Poker Académie Poker Académie Poker Académie

Comment équilibrer ses cbets au PLO

Comment équilibrer ses cbets au PLO

Au poker de nos jours, il est important de balancer (équilibrer) ses ranges. Trouver une fréquence de check back au flop en tant qu’openraiser est un des points qui est encore mal compris par la majorité des joueurs et du coup mal appliqué. Voici un article qui va vous aider à jouer équilibré au flop.


Équilibrer son range de check back

equilibrer range cbet ploPour prendre un cas pratique comme base, nous dirons qu’au bouton et first in j’open (steal) 60% de mes mains. Si un joueur défend en blinds (peu importe mais disons BB en fermant l’action) 30%. Son range est de base plus fort que le mien.
Mes 60% contre ses 30% run en gros à 46/54, ce qui n’est pas un énorme retard d’équité et qui est largement compensé par la position que je détiens.

De façon assez standard, je vais/dois/devrais cbet environ 55% de mes open. Évidemment le facteur fold to cbet de l’adversaire, son taux de check raise comme ses donk bet sont très important à prendre en compte.
Si l’adversaire fold aux cbet plus de 50% faire un cbet, et ce même à une hauteur de pot sera mathématiquement correct tant que celui ci ne s’adapte pas. (pot = 10, je mise 10, 10/20=50%).
Ceci dit, là on serait dans un monde « parfait » avec des adversaires qui sont décidés à nous laisser gagner de l’argent facilement, ce qui est dans les faits, loin d’être le cas.

Si notre adversaire nous check/raise un peu trop. Bon, c’est quoi trop ? on sera tenté de dire qu’entre 10 et 15% de check raise, cela est plutôt correct mais bon on va dire qu’on a un adversaire qui jette aux cbets 40% du temps après avoir défendu 20% de ses mains et en 3bettant le top 3% Oop.
On reste sensiblement avec une équité équivalente à notre premier postulat, à savoir qu’on a ici environ 46% d’équité (à peine moins).

Notre propre taux d’OR first in au bouton représente 162423 combos. (sur les 270275 de départ).
Si nous cbettons 55% de ces combos, cela nous donne =>89332 combos à cbet.
Il va nous falloir trouver un moyen d’équilibrer ça.

On a tendance (à raison) à dire qu’on cbet « polarisé », on a hit assez fort on cbet, on a air, on cbet. Dans le premier cas on cbet tout simplement en value, dans le second on aura aucun mal à jeter notre main sur un check/raise vu que nous n’aurons rien à défendre, tout simplement.

Exemple concret

Prenons le cas d’un flop :
Avec nos 60% d’open nous ferons :

  • Trips : 11.53% du temps (18727 combos)
  • Full : 5.14% du temps (8348)
  • Overpair : 15.4% du temps (25013)

Un total de combos qui « valent » quelque chose de l’ordre donc de : 32.07%
Et un total de combos qui n’ont rien hit et qui ne valent pas grand chose ou pour ainsi dire rien de 36%
Si on fait le total de ces combos : (110447 combos) pour 68%
On ne pourra pas cbet 68% profitablement, l’adversaire commencera à nous revenir dessus bien trop souvent et cette fréquence n’est pas tenable sur la durée dans tous les cas.
Sauf adversaire très/trop fit or fold => il faudrait qu’il jette dans ce cas à plus de 32% ce qui fait que nous ne pourrions d’un point de vue théorique (sans prendre en compte la value de notre main et uniquement sur un précepte de fréquence) miser que ½ pot à peu près en permanence. Si nous misions 2/3 ou pot en value et ½ en pampa, il est évident que nous rendrions exploitable.

Il faut donc trouver des mains à « exclure » de notre range de cbet mais des mains qui soient capables de supporter des prises de lead adverses sur la street suivante sans devoir jeter systématiquement notre main. À défaut de quoi, là encore, nous serions très exploitables.
Si on considère qu’on va miser 2/3 en value et 1/3 en carnaval (air) il faut que l’on cbet 36-38% du temps en value et 17-19% nos airs.

Si on reprend nos 162423 combos constituants nos 60% d’open, il va donc falloir en cbet 37% (on va faire une moyenne) en value, soit 162423*0.37=60096 combos
Et 18% de nos airs soit 162423*0.18=29236 combos (À noter que ces valeurs sont des axes théoriques, et qu’ingame il sera impossible de tenir strictement ces valeurs, mais cela reste un ordre d’idée plus que pertinent).

Reprenons les 55% qu’il sera « correcte » de cbet, pour donc 89332 combos d’un point de vue générale.
En annexe, sur cette texture particulière il sera inutile de faire très cher (principe de « locked down board), on pourra donc miser grand maximum 60% du pot pour que cela soit cohérent, ce qui fait qu’il faut que l’adversaire fold 37,5% du temps pour que nous fassions un profit direct sans nous soucier de notre équité.

Si on dit qu’on cbet 2/3 en value, soit en gros 60K combos et 1/3 de nos airs, soit 30K combos, voyons comment on peut tenter de faire un truc qui ressemble à quelque chose.


Range de cbet

Pôle value

  • Nos overpairs (dans la mesure où un 8 ne sera présent dans le range adverse que un peu moins de 2% du temps) : 23150
  • Nos trips avec minimum 2 overcards au T : 7406 combos.
  • Nos fulls, nos quads : 7264 combos.
  • Nos mains type As suité (backdoor flush)+ 2 cartes au dessus du T : 8326 combos
  • Nos T (pour une top paire) avec 2 over card minimum au T : 12561 combos

Le total nous donne 58707 sur une portion théorique de 59554 (on va garder ça comme idée de base en disant qu’on ne sera « jamais » parfaitement équilibré de toute façon ^^)


Pôle air (environ 30k combos)

  • Paire de 2 à 7 avec un As suité en backdoor flush draw : 2533 combos
  • 3 broadway « sec » sans pair donc en over au T : 19704
  • J avec paire de 6 ou de 7 (impact sur la construction de la main adverse) : 1287
  • Rundown en dessous du flop (A234-3456) : 560
  • Paire de 9 pour l’effet blocker sur les wraps : 4332

On arrive ainsi à 28416 combos dans la portion « air » de nos cbet.
Le range de cbet est composé de 87123 combos sur les 89332 que nous « dicte » les 55% de cbet.
Cela a l’avantage de nous donner un range de no cbet qui va être composé de main à give up mais pas seulement. Nos trips avec des cartes qui ne donnent pas de full supérieurs, nos wraps à 13 cartes


Range de non cbet

  • Nos trips avec 3 cartes inférieures au 8 vont nous donner 1452 combos.
  • Nos wrap à 13 cartes + : 3864 combos
  • Nos OESD (J9) + bdfd : 7826 combos
  • Nos Ax suité qui donnent un backdoor flush draw avec 2 cartes inférieures au 7 : 12537

Ce total nous donne 25679 combos de « no cbet » qui additionné aux 87123 combos de cbet forment un total de 112802 combos qui « équilibre » nos cbet/no cbet mais qui ne seront pas des give up dès que nous ne cbetterons pas.

Ce qui représente 69,44% de notre range de départ.
Si on reprend les 68% qui composent les pôles air/valuable hands, on retombe dessus en terme de pourcentage mais sans pour autant avoir la totalité de nos mains « air » que l’on cbet et avec un ratio value/air qui n'est pas non plus proche des 50/50 (à peu de choses près) mais de 2/3 vs 1/3.

 

 PA  0 2793   22 Commentaires