Winamax Poker Tour Day1 : Compte rendu du coach MTT EdgeFan

Winamax Poker Tour Day1 : Compte rendu du coach MTT EdgeFan

Le coach Edgefan, grand spécialiste de MTT, faisait parti du groupe d'académiciens présent lors de cette finale du Winamax Poker Tour. Il a décidé de partager son aventure avec la communauté. Voici son récit, séparé en deux parties.


Card dead et profiling

Ah le Winamax Poker Tour, son excellente structure pour ce type de BuyIn, son field composé à 50% de qualifiés freeroll dont ce sera le premier tournoi live, comment passer à côté?
Ce serait une faute professionnelle, me voici donc in au Day 1A, 20k starking stack sur 25/50 et des niveaux de 40 min au premier jour, 300 joueurs, on est parti!

Et bon, il faut bien le reconnaître, on s’ennuie ferme lors de ces premiers niveaux, pas une main jouable, pas un suited connector (allez si, open en MP, payé par le BU, serré jusque là, cbet puis give up sur un turn, voilà voilà), alors on en profite pour profiler les adversaires, des joueurs inexpérimentés pour la plupart, qualifiés online ou lors des étapes Live, un livetard tiltant à ma droite et une authentique débutante - la cinquantaine - dont le mari à du lui payer le BuyIn, mon Dieeeeeuuu qu’elle est tight, ah bah voilà, bien fait pour toi, je lui floppe deux paires T5 de BB lorsqu’elle limp JJ et remporte un petit pot.
Ah tiens voilà le tenant du titre, Mathieu “Sowclet” Philbert, une des nemesis online, c’est bien simple, je crois n’avoir jamais remporté le moindre flip contre lui, c’est pas une super nouvelle, c’est pas qu’il soit très fort mais il est chiant à jouer, il open très loose et barrell beaucoup, bon, pas de raisons qu’on se cherche, il y a des jetons plus faciles à prendre ailleurs.


4bet ou pas 4bet, telle est la question

Blindes : 75/150
Petit événement, Madame au seat 7 relance à 500, qualifié ‘Bordeaux’ deux seats plus loin raise à 1500, tiens ça va être marrant mais… MAIS… Qui m’a donné dans ce spot?  :/
Bon, très clairement, je vais pas m’amuser à 4bet ici, je songe même très sérieusement à fold pre vu les profils en face mais bon… AKs et la position, baaaah Call, nous verrons bien, Madame complète et nous sommes trois à découvrir un somptueux flop sur lequel cette dernière donkbet 500 (dans 5000 hein), payé par ‘Bordeaux’…
‘“P’tain elle à 99 et lui AK aussi”, me dis-je! L’envie me prend de faire 2500 pour faire passer tout le monde mais la raison l’emporte, le fait que c’est le premier pot où elle manifeste de l’intérêt à surement pesé dans la balance, je passe. Deux briques plus tard où les enchères s’élèvent à 1000 par deux fois, les jeux sont dévoilés, AA chez Madame et QQ chez ‘Bordeaux’, on à évité l’accident!

1st Break, 17k, RAS, ça joue nit!


Petit grind pendant que Sowclet spew

Blindes : 100/200 
La table se délie un peu, les limps commencent à s’installer, Sowclet et moi même ne l’entendons pas de cette oreille et commençons à relancer régulièrement ces joyeux gaillards, ça ne se passe pas très bien pour lui avec notamment un 3 barrell bluff attrapé par un full (55 sur J888x, car oui, contrairement à la croyance populaire, un full des fois, ça ne bat rien, mais bon, on va quand même pas commencer à passer full hein!), un peu mieux pour moi qui gagne deux coups préflop de cette manière avec des suited connectors.

2 limps en early à nouveau, je découvre QQ derrière et effectue une relance à 1025, Sowclet saute alors sur l’occasion et décide de me 3 bet à 2200, une mise qui sera cold call par Madame de BigBlind (oops! rythme cardiaque multiplié par 5! Ca sent le caca cette affaire!), les limpers passent.
Evidemment, c’est un snap shove sur internet, Sowclet est light hyper souvent, mais le cold call de Madame m’inquiète, que peut elle avoir? Je pense avoir vraiment la main charnière ici pour partir Allin, ce que je fais, ma décision étant principalement motivée par la dead money présente dans le pot (1/4 de mes jetons déjà) et le fait que Sowclet est trop souvent light, j’envoie tout, ce dernier passe en faisant la gueule (TT me dira t’il après coup) et Madame passe AKss face up, je suis pas mécontent! Very next hand, mon ami le livetard bavard qui se la raconte sans arrêt limp à nouveau, j’isole à 800 avec et vais effectuer 3 mises, qui seront chacune payées sur un tableau
(1.1k/2.3k et 5.7k), probablement par deux paires K8 ou K5, les seules mains qui ont du sens chez lui dans la mesure où je pense qu’il me raise 2 paires+ à la turn
Up to 31k!


