MDF Quelques questions

Hello la team,

Bon voilà, j’ai quelques questions concernant le MDF !

Première question:

  • Comment cela se fait-il que vilain doit avoir un MDF moins élevé lorsqu’on augmente le sizing ?
    C’est plus facile pour lui de défendre sur un sizing 1/2 pot que sur un sizing 1/3 pot ?

Deuxième question:

  • Si vilain doit défendre par exemple 66% de sa range, comment savoir si telle ou telle main fait parti des mains qu’il doit défendre?

Merci d’avance de vos retours

Salut,

MDF = (Taille du pot / (Taille du pot + Taille de mise) *100)

Donc plus Hero augmente la taille de sa mise, plus le MDF de Villain diminue.

MDF = 1 – (Risk/Reward)
Risk/Reward = FE min. nécessaire (pour profit immédiat)
Villain doit défendre 1-FE min. nécessaire pour ne pas être directement exploité

Si tu bet 1/3, tu réalises un profit immédiat si Villain fold plus que 25% (autrement dit call ou raise moins que 75%).
Si tu bet 1/2, tu réalises un profit immédiat si Villain fold plus que 33% (autrement dit call ou raise moins que 67%).

Attention toutefois, c’est un concept GTO et c’est une simplification qui ne prendre pas en compte comment on joue les streets suivantes.

Pour savoir quelles mains défendre, il faut utiliser un solver (comme les exemples de l’article).
Mais attention à nouveau, en pratique, ce n’est pas la même chose.

vs 1/3, on va très probablement fold plus que 25% et notamment des mains que l’on ne saura pas bien jouer (notamment OOP par exemple). C’est pas grave d’overfold contre un joueur qui ne joue pas équilibré.

On pourrait dire ça : il va défendre une range plus tight donc avec plus d’équité réalisable. Le spot est moins compliqué qu’avec des ranges larges de chaque coté.

Néanmoins : si Hero OVB AI par exemple. Est-ce que c’est plus facile de défendre pour Villain ? Certes c’est plus ‹ simple › comme stratégie s’il ne call que les nuts mais est-ce qu’il saura maximiser son EV dans cette situation ?

C’est un concept délicat : lis attentivement l’article traduit, il devrait aider pour la compréhension de celui-ci.

2 J'aime

Ca dépend des boards, des ranges, et du stack to pot ratio. Il y a des spots ou je préfère voir vilain faire un cbet PSB plutôt qu’un cbet petit, parce que le choix des mains à défendre sera plus simple, mais dans d’autres situations ce sera l’inverse.

Sans solveur ça va être compliqué. Le MDF n’est toutefois pas un chiffre exact à respecter, tu peux décider de folder 50% de ta range dans un spot donné alors que le MDF est de 66% mais tu compenseras avec des raises ou des donkbet dans les streets à venir.
A côté de ça, si ton adversaire fait POT à chaque fois qu’il a TP+ et checke le reste, défendre le MDF devient une connerie.

Étant joueur de cg je comprends bien le concept, hein @Freudinou, par contre le principe est aussi valable en mtt où les stack varient diminuent en fonction du temps ?

Le MDF n’est « le plus souvent » pas respecté au flop mais le sera sur les futures streets à cause des blinds et des antes.

En tournoi avec antes, face à un open x2, on a une cote de 18%, on peut défendre 60%+ de notre range face á une range de 30% par exemple, grâce á la cote préflop → On peut dire qu’on « tente notre chance au flop », mais ça vaut le coup, car la cote est bonne.

Mais du coup, ça induit un énorme déséquilibre des forces en présence, c’est pour cela que sur la majorité des boards, IP pourra CB très haute fréquence.

On ne peut pas défendre en MDF cette range trop grande qu’on a défendu que á cause de la cote, on est obligé de « dégraisser » pour rééquilibrer les forces pour jouer la turn.

En règle générale au flop en BB, face á un CB 33% pot, on va fold 50%, et non pas 25%, et c’est tout á fait normal.

Par contre, une fois ce rééquilibrage effectué, les ranges sont « équivalentes », et lá on retrouve sur les solveurs des réactions MDF pour ne pas se faire exploiter.

Dans certaine positions, comme SB vs CO, les ranges seront bien plus proches, les MDF seront plus respectées dès le flop, ou bien LJ vs HJ. Aussi certains flop seront tellement á l’avantage d’un des deux joueurs, que le joueur désavantagé sera « obligé » d’overfold au flop, pour « rééquilibrer ». Il n’y a pas de règles absolues.

Exemple : CO vs BB 20bb deep, BB manque d’Ax qu’il reshove, n’a pas de PP qu’il reshove, et a une range très large car jeu 20bb deep. Du coup sur AAKs face á un CB de « seulement » 30% : image

1 J'aime

J’aime bcp ton post car souvent des joueurs défendent ou conseillent de défendre des trucs bizarres au nom du mdf…

Bien de rappeler que celui-ci n’est pas la panacée et qu’il y a des situations où notre range est complètement à la rue vs range adverse et il vaut mieux l’accepter que défendre mdf coûte que coûte…

Yes 100% d’accord. Moi même je me sentais trop NIT, je pensais être nul en défense et une grosse carpette avant de comprendre mieux le fonctionnement mathématique de tout ça. Maintenant, je suis NIT mais je me sens beaucoup mieux :slight_smile: Plus sérieusement, on a plus confiance en son jeu en sachant que c’est tout á fait normal, il faut call large préflop, en sachant que c’est EV+, et en sachant qu’on va être amener á fold 50% + quand on a pas hit le board.

Mentalement ça aide, car des fois (et ça arrive souvent) on voit notre stack fondre car on défend, on rate le board, on fold, et quand il passe 30 min comme ça, on est vite amené á avoir la grande idée de resserrer notre range préflop pour « écomomiser » une blind. Evidemment, ça va nous aider á défendre mieux postflop, mais en faisant ça, on perd un peu d’EV au long terme.

1 J'aime