Le 3-bet light avant le flop au no limit Hold'em

Le 3-bet light avant le flop au no limit Hold'em

L'objectif de cette rubrique est de mettre en évidence les articles les plus pertinents (ou des résumés de ceux-ci) du célébre forum américain. Ceux-ci étant en anglais, une petite traduction s'imposait. Le lien de l'article original se trouve en fin de page.

1. Qu'est-ce que le 3-bet light ?

D'abord, nous devons définir ce qu'est un 3-bet. C'est un terme qui est utilisé ici pour désigner un reraise préflop (le 3-bet peut également s'appliquer à un reraise post flop).

Par exemple, UTG raise 4BB et je reraise du CO à 12 BB. Mon move est un 3-bet.

Maintenant que nous avons défini le terme 3-bet, nous allons définir le concept de 3-bet "light".

En fait, la plupart des joueurs qui commencent à jouer correctement au poker ont tendance à reraiser pré flop (c'est à dire à 3-better) uniquement avec de très bonnes mains, du style QQ+ et AK.

Et bien voilà, le 3-bet light c'est justement reraiser pré flop avec des mains plus faibles, comme AQo, 66, 78s  etc…

2. Pourquoi faire un 3-bet light ?

Il y'a deux raisons principales qui rendent le 3-bet light vraiment intéressant :

- l'image que l'on projette à la table

- la possibilité d'engranger des $ après un continuation bet ( CB )

2.1 Le 3-bet light pour l'image

Quand vous 3-bettez light, ça modifie ENORMEMENT l'image que vos adversaires ont de vous. Quand vous allez jusqu'à l'abattage après avoir 3-betté préflop et que vous montrez  79s, la plupart de vos adversaires vous prendront pour un véritable maniac. Néanmoins, ils ne trouveront pas immédiatement la façon correcte de contrer ce type de move. Ils commenceront juste à vous caller pré flop plus régulièrement, il sera alors temps de réduire la fréquence de vos 3-bet light.

Un des objectif du 3-bet light est de rendre votre hand range difficilement lisible par vos adversaires et donc de projeter une image de joueur solide et agressif tout en générant des profits substantiels.

2.2 Le 3-bet light pour les $

Quand vous raisez préflop et que vous faite un continuation bet derrière, vous serez régulièrement suivi par des petites paires, des tirages gutshot et autres mains foireuses, contre des joueurs qui sont habitués à ce genre de moves classiques (raise préflop + CB )...

Mais dans un pot reraisé, les choses sont vraiment différentes. La majorité des joueurs vont mettront sur AA, donc il calleront votre reraise pré flop en pensant avoir de bonnes implied, et tenteront de trouver un flop sur mesure avec leur 78s  ou 22 leur  .

De ce fait, vous verrez souvent un check/fold suite à votre CB, à moins qu'ils n'aient floppé un set ou une double paire…

Donc, faites un CB quasi systématiquement en situation de heads up dans un pot que vous avez 3-betté light.

Par contre, évitez de tirer régulièrement des 2nd barrels au turn, lorsque votre adversaire a callé votre reraise pré flop et votre CB au flop, accordez lui un certain crédit et jetez votre main s'il continue de montrer de la force au turn.

Une remarque importante sur le CB dans des pots reraisés : ne faites JAMAIS un CB aussi élevé que dans un pot normale (c'est à dire raisé de façon standard pré flop) ! Votre CB dans un pot reraisé doit être compris entre ½ et 2/3 du pot, JAMAIS PLUS. Les raisons sont simples : la plupart du temps vous serrez à poil, et dans ce cas rien ne sert de prendre des risques inutiles et de faire un CB très élevé car la Fold Equity dans un pot reraisé est beaucoup plus élevée que dans un pot normal. Et quand vous aurez un monstre en main, un CB léger devrait suffire à rendre rapidement vos adversaires pot-commited, qui auront, de ce fait, tendance à partir à tapis plus facilement.

3. Quand utiliser le 3-bet light

3.1 Profil des joueurs contre qui utiliser les 3-bet light

Il est important de préciser qu'un bon read sur ses adversaires est important lors d'un 3-bet light. Vous devez avoir une idée du style de votre adversaire, et donc de sa hand range lorsqu'il raise, avant de placer un 3-bet light.

Les joueurs Tights Aggressifs (TAGs) : ils sont une bonne cible pour placer un 3-bet light car vous pourrez dégager une Hand Range (HH) assez précise suite à un raise de leur part. Ils folderont la plupart du temps suite à votre CB au flop. Par contre, s'il commence à s'adapter et call en floating votre CB, il est peut-être temps d'envoyer une seconde barrel au turn de temps en temps ou de diminuer sensiblement la fréquence de vos 3-bet lights.

