Construction d'un range de 4bet polarisé inexploitable


#1

Constrution d'un range de 4bet polarisé inexploitable


#2

[color=#bb0000]jan6[/color] a dit :

J'ai quelques tableaux annexes que je n'inclue pas dans l'article, mais cela pourra intéresser certaines personnes.

On peut en effet à partir du 4bet déduire facilement quel sera notre call to 3bet minimum puisque lorsque nous sommes 3bet nous devons défendre au minimum : 1 - (mise 3bet/pot+mise 3bet)

Et enfin on peut comparer les résultats que nous avons trouvés avec les habitudes du field et celles de snowie.
Pour avoir ces stats sur le field, j'ai créé des notes via #notecaddy : stack effectif minimum 75bb, le 4betteur ne doit pas 4bet all-in, et lui comme le défenseur doivent impérativement être des regs (définition du reg : VPIP/PFR contenu entre 1 et 1,40). Avec cependant ce bémol : chaque reg a ses propres fréquences d'open et ses propres sizings (notamment au bouton, rares son ceux qui ouvrent 3,5bb).

On voit que les regs 4bet un peu trop SB vs BB, un leak assez commun puisque l'open de la SB est très loose, ils s'attendent à être 3bet très souvent et pour se défendre ils augmentent leur fréquence de 4bet light : je pense qu'on peut 5bet bluff plus souvent dans ce spot car les ranges de la SB sont plutôt mal balancés.
EP la plupart des joueurs ont appris à jouer avec leur range perçu strong c'est pourquoi ils se défendent bien contre IP et SB mais curieusement vs BB plus de slowplay ?
Le principal écart provient de MP, comme si le range perçu était plus flou et que les joueurs ne savent pas trop comment gérer MP : le range perçu est-il loose, tight ? Pas assez de 4bet.
Et il semble qu'on ne 4bet pas assez de manière générale vs la BB alors que la BB est censée beaucoup défendre sa blind.
Au BTN vs blinds, par contre, c'est un des spots les mieux maîtrisés (encore qu'il faudrait 4bet un poil plus vs BB), idem CO vs BTN.
Chose à laquelle on pouvait s'attendre : le field 4bet plus OOP et moins IP.

Par rapport à Snowie, nos résultats sont en deçà de ses fréquences à lui, notamment vs IP. Et curieusement il 4bet moins au BTN, mais il a un range de call to 3bet énorme ! Bien sûr il 4bet à des fréquences énormes OOP (supérieur à 30%), et beaucoup moins IP. Et il est plus prudent de manière générale contre la BB. Avec une espèce d'anomalie EP vs SB où il semble beaucoup trop bluffer.
Il faut savoir que par contre ses fréquences de fold to 5bet sont énormes, comme évoqué ici : http://www.poker-academie.com/forum/texas-hold-em-no-limit/753146-discuter-de-l-article-quiz-poker-faire-face-a-un-3bet-pot-video-explicative/page-2.html#756173


#3

[color=#bb0000]jan6[/color] a dit :

Je termine la série cette fois-ci en modifiant les sizings d'open en m'intéressant juste à BTN vs SB ou BB et SB vs BB.

BTN ouvre 43% (moyenne du field)
SB ouvre 49% (moyenne du field)

Le défenseur 3bet pot, et OR 4bet 1pot (soit un peu plus de x3 le 3bet) : le défenseur 5bet all-in.

OR est prêt à call le 5bet avec AA-TT, AKo, AKs (au BTN, 46 combos), et AA-TT, AKo, AKs, AQs (à la SB, 50 combos).

Combos de 4bet bluff et 4bet range nécessaires pour que le défenseur ne puisse pas profitablement shove 66 contre OR :

ill4_2014-04-12.PNG

Selon cette logique :
- moins il y a d'argent dans le pot au moment du 3bet, moins le 5bet bluff est profitable, donc plus OR aura un 4bet bluff profitable, on aura donc plus de bluffs dans notre range de 4bet.
- inversement, plus il y a d'argent dans le pot, plus le 5bet bluff est profitable, donc moins on doit avoir de bluffs dans notre range de 4bet.
- si on se place du point de vue du 5betteur : si l'on voit que OR a un 4bet range trop élevé par rapport à ce qu'il devrait avoir, on pourra shove light plus souvent.

Bien sûr on pourra considérer que OR va moins fold au 5bet et call avec 77-99 par exemple s'il se rend compte que nous sommes capables de shove light : ce faisant, nos 5bet bluffs seront a priori moins profitables, mais en affaiblissant ainsi sa range de call pour s'adapter, nos premiums deviendront plus rentables.


#4

Ca à l'air TRES intéressant.

Ca mérite plus qu'une simple lecture, ça va devenir un de mes articles de chevet. ^^


#5

Yep, ça a l'air tout bon. L'explication mathématique fait partie de mes points faibles en +.

Un grand merci pour ça, je vais essayer de me remettre à bosser ce genre de truc avec ton article à l'appui!

Merci merci


#6

Vraiment bien cet aticle Jan!
Bon pas utile pour moi en NL4 pour le moment mais je me le mettre de coté et j'espère bien pouvoir m'en servir très vite.
Merci!


#7

super mec franchement t'assures grave


#8

super taf en effet houaaaaa !!!

, direct en raccourci ca et a bosser durant ce long week end :wink:


#9

Pour la derniere astuce, pas mieux de modifier ses frequences en fonction de la metagame et de la dynamique, tout en essayant de rester a 50% sur le lon terme ?


#10

Super boulot, y'a de quoi travailler !

Essaye de corriger le titre, tu as oublié une lettre. :wink:


#11

Super article [color=#ff0000]Jan6[/color] on y apprend plein de trucs notamment en 2ème partie avec les Kxs, bravo!!


