Mental en CG - Fonction des résultats

Bonjour à tous,

Petite question :
Mon problème est le suivant :
Quand je joue en CG, en particulier lorsque je reprends après une pause où quand je tente de monter de limite comme en ce moment (Je suis largement gagnant en NL10 et je cherche à passer en NL20), j’ai du mal à ne pas regarder de temps en temps pour voir ce que donne ma session en terme de “résultats”.

Je sais bien que cela n’a pas d’intérêt pour juger de la qualité de son jeu, mais :

  1. Je ne peux pas m’en “empêcher” car sur le coup je n’ai pas l’impression que c’est si grave de la faire (Même si en fait je pense que si, ça doit être un frein à ma progression, car je devrais me concentrer uniquement sur les plays et comment exploiter les vilains. Mais quand j’ai l’impression qu’ils tentent de m’exploiter, je me réfugie vers ma courbe pour vérifier que je me fais pas trop “own”).

  2. Je ne vois trop d’autres moyens de voir si ma session se passe bien ou non.
    Comment faites-vous, de votre coté ?

Autre question :
Quand vous montez de limites, avez-vous tendance à “par défaut” jouer comme cela marchait bien à la limite inférieure, et à vous adapter seulement si certains plays efficaces auparavant ne fonctionnent plus ?

Ou au contraire, allez-vous redémarrer en remettant votre jeu en question, en essayant d’abord de vous rapprocher d’un jeu “inexploitable”. (par exemple en NL10 je fold bcp au 3bet car il y a peu de 3bet light, je ne sais pas si en NL20 je dois commencer en assumant que je peux faire pareil ou directement commencer à payer plus les 3bet et open un peu moins loose dans des situations où ma loositude ne me pose aucune pbm en NL10). (faut-il par défaut se réfugier dans sa “coquille” et tenter de jouer “GTO” pour faire référence à l’image de Batmax ?)

PS : J’ai toujours bien réussi au poker quand il s’agit d’exploiter les vilains et de ‘marcher sur les tables’ (j’ai gagné pas mal d’argent en 2011-2012 sur bwin en NL30 quand c’était très fish)
Ainsi que pas mal de caves en NL10 récemment avec un courbe très régulière à plus de 10 BB/100 - en jouant sur 6 tables.
J’ai un jeu prudent et je n’ai jamais eu de très gros swings (pas plus de 3 ou 4 caves et c’est pas si étonnant que ça quand on a des livraisons et que l’on ne prend pas trop de “risques”).

Quand je lis que des swings de 20 caves sont “standard”, je me dis “OMG ! Comment font les joueurs de NL400 ?”. On ne joue clairement pas au même jeu, aussi bien au niveau technique qu’au niveau mental.

Au plaisir de vous lire.
Greg

Pour moi regarder ou en est ta session est pas si problematique, sauf si ca te tilt / faite mal jouer / te déconcentre.

Apres, on peut aussi s’en passer, c’est juste une histoire de mental. Essaye de t’entrainer à ne pas regarder de temps en temps, et puis de plus en plus souvent.
Normalement, sans regarder, tu devrais sentir si ca se passe bien ou non globalement.

Quand tu montes de limite vaut mieux jouer ton jeu normal, trop de joueurs ont tendance à se level à penser que les vilains sont toujours light/en bluff et arrete pas de les raise, alors qu’il y a pas forcement d’enormes différences de niveau/play entre les limites (il y a des différences, mais ca justifie plus d’une adaptation au fur et à mesure que tu en prends conscience plutot que d’essayer de tout changer direct).

Ahh… la NL30 de bwin… que c’était lolilol :slight_smile:

Et pour les joueurs de NL400, ils ont une grosse BR normalement, et puis ils jouent bien (ceux qui gagnent), et ils payent aussi bcp moins de rake (en % de leurs mises) que des joueurs de micros. Ca atténue un peu la variance (qui est augmentée du fait qu’il y a moins de mauvais joueurs)

+1

En général c’est déconseillé sauf si ça n’influe pas sur ton jeu. Il ne faudrait pas que ton jeu change car tu es down de 2 caves. Quand tu dis “Même si en fait je pense que si, ça doit être un frein à ma progression”, en quoi le fait de regarder tes résultats te freinent dans ta progression au-delà du fait que ça te déconcentre 4 secondes ?

