Le journal intime (hummmmm) de la team Aim The Millions


#464

Tu conjugues ?


#465

Phelps a des palmes à la place des pieds, il doit reconnaitre qu’il est prédisposé :joy:


#466

Bah cette perception me semble lié au monde libéral dans lequel nous vivons dont le crédo permanent est “quand on veut on peut” dont le seul but est de nier les différences, quelles soient culturelles ou biologiques, afin de justifier la loi de l’écrasement de l’autre et d’aider le moins possible ceux qui n’ont pas les capacités de s’en sortir.


#467

la difficulte est vraiment differente pour chacun lol moi j’ai vecu deux ans du poker et la je vais retourner routier qui pour moi est un taff vraiment pas difficile au contraire donc ce qui est difficile pour l’un ne l’est pas pour l’autre.
Mais imo si on a le choix entre un taff qui nous convient a peu pres tout lacher pour se mettre au poker est un sacre pari en 2018


#468

Tellement. La méritocratie, la valeur travail, Ce sont des trucs de l’élite (droite ou gauche confondu) pour légitimer leur position dominante et dire aux prolos qu’ils avaient qu’à mieux bosser.


#469

Méritocratie, merci, c’est le terme que je cherchais!


#470

On attend toujours ton article dans PokerLive mon reyj ^^


#471

Difficile d’être mieux placé que prof de Maths (j’ai aussi été prof : contractuel en collège et lycée) pour voir que nous ne sommes pas tous égaux devant l’apprentissage de concepts abstraits.

T’as des élèves qui comprennent tout du 1er coup et presque sans travailler et d’autres qui galèrent pour essayer de suivre… Cela du collège aux études supérieures en passant par le lycée…


#472

Mais là aussi la motivation est pour bcp !
j’ai déjà vu un paquet d’élèves avoir des déclics quand ils ont compris le sens et l’intérêt d’une matière.

Ce débat est intéressant et pourtant j’ai l’impression que vous dites un peu tous la même chose en mettant juste une échelle de valeur différente sur ce qui est le plus important.
je pense que l’on peut résumer que pour etre gagant au poker aujourdhui il faut :

  • une intelligence à minima moyenne permettant de comprendre des concepts mathématiques, le concept de range, de proba, côte… et même si les maths n’ont pas été notre fort pendant les études lorsqu’on aime le poker et que l’on a envie d’y progresser c’est que cela ne nous rebute pas !
  • du travail de façon réfléchi et efficace
  • une BR management
  • du temps

Je pense que le débat Phelps ou Rinner n’a pas forcement lieu d’être dans une activité où le volume a autant d’importance. @bibibiatch n’est peut etre pas aussi doué que Negreanu (je dis ça j’en sais rien, hein ! no offense ! ) on le considère quand même comme un top joueur et il doit vivre “largement” (ça aussi j’en sais rien, mais j’oublierai jamais une liasse dans ma chambre d’hotel moi… :joy: )du poker…

Je pense également que l’estimation du temps à consacrer au poker est peut etre ce qui fait le plus défault à la plupart des joueurs qui veulent réussir.
Lorsque j’ai “compris” ce que cela demandait (merci à @Freudinou) j’ai également compris que cela n’était pas pour moi.
Je joue toujours mais avec des ambitions tellement différentes que cela est redevenu un vrai loisir que j’affectionne (oui ! vous m’avez reconnu : c’est moi le récréafish que vous aimez tant ! :fish:).
Par exemple @bibibiatch, @Askinanich, @camilero31, @Benjamin_Shal, combien de temps consacrer vous au poker. et je parle également de vos activités annexes qui sont là pour épauler votre poker (yoga, lecture, …etc)

Bref @optimal34, je pense que tu sous-estime l’implication que cela demande.
Comme le dit Bibi, tu as surement les qualités nécessaire pour réussir (comme une grande partie du monde), mais à condition de faire EXACTEMENT ce qu’il faut pour réussir. sinon cela peut s’avérer, comme essaye de te prévenir @camilero31, dangereux émotionnellement et financièrement surtout lorsque l’on a une famille.

la dedans par exemple j’enleverai :

" soulager ma femme dans ses taches quotidienne car elle travail faire des balades avec mon chien sur la plage"

question annexe mais qui a qd même son importance pour ce que souhaite atteindre @optimal34 et sa vie IRL : à tous topreg cité precedemment : avez vous une conjointe, des enfants, des parents à vous occuper… ? (je crois savoir qu @Askinanich oui et c’est d’autant plus méritant.)

