John Van Fleet, le milion et une résurrection à la Stu Ungar

John Van Fleet, le milion et une résurrection à la Stu Ungar

Tout le monde ne connait pas Johnathan Van Fleet. En effet, ce joueur, qui était pro de poker jusqu’à 2012, fait partie de ceux qui ont subi le « Black Friday » de plein fouet. Retour sur le parcours semé d’embuches de l’américain, jusqu’à son retour au premier plan suite à sa victoire dans le Party Poker Million.


John Van Fleet, la résurrection d'un serial perfeur


Connu avant le Black Friday sous le pseudo « apestyles », il avait écumé avec succès les plus gros tournois online. Pourtant, le parcours de ce génie n’a jamais été facile : après plusieurs belles années, jusqu’à finir 35è du « Online Player Of the Year » en 2007, il connait ses premières difficultés en 2008. Avec un mauvais Bankroll Management et une mauvaise hygiène de vie, il se retrouve quasiment broke, pesant 140kg et déjà au bord du gouffre. Mais le phénix se prend en main, perd 40kg en 6 mois, reprend 300.000$ et finit 12è du classement OPOY en 2009.

Deux autres belles années plus tard, le Black Friday arrive. Fin de l’ère bénite, il ne peut plus gagner sa vie sur les tournois online. Perdu, il déménage à plusieurs reprises, sans trouver de point de chute ; et sombre dans l’alcool et la drogue, devenant addict à l'Adderall. La deuxième renaissance du phénix arrive lorsqu’il suit une cure de désintoxication. Cependant, il reste criblé de dettes. Il revient d’ailleurs sur ces périodes sombres de sa vie au cours d’une interview :
 


Ses problèmes sont dorénavant derrière lui tant qu’il ne s’en crée pas d’autre, puisque le grinder a hier réussit l’exploit de gagner le « Million Event » de Party poker, pour 1.027.000$ de gains, sous son nouveau pseudo : sordykrd !
 

 

Pourtant, il reste marqué par son parcours, pour preuve lorsqu’on lui demande la signification de son pseudo :
 


Traduisez : "C’est le sentiment qu’on a quand on est ruiné mais qu’on trouve un billet de 20$ dans sa poche. Ou quand on pense qu’on n’a plus rien à manger mais qu’on trouve des frites au fond du sac."

Belle histoire en tout cas, espérons qu’il saura tirer des enseignements de sa vie passée, pour ne pas avoir la fin de celui à qui il ressemble pour l’instant énormément, Stu Ungar, qui lui mourut d’une overdose…
Replay de la dernière journée du Million Event :