En fait ça va dépendre des joueurs, certains vont être très sensibles aux résultats alors que pour d’autres c’est juste une info qui n’influe sur leur jeu, qu’ils perdent 3 caves ou qu’ils en gagnent 3. (pas d’over confiance ni l’inverse, pas d’élargissement de ranges etc…)

" je n’ai jamais eu de très gros swings (pas plus de 3 ou 4 caves" t’as bien de la chance :wink:

+1

En général c’est déconseillé sauf si ça n’influe pas sur ton jeu. Il ne faudrait pas que ton jeu change car tu es down de 2 caves. Quand tu dis “Même si en fait je pense que si, ça doit être un frein à ma progression”, en quoi le fait de regarder tes résultats te freinent dans ta progression au-delà du fait que ça te déconcentre 4 secondes ?

En fait ça va dépendre des joueurs, certains vont être très sensibles aux résultats alors que pour d’autres c’est juste une info qui n’influe sur leur jeu, qu’ils perdent 3 caves ou qu’ils en gagnent 3. (pas d’over confiance ni l’inverse, pas d’élargissement de ranges etc…)

" je n’ai jamais eu de très gros swings (pas plus de 3 ou 4 caves" t’as bien de la chance ;)[/quote]

Je parle d’un “frein à ma progression” car j’ai tendance à éviter les spots high variance quand je suis break-even ou que je pers de l’argent, à l’inverse peut-être à jouer plus “confiant” quand je gagne je sais pas.

En fait, de manière générale je fuis la variance, et c’est ça qui est un frein à ma progression, car je pense que pour gagner plus haut, on est obligé d’accepter la variance inhérente à ce jeu.

Ce que j’appelle “fuir” la variance peut-être par exemple folder dans un spot limite…
Eviter les spots “compliqué” quoi…
Quand j’attaque, je n’ai pas peur d’open 67o contre une serrure en BB car je sais que c’est très ev+ et que si y’a “variance” ça sera sur une petite somme.
Mais j’adopte rarement des lignes “passives” par exemple même si ça serait plus ev+ mais plus high-variance, comme slow-play, bluff-catch etc.

Sinon, sur le fait de pas avoir de swings de -4 caves ben disons que :

  1. J’ai toujours joué contre des fields contre lesquels j’avais un fort edge (NL30-bwin de l’époque ou NL10).
  2. Je joue plutôt small ball, c’est à dire très agressif, mais je ne fais que très rarement grossir le pot sans une vrai main.
  3. A l’époque de Bwin, quand le field de la NL30 s’est un peu relevé et que j’ai commencé à swinguer un peu ben j’ai préféré faire un pause, puis reprendre en NL10.

En fait, perdre 100 euros dans une soirée c’était le max que je pouvais tolérer. Peut-être que j’ai trop cash out… Disons que - après cash out - quand j’avais 600 ou 700 euros dans ma roll, pour moi c’était quand même “mon argent”. Je sais qu’faut pas avoir cette philosophie, bcp de joueurs se disent, “t’façon j’ai fait qu’un dépot de 50 euros donc m’en fou de passer de 700 euros à 600” … moi 100 euros de perdus, c’était 100 euros de perdus…

Je pense que le meilleur moyen contre ça est de ne jamais cash-out (au moins pendant un loooong moment), le problème c’est qu’à cette époque ça me plaisait “d’arrondir mes fins de mois” avec le poker.

Le souci aussi, c’est que je ne faisais pas assez de volume/ de travail pour progresser plus que la moyenne du field. Et quand tu vois que le field te rattrape, ben tu pers un peu confiance. Tu prends pas forcément les swings pour juste de la variance.

Je sais pas si t’as connu la NL30 de bwin, mais comme dit “nik000” c’était vraiment “easy”.
C’était bien plus facile que la NL10 actuelle de la plupart des rooms.
Du coup, j’avais pris la mauvaise habitude de faire du ‘easy money’ sans presque de variance…

Merci pour ta réponse en tout cas.

