Faut il protéger sa range de check en checkant les overpaires sur les boards connectés?

Bonjour,
J’aimerai votre avis sur la manière de jouer les overpaires sur les boards connectés: du style JT8b.
J’ai pris conscience récemment de l’intérêt de protéger sa range de check en checkant des overpaires au lieu de les cbet quand nous sommes oop. Mais IP, ne perdons nous pas trop de value en checkant? Conseillez vous sur un board du type T97b de jouer de la même manière JJ qui a besoin de plus de protection que AA?
La stratégie est elle la même dans les pots 3 bet (lorsque c’est nous le 3betteur). J’ai l’impression que même sur les boards connectés, les overpaires peuvent être 3 barell all in lorsque nous sommes IP. Est il tout de même plus judicieux de check back?
Et aussi, jouez vous les boards monochrome de la même manière qu’un drawy board type JT8b par exemple? Changez vous de play suivant que le board monochrome contient des cartes hautes ou non?
Je me doute qu’il faut s’adapter au profil de l’adversaire, mais j’aimerai avoir la stratégie « par défaut ».
Merci d’avance

Probablement que tu joues en 25 ou moins pour poser cette question et du coup la réponse est non, personne va exploit des ranges de xback capé donc go value avec tes ovp

1 J'aime

En théorie oui, sur T96ss par exemple, d’ailleurs plus l’overpaire est bonne et robuste, plus ça check. Mais dès qu’on node lock le solver, très vite il va se retrouver à les miser : il y a trop de fric à prendre avec contre un field qui va insuffisamment probe turn. D’ailleurs le solver peut fold immédiatement quelques secondes paires sur un tel board, ce que personne ne fera, encore un argument pour miser par rapport à la GTO.

Donc en gros, si tu check de temps en temps un truc, ça suffira à faire semblant d’être protégé.

D’ailleurs si t’y réfléchis un peu tu devrais trouver des trucs sympa à faire vs les checks back de tes adversaires sur board connectés

1 J'aime

en pot 3 bet sur texture connecté OOP le standard c’est de fastplay en deux streets TP+ pour s’éviter les runnouts de merde jusqu’à la river nan ?

Merci à vous pour ces explications. Ca me paraît mieux en effet de cbet IP. Mais du coup, encore une question: conseillez vous de garder le même sizing que nous ayons une overpaire, un set ou double plaire ou un tirage? D’un côté j’ai l’impression que top paire et overpaire sont difficiles à bien value avec des sizings trop gros, et de l’autre côté, ne sommes nous pas trop lisible si on change de sizing?
Et aussi, comme harlequin, je me demande si OOP il est correct de parfois check/ raise les overpaires au lieu de check/ call.

Cela existe un récréatif ou un joueur de NL10 et moins qui fait attention au sising ?
Si tu n’exagères pas de trop, tu peux tout faire.

Contre de bons joueurs, cela m’arrive de check raise all in de temps en temps juste pour les énerver. Je suis un peu facétieux

1 J'aime

après faut s’adapter quoi, si t’as un read solide que vilain est over aggro vs passivité alors ça peut etre cool de commencer à intégrer des overpairs peu vulnérables en check

moi en tout cas quandj’ai un maniac degène IP sur moi qui s’amuse à me stab à grosse fréquence alors j’hésite pas à check des AA KK dès que j’ai l’occas

en revanche, contre un joueur très passif, aucun intérêt de renforcer tes ranges de check avec des overpairs je pense

Perso, j’ai une raison de check , qui est le dynamisme du board

Pour reprendre celui donné par @Freudinou T96ss, je sais qu’il y’a tellement de cartes qui vont tomber sur les streets suivantes, ou ma TP ou mon OP, voir ou mon set, vont perdre une tonne d’équité, ou de jouabilité (dans le sens ou je me sentirais vraiment emmerdé avec une main qui sera devenu plus que moyenne) que j’ai pas spécialement envie de faire grossir exagérément le pot

Mais bon, comme personne n’en parle, je suppose pouvoir en déduire que c’est une ânerie :rofl:

Ânerie non, une autre vision de la chose :hugs:. Mais j’aurais tendance à faire l’inverse justement, pour éviter que villain ne touche ces cartes qui vont m’embêter, je ne check pas, je bet cher.

