[Article] Le Jeu Preflop en Mid Game MTT Low Stakes

Voici un autre article de mon projet de Guide co-participatif en MTT low stakes. Si cette idée vous intéresse, je vous mets en lien le billet que j’ai écrit pour décrire le projet ICI . Je recherche des contributeurs pour accelerer le processus et créer une communote qui aura accés au guide dans sa totalité

Pour ce qui est de cette article, je juge avoir une compréhension générale correct du poker mais je suis novice en MTT. J’ai cité les sources avec un lien cliquable si vous voulez en savoir plus.
Je peux avoir fait des erreurs ou mal compris certaines choses. Il est aussi possible que d’autres bons regs aient une approche différente. Ca sera un plaisir d’en discuter!
.
.
.

Le Jeu preflop en midgame

Le steal

Des stacks plus petits et des vilains qui portent une plus grande importance à leur tournoi en midgame signifie que le steal va devenir intéressant à partir de cette phase du tournoi (Flav KT, 2019).

  • on va chercher à optimiser notre risk/reward, et donc ouvrir moins cher.
    Le risk/reward est le ratio entre la mise que l’on risque et le pot qu’on peut gagner. La formule est ce que l’on risque, divisé par le pot total une fois qu’on l’a risqué (open raise / pot + open raise). Si on min open 2x BU pour gagner un pot de 2 (par exemple en 5 max ante 10%), notre risque reward est de 50% (2 / 2+2). Il faut donc que ce steal fonctionne 50% de temps pour etre EV0. dans la même situation, avec un open 3x, le risk/reward est 3 / 2+3= 0.6. Ici le risk/reward est moins bon puisqu’il faut que le steal fonctionne plus de 60% du temps pour être rentable (Flav KT, 2019).

.
ci-dessus, ma reaction quand je vois un open/fold 3x d’un BU avec 15bb

  • Pour que le steal soit efficace, on va cibler les bons profils. On va target les joueurs tight, weak, straightforward, pour pouvoir facilement voler les blinds (Flav KT, 2019).

.
.

Les ranges

en prenant en compte l’importance du steal en mid game, voici les ranges de base (c’est à dire sans infos sur notre table) qu Flav recommande. Ici nous partons du principe que nous avons 40bb (Flav KT, 2019).


Nous allons adapter ces ranges si:

  • On va s’adapter au profil de la BB, en particulier si BB défend énormément. Le principe du steal est de cibler les joueur weak qui vont se laisser faire. On va donc resserrer nos ranges si la BB est active (Flav KT, 2019).

  • On va s’adapter en fonction de l’aggression des joueurs derrière nous. En particulier si ils 3bet beaucoup. Par exemple, si nous somme CO, est-ce que le BU va beaucoup call ou nous mettre la pression avec un 3bet? si c’est le cas on va resserrer (Flav KT, 2019).

  • Nous allons aussi nous adapter au cas contraire ou on joue avec des serrures. Si le spot est beau avec des serrures derrière nous, on va élargir nos ranges de steal (Flav KT, 2019).

  • On va prendre en compte les stacks sizes. Par exemple, si nous avons un stack dominant a notre gauche il est possible qu’il nous mette la pression (Flav KT, 2019).

  • On va s’adatper en fonction de la taille de notre stack. Avec un plus petit stack nous avons moins de jouabilité et nous devons donc resserrer notre range, surtout en early position (Flav KT, 2019).

.
.

Les 3bet
on va mettre la pression avec un 3bet lorsqu’un joueur fold trop vs 3bet et/ou qu’il open trop dans un spot précis. Flav juge qu’en milieu de tournois, sauf situation spéciale comme a l’approche de la bulle, il y a assez peu de fear equity. Les joueurs n’auront donc pas peur de call un 3bet. On va cibler les profils loose passif et non aggro (Flav KT, 2019).
.
.

Défense de blind

4 paramètres important pour la défense de BB:

  • nos odds, plus elles sont bonnes, plus on va défendre. donc on défendra plus sur les petites relances. C’est aussi lié à notre taille de stack. Il sera plus compliqué de défendre vs open 2.5x avec un stack de 22bb que de défendre vs open 2x avec un stack de 40bb (Flav KT, 2019).

  • La range que l’on définit à l’open raiser, et donc sa position. Plus on estime que la range adverse est weak, plus on va défendre. Ca va de paire avec sa position. En late position notre adversaire sera conscient (si il a le niveau pour cette analyse) que sa range comporte beaucoup de mains faibles. Il sera donc moins agressif post flop car sa range comporte beaucoup plus de bluff que si il était UTG (Flav KT, 2019).

  • le niveau d’agressivité de notre adversaire (post flop) est le point le plus important. On veut défendre contre des adversaires qui sont peu aggros post flop, puisque notre main ira plus facilement au showdown (notre main va souvent réaliser son équité). Inversement, vs les profils aggro post flop (utile d’avoir la stat d’Agression Factor sur notre HUD). On ne défend pas le mal par le mal. On ne va pas défendre loose contre un joueur aggro pour payer ses 3 barrels (En gros de gamble si on rentre dans le top ou le bottom de sa range polarisée). Notre objectif quand on défend en mid game n’est pas de gagner un gros pot. C’est d’assez souvent aller au showdown pour réaliser notre équité et justifier la côte avec laquelle on a payer preflop (Flav KT, 2019).

  • L’équité de notre main (pas J3o…) et sa a showndown son équité. A equité équivalente, on va préférer défendre des mains qui vont plus facilement aller au showdown. Par exemple entre 54s et A4o on va préférer défendre A4o car quand on hit TP on va beaucoup plus facilement voir un showdown. Alors qu’une TP avec 54s va souvent devenir 3rd pair d’ici la river (Flav KT, 2019).


ci-dessus, nous et nos 40bb en BB avec A5o contre un profil loose passif au BU qui open 2x

1 J'aime