[quote=“nik000, post:888247”]

Et pour les joueurs de NL400, ils ont une grosse BR normalement, et puis ils jouent bien (ceux qui gagnent), et ils payent aussi bcp moins de rake (en % de leurs mises) que des joueurs de micros. Ca atténue un peu la variance (qui est augmentée du fait qu’il y a moins de mauvais joueurs)[/quote]

Oui, ils ont moins de rake. Mais malgré tout, le fait que le field soit plus relevés les oblige quand même à prendre des spots très high-variance.

En plus s’ils font 2 à 4 BB/100, ils mettront plus de temps à récupérer d’un mauvaise passe qu’un joueur de NL10 qui fait du 10BB/100 mains.

Sans parler du fait que les sommes sont bien plus importantes, donc 10 caves de swing c’est juste énorme en terme d’euros.

Effectivement, ils doivent avoir une roll énorme et aussi bcp d’expérience pour gérer tout ça.

Oui j’ai connu la belle époque de bwin.fr :slight_smile:

Ca ressemble à du mini-tilt ça, bref tout ce qui te fait dévier de ton jeu habituel à cause de tes émotions. Peur ou sur-confiance. Ce n’est pas obligatoire de jouer high variance si c’est un choix raisonné, tous les bons joueurs ne jouent pas high variance ! Par contre si c’est un choix guidé par tes émotions c’est plus problématique.

Encore une fois ce n’est pas forcément un problème de jouer low-variance. Mais si tu veux jouer high variance (parce que je ne sais pourquoi, plus EV+ ou d’autres raisons), il faut commencer par te demander ce qui te fait peur dans la variance ? Mauvais BRM ? Tu n’arrives pas à te détacher de l’aspect “financier” du CG ?..

Oui c ça, je n’arrive pas à me détacher des sommes jouées,et perdre une cave à 20 euros pour moi c comme perdre 2 caves à 10 euros en gros…

C pour ça que le montée de limite n’est pas facile à gerer car non seulement le jeu est plus difficile mais en cas de swing les gains/pertes sont doublées.

[quote=“greg31150, post:888442”]
C pour ça que le montée de limite n’est pas facile à gerer car non seulement le jeu est plus difficile mais en cas de swing les gains/pertes sont doublées.[/quote]

Bah non en termes de BB ou cave, c’est toujours le même nombre si t’as un bon BRM :stuck_out_tongue:

(ne pas raisonner en argent mais en caves ! )

[quote=“Remy2, post:888448”][quote=“greg31150, post:888442”]
C pour ça que le montée de limite n’est pas facile à gerer car non seulement le jeu est plus difficile mais en cas de swing les gains/pertes sont doublées.[/quote]

Bah non en termes de BB ou cave, c’est toujours le même nombre si t’as un bon BRM :stuck_out_tongue:

(ne pas raisonner en argent mais en caves ! )[/quote]

Oui tu as raison. Sauf qu’au moment où tu montes, tu passes d’une bkroll où tu as 60 caves à une bankroll ou tu as 30 caves.
(Je fais juste des shoots en NL20 avec 30 caves. C sûrement trop tôt…)

[quote=“Remy2, post:888448”][quote=“greg31150, post:888442”]
C pour ça que le montée de limite n’est pas facile à gerer car non seulement le jeu est plus difficile mais en cas de swing les gains/pertes sont doublées.[/quote]

(ne pas raisonner en argent mais en caves ! )[/quote]

En théorie faut faire ça. Mais dans la pratique MON problème est que j’ai du mal à me détacher des sommes jouées en CG.

Moins t’es confiant dans tes capacités à battre une limite plus c’est important d’avoir un BRM solide (merci captn obvious :laugh:)

Il y a énormément de temps à gagner en étant patient niveau BRM. La pire perte de temps c’est de tilter/mal jouer pcq on a pas envie de redescendre et de finalement redescendre. Si tu shoot avec bcp de caves d’avance tu te sentiras pas own à chaque fois que tu dois fold sur un 3bet ou un 4bet, tu prendras le temps de connaître le field pour t’adapter sans avoir la pression à chque fois que tu perds 10bb.

greg31150 si tu as réussi à comprendre tout seul que regarder ses résultats de sessions ingame est néfaste, je te tire mon chapeau !

