Poker et Finance - épisode 2

Poker et Finance - épisode 2

Marine Gessat alias «Maju» est une joueuse spécialisée dans les tournois en ligne et en live, qui cumule plus de 100000€ de gains. Elle travaille en salle de marché et nous livre au cours de cette série des pistes de réflexion pour améliorer notre jeu. Ce mois-ci elle aborde l'aspect psychologique et l'état d'esprit nécessaires à adopter pour mettre toutes les chances de son côté.

La raison du plus fort

Coach Maju Pa"La raison du plus fort est toujours la meilleure:
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
..." Jean de La fontaine

Le poker est une compétition permanente pour survivre au même titre que dans la nature. Les plus forts, que l'on appelle «sharks» ou «requins», font leurs profits sur les plus faibles qu'on nomme «fishs» ou «poissons», dont ils se nourrissent pour alimenter leurs comptes en banque. Au poker comme en finance, un requin est un adversaire impitoyable qui a les dents longues et acérées. Il sera sans scrupule, capable de mentir en avançant ses jetons pour vous faire prendre la fuite ou encore de se terrer sans bouger, attendant avec son full que vous fassiez le moindre mouvement pour dévorer votre tapis.

Pour se hisser au sommet de cette chaîne alimentaire et devenir un joueur gagnant, il faut être au top : techniquement, physiquement et mentalement. Techniquement, comme vous êtes sur Poker Academie, vous avez envie de progresser et vous avez la capacité de remettre en cause votre jeu : vous êtes sur la bonne voie. Physiquement, il s'agit d'éviter de jouer fatigué ou en manque de sommeil, surtout en tournois qui peuvent durer longtemps. A plus haut niveau pour ceux qui participent à des tournois live sur plusieurs jours, la pratique d'un sport aide à se sentir bien, endurer les longues heures et reste alerte quand les adversaires montrent des signes de fatigue. Mentalement pour être au top, à chacun son truc : séance de yoga avant la tournoi pour être en harmonie, musique classique pour rester chef d'orchestre de ses émotions et mener la table à la baguette, rock pour ne pas jouer trop serré.

En bref, sans faire preuve d'un égo démesuré, il est important de jouer avec un mental d'acier, faire preuve de confiance en soi... Loup tu deviendras.

Rester maître de ses émotions

Au poker nous sommes amenés à être sous pression. Si vous multi-tablez sur internet, vous vous retrouvez comme un trader à devoir prendre des décisions en quelques secondes basées sur les informations incomplètes dont vous disposez. Ce qui demande une bonne rapidité d'analyse, mais également d'être fort mentalement quand tout ne se passe pas comme prévu. Une erreur fréquente après la perte d'un gros coup ou d'un bad-beat est d'envoyer son tapis à la main suivante. Pour quelle raison ? Pour évacuer le stress accumulé, en finir au plus vite après cette injustice. Nous sommes en tilt ! Ce qui est contre productif, nous fait perdre toute chance pour la suite du tournoi, plusieurs caves pour les joueurs de cash game. Le tilt est surement notre pire ennemi, il ne faut jamais perdre de vue qu'au poker il n'y a pas de place pour les émotions. Qui n'a pas eu envie de donner un coup de poing sur son écran ? Qui n'a pas vu en live un joueur taper fort sur la table ? En salle de marché j'ai déjà assisté à un méga-tilt : un trader qui venait de perdre gros a cogné de toutes ses forces dans un mur. Bilan : poignet fracturé !

Il n'y a pas de recette magique, à chacun de trouver comment éviter cette réaction destructive pour notre bankroll, notre matériel ou notre sante. Si vous jouez en cash game, vous pouvez simplement arrêter de jouer. Allez faire un tour, vos courses, au cinéma, détachez-vous du poker le temps nécessaire pour ne revenir aux tables l'esprit détendu. Si vous jouez un tournoi c'est moins évident, vous devez reprendre rapidement les rênes de ces chevaux fougueux, vos émotions, avant qu'elles ne s'emballent et ne deviennent incontrôlables. La maîtrise de votre respiration peut vous y aider. Inspirez, expirez profondément et lentement dix fois de suite, pour ralentir la cadence et évacuer le stress. Vous voici prêt à foncer sur votre prochaine proie, tel un requin affamé, en quête d'un poisson d'or à vous mettre sous la dent.

 PA  1 6375   9 Commentaires