[Vidéo Silver 💙] Gérer son emploi du temps au poker

1 « J'aime »

Salut
Merci bcp pour la vidéo qui tombe à point puisque j’étais justement en train de réfléchir à mon emploi du temps pour la rentrée ( là j’ai l’emploi du temps « vacances » qui consiste à grind juste pour le statut et rien d’autre…).

Je pense que c’est effectivement un sujet très important et j’ai eu l’occasion de tester pas mal d’emploi du temps depuis que je suis pro. Y a des emplois du temps qui n’ont pas tenus 2j au départ. D’autres qui m’ont démotivés, ou alors qui étaient trop light… Pas évident de trouver un bon équilibre dans tout ça.

Je regrette un peu que tu n’ai pas présenté un peu plus un emploi du temps de quelqu’un qui est pro, d’un élève ou de ce que tu fais toi par exemple si tu veux nous en dire plus ?

Je trouve qu’effectivement c’est pas facile de gérer son temps en tant que pro du fait de notre capacité de concentration qui a ses limites et donc même quand on se lève tôt, on va pas pouvoir travailler forcément non stop jusque midi comme on le voudrait… moi ça m’amène souvent à organiser mon travail sur 7 jours ce qui permet comme tu le dis de préserver son énergie pour le jeu et la compétition…

Mais d’un autre côté ça a l’inconvénient de ne pas avoir de jour off du tout et parfois je trouve que ça fait pas de mal, parce qu’on accumule un peu de lassitude/fatigue mentale. Et quand on a une famille c’est aussi un peu frustrant pour eux que je travaille 7j/7, même si je fais plus light le week-end…

C’est intéressant aussi de split et comme tu le fais les formats de travail. Je me demandais si à la rentrée j’allais pas bcp plus axer le taff sur pio ce qui permet d’être vraiment organisé par thématique et que je trouve potentiellement plus efficace ( en gros ce serait travailler par position/profondeur avec une approche assez macro : fréquences etc, et une fois le travail macro fait, pas mal de traîner pour consolider. Et passer ensuite à la position/profondeur suivante).

Je trouve aussi que le format vidéo est pas forcément le plus productif, même en essayant de bien prendre des notes etc.

Jaime bien l’idée aussi d’organiser le travail théorique en fonction de si la semaine à été A game ou C game. Après j’imagine qu’on n’a pas besoin d’attendre le dimanche soir si on se rend compte que ça ne va pour essayer de se recentrer sur l’essentiel…

Ah et imo ca s’adresse plutôt aux joueurs de CG et spins que MTT. Dans le sens où en spins on peut comme en CG faire des sessions de la durée souhaitée, la ou en MTT ce sera forcément bcp plus long et un peu plus aléatoire sur la durée…

Bref merci bien, je partagerai ptet qq uns de mes emploi du temps quand je serai sur pc :wink:

2 « J'aime »

Merci beaucoup pour cette vidéo @Freudinou.

Elle me rappelle une période (en octobre 2019 voir sur mon blog : [OmG] Reprise du CG dans un Groupe de travail - #1532 par greg31150) où j’étais au chômage et où je m’étais fait un emploi du temps avec :

  • Anglais
  • Sport
  • Poker
  • Famille

A ce moment là j’ai eu de très bon résultats en NL 25, fait des progrès en anglais etc.

J’avais des créneaux précis où je pouvais être en forme et sur des bonnes tables (et oui, je ne travaillais pas, c’était beaucoup plus facile d’avoir ce combo ultime ^^)

Quand j’ai repris le boulot, j’ai laissé un peu le poker mais j’ai rapidement joué quand même, mais de manière beaucoup moins structurée…

Et évidemment, mes résultats se sont fortement dégradés, même si je n’avais pas la sensation de jouer différemment.

Alors au début, on se dit, ah, c’est le run, j’ai du run good pendant mon chômage et là c’est moins bien, ça va revenir.

Mais que nenni, je n’ai jamais de ma vie re-run comme pendant mon chômage (et je n’avais jamais run comme ça avant non plus). A cette époque je faisais des folds que je n’ai plus su faire par la suite. Des bluffs que j’ai eu du mal à refaire par la suite etc.

Tout ça pour dire que quand je regarde cette vidéo, je me dis que je ne comprends pas comment j’ai pas espérer continuer à gagner autant avec le travail à coté du poker, que quand j’avais un emploi du temps structuré.

C’était un emploi du temps comme ceci, je le mets là à titre d’exemple, et aussi un peu par nostalgie ^^

Maintenant, je suis dans un petit groupe avec 2 de tes disciples Freudinou. Et outre le travail technique et mental que je vais faire avec eux, je vais prendre la résolution de structurer beaucoup mieux mon temps, même si maintenant mon job et ma famille en prend une grande partie.

Merci encore Freudinou pour tes vidéos gratuites de qualité.

2 « J'aime »

Salut.
Merci beaucoup pour cette vidéo très instructive. En effet, mon ancienne structure était beaucoup trop lourde et j’ai dû l’abandonner. Cette vidéo va me remettre un bon coup de fouet pour remettre les choses à plat.

Super important d’être organisé et de trouver un équilibre entre le grind et le travail du jeu.

Il ne me reste plus qu’à l’appliquer.

Au niveau des chantiers, quelqu’un aurait des exemples de choses à mettre en place ? Je n’ai pas trop compris le principe du fichier présenté dans la vidéo.

Merci encore

2 « J'aime »

Oui pour le format pro ça ne tenait pas dans la vidéo, il faudrait que j’en « invente » un pour te montrer ce que je ferais dans le sens où il faudrait que j’enlève les heures de coaching que je donne afin que ça parle au plus grand nombre (même si le nombre en toute logique ne doit pas être grand :slight_smile: ).

J’avais partagé durant une semaine ma vie de joueur pro et de coach sur les réseaux sociaux, je l’ai publié sur Youtube car cela avait plu me semble-t-il. Bon par contre ce n’était pas fait pour être publié de cette façon à la base, du coup c’est roots mais ça a le mérite d’être authentique et réaliste à mon sens. Ca commence ici si ça t’intéresse :

PS : épileptiques s’abstenir…

C’est assez difficile d’avoir une vraie journée off quand on est pro effectivement, enfin ça dépend évidemment de tes gains mais également de tes « contraintes ». En effet, n’importe quel temps de détente peut être payé cher pour être « rattrapé » sans se plomber. Mais dans l’idéal c’est mieux forcément. Après ce qu’il faut que tu vois, c’est qu’à l’instar du sport et si tu aimes ce que tu fais, tes capacités de travail et de résistance devraient s’améliorer. Quand je fais un coaching le soir de 21h à 23h, j’ai souvent déjà 10h de poker derrière moi et pourtant généralement, celui qui est le plus fatigué c’est le joueur que je coach qui finit sur les rotules alors que je vais encore continuer après, au tout début c’était beaucoup plus difficile pour moi de faire ça. De même, un des luxes de cette vie, c’est que parfois le matin je vois que je ne vais avoir « que » 6/7 heures de travail, ce qui pour moi est vraiment léger. Ce n’est pas de la provocation de dire ça, c’est juste que d’un côté j’ai développé ma capacité de travail certes, mais surtout le plus important c’est que j’aime ce que je fais, du coup le temps ne s’écoule pas de la même façon, je suis entre le travail et le loisir et ça je le répète, c’est le véritable luxe de notre profession.

L’approche est bonne en théorie mais il faut évaluer le temps que ça prend. En effet, tu peux devenir super compétent dans un spot sauf que tu te rends compte à la fin que ça fait 2 mois que tu es dessus (je caricature un peu le trait pour l’exemple) et du coup tu es moins compétent dans les autres. Je conseille donc d’avoir généralement une approche parallèle. Par exemple tu bosses sur ce spot mais en même temps tu fais du trainer sur un autre spot et tu prends bien soin de continuer les reviews qui te permettent de voir des spots variés dans des situations du quotidien.