Le seul objectif sensé qu’un joueur régulier peut espérer atteindre sur des tables de poker c’est de jouer son meilleur jeu possible le plus souvent et le plus régulièrement possible.

Concrètement il va falloir beaucoup bosser le mental pour espérer y arriver et je t’incite vivement à lire Jared Tendler, tout les conseils que je vais te donner sur le mental sont directement tirés de la lecture et du travail que j’ai fais à partir de ses bouquins (volume 1 surtout).

Établir une confiance stable et développer une bonne compréhension de la variance :
A chaque fois qu’on joue aux tables on va être sujet à des ascenseurs émotionnels, les bad beats, bad run et les good runs auront une influence directe sur nos émotions et sur notre confiance.
Pour mieux comprendre comment ces émotions vont affecter la qualité de notre jeu, il est recommandé de faire des cooldowns à chaque fin de session et de noter dans un fichier (ou un feuille de papier, peu importe mais faut faire ça à chaque fois) la variance et le niveau de jeu qu’on estime avoir eu. Plus tard quand tu feras une review de ta session tu auras une vision plus réelle de ce qu’il en était vraiment et tu pourras comparer ça avec tes notes de cooldown. A force de pratiquer cet exercice tu finiras par avoir une vision plus objective de tes sessions au moment de ton cooldown et tu devrais te sentir moins affecté par les revers de la variance. On croit tous qu’on comprend bien la variance parce qu’on a joué 300k hands mais il n’en est rien, la bonne compréhension qu’on peut avoir en regardant notre courbe life time ne peut pas s’imposer face aux ressentis de session qu’on développe à cause de mauvaises pratiques ingame (<= ça c’est pas du Tendler, c’est moi qui te le dis^^).

Avoir le nez sur ses résultats et les effets que ça produit sur notre confiance :
Comme je disais au dessus, on est déjà soumis à beaucoup d’émotions sur les tables et si on rajoute à ça celles qui seront produit par l’observation continue de nos résultats on se met dans une situation où jouer notre A-Game sera plus souvent de l’ordre du fantasme que d’une réalité potentielle.
Le problème avec les résultats de session immédiats c’est qu’ils ne reflètent pas du tout la variance sur le long terme et notre courbe devrait fluctuer énormément :

  • Quand la courbe est négative on perd en confiance et on devient scared money, on n’ose plus bluffer autant qu’on devrait et on laisse passer trop de spots profitables. Ce sera vrai aussi si la courbe vient juste de redescendre alors qu’elle est toujours positive.
  • Quand la courbe est positive on gagne en confiance et celle-ci peut vite devenir excessive et tout autant néfaste que quand elle est au plus bas. Une confiance trop importante nous pousse généralement à croire qu’on ne devrait jamais perdre de coups et il devient souvent très difficile de trouver le bouton fold dans ces conditions.
    Donc si notre confiance va subir autant de swings à chaque changement de notre courbe de résultats, il devient impératif de s’abstenir de la regarder.
    Et c’est pas un truc simple au début, je te comprends bien, crois moi !

Quand je sais que ma session s’annonce très bonne ça me fait l’effet d’un gamin qui n’aurait pas le droit d’ouvrir ses cadeaux avant le 25 au matin et qui n’a qu’une envie, celle de se lever pour voir ce qu’il y a au pied du sapin :stuck_out_tongue:
Et dans l’autre sens je trouve ça encore plus difficile parce que j’utilise des stop loss dans mes sessions et que je ne tiens pas à les dépasser. Du coup je suis un peu obligé de les regarder quand je sens que je me rapproche dangereusement de mes “pertes maximum acceptables”.

D’ailleurs même si tu n’utilises pas de stop loss d’habitude tu auras le même problème quand tu es en période de shoot. Après comme je vais jouer moins de tables et que j’ai pas toujours l’auto-rebuy d’activé dans ces périodes là, il est assez facile de suivre l’état de mes pertes sans trop avoir besoin de regarder dans le tracker directement mais c’est pas toujours simple.
De toute façon les moments où on fait des shoots sont forcément plus stressantes par nature.