En même temps, tu te protèges de rien, parce que si vilain a un début de draw; il va call, et Turn, tu te retrouvera dans la mouise sur une tonne de cartes sur un board ou tu auras fait beaucoup grossir le pot

Ça depend du profil en face et de ta limite…
Mais c’est bien de s’interroger :wink:

Merci à tous pour vos points de vue, c’est cool, j’y vois plus clair.

@Nakk et @Freudinou on pourrait avoir vos avis là dessus ? Je réfléchis pareil des fois et je suis pas sûr que ce soit foufou

Alors pour être sincère, en lisant le post de Nack j’ai cru qu’on parlait de range de check back, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai parlé du spot BTN vs BB. Sur ce genre de texture, le fait d’avoir la position où non va avoir beaucoup d’importance. En position, vraiment, je pense qu’il faut le plus souvent miser pour les arguments que j’ai cité et ceux de Nakk. Vilain ne va pas nous poser tant de problèmes que cela grâce au fait d’avoir la position. En effet, quand la carte qu’on ne veut pas voir turn tombe, vilain va rarement donk, on check et on est à la river, sachant que les vilains bluffs peu ce genre de texture en bluffs dans cette config. En termes plus théoriques, on a une meilleure Equity Realization.

Hors de position, c’est déjà une autre affaire, tout va dépendre du taux d’agressivité du vilain pour moi que ce soit sur nos bets ou nos checks. Attention d’ailleurs parfois à la fausse bonne idée de check/raise dans certaines configs, on se retrouve souvent à faire grossir un pot qu’on va lâcher par la suite.

4 J'aime

Merci de tes éclaircissements

A partir de maintenant, au moins IP, je betterais comme un :pig2: :rofl:

1 J'aime

Tu peux, enfin attention, on ne part pas en Cbet full range non plus, disons qu’on peut y aller avec nos bonnes mains franco. Et oop, n’oublie pas de bet quand ça check, même une main comme Qs4s est souvent un bet EV+ sur T962ss à la turn.

1 J'aime

J’entendais effectivement better comme un gorret mes bonnes mains

Et OOP, je bet déjà mes draw si ca a check flop;j’ai bien retenu tout ce que tu a pu dire sur le bet d’opportunité, même si, de base, sur les boards vraiment drawy, je le fais jamais si j’ai pas un minimum d’équité (ce qui est peut être une erreur :thinking: ), mais comme je pars du principe que comme vilain se dira que j’ai des draw, j’ai nécessairement moins de FE, et du coup, j’évite de bet totalement a poil

Alors qu’IP, si ca fait X/X flop, et que vilain X turn, c’est 75% pot automatique^^

J’aime bien ce thread, la problématique est assez bien formulée :hear_no_evil:

Alors déjà pour répondre aux questions principales :

Je sais pas trop ce que c’est JT8b, b pour bicolore ?

En vrai y’a un petit détail GTO qui finalement tiens un peu plus du bon sens qu’autre chose qui veut que généralement (ça veut pas dire toujours, juste souvent) les textures rainbow sont plus souvent bet chère que les textures avec un FD.

La raison elle est simple, sur rainbow y’a 3 backdoor flush au flop, sur single suit y’a un backdoor et un FD direct à grosse equity ce qui veut dire (en valeurs humaines) = fait chier de se cut sur grosse equity (FD) tout en ayant pas tant d’effort à fournir que ça pour deny le reste (les non BDFD) en gros c’est comme ça que j’ai interprété la logique solver pour ce genre de différenciation.

A rappeler qu’un board n’est pas tout à fait l’égal d’un autre et que certaines textures single suit sont overbet salement tandis que la même est plutôt low range dans sa version rainbow. Si je dis pas de bêtises on peut observer ce genre de phénomène sur KJx où x est low card, entre ss et rainbow sur du SRP BTNvBB. SS aura une inclination gros size tandis que rainbow aura une tendance vers du tiers plutôt vers du range, explication est longue et intéressante mais c’est pas le sujet.

