Discutez de l'article : L'impact du Coronavirus sur le poker (et le reste)

https://www.poker-academie.com/poker-actu/news-poker-alternatives/limpact-du-coronavirus-sur-le-poker-et-la-vie.html

3 J'aimes

J’ai ri à la lecture de ta conclusion…

2 J'aimes

L’espoir fait vivre rire.
:smiley:

1 J'aime

Salut @Tartinopainfrais,

Je ne sais pas comment te dire ça, mais je n’approuve pas vraiment ton commentaire…

Les choses peuvent changer uniquement si les populations y croient… Cela ne dépend pas uniquement des politiques. Ce sont avant tout l’ensemble des êtres humains qui ont rendu la situation écologique actuelle. C’est trop facile de faire porter le chapeau aux politiques.

Les politiques sont (plus ou moins je te l’accorde) le reflet des tendances de fond des populations (au moins à long terme). Et si l’immense majorité des gens ont envie de changer, il est inévitable que le changement se fera.

Alors je ne dis pas que les populations vont prendre conscience de la surproduction/surconsommation inutile dans le monde suite à cet épisode de Corona-Virus… mais le monde va changer dans tous les cas avec cette énorme crise, et on peut rentrer dans un nouveau paradigme…


Beaucoup de gens parlent des galères de travailler tout en gardant les enfants à la maison. Et c’est vrai que c’est très compliqué voire pas réalisable totalement.

Mais au final malgré tout, peut-être qu’après avoir passé 2 ou 3 mois confinés avec nos femmes et enfants, on aura pris l’habitude et cela sera très difficile - pas souhaité pour de nombreuses personnes - de revenir en arrière, en mode Métro-boulot-dodo.

Les gens auront pris l’habitude de télétravailler. Et s’ils sont capables de télétravailler (un peu) avec les enfants à la maison, ils seront encore plus capables de télétravailler avec les enfants à l’école.

Ils ne voudront plus d’un mode de vie où ils ne voient leurs enfants quasiment que le WE… Pourquoi perdre tant de temps sur une rocade saturée quand il est possible de télétravailler 2 ou 3 jours par semaine.

Rien que cela peut pas mal changer les choses en terme de pollution. Et qui sait, peut-être certaines personnes se poseront la question de passer à temps partiel pour ne pas replonger dans un rythme de vie fou.


Peut-être que le monde reviendra exactement comme avant. Mais peut-être pas. Personne n’a de boule de cristal.

Ce qui est clair c’est que cet événement est en train de bouleverser nos vies, donc rien ne permet d’affirmer que le monde tournera exactement de la même manière dans le monde d’après le Corona-Virus.

Au plaisir de discuter avec toi.

2 J'aimes

Et je te comprends tkt :wink:

Et hop ! il est là le 1er problème !!! les choses peuvent changer si INDIVIDUELLEMENT on change. Les généralisations, du type : "la population, les êtres humains, etc… " C’est pas très compliqué, ça se comprend comme « les autres n’ont qu’à… »

Disons qu’il y en a 2-3 à emmener au bûcher car un politique a un impact sur une population donc beaucoup d’individus. Quand j’entendais qu’il faut absolument qu’on ferme le robinet quand on se lave les dents et que dans le même temps on autorise la culture du maïs en France, j’ai du mal à voir de la cohérence. Et si pas de cohérence pas de résultat (esprit gaulois toussa :smiley: ). Et il ne faut pas oublier que les entreprises ont aussi des politiques.

Alors je dois pouvoir te retrouver le doc mais je ne l’ai pas là tout de suite sous la main, mais SELON LA MANIÈRE DONT TU LA CALCULES, la 1ère source de pollution c’est d’avoir des enfants, la 2ème c’est les transports ( de mémoire) et la 3ème jenesaisplus (d’Alzheïmer :joy: )
Mais le coefficient de pollution est de 10 entre chaque niveau.
C’est à dire que les gamins sont 10 x plus « polluants » que le transport, et donc 100 x plus que le 3ème…

Découvriraient-ils que le problème ce n’est pas le prof ??? :joy:

Tkt, ils retourneront bosser pour payer les pensions (je te laisse chercher sur google Wuhan-divorce)