Bref ne pas regarder ses résultats ingame me semble vraiment très important mais faut pas non plus s’en faire une montagne, commence juste par ne plus avoir l’écran du tracker avec tes résultats juste à coté de tes tables et force toi à ne pas aller les chercher tant que l’envie n’est pas trop forte. Progressivement tu devrais les regarder de moins en moins et ça aura un effet direct sur ta confiance et ta compréhension de la variance.

flibustier, je te remercie pour tes conseils, je vais les relire quand j’aurais plus de temps.

Sur le fait de se rendre compte que ça n’est pas bon de voir ses résultats “in game”, ben disons que ça me semble simple à voir, étant donné que avoir une idée de ses gains et ses pertes peu influencer sur notre confiance et que l’excès ou le manque de confiance sont néfastes au poker.

Concernant le fait de ne pas “afficher sa courbe en permanence”, disons que je joue le plus souvent sur un seul écran, donc déjà, je n’affiche pas mes 6 tables à l’écran en permanence (je joue du alt tab quoi) donc faire apparaitre ma courbe, ben je peux pas :wink:

J’avais acheté un 2nd écran mais je ne le branche que quand je me fais des grosses sessions MTTs, mais pas pour les petites sessions de CG. (je joue sur un (trans)portable 17 pouces et par défaut je joue avec mon PC sur les genoux car j’aime bien joué dans mon canap’). ça me pose pas de problème d’avoir seulement 4 tables affichés et 2 masquées, avec le tracker, je suis quand même le profil des vilains.

Sinon, concernant le “mental” c’est effectivement dans les cas de montée de limite quand c’est pas évident.

J’arrive maintenant à mixer des tables de NL10 et de NL20, ça m’a permis d’appréhender mes petites pertes du début en NL20 avec plus de facilité.

J’ai un peu joué today en NL20 et eu quelques livraisons. Je ne sais pas si je suis “result oriented” en disant ça, mais le dimanche je fais souvent des meilleures sessions, je pense que le niveau moyen est plus faible. C’est peut-être bien de shoot dans les bonnes périodes.

Greg

J’ai un peu de mal à grinder le dimanche perso, d’un coté le niveau général est plus faible et de l’autre on fait face à tellement de population que les profils qu’on croise sont plus variés.
Du coup j’avoue que mon exploitation des vilains avec qui je joue me semble clairement moins optimale quand temps ordinaire et mes résultats sont vachement à géométrie variable^^

Pour ce qui est de shoot durant les bonnes périodes ça me rappelle ce que booba disait dans sa dernière vidéo : plutôt que de shoot juste au moment où on a la somme désirée il peut être plus intéressant de shoot quitte à prendre quelques libertés avec notre BR quand on se sent en confiance, qu’on good run et qu’on joue notre meilleur jeu (pour paraphraser).

Excellent thread. :slight_smile:

Est-ce que notre coach mental a un avis sur la question? :slight_smile: Valou29

Par rapport au problème de “devoir regarder” tes résultats en cas de mauvaise sessions en raison de “stop loss” :

Je ne “comprends” pas vraiment le problème. En effet, pour moi, le stop loss est un moyen d’éviter le tilt car si jamais tu perds trop d’argent dans une même session, tu sais (d’expérience) que ton jeu va se dégrader.

Mais si jamais tu arrives à “te détacher de ta courbe” et “ne pas savoir” que tu es en train de perdre pas mal de caves, tu peux théoriquement te passer du “stop loss”, non ?

Si tu as une bankroll solide, et que tu peux te détacher totalement de tes résultats à court terme, à quoi sert le “stop loss” ?

A moins que le “stop loss” ne soit un moyen de te protéger des sessions pour lesquelles tu es entouré de shark est qu’il est ev- d’y rester ? A ce moment là, tu peux le voir dans le jeu, et tes résultats ne sont pas le “meilleur moyen” de constater cet état de fait.

Merci si tu peux m’éclairer.
Greg

Oulala ça va être compliqué et long encore :stuck_out_tongue:

Les stop loss c’est un truc qui sera très adaptés pour certains mais pas du tout pour d’autres.
Si tu as un esprit discipliné et que tu quittes les tables dès que tu te sens plus en état de jouer alors les stop loss ne te serviront à rien.

