Range de flat vs reg

bonsoir,

je voudrais savoir pourquoi certains joueurs conseillent de ne pas avoir de range de flat, donc seulement de 3bet au HJ ou CO vs UTG/HJ ?

qu’est ce que çà apporte ?

1 J'aime

Bonne question ! Avant je flaté genre les poket ect Mais cxe st vraiq ue je prefere 3 bet maintenant

Salut @corsika

A cause du rake en micro on préfère une strat de 3bet or fold a ces positions, même au bu c est preferable

1 J'aime

daccord, mais comment on établit cette range de 3bet ?

est ce qu’on doit 3bet uniquement les main qui ont +50 d’équité face à la range d’open utg / HJ ? ou est qu’on 3bet bien plus large, c’est à dire de 3bet la range d’open de vilain dans sa globalité ?

slt je dirais que non on doit 3bet les mains qui ont +50% d’équité face à la range de call 3bet de l’OPR dans une stratégie de 3bet mergé.

On va toujours défendre un range plus serré que le range de l’open raiser (gap concept). Ce range dépend de notre position. Plus il reste de joueurs derrière à parler, et plus on doit défendre tight car:

  • La défense vs l’open doit se répartir entre les joueurs restant.
  • Plus il y a de joueurs et plus la probabilité que l’un d’eux a une bonne main est importante.

Je ne sais pas comment c’est calculé exactement (Janda doit en parler), mais c’est avant tout une question de fréquences. On « sait » qu’on est sensé défendre à telle fréquence. Ensuite on prend simplement le top qui correspond à cette fréquence. Comme on est en 3bet ou fold, c’est très simple, notre range est linéaire.

Mais attention, avoir 50% d’equity PF n’a aucune importance. Il faut tenir compte de l’equity post-flop et réalisable et de la rétention d’equity (les mains compactes/suited gardent mieux leur equity car elles peuvent battre les TP adverses).

Si on joue en 3bet ou fold en dehors de la BB, ce n’est pas juste pour une question de rake. Mais aussi et surtout pour empêcher nos adversaires de réaliser leur equity avec les ranges qu’ils ne défendront pas vs notre 3bet (l’open raiser et les autres joueurs qui pourraient squeeze ou overcall). On ne veut ni jouer de multiway (pratiquement quelque soit notre main), ni laisser nos adversaires réaliser leur equity. Et comme dit plus haut il est important que nos mains retiennent bien leur equity contre les ranges que les Vilains vont défendre.

Pour en revenir au rake, je pense même que c’est en micro limites que des strats de call gardent le plus de profitabilité:

  • Les joueurs sont plus passifs et nous empêcherons moins de réaliser notre equity. Ainsi on peut call un open avec moins de risques d’être squeeze ou outplay post-flop.
  • Les joueurs commettent bcp plus d’erreur OOP¨. Ce point est crucial et rarement évoqué. Plus les joueurs sont faibles et plus c’est OOP qu’ils commettrons les grosses erreurs. Ainsi call en position sur des joueurs qui commettrons bcp d’erreurs sera plus profitable que ça ne devrait (on cumule avantages de position et de skill).

En micro, on pourra donc, si on le souhaite, garder des ranges de call qui seront peu exploités. Surtout dans la position BU vs EP (HJ, CO et BU vs CO, je conseille quand même de rester en 3bet ou fold). En particulier losque les blindes sont passives ou weaks. On aura peu de squeeze, et on réalisera plus d’equity qu’on ne devrait, et on maximisera nos gains contre des joueurs qui commettront de grosses erreurs OOP.

Attention quand même à garder des ranges bien construits et ne pas call trop loose ! Ce que je dis à des limites qui sont très rapidement atteintes, et il y a finalement pas tant de mains réellement profitables à call (des PP, des bons broadways; des Axs et parfois des SC, et encore ça dépend des situations). Et je conseille de splitter les ranges de call et de 3bet.

Sinon, une chose est sûre: jouer en 3bet ou fold ne sera jamais une erreur et est bcp plus facile à mettre en place. Imo, avoir une stratégie par défaut en 3bet ou fold, et en dévier de temps en temps lorsque spot en blindes, est juste la meilleure strat.

PS: @Master et @Moufl0s préconisent, je crois, des strats de 3bet ou fold. Ils pourront peut-être compléter ou corriger mon post.

6 J'aimes

Pour résumer un peu le post de @Lacerta_max :
(tu me diras si c’est l’idée Lacerta_max)

  • Si tu estimes être derrière la range adverse en équité il vaut mieux fold (tu n’as pas de FE preflop, pas d’initiative…)

  • Si tu estimes être devant sa range il vaut mieux 3 bet pour ne pas lui laisser réaliser son équité « gratuitement », pour reprendre l’initiative, pour ne pas te capper etc.

Le fait de flat est un peu une « non décision »
Ça pouvait se faire avant avec des PP par exemple mais c’est en vrai une stratégie exploitante qui marche bien quand les Vilains font des erreurs mais qui ne va pas forcément bien print vs bon reg (si par exemple tu flat 88 vs un mec et qu’il a AK ou AQ, tu as beau être en flip, tu devras souvent fold à cause d’overcards, tu seras cappé et pas lui et enfin tu le destackeras pas assez souvent avec set pour rentabiliser tout ça)

Oui, mais aussi pour empêcher aux autres joueurs de réaliser leur equity. Ils sont aussi importants que l’open raiser. Et plus il y en a et plus ils prennent de l’importance et plus on devra être tight.

Je n’en ai pas parlé mais effectivement prendre l’initiative est aussi important. Au poker on gagne le coup soit en faisant folder soit en gagnant à l’abattage. Ne pas avoir l’initiative nous enlève la première possibilité en plus de nous faire faire plus d’erreurs (folder trop d’equity ou au contraire en call pas assez).

Le poker est une guerre où on cherche à réaliser un maximum de notre equity et à empêcher nos adversaires de réaliser le leur.

Pour le flat, oui c’est une strat « exploitante ». Et qui dit exploitant dit au cas par cas. Idéalement, on ne devrait call que des mains non profitables à 3bet mais qui sont EV+ à call parce qu’on pense que soit open raiser, soit blindes, commettront de grosses erreurs qui nous permettrons de faire de gros gains dans le jeu post-flop.

Typiquement les low PP au BU. Par ex je viens de checker mes résultats avec 66- au BU vs open de EP, qui sont théoriquement des fold:

4 J'aimes

Top post l’ami lézard :hear_no_evil:

Alors oui et non, comme un peu tout le monde je préfère orienter les gens vers une strat 3bet or fold parce qu’en plus d’être meilleur sur le papier c’est aussi plus simple à mettre en place et évite les déconvenues postflop.
Mais bon je rappelle particulièrement en ce moment dans mes vidéos que bon c’est une stratégie qui suivant le combo flat est plutôt EV- mais surtout plutôt EV- si les vilains sont carrés et bons postflop.

Yes cet endroit là, qui fait qu’une stratégie de flat très ciblée et avec des éléments dont on est vraiment sûrs finit par avoir une bascule inquantifiable entre la perte d’EV préflop et EV récupérée par les lacunes des autres postflop.

Et oui, au-delà de tous ces arguments y’a aussi cet aspect, une range de flat est souvent composée de ça, de la partie médiane entre ce qui passe normalement en 3bet et ce qui est un fold évident. Le problème c’est aussi que d’une part cette partie là elle est cappée, et très cappée, et très visible par un joueur avec un peu d’expérience.

:+1:

3 J'aimes

Merci @Lacerta_max et @Moufl0s pour vis post.

1 J'aime

oui merci à vous pour vos avis et conseils :slight_smile: