Pourquoi la chance du débutant existe vraiment.

Pourquoi la chance du débutant existe vraiment.

“Beginner’s luck”, “chance du débutant”, on entend souvent ces termes dans le monde du poker. Mais peu de gens y croient, alors que la chance du débutant est un phénomène bien réél.

Les faux arguments 

Le poker est rigged

Certains pensent que les rooms favoriseraient volontairement les joueurs débutants en truquant les decks en leur faveur. S’il est vrai que la plupart des rooms ont une politique de préservation des joueurs récréatifs, par exemple avec les spins & go ou les tables anonymes, rien ne permet de croire qu’elles prendraient l’absurde risque de tricher.

Le reversed skill

C’est l’argument préféré des débutants chanceux, qui imaginent que leur absence de connaissance leur procure un edge. Ca donne un “ouais mon adversaire connaît des milliers de schémas classiques, mais contre moi ça marche pas car je le sors de ces schémas”. 

L’absence de pression

Dans un match pro vs débutant, le débutant jouerait libéré “au pire si je perds c’est normal” alors que le pro subirait toute la pression “je peux quand même pas perdre contre un débutant”. Ca pourrait être vrai avec certaines personnes dans certains domaines, mais c’est globalement archi faux, surtout au poker. Bon courage au fish qui voudrait faire stresser Negreanu.

Les vrais arguments

Les malchanceux arrêtent

Vous allez au casino et manque de bol il n’y a pas de table de poker ouverte. Pour la première fois de votre vie, vous décidez de jouer à la roulette. Votre voisin entame la conversation et vous lui expliquez que vous n’y aviez jamais joué mais que la session se passe bien et que vous êtes largement positif. D’un air connaisseur, il vous rétorque que c’est normal, tous les débutants ont de la chance. Lui-même se rappelle en avoir eu beaucoup à ses débuts. Calmement, vous lui expliquez que c’est absurde et que ce n’est pas parce que vous deux avaient connu la chance du débutant qu’il faut généraliser. Pour trancher, il vous propose de faire un sondage dans le casino. L’écrasante majorité des joueurs affirme avoir été des débutants chanceux… Est-ce un complot ? 
L’explication est simple : un casino est composé d’une majorité de joueurs qui ont été chanceux à leurs débuts car ceux qui ne l’ont pas été ne remettent souvent jamais les pieds dans un casino !

Surexposition et biais de confirmation.

Aux WSOP 2015, Christian Pham a eu une petite surprise quand, au début d’un event à 1500$, le dealer lui a distribué 5 cartes. Il pensait s’être inscrit à un tournoi de Holdem, seule variante qu’il connaissait, mais c’était du 2-7 triple draw. Son voisin lui a expliqué vite-fait les règles '2-3-4-5-7 it's the nuts and 2-3-4-6-7 the second nuts". Pham a remporté l’event devant ses 216 adversaires. 
Même des journaux non spécialisés ont titré dans le style “chance du débutant : il s’inscrit par erreur au championnat du monde de poker et remporte le titre sans connaître les règles”.
Evidemment, personne n’a parlé des centaines de débutants qui se sont inscrits à divers events des WSOP et se sont fait sortir au day 1. Précisons en outre que Pham est un joueur pro de Holdem, ce qui donne un certain edge comparé à un tout débutant.

De manière générale, il y a un biais de confirmation : dès qu’on voit un débutant gagner, on parle de chance du débutant, alors que quand un débutant perd, on se dit que c’est normal et pas “oh tiens c’est bizarre, il n’a pas eu la chance du débutant”.

Régression vers la moyenne.

Tout le monde sait qu’à terme, chance et malchance s’équilibrent. On en conclut que si un débutant n’est pas forcément extrêmement chanceux, tout joueur extrêmement chanceux ne peut être qu’un débutant. Si un joueur se vante de n’avoir connu que des sessions positives, vous pouvez être sûr qu’il débute et donc, contrairement à ce qu’il pense, qu’il ne doit pas être fort.

On ne parle pas la chance du pro.

Quand Fedor Holz gagne un tournoi, vous pouvez être sûr de deux choses : il a super bien joué et il a eu de la chance, car même lui en a besoin pour remporter un MTT. Mais évidemment, on parlera du “génie Fedor Holz” et non du “chattard Fedor Holz”. 
En revanche, dès qu’un débutant remporte une main, surtout s’il a commis une erreur, on ne peut évidemment pas l’attribuer à son skill et on parle donc de chance. 

Il y a plus de débutants que d’experts…

… et donc plus de débutants chanceux que d’experts chanceux. Si vous faites un petit cash game avec 5 ou 6 potes, tous débutants, vous êtes clairement Ev+, mais il est probable que le plus gros gagnant de la soirée, surtout si vous jouez peu de mains, soit un débutant. 

Un jeu plus high variance.

Par leurs mauvaises décisions, les débutants s’exposent plus à la chance. Par exemple un débutant peut payer sans la cote un tirage et le toucher, alors qu’un reg aurait fold.  Sur un même nombre de mains, un débutant aura a priori plus d’occasions d’être chanceux qu’un reg.


Je partage mon avis sur le forum