Leçon numéro 1 : Les livetard, ça ne rigole pas

UTG (un reg du cercle je pense pas bien fort (celui qui avait 55 sur J888) et qui n’a pas vu le soleil depuis 2001) relance à 500, payé UTG+1 par qualifié ‘capuche’ (j’ai mal pour lui tellement il tremble, une "tell box" ambulante, mais bon, j’étais pareil à mes débuts alors je ne dis rien), et je trouve de nouveau au BU, le spot parfait, je squeeze 1.9k et trouve deux call assez rapides (20k chez mes deux adversaires)
Le flop tombe , pas génial, pas horrible, je pense que c’est une situation typiquement Way ahead/way behind où miser à assez peu d’intérêt avec un showdown comme le mien, j’aurais en outre une info très fiable à la turn si je vois mes adversaires checker à nouveau, check général
Turn : check, check, ils n’ont probablement rien mais je n’ai aucune raison de ne pas miser ici, je dois faire assez petit pour garder une paire intermédiaire ou AJ dans le coup, bet 2.3k, call UTG, passe UTG+1
River : nouveau check adverse, rainbow bet, un jeton de chaque couleur -> 6625. Mon adversaire râle un peu “rhaaaa t’as touché ta dame hein?” (en effet!), il ne trouve ceci dit pas la force de fold le top de sa range ici, AKo.
Wow, up 45k, on a doublé en trois mains et une orbite, je prends pas mal de confiance et d’aisance à la table, il est temps de relancer quelques mains en position tardive, ça joue très tight derrière, à part Sowclet pour qui ce n’est toujours pas la fête (p’tite création de sa part tout de même en c/raisant AK sur J67r, c/check turn, river K qui obtient une mise de plus chez probablement un J)
Ah, mon ami bavard limp à nouveau UTG, pas de raison de ne pas relancer mon UTG+1 à 800, aussitôt la parole revenue à lui, il me demande agressivement:
- “Combien tu joues?”…
- “Euh, 3 fois ton stack!”
- “Ok, ALL IN!!!” (17k soit 85 blindes)
- “Hihihi t’as presque failli m’attraper dis donc!”

Et il me retourne deux As, “comme ça tu sais que je rigole pas”. Lol.

 

Héro call, 4bet et double whoopers


Blindes : 150/300/25
plus grand chose à signaler depuis 40 min, un hero call moisi contre un joueur m’ayant joué top 2 pairs de manière originale, c’est la dernière main avant le lunch break, a nouveau un limp en early, et à nouveau QQ, décidément! Je raise 1000 et BB, le reg pas très bronzé me 3bet 3500 avec 9k derrière, il veut clairement engager son tournoi ici, c’est pourquoi je reraise allin, pensant représenter moins de force qu’avec un min 4bet, il passera assez vite ce qu’il me dira être AQ… mouais… J’aurais p’tet pu flat tout compte fait

Blindes : 200/400/50
Reprise, on a avalé en vitesse un infâme burger de chez KFC, tout le monde ne semble pas encore trop là, profitons en, volons les blindes! C’est d’autant plus aisé que le joueur directement à ma gauche (un joueur online vraiment pas très bon) à la fâcheuse tendance de regarder ses cartes avant son tour et il est assez aisé de ‘sentir’ s’il est déjà hors du coup.
(CO), (MP), (HJ), ces vols connaissent un échec cuisant dans la mesure où la BigBlind s’invite à la fête à chaque fois, ce qui m’importe assez peu puisque je floppe top paire ou trips avec chacune des mains, nous ne verrons aucune turn. Tout va pour le mieux.

 

Les mains clés..