bref

GL à tous
et surtout bon travail :wink:


#473

être professionnel de la route me demande au bout de 26 ans de métier trop de contrainte et de responsabilité j’ai toujours des portes de sortie prévue au cas ou pour un emploie ce n’est pas le pire des boulot c’est vrai mais comme tu dis faut que ton boulot te plaise et la ce n’est plus le cas pourtant passionner aussi par ce métier j’ai un créneau a prendre aujourd’hui donc ont va tenter l’aventure car c’est ca qui me fais kiffé et si j’y arrive dans les prochains mois le but seras atteint mais c’est sympa de ta part d’avertir des dangers et ton avis m’intéresse puisque tu as vécu deux ans du poker je suis une éponge et si tu as des conseils sur ta gérance de Bank roll pendant ces deux ans ca m’aiderais peut être tableau Excel ? logiciel ? merci d’avance


#474

La méritocratie? Il n’y a qu’en sport que ca existe.


#475

Par contre greg a raison: si tu veux 2k pour vivre il va falloir en gagner près de 5.


#476

Non pas du tout, la ballade avec son chien sur la plage est EV+ pour le grind, quant a soulager sa femme, tout homme doit etre en mesure de le faire :wink: Blague a part, c’est tout aussi important que le reste, il faut garder quand meme une vie personelle, familiale, etc saine.


#477

Tu fais comme tous les routiers : tu mets quelques posters de Mégane Fox dans ta cabine et la vie est plus simple…


#478

Salut merci de ton avis n’ai aucun doute sur le fait que je suis vraiment conscient que cela demande du temps et énormément d’heures consacre a travailler le poker dans son ensemble si bosser depuis deux ans pratiquement tous les jours par tous les moyens mis a disposition pour apprendre le poker et au bout de deux ans investir de mes gains poker pour du coaching priver ne prouve pas ma motivation je ne comprend plus et justement j’ai ce créneau financièrement et ce temps pour m’y consacrer entièrement mon choix est réfléchis un ou de mois supplémentaire voir 3 max avant de pouvoir investir financièrement dans une Bank roll mais de parler de perte est normale j’en suis conscient mais il y as aussi des gains quand je dis aider me femme je ne vais pas la laisser rentrer de son boulot et la regarder du canapé en train de faire le ménage un calendrier s’impose ou alors je ne t’ai pas compris


#479

mdr j’ai la plus belle femme du monde a mes yeux c’est pour ca je préfèrerais passer plus de temps avec elle et pas Megane ^^


#480

a oui justement avec mon métiers très compliquer de faire du sport la je vais surement faire de la boxe


#481

je suis pe4nuts régulièrement et pas mal de documentation sur le mental


#482

et il faut avoir envie de bosser quand ont regarde une vidéo mental de pe4nuts mdr ^^ d’où le sujet apprendre ceux que les autres n’aiment pas apprendre seras positif pour toi


#483

Je dis justement que par leur méconaissance de la pédagogie, à peu près tous les coachs poker ne vont pas faire progresser quelqu’un de manière optimale si celui-ci est bloqué. Autrement dit ils arriveront à transmettre un %age plus faible de leurs connaissances, ou ils mettront plus de temps a faire arriver à un certain niveau un joueur que s’ils avaient des outils pédagogiques.
Je considère aussi que l’éducation nationale en france est vraiment à chier au niveau de la pédagogie d’ailleurs. On pourrait parler des jours de l’utilité d’un “référentiel rebondissant aléatoire” par rapport à un “référentiel rebondissant” dans l’éducation sportive des gamins…

tu dis en même temps qu’on a un edge élevé et qu’on fait des erreurs moins coûteuses quand on débute. C’est forcément un mensonge et si tu vois pas pourquoi je pense que tout le monde ici le comprend…

les 50BI en CG et 100BI en MTT c’est pareil hein, j’ai démontré qu’avec un edge suffisant on peut les diviser par 2… Mais même avec ces BRMs on reste sur le fait que la variance est plus élevée en spin… ce qui parait être une évidence vu le format/ le peu d’edge (oui, je maintiens, en expresso il y a évidemment moins d’edge à avoir, ce qui veut pas dire qu’il n’y en a pas).

imo le jour où le prof considérera l’échec d’un élève comme sa propre faute et non celle de l’élève imo on aura fait un grand pas (et je suis prof de formation hein, et j’ai toujours considéré l’échec d’un élève comme ma faute et du coup je dois avouer que j’ai trouvé mes résultats très bons… mais dans la normalisation de masse ça parait compliqué à expliquer c’est sûr)