Mon esprit à moi est très porté aux excès et aspire à pouvoir faire ce qu’il veut quand il veut :stuck_out_tongue:
Si aujourd’hui je suis tout à fait capable de déceler quand je joue mon C-Game j’ai aussi appris à me remettre en A-Game plus ou moins rapidement.
Ce temps peut parfois être trop long et c’est là que je devrait arrêter mes sessions si j’étais discipliné. Malheureusement ma nature profonde est incapable de s’avouer battu par quelque chose qui ne dépend que de moi, d’où les stop loss.
Le pire c’est que même ça je ne sais pas le respecter correctement et j’ai fini par les placer une cave en dessous de ce que je voudrais parce que j’ai remarqué que je les dépassais toujours.
C’est un peu comme si il me fallait avoir un pied de l’autre coté de la ligne pour arriver enfin à me dire : “ça y est c’est officiel, si tu continues comme ça tu pourras t’en prendre qu’à toi même !”

Donc disons que ça correspond surtout bien à ma nature :wink:

Je trouve un autre intérêt aux stop loss aussi, c’est que je n’ai pas de “stop win”. Du coup en session gagnante je joue tant que je me sens dans mon A ou B-Game et j’ai toujours des maximum de gains bien supérieur à mon maximum de pertes. Ça a l’air de rien mais je suis sûr que ça doit être un bon vecteur de confiance aussi.

Excellent thread effectivement :slight_smile: Plein de bonnes choses ont été dites !

Pour revenir sur tes questions initiales greg, ton “problème” est selon moi un manque de confiance en soi. Celui-ci s’exprime d’autant plus quand tu montes de limite :slight_smile: (ce qui est normal car l’enjeu te parait plus élevé et la difficulté aussi). Afin de palier ce manque de confiance dans tes décisions tu cherches à te rassurer via ta courbe pour “voir” si tu joues bien. Ta deuxième question est en lien avec le manque de confiance en soi et un petit manque d’organisation que tu peux très vite réguler.

Je découperai le problème de cette façon : quand tu joues, tu dois jouer. Tu ne dois pas essayer de savoir si ce que tu fais est bien, tu dois être focalisé sur les MOYENS de bien jouer (concentration, stratégie, technique, exploitation des leaks adverses…). Inutile de regarder ta courbe elle te donne des infos qui ne t’apporte rien sur les moyens de bien jouer :slight_smile: Elle te donne juste le résultat et l’EV et encore ce n’est qu’un EV partiel, puisque la courbe ne prend pas en compte les éventuels bonnes rencontres, set-up ou encore une bonne rivière qui te permet de value ou non etc… -> Reste focus sur les moyens, il y a une tonne de choses à faire, ça devrait te prendre tellement d’énergie que tu n’aurais plus à regarder ta courbe.

Puis dans une deuxième temps (post session), comme il a été dit, tu dois voir ce que tu as fais de bien et de moins bien (flibustier a déjà parlé des cool down je crois). Il est très important dans tes cool down de prendre en compte l’aspect POSITIF de ta session ainsi que les aspects à AMÉLIORER. Découpe aussi une partie technique/tactique à proprement parlé et une partie mentale (tu peux aussi mettre en lien les deux). Tu peux aussi effectivement reprendre tes sessions à froid, poster des mains sur le forum, prendre un coach technique afin de savoir si tu es dans le vrai ou non…

Attention, il n’y a pas qu’une seule bonne réponse au poker, il y a autant de façon différente de jouer et de gagner qu’il existe de joueur.
Il faut donc que tu prennes confiance en toi, dans ton jeu, dans ta capacité à emmètre un raisonnement gagnant sur le long terme et qui te permettra d’avoir un plan de jeu stable et fiable et d’être ainsi gagnant :wink: Si tu veux des conseils pour améliorer cet aspect de la confiance en soi, envoie moi un MP je pourrais te donner des petits exos facile à réaliser et j’ai des feuilles type de cool down aussi si tu veux :wink:

[quote=“Valou29, post:893332”]Excellent thread effectivement :slight_smile: Plein de bonnes choses ont été dites !
[/quote]

Bonjour Valou,

Je te remercie pour ta répons très complète.