Les joueurs loose aggressifs (LAGs) : évitez les joueurs LAGs qui auront une HH de raise très large et qui pourront caller régulièrement vos 3-bet light et vos CB sans que vous sachiez s'ils ont touchés le flop ou pas. 

Evitez également les joueurs looses à tendance calling station qui calleront vos 3-bet lights et vos CB avec des middle/bottom pair, rendant le move clairement EV-.

Les joueurs loose et très aggressifs (maniac) sont également à éviter : l'objectif du 3-bet light et de reprendre l'initiative pré flop et de gagner le plus souvent possible le coup sans aller jusqu'au showdown. Contre un vrai maniac qui ne connaît pas le bouton "call", ce sera quasiment impossible.

D'une façon générale, le 3-bet light exige un minimum de connaissances sur le style de jeu de nos adversaires.

Essayez d'obtenir le maximum d'informations sur vos adversaires. Abusez des 3-bet light contre des joueurs weak tights qui check-folderont la plupart de vos CB. Evitez par contre de faire ce genre de move contre de bons joueurs agressifs qui n'hésiteraient pas à placer un 4-bet pré flop et à vous check-raiser au flop.

3.2 Hand Range d'un 3-bet light

Les mains avec lesquelles vous pouvez 3-better light sont des mains qui peuvent potentiellement remporter un gros pot comme par exemple des suited connectors ou des petites paires, mais également des mains qui ont une bonne valeur à l'abattage, comme AQ, KQ, etc…

Attention, les mains dominées comme KQ/KJ/AJ et autres doivent être souvent jetées et ne doivent faire l'objet d'un 3-bet light que quand vous disposez d'un bon read sur votre adversaire.

D'une façon générale, cherchez les mains sur lesquelles vos adversaires ne vous placeront pas (suited connectores, petite paires) et évitez les mains dominées.

Evidemment, vous n'hésiterez pas à faire un 3-bet avec des mains comme AA, KK ou QQ.

4. Quelques recommandations sur le 3-bet light

Tout d'abord, le montant du 3-bet light doit être entre 3 et 4x le montant du bet original et plus proche de 4x quand on se trouve OOP.

L'analyse de l'adversaire est très importante. Une main comme  AJo en position de SB/BB, même si elle est relativement marginale, doit faire l'objet d'un 3-bet light contre un LAG car, en moyenne, elle sera favorite face à la hand range d'un tel adversaire qui se trouve en position de vol ( CO/OTB ).

La plupart du temps, vous remporterez le pot immédiatement ou suite à un CB (c'est également vrai en micro limites, ne sous-estimez pas la Fold Equity associée à ce move).

Il peut être également intéressant d'essayer de maximiser l'EV de certaines mains marginales, par exemple As moyennement/bien accompagné face à l'attaque du bouton. L'intérêt étant de rendre la lecture de votre main très difficile pour vos adversaires, puisque vous êtes capable de 3-better light avec une hand range relativement large.

Cela augmentera la fréquence et l'importance des erreurs que vos adversaires feront contre vous quand vous aurez en main un bon jeu.

La position est très importante lors d'un 3-bet light, car la plupart des joueurs auront une Hand Range plus large lors d'un raise du Bouton qu'UTG.

Donc, quand vous aurez la position, vous pourrez checker certains flops pour tenter de contrôler la taille du pot.

Pour rendre vos 3-bet light efficaces, vous aurez besoin de bons reads sur vos adversaires et d'être à l'aise avec le jeu post flop dans de gros pots. Ici, je recommanderais de tester par vous-même pour vous entrainer, voir de descendre d'un niveau de blind si vous n'êtes pas à l'aise, car les pots peuvent rapidement devenir énormes et les tapis se mettre à voler.

De la même façon, commencer par faire des 3-bet light lorsque vous êtes en position. Et quand vous serez à l'aise avec ce type de move, vous pourrez le tenter OOP.

Sources : 

http://forumserver.twoplustwo.com/showflat.php?Cat=0&Board=ssplnlpoker&Number=8080872&Searchpage=5&Main

http://forumserver.twoplustwo.com/showflat.php?Cat=0&Board=microplnl&Number=7886535&Searchpage=1&Main

Masterclass sur le 3 Bet Light par Xulia

 

 PA  0 33150