L'impact du Coronavirus sur le poker (et le reste)

L'impact du Coronavirus sur le poker (et le reste)

Le Coronavirus est partout, même sur Poker Academie ! Lavez-vous les mains et installez-vous confortablement pour lire cet article dans lequel nous allons parler des conséquences du COVID-19 dans le monde du poker, d'un "corona prop-bet" à 250.000$ et des mathématiques du virus.

Les mathématiques du Coronavirus 

Dans le monde entier, le nombre de contaminés a doublé durant les 24 derniers jours.

Ce chiffre est dû à la Chine, qui représente le plus grand nombre de malade et de loin la plus faible croissance, grâce aux mesures exceptionnelles mises en place : il a fallu 30 jours pour voir le nombre de ses malades doubler, passant à 118.000 contaminés. L'autre pays qui a pris les mesures les plus drastiques, la Corée, a vu ses malades doubler en 10 jours, passant à 8.000.

Partout ailleurs, ça double en 2, 3 ou 4 jours.
Italie : 4 jours (4.636 le 7 mars, 10.149 le 11)
France : 3 jours (706 le 8 mars, 1.774 le 11)
Espagne : 2 jours (589 le 9 mars, 1.639 le 11)
USA : 2 jours (213 le 9 mars, 696 le 11)

Dans le cadre d'une croissance exponentielle, on passe de 1.000 à 1.000.000 en 10 doublements. (Et à 1.000.000.000 en 10 autres). Donc SI (j'insiste sur le si) ça continue à ce rythme, la France entière sera contaminé dans 1 mois.

De toute manière, si la croissance est exponentielle, peut importe le taux de croissance, toute la population sera rapidement contaminée.

Nous avons une tendance à sous estimer grandement les croissances exponentielles. Même en le sachant, on se fait surprendre par les chiffres. J'ai concocté un tableau récapitulatif :

Croissance par jour *2 *1.000 *1.000.000
100% 1 jour 10 jours 20 jours
50% 2 jours 17 jours 34 jours
30% 3 jours 26 jours 53 jours
10%  7 jours 72 jours 144 jours
1% 70 jours 1.9 an 3.8 ans

Si vous augmentez votre bankroll de 1% chaque jour, en partant de 1€, vous serez millionaire en moins de 4 ans ! Pour le Coronavirus, on enregistre en France une croissance moyenne de 33% par jour depuis le 29 février... 

En pratique, la croissance reste exponentielle jusqu'à atteindre un point d'inflexion (ça continue à croître mais moins vite) puis s'inverse (le nombre de malades diminue). Les experts n'ont aucune idée de quand ces points d'inflexion et d'inversion seront atteints.

La meilleure manière de représenter la croissance d'une pandémie est d'utiliser un axe logarithmique pour le nombre de cas en ordonnées, avec le temps en abscisse. En plus des courbes, on peut tracer leur régression linéaire, autrement dit la droite qui en est la plus proche. Le coefficient r² représente la qualité de la regression, ici le r² est proche de 1 : 0.991 pour la France, 0.987 pour l'Italie, ce sont donc des excellentes régressions. Pour l'instant, la France suit la progression de l'Italie à 8 jours d'écart. En fait la France a même une croissance plus brutale.

Les épidémies française et italienne, avec une échelle logarithmique source

En revanche, en utilisant un axe linéaire, on pourrait penser que tout va bien de notre côté des Alpes !

Les données sont bien les mêmes... source

 

Le coronavirus et le poker

La pandémie a déjà entraîné l'annulation de nombreux tournois : Irish Open de Dublin, l'IPO Sanremo, le WPT Barcelone ou encore la finale du Winamax Poker Tour de Madrid. 

L'un des joueurs les plus influents sur Twitter a appelé aujourd'hui à l'annulation de tous les tournois :

Negreanu à raison, avec le jeu d'échecs, le poker est sans doute l'activité la plus propice à la contagion : les joueurs touchent les cartes et jetons, se tripotent le visage, le stress engendré abaisse les défenses immunitaires... Il y a tout à parier que les WSOP seront annulés ou reportés. En France, si vous tenez à jouer en live, par exemple dans une des nouvelles salles parisiennes, il est probable que ce soir (jeudi 12 mars) soit votre dernière occasion avant quelques temps !

Pour le poker en ligne, verra-t-on un boom grâce aux joueurs frustrés de ne pas pouvoir jouer en live, voir confiner à domicile ?

Le Prop-bet de Matt Glantz

Matt Glantz, joueur américain de 48 ans à +7 Millions de gain sur The Hendon Mob a déclaré accepter d'être infecté du Coronavirus, en échange de la modique somme de 250.000$ !

Matt aurait déjà trouvé un preneur ! 

Il n'est pas clair si Matt pense que 250.000$ vaut le risque (0.4% de mortalité pour la tranche 40-49 ans) ou s'il est certain de l'avoir tôt ou tard, alors autant se remplir les poches. Attention tout de même car on peut tout à fait rechuter ! Plus difficile de voir l'intérêt qu'il y a à le payer en revanche...

Prédictions sur la suite du Coronavirus

Les experts n'osent pas se prêter au jeu des prédictions sur le nombre de contaminés et de morts et dans le doute je vais m'abstenir également.

Ce dont on peut être certain, c'est que la France va vite imposer des mesures de confinement généralisé, peut-être annoncées par Emmanuel Macron dès ce soir.
Au delà du respect des mesures, il vaut sans doute mieux se faire à l'idée que nous et nos proches seront contaminés (et tant mieux si ce n'est pas le cas !). Rappelons que 80% des maladies sont asymptomatiques / bénignes.

Le bilan global du coronavirus prendra des années à faire. Aux victimes directes il faut ajouter celles indirectes liées à la crise économique. Mais il y a également du positif, difficile à chiffrer : les mesures de prévention ont très certainement réduit le nombre de victimes d'autres maladies et la baisse de production entraîne une baisse de pollution salutaire (9 Millions de morts par an dans le monde, 50.000 en France).

Enfin, voir tous les gouvernements prendre des mesures coercitives (et cependant pas si impopulaires) pour faire face à une crise laisse un espoir qu'ils en fassent de même quand ils auront compris que la crise écologique devrait être prise avec plus de sérieux encore.

 PA  3 1928   16 Commentaires