Poker Académie Poker Académie Poker Académie

Poker et Bankroll Management : la gestion des cash out

Poker et Bankroll Management : la gestion des cash out

Xeha a remporté la deuxième place du concours article du mois d'avril, empochant à la même occasion 200 PPA en récompense à son travail. Il nous parle ici d'un aspect trop peu étudié dans le bankroll management : la gestion des cash out.

 

Participez au concours article du mois de mai

Bankroll management & Cash out : Introduction

Le fisc nous l'a dit, ce n'est pas QUE du hasard ! Nous avons tous des connaissances stratégiques, mentales au poker. Et pourtant un sujet essentiel est assez souvent oublié : les cash-out (et au-delà : la gestion de ses gains).
Si on y réfléchit bien, pourquoi jouons-nous au poker ? Les motivations sont propres à chacun. Mais un élément principal revient pour une grande majorité d'entre nous: gagner de l'argent.
Aujourd'hui la moindre opportunité d'augmentation de son edge devient essentiel pour conserver/améliorer ses résultats.

Cependant, pensez-y, où se trouve l'edge "facile" aujourd'hui ?
- Au niveau chance ? Malheureusement, Dame variance est une célibataire endurcie..
- Au niveau technique ? Votre range de 6b bluff, ou votre % de double float sur board drawie vs reg ne changera pas grand chose à votre bb/100. Je vous l'assure ! Tout du moins, les efforts à fournir sont très intenses pour un résultat moindre sur le moyen terme.
- Au niveau mental ? C'est possible, mais cela demande un grand travail sur soi pour corriger ses leaks. Le domaine mental au poker est une grande possibilité d'amélioration. Seulement, le prix à payer est un long travail sur soi avant d'obtenir des résultats concrets.

Mais finalement, le mental vous apprend t-il à mieux jouer ?
Oui,indirectement. Cependant, il s'agit plutôt de gâcher le minimum d'argent potentiel.

Et quel pourrait être le moyen de ne pas gâcher de l'argent potentiel au poker, et ce de manière facile ?
Vous me voyez venir n'est-ce pas ? Il s'agit d'une bonne gestion des cash-out ainsi que de la bonne répartition de ses gains.

 

Stratégie cash out : Problématique

Sharkscope est-il un menteur ? Pour aller plus loin, je crois que les résultats d'un joueur de poker ne s'arrêtent pas à ses gains sur sharkscope (ou autres), mais plutôt à ce qu'il a cash-out.
L'argent disponible sur un compte de poker vous appartient. Mais tant qu'il n'est pas sur votre compte bancaire, rien ne dit qu'il y parviendra un jour ! Votre Bankroll est un investissement continuel, pas de l'argent sûr.

Ainsi, si l'on part du principe que le but n'est pas d'avoir la plus grosse bankroll possible mais plutôt de retirer le maximum de bénéfices possibles au poker. Nous devons nous intéresser à l'argent retiré plutôt qu'aux gains.

Pour être plus concret, imaginons un joueur de NL100 jouant avec 80 Buy-In de BRM. Il dispose donc de 8k€ au début du mois. S'il termine à 120 Bi soit 12k€, et qu'il décide de retirer 6k€ : Il lui restera donc 6k€, retournera en NL50 et va implicitement perdre de l'argent.

L'exemple semble bête, mais permet de souligner l'importance d'un équilibre entre BR et cash out.


Le cash out dépendant de ses objectifs

La méthode de cash-out augmente vos gains. Mais avant de parler de méthodes de cash-out, il faut d'abord s'accorder à vos objectifs. Il paraît évident qu'un joueur pro et un joueur amateur n'ont pas les mêmes besoins. C'est d'ailleurs en cela que l'on voit déjà des différences majeures en terme de BRM. C'est pour cela que l'on appliquera une logique similaire que celle du BRM.

Les différentes méthodes de cash out

Je ne prétends pas apporter de solutions, mais j'espère apporter quelques conseils aux joueurs qui n'y prêtent pas encore particulièrement attention. Chaque méthode s'applique à un type de joueurs :


Pour un joueur amateur jouant uniquement pour le plaisir

Pour un joueur qui ne se prend pas la tête, une solution sans prise de tête : Vous pouvez cash-out 100% de votre BR quand bon vous le semble, et cash-in quand bon vous le semble.
Vous ne laissez pas 100€ au Mac-do pour les prochaines fois où vous y retournerez n'est ce pas ?