Blindes : 250/500/50
Pas grand chose à se mettre sous la dent, on perd tout d’abord ‘Bordeaux’ qui a jugé bon de se broke en 4 way avec AQ sur un board Q22J (obv A2 en face chez ‘capuche’ qui a frôlé la crise d’épilepsie tant ses mains tremblaient), puis Sowclet qui avec une mauvaise image, 6bet Allin AKo pour 25k, pas grand chose à dire si ce n’est que son adversaire à tank une bonne minute trente pour call avec QQ après avoir 5bet à 14k, affirmer que c’est un joueur qui ne planifie pas tout à fait ses actions serait un euphémisme. Bonne nouvelle pour moi, on perd un joueur chiant et les jetons passent à droite chez un mec pas bien fort. Il sera remplacé par un qualifié de l’étape de Rouen, la cinquantaine, qui se demande toujours si c’est à lui de jouer ou non, obvious barre de fer avec 20k, parfait.
UTG (le mauvais reg online) tombé à 7k5 pousse, je décide de call AJo de BB, probablement le bottom de ma range ici, je fais face à AK et perd le coup, je pense qu’il était plus raisonnable de fold après coup, ce joueur était vraiment on the tight side et j’ai peu à gagner dans une situation comme celle ci.

Blindes : 300/600/75
On commence par deux 3bet light contre ‘Capuche’, un joueur parfait contre qui en effectuer car il joue hyper fit or fold, il paie puis c/fold les flops les deux fois, je crois que mon image à table commence à en agacer plus d’un, à commencer par le l’autre big stack de la table, le bourreau de Sowclet, qui vient d’ailleurs de perdre KK vs JJ et 99 à l’issue d’un tableau J748T. J’ai d’ailleurs joué un petit coup contre lui qui à semblé l’énerver, open JJ, il défend, c/c un board AKx, turn J qui ouvre un FD, il lead petit, je raise et il passe en faisant la moue)
Ici, J’open UTG et notre ami décide de 3bet à 2400, il n’a 3bet que 2 fois jusque là et à montré AKss et QQ, ceci dit, il avait toujours sizé plus cher et il se trouve ici au bouton, 40k deep, je pense que call est la meilleure option.
je check et mon adversaire mise 2000, une très petite mise, assez standard online mais pas chez lui, aucun intérêt à raise ici, je me contente de call,
: une carte qui m’ouvre énormément d’équité si jamais j’étais derrière, j’hésite d’ailleurs à lead pour mettre AK dans une situation inconfortable et pouvoir jouer la river de manière assez sereine mais le sizing flop de mon adversaire me trouble et je préfère induce à nouveau un bet avec air de sa part, snap check behind, ça ressemble à un bon gros give up tout ça.
: je décide de value 4.7k, il a une range faible ici donc assez peu cher et là, out of nowhere, he raises 11k… WTF dude? Mon cerveau crie “snap call” mais je prends tout de même le temps de revisionner le coup, il ne représente que très très très peu de mains: JJ et AA qui se sont chiés dessus à la turn et… c’est à peu près tout, il n’est pas même pas trop censé me raise un random 9 car j’ai des flushs et pas lui
Je me saisis du montant pour prendre la température, mouais, il a pas l’air serein, I call, il muck sans demander son reste, je montre tout de même. Up 60kish


Quand ça veut pas...

Blindes : 400/800/75
La table joue maintenant un poker très serré, c’est tout bénef pour moi, je peux ouvrir sans grand risque en fin de parole, mes adversaires ont des stacks qui ne leur permettent pas de défendre, y’a juste ‘Rouen’ qui commence à pas mal faire tapis, 20k au début pourquoi pas, mais il va ensuite doubler et comment dire, c’est toujours un peu fatiguant de se prendre boite 40k 3 fois de suite quand on open AJ/77/KQ, j’y laisse quelques jetons.
Je perds ensuite un autre coup contre ce même joueur, il limp en early (ce qu’il faisait assez fréquemment avec des Axs), SB complète et je check ma BB avec
Sur je décide de prendre le lead à 2000 (comme je l’ai souvent fait avec air dans des pots limpés 3 way sur des textures du style Q77 où le premier a miser remporte en général le pot) et là stupeur, il me raise 5000, c’est la première fois que je le vois raise un coup post flop, fort de mon openhanded, je complète le montant demandé en espérant hit et tout prendre ici.
La turn est assez mauvaise, je suis probablement drawing dead ici, je vais check/fold sauf si le prix donné est trop bon, ce qui ne sera pas le cas, il mise 20k (15k derrière hihi), je passe et il me montre pour un énorme overplay turn.

