Duel Poker : La machine humiliée par l'homme

Duel Poker : La machine humiliée par l'homme

L'homme est-il toujours meilleur que la machine en NLHE ? C'est la question posée par des scientifiques qui ont proposé à quatre des meilleurs joueurs head's up de la planète de jouer contre une machine redoutable dans des conditions bien précises. Et le résultat est sans appel..


Challenge Claudio : Présentation

brain vs artificialDu 24 avril au 8 mai, une machine ultra sophistiquée se confronte à ce qui se fait de mieux en NLHE Head's up afin de savoir si l'intelligence artificielle est enfin parvenue à se rapprocher de la GTO maximale, et tenter de résoudre cette variante de poker aux variations si nombreuses et complexes.
Organisé au Rivers Casino de Pittsburgh, quatre des meilleurs joueurs de la planète (Doug Polk, Dong Kim, Jason Les et Bjorn Li) se confrontent donc à Claudio, machine créée de toute pièce par des scientifiques de la Carnegie Mellon University.
Cette université possède une grande légitimité au niveau de l’intelligence artificielle, vu qu'elle avait été la première à créer une machine capable de battre l'homme aux échecs (Deep Blue vs Kasparov).
En plus d'être streamé en direct via Twitch, le challenge fera l'objet d'une émission diffusée sur le CBS Sports Network.

Le déroulement du challenge

Étalé sur 13 jours, les quatre joueurs affrontent en simultané la machine Claudio sur 80.000 mains au total. Chaque jour, chacun de ces joueurs joue 1500 mains contre son ordinateur. Ainsi, chaque joueur aura joué 20.000 mains contre son adversaire à l'issu du challenge.
A noter que Claudio a la capacité de retenir toutes les mains jouées, et peut donc s'adapter à l'adversaire même s'il est ré-initialisé après chaque journée.
Et 100.000$ seront versés aux joueurs à l'issu du challenge grâce aux différents sponsors qui entourent l'événement (Microsoft et le Rivers Casino).

Limiter la variance du duel homme vs machine

En plus du volume de mains jouées, un système a été mis en place afin de limiter un maximum la variance, et que le résultat soit le plus significatif possible. Ainsi la compétition se joue en duplicate, comme les compétitions de Bridge.
Les quatre joueurs sont séparés en deux groupes : deux joueurs jouent contre leur machine dans une salle à l'étage du casino, les deux autres dans une salle à part isolée sans que la moindre communication soit possible.
Une fois 750 mains jouées, les deux joueurs de la salle du haut rejouent les mains jouées des joueurs de l'autre salle et vice versa.
De plus, la cave de chacun des participants est remise à 200 blindes (20.000 jetons sur des blindes 50/100) après chaque main jouée, que le stack soit up ou down (si un joueur ou l'ordinateur double sa cave, il revient au stack de départ de 200BB et inversement).


Duel Poker : Les joueurs dominent la machine

Après 67.700 mains jouées sur les 80.000 prévues, le résultat est sans appel : les joueurs dominent largement la machine avec au total prés de 670.000$ de gains sur des blindes 50/100, soit un win rate d'environ 9.5BB/100, et trois sur quatre dominent leur adversaire (seul Jason Les se retrouve en négatif pour le moment.)

brain vs artificial


Alors que les autres jeux de stratégies du type le jeu de dame, les échecs ou encore le backgammon ont depuis longtemps été dominés par l'intelligence artificielle, ce challenge prouve que le NLHE n'a pas été (encore) été résolu. La part de bluff qui constitue une part importante du jeu en est probablement la cause principale.

Des mains épiques ont été jouées durant ce challenge, en voici deux des plus belles aux résultats diamétralement opposés. Les deux joueurs auront tank 5 minutes river avant de prendre leur décision.
Ou comment polariser une main en NLHE en deux leçons...:)

Bjorn li vs Claudio

 

Douglas Polk vs Claudio