Fedor Holz : La recrue phare de la rentrée chez PartyPoker

Fedor Holz : La recrue phare de la rentrée chez PartyPoker

Partypoker est à l’attaque ! Depuis les annonces successives de pokerstars, la room au carreau fait tout pour récupérer le maximum de joueurs qui partent en exode. Après la refonte de leur programme de fidélité, Party rajoute une couche avec l’annonce d’un partenariat avec Fedor Holz, l’ex professionnel de poker, retraité de 24 ans.


Fédor Holz chez PartyPoker !

A l’heure où la plupart des sites de poker recrutent soit des stars qui n’ont rien à voir avec le milieu, soit des joueurs plus connus pour « stream » (jouer en partageant leur écran) que par leurs résultats « live », Partypoker joue donc le contre-pied en annonçant l’arrivée de Fedor Holz, vainqueur du one drop en 2016, multiple vainqueur de high rollers et 6ème de la All Time Money List avec 23.3 millions de gains.


Retour du "poker pailletes" ?

On pourrait se dire « un pro de plus », « ok, un gros nom pour la pub, c’est tout ». Pourtant, on peut déjà voir les changements se profiler à l’horizon : par exemple, une partie de PLO 20k !
Cette partie, organisée par Sam Trickett (lui aussi représentant de « PP »), s’est déroulée il y a moins d’une semaine. Mais les enjeux sont vite devenus trop petits, et les mains se sont jouées à la fin sur des  blinds de 200$/400$, de la PLO 40k donc. Cette partie, qui a été streamée, a regroupé la crème du poker : Sam Trickett et Jan Jachtmann, qui sont déjà les ambassadeurs de la room, étaient évidemment présents, mais aussi d’autres grands noms tels que Viktor Blom et Tony G entre autres. En bref, de quoi pouvoir rêver avec des pots dépassant l’entendement, et des parties en feu comme quelques années auparavant. Et ces parties devraient devenir régulières.


Ce n’est qu’un début !

Interrogé par HighStakesDB, Sam Trickett, désormais coéquipier de Fedor Holz, s’est dit enthousiaste pour la suite des événements. Selon lui, d’autres très grands noms du poker vont rejoindre ces parties à hauts enjeux, tels que Phil Ivey ou Tom Dwan, qui auraient déjà fait part de leur vif intérêt pour ces parties. Les niveau de blinds pourraient encore monter, et des pots de 500,000$ pourraient se jouer ! Le retour de la belle époque ?