Chris Moneymaker remporte le Main Event des World Series Of Poker

Chris Moneymaker remporte le Main Event des World Series Of Poker
  • 23 mai 2013
  • petiteglise
  • les joueurs de poker professionnels
  • 4380
  • 11 Commentaires

C'était il y a 10 ans jour pour jour. Un joueur amateur, qualifié par deux satellites consécutifs, remportait le tournoi de poker le plus prestigieux et accédait à une célébrité mondiale, contribuant à l'essor du poker. Rétrospective.

La victoire aux WSOP de Chris moneymaker

En avril 2003, Chris Moneymaker remporta un satellite de 18 joueurs à 39$ lui donnant accès à un deuxième satellite, de 68 joueurs, lequel offrait 3 packages pour le Main Event des WSOP et 8.000$ à la quatrième place. C'était le cash que visait Moneymaker, il en avait besoin pour subvenir aux besoin de sa famille, lui qui était jeune papa. Las, il gagna un des packages, alors qu'il pensait se faire éliminer au Day 1.

La suite appartient à l'Histoire du poker. Le 23 mai 2003, Moneymaker finit premier devant 838 autres joueurs, remportant 2,5 Millions $.

Chris Moneymaker, les raisons de la popularité

En 2003, la NHL, habituellement diffusée par ESPN, était en grève. La chaîne dut trouver un programme de remplacement et paria sur les World Series. Cette année-là, les caméras filmèrent pour la premières fois les hole cards des joueurs.

L'histoire de Moneymaker a tout d'un conte de fées version American Dream dont se délectent les médias Outre Atlantique. Chris, archétype de l'américain moyen, s'est vu invité sur tous les plateaux télés. Devant leurs postes, des millions de gens se reconnaissaient en lui et se mirent à rêver poker.

Enfin, comment ne pas évoquer son aptonyme (nom à propos) ? Les journaux titraient sur ce Moneymaker qui s'était fait de l'argent, et il suffisait à tous d'avoir lu une fois son nom pour s'en rappeler.

L'effet Moneymaker et le boom du poker.

En 2003, le Main Event comptait à peine plus de 800 participants. Ils étaient environ 2500 l'année suivante, plus de 5000 l'année d'après, et 8773, record jamais battu, en 2006. En parallèle, le jeu se développait toujours plus sur internet.

Mais corrélation ne signifie pas causalité, et il est difficile de dire si Moneymaker est arrivé au bon moment, juste avant une inéluctable percée du poker, ou si l'histoire de monsieur-tout-le-monde qui remporte le plus fort tournoi de la planète est responsable du boom du poker. Peut-être a-t-il simplement servi de catalyseur.

Coïncidence ou relation de cause à effet, il y a bel et bien un avant et un après Moneymaker dans l'Histoire de notre jeu.