Valable pour une société de service ! Par contre ça ne fonctionnera pas après le COVID, vu qu’on réalise qu’on ne fabrique plus rien c’est en théorie l’industrie qui devrait embaucher (mais vu le coût du travail, c’est pas fait on est d’accord).
Mais surtout car la mentalité fait qu’on suspecte toujours celui qui télétravaille de ne pas bosser assez/autant

Parce que ce n’était pas possible avant ???
Et ça rejoint le concept des politiques irresponsables ! Combien de boîtes se sont établies dans la capitale pour pouvoir marquer « Paris » sur leurs cartes de visite ? alors que leur travail pourrait se faire au fin fond du Larzac de la même manière, avec des conditions de vie nettement plus favorables pour leurs employés. Et comme il n’y a pas eu de développement du Larzac, pourquoi les employés accepteraient d’aller se perdre dans un trou paumé (histoire de libre arbitre et de conditions de bonheur)

Comme il y en a qui n’attendent qu’une chose c’est de repartir comme avant car ils sont en train de tourner en rond comme des lions en cage (histoire de caractère)

Alors pour ça, je suis prêt à prendre le pari : Non, rien ne sera comme avant !
Mais pas comme tu l’espères j’en ai peur.
Dans ce genre de catastrophe, seuls les plus forts (et les plus débrouillards) vont s’en sortir, les autres disparaitront ! Mais là je ne parle pas que d’êtres humains, ça sera la même pour les entreprises voir les états.
Le véritable drame que provoquera le COVID sera économique, donc oui, on va se retrouver contraint de moins polluer.
Mais je pense que tu le sais comme moi, quand on interdit quelque chose à quelqu’un, c’est du coup, ce dont il a envie…
Mais la machine repartira et la pollution avec.

BTW, parce que ça nous touche de près, si Internet était un pays, il serait le 3ème consommateur mondial d’énergie :smiley: avec 7% de l’énergie mondiale produite (source greenpeace février 2019). Donc on retourne au casino ???
Je suis ironique sur ce sujet et j’espère ne pas être blessant. Je suis un optimiste convaincu, mais je crains malheureusement que ce soit un paradigme quasi impossible à faire changer (sans passer par la fonction « reset » donc le chaos)

2 J'aimes

Merci pour ta réponse @Tartinopainfrais.

Malheureusement, il n’est pas certain qu’on ne se rapproche pas de la fonction « reset » dans certains domaines et dans l’esprit des gens…

Ça fait à peine une semaine que l’on est confiné et déjà tellement de choses ont changé… imagine après 3 mois voire n mois… (je préfère ne pas donner de valeur à n étant dans l’inconnu le plus total sur la réelle fin de cette merde)

La fonction reset : qu’est-ce qui te dit qu’elle ne va pas être activée « à l’insu de notre plein gré » ? :upside_down_face:

Je pense à un reset TOTAL :smiley:

Ha mais je suis sûre que ça devra se faire à l’insu de notre plein gré.
On est au stade où, pour pouvoir changer radicalement, il ne faut plus qu’on ait le choix.
Donc passer par le chaos…
Par contre, je suis convaincu de la capacité d’adaptation de l’homme donc quoiqu’il arrive, je reste optimiste :smiley:

1 J'aime
1 J'aime

Perso, je suis plus là dessus :wink:

1 J'aime
2 J'aimes

Sry bro, mais celle là, c’est sur un changement voulu. :wink:
Mais putain qu’est-ce qu’elle est bonne cette musique !!! :heart_eyes:

1 J'aime

certes, perso j’y vois pourtant de nombreux parallèles avec « notre temps » :stuck_out_tongue:
Puis bon, est-ce que le plus important en ce moment c’est pas justement les changements qu’on va décider ?

1 J'aime

Tain, je vais vous pondre une thèse si vous continuez :joy:

Et pis je me suis rappeler ça :

2 J'aimes

Cela s’est passé dans mon bled…l’imbécilité humaine à son apogée… :poop:
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-cette-aide-soignante-de-lannion-priee-par-ses-voisins-de-se-garer-plus-loin-6792202