Ilari « Ziigmund » Sahamies

Ilari « Ziigmund » Sahamies

Ilari Sahamies, plus connu sous le pseudonyme de « Ziigmund », est un joueur très connu de cash games high stakes, notamment en PLO. Il s’est fait connaître par un style ultra-agressif, dans son jeu et son langage. Ses gains s’élèvent à plusieurs millions de dollars.



Un compétiteur ayant la rage de vaincre

Ilari Ziigmund SahamiesNé à Helsinki en Finlande en 1983, Ziigmund a toujours été un compétiteur. Il a pratiqué la lutte, le football, le basket-ball, la plongée. Il a même été champion national de billard.
Sa rencontre avec Patrick Antonius dans une salle de billard va le propulser dans le monde du poker.
Il va ainsi commencer à jouer en live dans un casino (Grand Casino Helsinki). Après une première année difficile où il doit travailler à côté pour compenser ses pertes, il est en positif de plus de 70 milles euros l’année suivante. Il commencera à jouer sur le net à partir de 2002.

Un gambleur professionnel ?

On retrouve Ziigmund sur les plus grosses parties de Cash games. On a notamment pu le voir sur les parties High Stakes de Full Tilt Poker.
Il est très réputé pour son style ultra agressif et gambleur. Agressif également dans ses commentaires, il n’hésite pas à insulter ses adversaires aux tables.
Il est cependant connu pour être un des meilleurs joueurs de PLO, malgré ses tilts fréquents, amplifiés certaines fois par la consommation d’alcool avant de jouer (on estime qu’il aurait perdu plus de 3 millions lorsqu’il jouait sous influence).
Son agressivité l’a impliqué dans des pots gigantesques dépassant parfois les 500000 euros.    
Côté live, on ne le trouve que très peu en tournoi (ses gains en tournoi s’élèvent à 327k). On peut cependant le voir dans certaines émissions telles que High Stakes Poker ou encore Poker After Dark.
Depuis le black Friday, il a continué à jouer et sur Full Tilt et sur Pokerstars en même temps. Il joue maintenant sur Pokerstars depuis la fermeture de Full Tilt.

Quelques anecdotes !

Avez-vous déjà pariez de l’argent avant de distribuer les cartes, le gagnant de la distribution empochant le tout ? Quel était le montant du pari ?
Ziigmund a fait des séries de paris de ce genre à plusieurs milliers de dollars (40k, voir même 80k) contre Phil Ivey !
Lors du heads-up final du tournoi d’Helsinki, Ziigmund décide de s’accorder une pause entre les horaires des pauses officielles. Son adversaire en profite pour lui voler un maximum de blinds pendant ce temps. De retour, frustré du manque de fair-play de son adversaire, il décide tout simplement de faire tapis à chaque main. Il finira par perdre et finira deuxième.

 

{gallery}sahamies{/gallery}

 PA  0 2948