Je ne fais pas beaucoup de volume (boulot, vie de famille, ‘besoin’ de 7 à 8 heures de sommeil minimum), je pense que cela joue aussi beaucoup sur ma propension à avoir du mal à encaisser les pertes. (je veux dire, quelqu’un qui met 3 jours à gagner 10 caves, va mieux vivre la perte de 4 caves que quelqu’un qui a mis 1 mois à les gagner). En fait, le « long terme » est plus long à voir quand on joue peu.

Ensuite, je pense que j’ai un bankroll management pas assez « solide ». (lié au fait que j’ai trop cash out depuis que je joue au poker).

J’ai repris le poker ya 2 ou 3 mois, après une pause, avec un dépôt de 90 euros (après avoir gagné plus de 4500 euros life time en partant de 30$ à l’époque), go en NL10 en mode « For fun ça passe ou ça casse, si ça passe pas avec 90 euros tant pis. » C’est « passé » sans heurt et je suis rendu à environ 500 euros.

Du coup, je tente la NL20, mais bien qu’ayant 25 caves (et non 9 caves de NL10 comme au début), la perte d’une ou 2 caves m’affecte plus car ces 500 euros je les ai gagné et j’ai pas envie de les perdre. (pour les 90 euros, j’étais plus « détaché » de cet argent car il ne représentait « pas grand-chose » pour moi).

Le truc, c’est que j’ai vraiment du mal à me détacher de la valeur en « euros » des caves gagnées au perdues.

Par exemple, hier, après deux « mauvaises rencontres » et un bad, je me suis retrouvé -50 euros pour la soirée.

Dans mon esprit, c’était 50 euros de perdus ce soir là.

Heureusement, j’ai repris une cave et j’ai terminé à -26 euros. Mais c’est juste pas bon du tout d’avoir besoin de ça pour me coucher un peu plus « serein ».

Du coup, je pense que c’est un peu un côté « attaché au fric » « radin » qui me bloque, et pas seulement le manque de confiance. (Après un gros coup perdu, j’ai besoin de me « rassurer » que j’ai bien joué, mais même une fois « rassuré » sur les 2 coups, je ne me suis senti bien qu’après être remonté de -50 à -26 euros).

Là où tu as entièrement raison sur le manque de confiance, c’est que je vis beaucoup plus mal le fait de perdre après avoir fait « une erreur » qu’après avoir subi un pur bad.

Voilà, peut-être que la solution est de retourner en NL10 jusqu’à avoir 1000 euros… Mais je trouve cela dommage car la NL10 je trouve cela « lassant », j’ai envie faire progresser mon jeu (à la fois pour la satisfaction intellectuelle et aussi car c’est « peut-être » ev+ sur le long terme de pas passer sa vie en NL10 :-))

Avant tout, tu n’as rien gagné tant que tu n’as rien mis sur ton compte bancaire :slight_smile: Un gain est un gain quand il est encaissé, s’il te sert à rejouer, ce n’est pas un gain mais une nouvelle BK et donc tu prend le “risque” de l’améliorer ou de la perdre. Beaucoup de joueurs font cet amalgame.

Alors c’est un peu différent que de déposer 500€ direct et la mettre en BK, parce que tu as passé du temps à monter ces 500€. Mais sache que quoi qu’il arrive, même si tu perds cette nouvelle BK, le temps que tu auras investis lui ne sera pas perdu : tu auras acquis des compétences que tu seras libre ou non de réutiliser.

Je sais pas si j’ai été bien clair :wink:

Ton objectif peut-être d’accepter que ces 500€ sont une nouvelle BK et que tu peux up and down.

C’est la que cela devient intéressant :slight_smile: Le up and down. Si ton objectif est de UP, tu dois avoir envie de te concentrer sur les MOYENS de up :slight_smile: -> tactique, technique, mentale… Et plus tu vas être focus sur les MOYENS et non pas sur le RÉSULTAT, au plus le résultat sera meilleur :wink:

Et la problématique de confiance en soi est aussi bien présente :wink: Elle ajoute le fait que tu n’es pas sur de gagner et d’ou, peut-être, ton côté “radin”.