J’open KK MP, ‘capuche’ me fait 5000 au BU avec 12.5 derrière, pas grand chose d’autre à faire que shove ici, il snap et peste en voyant ma main, “Vas y croupier donne moi un As!”, il suffisait de demander, je m’incline sur un tableau ( chez vilain). Flute, ce pot m’aurait permis de m’envoler un peu plus, je retombe dans une zone pas géniale d’environ 50 blindes et les restealings stacks se multiplient derrière moi.

 

Machine à barrel activée

On a perdu le joueur à ma gauche (AQ vs AA chez ‘cachet d’aspirine’), il est remplacé par un joueur qualifié sur l’étape Live de Paris, autant dire un mec qui run good et qui est content d’être là! Il va d’ailleurs s’emparer d’un gros pot d’entrée de jeu en relançant à 6x AA après un limp, son adversaire trouvera le moyen de tout mettre sur KJ9 avec malgré un cbet pot. Il m’a pas l’air de faire dans la finesse niveau sizings lui!

J'open au CO, payé par ‘Paris’ au BU et ‘Aspirine’ en BB, je cbet 2700, et je trouve deux calls, hem…
Turn : !!! OH MY GOD, BEST CARD IN THE DECK! J’envoie un 2nd barrel à 8400 (ils jouent tous les deux 30kish derrière), leur mettant ainsi un gros levier et représentant tout de même beaucoup de force, je pense qu’ils foldent tout sauf KJ et brelan, ça passe, il fait du bien celui là!

Blindes : 500/1000/100
Last level of the day, on a perdu près de 50% du field, nous bloquerons la journée lorsque la barre des 150 joueurs restants aura été atteinte. Le moment de profiter de la passivité de la table et d’essayer de mettre la pression aux joueurs voulant absolument revenir samedi.
Bon, mauvaise nouvelle, un gonze se pointe à table avec 120k, il raise les deux premières mains 2.7k, il me 3bet sur la 3eme de SB vs ma relance UTG avec je passe… P’tain il va me saouler lui.
Tiens donc, un p’tit open limp, ça va à l’abattage, Q8o, dak. On discute un peu, ouais, c’est bien ça, il est nul en fait, pas la peine de me level contre lui.
‘Paris’ qui continue à bourriner à base de 4x pre avec AK raise UTG 3.5k, 55k deep, je décide de défendre c’est pas génial hors position mais j’ai des sizings tells précis sur lui, la preuve, je c/fold un flop sur un cbet à 12k (pratiquement deux fois pot) et l’on me montre KK, papiers en règle!

 

Maintenir la pression coûte que coûte

Blindes : 500/1000/100
J'open au CO, ‘Paris’ me 3bet à 5000 du BU, si j’en crois les sizing tells du bougre, il me 3bet mergé ici avec une main qu’il aime, trouve forte mais ne fait pas partie du Top 5%, typiquement 88->JJ/AJ/AQ
Face a cette range, mon équité n’est pas catastrophique, 50k deep, je peux lui placer un gros levier avec un 4bet et un petit cbet et je m’attends à ce qu’il joue straightforward dans une configuration de ce type.
J’opte cependant pour un call, je pense pouvoir manœuvrer avec plus d’aisance dans un pot plus petit.
5 , voila un flop qui n’est pas censé trop l’aider et où je peux le mettre mal à l’aise, je décide donc de lead en  m’attendant à me faire raise par ses overpaires, à me faire peel un coup par AQ/AK, et je vais bluffer en menaçant son stack turn sur l’immense majorité du deck, le mieux étant évidemment les straight cards et les clubs, je vais give up un As et checker un J ou un 9. Je donk 6700, payé après avoir un peu tergiversé, ça sent les overcards tout ça!
Doublette du je place une seconde mise à 14100 qui menace directement son tapis à la river, il ne peux rien faire sans une paire ici, je représente pas grand chose contre un thinking player évidemment mais il s’agit surtout ici de le mettre dans une situation inconfortable où il préférera toujours un fold à un hero call à 10 min du terme de la journée, en outre, il ne connait pas spécialement mon niveau et peut penser que je suis un random donk avec 67.
Last hand of the day, c’est foldé jusqu’à la SB qui limp, il joue 19k, I’m obviously Allin with my powerful je m’attends à un fold 1476% du temps, il fait un peu de cinéma (comme à chaque fois qu’il passe) et jette, je montre et emballe mes 69.300 jetons, satisfait!

Une très belle première journée, pas mal de jeu il faut bien le reconnaître, content d’avoir pu m’exprimer et d’avoir pu changer de vitesse en cours de journée

 

Articles relatifs

Sur le même thème, nous vous proposons également