#12

Excellent article. Plutôt très clair et qui va me faire progresser, j'en suis convaincu. :slight_smile:
Merci


#13

C'est Barth qui a édité l'article, il faut lui demander en effet.


#14

C'est une astuce facile à appliquer pour quand tu as besoin de fréquences 25%, 50% ou 75%.

Si on commence à modifier en fonction des dynamiques ou du 3bet des vilains, on déséquilibre nos ranges globalement.

Après c'est à chacun de voir en fonction de ses vilains : c'est peut-être pas une bonne idée en effet d'avoir des 4bet bluff contre des nits qui resteal que 3%, ou contre des short-stacks bien sûr.


#15

Pour les fréquences il y a aussi l'astuce de la trotteuse où l'on divise le cadran par 2 (ou plus selon les fréquences désirées). Par exemple, ici, dès que la trotteuse a dépassé les 30s, on 4b bluff. Pour bluff 25% on choisira le moment où elle est sur le premier quart.
Et bravo pour l'article!


#16

GG pour le travail de fond passionnant à lire! 2questions/remarques:

  1. Tu pars comme hypothèse d'un 4bet à x3. Est-ce que c'est pour te faciliter le calcul ou est-ce les standards? Car j'aurais tendance à dire (et faire ) des sizings plus faibles genre 2,3/2,4

  2. Tu te bases sur ce tableau pour fabriquer tes ranges,
    tableau-4bet.png

est-ce que tu aurais une astuce pour traduire les % en mains lorsqu'on a pas de logiciels pour le faire.

Pour reprendre ton exemple tu nous dis que 12,98% représente

TT+/AKo+ en value et [Q6s-Q9s;K2s-KTs] à la fréquence 1/2 en bluff.

Comment donc former facilement (en gros avec moyen mémo-technique pour les membres comme moi) si on doit construire 14,03%; 20,22% etc.

J'espère que ma question te semble clair! :slight_smile:


#17

Excellent article. Cependant je pense que ces constructions de range sont très réaliste pour nos OR UTG, car effectivement vilain va 3bet polarisé. Par contre, dans des positions bt vs bd, c'est beaucoup moins vrai.


#18

1) J'ai pris pour base de mon article le sizing 4 bet = 4bet pot, c à d 3x le 3 bet + dead money, c'est le sizing employé par Snowie. Si on change ce sizing, évidemment la profitabilité du 5bet bluff change elle aussi.

2) Ta fréquence de 4bet bluff dépend de ta fréquence d'open. Mais en fait pour calculer ton 4bet bluff il ne faut pas partir de là, mais de tes combos de 4bet pour value, ou autrement dit de tes combos de call to 5bet. Si on part du principe que tu vas call le 5 bet avec les ranges que j'indique en fonction de ta position (par exemple au BTN TT+, AKo, AKs), tu auras toujours le même 4bet range, par contre ta fréquence de 4bet changera puisqu'elle dépend de ton open raise. Je ne sais pas si je m'explique bien. Mais BTN vs BB, il te faut un 4bet range de 5,46% pour être équilibré, ce qui dans mon exemple de quelqu'un qui ouvre 42,07% au BTN donne une fréquence de 4bet de 12,98%. Si tu as un open différent au BTN, ta fréquence de 4bet changera (selon la formule 4bet % = 4bet range / first open %), mais a priori ton 4bet range sera le même (si du moins tu es prêt à 4bet pour value et à call le 5bet avec TT+, AKs, AKo).

Sinon, pour mémoriser mes 4bet bluff j'utilise tout simplement Flopzilla : un simple passage de souris au-dessus de chaque position et je sais avec quoi je dois 4bet bluff. Au BTN par exemple j'ai choisi KTs-K5s, et K4s 50% du temps, soit carreau et trèfle, ce qui fait 26 combos de 4bet bluff (par contre j'ai renoncé à mémoriser qu'il me faudrait en théorie 24 combos de 4bet bluff vs SB et 26 vs BB, j'utilise 26 pour les deux indistinctement).


#19

Merci pour cet article très intéressant...


#20

Je sais que cet article date d'il y a un moment, mais je tenais à réagir car il est encore lu et utilisé.

En témoigne cette vidéo toute récente d'un mec de la Top Shark academy (Je ne comprends rien à ce que c'est mais apparemment c'est un top shark donc c'est cool mais je ne crois pas que la prétention de ces vidéos soient d'être pédagogiques) qui dévoile vers la minute 14 son range de 4bet soit-disant inexploitable : https://www.dailymotion.com/video/x3lsx6u_top-shark-academy-semaine-6-cash-game-commente-par-johnny-chase_sport

Vous aurez surement la flemme de vous rendre sur cette vidéo et je le conçois, mais en gros son range = le range de conclusion de Jan6 à la fin.

Sauf que ce range de conclusion se base sur des postulats qui ne correspondent pas à la réalité des tables. Personne n'open 3.5x son bouton, et en tout cas pas dans le spot précis du joueur qui a fait la vidéo. Personne ne 3bet et ne 4bet aussi gros que dans l'exemple de Jan6. Personne n'a un range de 5bet qui a une aussi bonne équité que dans l'exemple de Jan6.

Cet article est excellent. Il vous donne une méthode pour bâtir un range inexploitable. Mais il ne vous livre pas des ranges utilisables à vos tables.

Peut-être que cette précision servira à quelqu'un puisqu'un de mes élèves était désorienté par cette vidéo et ne comprenait plus grand chose à ce qu'est un range inexploitable de 4bet. Peut-être même que ce post servira à l'auteur de la vidéo. Référez-vous aux tableaux annexes de cet article qui sont une excellente base.