Au cercle Wagram, les affaires se corsent...

Au cercle Wagram, les affaires se corsent...

« L'affaire Wagram , c'est comme la série Mafiosa : la bande-annonce est alléchante, le casting est très bon, mais le scénario est bancal. » commente un avocat de la défense. Entre Tony « Le Boucher », Casanova, un véritable acteur de la série Mafiosa et le Mage, un voyant du show-biz, découvrez les arcanes de cette affaire digne d’une fiction.

Cercle Wagram I : Casanova et les frères Guazelli

Jusqu’en 2008, Richard Casanova et Francis Guazelli sont à la tête du cercle Wagram, duquel ils détournent chaque mois plusieurs centaines de milliers d’euros. Le 23 avril 2008, celui qu'on surnomme "Charles" Casanova, soupçonné par ailleurs d’avoir cambriolé plusieurs dizaines de millions de francs suisses lors d'un braquage de banque en 1990, est retrouvé assassiné à Porto-Vecchio. A sa mort, une guerre fratricide déchire le gang de la brise de mer qu’il codirigeait. Fin 2009, c’est Francis Guazelli que l’on retrouve criblé de balles. Son frère Jean-Angelo, officiellement producteur d’huile d’olive, reprend alors le cercle Wagram.

Cercle Wagram II : le putsch du 19 janvier 2011

Le 19 janvier 2011, Jean-Luc Germani, beau-frère de feu Casanova et déjà recherché pour meurtre, débarque avec des hommes de main, dont Antoine Quilichini, dit "Tony le boucher", devant le cercle Wagram. Tandis que certains font le guet, d’autres viennent déposséder l’équipe Guazelli par la force. Ils ne savent pas encore que, le parquet de Nanterre menant une enquête pour blanchiment d’argent, des policiers constamment en filature suivent tous les faits et gestes des proches du Wagram. Les forces de l’ordre sont donc au courant en temps réel de ce coup de force. Mis sur écoute, Jean Testanière, proche de Rachida Dati, employé fictivement par les Balkany à Levallois, autoproclamé Mage prétendant pouvoir parler aux morts, ayant posé bagages au cercle Wagram, prévient Ophélie Winter, sa compagne, par téléphone : "quelque chose d'incroyable et d'assez disons... sale [...] mené par l'ancienne bande [...] des enculés qui ont fait des saloperies et qui reviennent". Moins d’une heure plus tard, les assaillants mènent une attaque similaire sur le petit frère du Wagram, le cercle Eldo, situé dans le 3ème arrondissement parisien.

Cercle Wagram III : l’ouverture du procès

Sept auteurs ou complices présumés de cette opération comparaissent depuis aujourd’hui 5 décembre 2012 dans le premier volet de cette affaire, le dossier financier étant toujours en cours d’investigation. Trois protagonistes en cavale, dont Germani, seront jugés en leur absence. Sur le banc des prévenus, on retrouve Frédéric Graziani, réalisateur et acteur français, jouant notamment dans la série de Canal + Mafiosa, dont la saison 4 s’intitule « À Paris, les affaires se corsent »… A se demander s’il s’agit d’une fiction ou d’un documentaire…

 PA  0 4834   14 Commentaires