Oui on y a été un peu fort. Néanmoins je pense qu’il y a quelques tips qui s’appliquent. Du temps où je faisais des MTT je me préparais des blocs tout fait si je bustais avant une certaine heure. J’ai remarqué que souvent les joueurs de ce format n’ont pas trop prévu ce qu’ils allaient faire une fois que ça bust, sur le long terme ça représente vraiment beaucoup de temps de travail dilapidé.

En tout cas merci pour tes remarques qui font avancer la réflexion :wink:

1 « J'aime »

Oui au delà des aspects évidemment bénéfiques pour ta progression, j’insiste sur le fait que ce sérieux, cette structure, le fait de constamment voir ce qu’est le jeu sérieux et ce qu’il faut faire, et bien entendu la gestion de ton énergie au sens large, ça va faire que tu vas retrouver ce sérieux sur les tables.

Ici cet emploi du temps me paraît assez structuré à part un très léger détail : il est où le travail du jeu ? :slight_smile: Je ferais aussi attention à l’heure où se termine la session qui me semble un peu tard, il faut voir notamment combien de temps il va y avoir entre la fin de session et le coucher. A voir aussi si le jeudi entre l’anglais + le sport, cela ne fait pas beaucoup dans la journée pour tenir le soir. On peut envisager de ne pas mettre de session ou de la raccourcir. Bon après comme toujours, il faut tester et savoir se recalibrer rapidement.

1 « J'aime »

Ca dépend vraiment de la limite où tu évolues et de ta phase de progression, à partir de là on a tout dit et rien dit c’est vrai…mais en tout cas c’est quelque chose qui va te permettre de prendre une vue d’ensemble sur des situations. Par exemple un joueur qui commence à souvent du mal à situer l’équité de sa main ou encore sa fold équité sur un board donné. On peut imaginer qu’il peut prendre un subset de 15 boards et évaluer sa FE ou bien son équité avec différentes mains. Et tout ceci il va le synthétiser dans un fichier. Evidemment il faudra relire et répéter tout ceci. N’hésite pas à proposer des choses si tu en as en tête :wink:

1 « J'aime »

Salut,

Merci pour tes retours @Freudinou.

Par rapport à ta remarque concernant le « travail du jeu ».

Huuumm… Alors d’une part chaque session du soir était précédée par un échauffement et surtout suivie par un cooldown dans lequel j’intégrais un peu de travail du jeu… Et aussi, il y a la « review de la semaine » où je travaillais (peu je concède)

Bon tout ça n’est pas folichon, mais je précise que cet emploi du temps avait été fait dans un objectif « grind et arrondir ses fins de mois sur une courte période ».

J’étais à ce moment là dans un période de chômage qui avait vocation à durer 2 mois environ (j’avais déjà signé pour un nouveau CDI mais qui ne démarrait pas tout de suite).

Du coup, ma vision était de me prouver que sur cette période en jouant concentré, en appliquant mes « 10 commandements » (cf lien vers mon blog), je pouvais crush la 25 et gagner assez pour compléter efficacement mon chômage ce qui a été un objectif atteint.

Si j’avais été dans un optique de réelle progression pour envisager par la suite de ne pas faire d’autre travail, j’aurais remplacé la majorité des cases « anglais » par « travail poker » ou « grind ».

J’ai posté cet emploi du temps pour illustrer qu’en structurant son temps on gagne évidemment beaucoup en efficacité. Il est à adapter à chacun et aux objectifs qu’on se donne.

Après, pour aller dans ton sens, si j’avais plus travaillé mon jeu durant cette période (dont mon mental et pris du temps pour organiser mon temps sur « l’après-chomage »), je me serais certainement moins planté à mon retour à 'la vie normale".

1 « J'aime »

Un régal !

1 « J'aime »