’adapter en conséquence et quelque part pour moi cela est un leak technique aussi important que de renforcer son mental pour ne pas subir les conséquences de l’ennui…

NB humoristique: si tu veux bosser ton mental pour guérir de l’ennui au table, joue en live, tu vas comprendre réellement c’est quoi devoir avoir de la patience… :slight_smile:

1 J'aime

@schoupy tout a fait d accord avec toi ameliorer la technique renforce la confiance en soi de nature et permet d etre plus objectif dans un coup sans tenir compte du resultat, qui je l avoue n est pas toujours facile pour moi.
pour ce qui est de l ennui aux tables pareil,c est plutot un manque de concentration et d automatisme(observer vilain,prise de note…) qui me font entrer dans l ennui,mais je te rassure toute mes sessions ne m ennuie pas sinon j aurai arreter depuis longtemps lol
je pense que le probleme vient peu etre d avant la session: la fatigue,l approche de la session,mes objectifs.
j avoue qu avec ma vie hors poker j ai du mal a instaurer une routine reguliere pour le grind.
c est surement un gros point a travailler aussi
pour ce qui est des livres de JT je n ai pas encore eu l occasion de les lire,d ailleurs je ne les ai pas encore achetés lol j ai juste pris exemple sur une video de @freudinou

Aprés je pense que a contrario mettre le point sur un problème recurent peut en règler enormément d’autres( peut etre une regle des “parce que”)… savoir comment l’on progresse, savoir travailler le poker, etre dans une dynamique, gerer le quotidien, ne savoir pas perdre 400 quand on vient d’en gagner 800… être positif n’est pas forcément un problème pour un passionné, par contre se donner des objectifs honorables fait rentrer en compte beaucoup de frustration pour un feignant… Si a un moment on se fait pas violence, on avance pas… si l’on arrive pas a corréler passion et travail, forcément des leaks horribles apparaissent comme le manque de motivation alors que des que l’on travaille ce leak s’améliore… être performant demande un putain d’équilibre, quel qu’il soit… pour jouer son A-game en MTT en tous cas, cela est possible que si notre coté mental est performant… la méditation, savoir gérer son égo permet d’etre juste autant quen’étudiant le GTO.

1 J'aime