  Pour un joueur amateur jouant avec des objectifs de montées de limite avec un BRM souple 

  Ce joueur est dans l'entre deux, il veut à la fois profiter des fruits du poker rapidement, mais cherche tout de même à gagner plus si possible.
 La solution semble être la suivante :
 Cash-out à chaque fin de mois 20 à 40% de ses gains, et ne rien cash-out en cas de mois perdant. Il est aussi possible de retirer 70-80% d'un one time en MTT par exemple.

Pour un joueur de type "grinder" souhaitant passer pro

Ce joueur souhaite s'impliquer pour une longue période dans le poker, et il est donc prêt à atteindre son objectif le plus rapidement possible. Ainsi, la solution semble la suivante :

Cash-out non pas un x%/mois, mais uniquement des sommes pour répondre à un imprévu ou un plaisir exceptionnel.
Ne rien retirer est possible mais comporte des risques pour votre mental et votre frustration au poker. En revanche, retirer souvent n'est qu'un ralentissement à votre début de carrière.

Pour un joueur déjà pro

Il ne s'agit pas de conseiller les pros, mais de donner quelques conseils à ceux qu'ils veulent le devenir. Un joueur pro ne vit, par définition, que du poker. Il joue donc au poker non seulement pour répondre à ses envies mais aussi à ses besoins.
Ainsi la méthode la plus logique est la suivante :

Il faut retirer un montant précis chaque mois pour répondre à vos besoins et je dis bien BESOINS. Ensuite il reste à répartir le reste. Ainsi :

- Pour un mois donné, en cas de gains :

* Retirer votre montant fixe pour répondre à vos besoins.
* Utilisez le reste de vos gains de la manière suivante : 80%/20% entre cashout supplémentaire et augmentation de sa Bankroll.

- Pour un mois donné, en cas de pertes :

* Retirer votre montant fixe pour répondre à vos besoins.
* Si vous êtes over-rollé (400 au lieu de 300 Bi par exemple) retirer de 5 à 10% de ce surplus de roll.
Ainsi, vous pouvez toujours vous faire plaisir en cas de mois perdant. Là est l'intérêt de garder un surplus de BR chaque mois en cas de gains.


Cash out : précision pour les joueurs pro

 

cashier04-08.png



J'aimerais m'attarder sur le cas des joueurs pros ou tout du moins des joueurs qui s'y apparentent.

L'élément de base pour être un joueur pro est d'avoir un BRM large, car vous devrez toujours assumer vos besoins avec le poker même en cas de mois perdants.

Ainsi, si le BRM classique est de 100 Bi, un joueur pro devrait en disposer de 250-300 afin de limiter quasi-totalement le risque de mois où il faudra s'amputer d'une partie de sa BR et devoir redescendre de limite.

J'aimerais aussi ajouter une précision à la répartition entre augmentation de BR / cash-out supplémentaire :

Le cash-out supplémentaire n'est pas de l'argent à dilapider car en trop. Selon moi, il s'agit surtout de répartir encore une fois ses gains retirés entre : Un % plaisir, et un % placement.
Selon moi, une répartition de type 50/50 devrait être le maximum.

Exemple : pour un joueur réalisant un mois à +3k€. Il utilisera 1k€ pour répondre à ses besoins, 400€ resteront dans la BR et les 1,6k€ restants seront répartis entre placement et plaisir avec un maximum de 800€ pour les plaisirs.


Cash Out & Bankroll management : Conclusion

Bien évidemment ces règles semblent très strictes, chacun fait ce qu'il veut, mais les variables restent dans le fond assez souples.
Nous sommes tous conscients que nous ne jouerons pas jusqu'à notre retraite, et qu'il serait donc préférable de ne pas dépenser l'ensemble de son "salaire" lorsque cela est possible.

Ainsi, vous améliorerez votre edge réel sur la plupart des joueurs de poker, et vous gagnerez finalement peut être plus qu'un joueur réalisant des profits plus élevés que vous sur une année, et ce sans devenir meilleur que lui, sans faire plus de volumes que lui, sans avoir un BRM différent du sien.


Je finis sur cette citation qui n'est pas à méditer mais à appliquer :

Quand on joue, il faut réaliser, avant quoi que ce soit d'autre, qu'on est là pour gagner de l'argent. David Sklansky


Si vous avez des questions n'hésitez pas, surtout si vous pensez que cela reste flou.

PS : "Votre range de 6b bluff (...)ne changera pas grand chose à votre ROI/ bb/100 je vous l'assure." ceci n'est en aucun cas une critique à l'un des articles du mois que je viens de lire et qui est vraiment bon.
See you Guys


Article écrit par Xeha

Participez au concours article du mois de mai