La réalité du problème comme ça a été évoqué à peu près avant moi est assez différente… attention ça va être long :

  1. Y’a l’option d’habitude → le poker automatique = bah en fait on va regarder la force de notre main et bet en conséquence. En vrai tu vois c’est ok, ça posera assez peu voir aucun problème tant que tu joues bas tellement comme évoqué le monde entier sera à la ramasse.
    Pour ça faut comprendre certaines variations, alors je suis pas à 100% sûr de l’exemple exact mais si on reprend ton « JT8b » pour bicolore je suppose ?

Si toi de ton côté tu commences à cbet IP l’intégralité de tes OVP/FD/high TP l’idée voudrait certainement que tu cbet « trop » entre guillemets volontaires et que donc quand tu x n’importe quel bimbim te 3x pot et que tu fold range turn.

Sauf que… bah évidemment personne ou presque fait ça donc on a pas à s’en prémunir.

Mais ? On finit par prendre une habitude. Et pour la verbaliser c’est prendre l’habitude de prendre son field pour des cons, genre littéralement. Non pas que ce soit une mauvaise chose (franchement en vrai c’est même plutôt bien) mais un jour… enfin peut-être, on va move-up et peut-être (c’est très hypothétique hein) que ça sera plus trop des branlos. Sauf que nous on aura pris l’habitude d’entreprendre tout un tas de lines (qui soit dit en passant sont probablement très bien) qui commenceront à être chancelantes.

  1. Y’a l’option équité. Yep solver peut pas mal checker des over PP IP sur ce genre de textures, et encore plus OOP pour d’autres raisons complétement fifolles.
    Bah comme tu as pu le constater par toi-même ce sont des textures dynamiques sur lesquelles les équités vont beaucoup changer, une tonne de cartes du paquet crament littéralement l’intégralité de l’équité d’OVP versus range.
    Ce qui veut dire : faire grossir un pot avec une main dont l’équité va potentiellement se faire massacrer à très haute fréquence est une idée… tendancieuse.

  2. Y’a l’option de ce que l’on souhaite accomplir.
    Je l’aime bien celle-là, tout particulièrement parce que je la trouve à contre-courant de toujours la même tendance de vouloir faire du fric… ou des bb, ce qui finalement revient au même/
    Est-ce que dans ton poker tu veux évoluer pour aller gratter des stakes plus hauts, est-ce que tu veux te faire un complément de salaire, est-ce que tu veux essayer de comprendre la théorie, est-ce que tu veux être là dans 10 piges.
    Enfin bref, l’univers des possibilités est ouvert, se poser la question que tu t’es posée et surtout de la manière dont tu l’as faite est déjà je trouve un bon point.

T’as eu des réponses, diverses et variées, moi j’en ai pas de catégorique, y’a du bon, du bon, et du mauvais, d’ailleurs comme j’ai raconté à la fin de mon écriture de bac français et comme l’oncle Ben disait : Un grand pouvoir implique de grande responsabilités. :speak_no_evil:

Maintenant :

Comment t’évites les mauvais runouts, tu demandes au croupier de les burn ?

Et… oui :monkey_face:

Bet cher ou pas fera pas particulièrement fold de grosses équités aux gens que tu joues.

Et quand t’es call tu fais quoi river ?
Franchement ça m’intéresse beaucoup, ça expliquerai les showdown à mourir de rire que je partage de temps en temps, le process post-exploit qui marche pas m’intéresse vraiment.

4 J'aime

Quand je suis call, bah je pleure river, et je n’insiste pas, sauf si je chatte une river qui me permet de miser en value
Mais je suis call a peu près jamais aux limites que je joue
Si vilain X flop et X turn, il a air 90% du temps, et 9% du temps, il a 3eme paire avec laquelle il veut pas call 75% pot
Bon, ok, je donne les pourcentages au pifometre, mais sérieusement, je suis quasi jamais call
Et quand je fais ça, j’ai juste l’impression de prendre la mise d’opportunisme que @Freudinou a conseillé je ne sais combien de fois dans je ne sais combien de vidéos
Alors après, peut être que j’ai mal compris ce qu’il voulait dire par « mise d’opportunité »…

1 J'aime