Cash 6 max: adapter son jeu sur une table avec des 90/20

Qu’il est dur de jouer sérieusement parfois!
Je veux monter une BR, donc je suis focalisé sur les BB, en essayant d’eviter la variance, en faisant gaffe à mes stats et e face de moi le soir je me retrouve contre des joueurs qui eux joue simplement un montant en ~€. Ils sont prêts à les perdre, veulent s’amuser et qui sait multiplier leur stack par 5 si ils sont chanceux. Et avec ça quelques regs sont là aussi et “à cause” d’eux pour notre image sur le long terme on joue ABC et du coup on stagne. Et ça me gonfle profondémment!
Tous les soirs sur Ipoker, en nl2 et nl5, c’est un vrai reg à table, un semi reg ( le plus facile à jouer du coup) et de purs récréatifs mais avec des dynamiques de push. Une horreur à jouer!
On joue ABC, on raise nos bonnes mains et hop on est call par trois 80+/20+… 2 fois sur trois on ne touche pas, on se fait donk et on abandonne. Ou alors on cbet et les trois paient… se situer dans ces cas là c’est impossible sauf si on a les nuts soit une fois toutes les 15 mains jouées. Comment deviner la range de trois adversaires qui jouent + de de 80% de leurs mains de départ?
Y a bien la technique d’envoyer du lourd mais si ma mémoire est bonne on risque de s’isoler contre le top de leur range et se faire avoir. Quand on enchaine des dizaines de mains comme ça au final les BB dégringolent et c’est frustrant.

Pour me battre contre ça j’ai tout essayé: ultra nit mais en gégnéral ils sont pas fous et sortent pf du coup, tag avec jeu abc et on revient au problème ou alors EN position seulement un jeu passif avec des limps en leur laissant l’initative et en ayant des reads selon leurs comportements. Mais ça rapporte pas lourd!
Parfois j’y vais cavé au minimum et là je m’en tape j’envoie ce que j’ai sans penser à la perte que ça engendre sachant que je suis + que souvent devant.
MAis jouer ainsi dégrade les stats et comme un bon élève quand on hud m’affiche Fish loose, que je vois mon ratio vpip/pfr augmenter etc etc , je cherche inconsciemment à rectifier et on en retourne au point de départ.

Et y aussi le récréatif en tilt qui balance allin à chaque coup, ou le récératif qui pendnnat 10 mains contre les regs va faire des overbets au flop, des donk énormes etc etc… Et les As ne viennnent pas! Les regs attendent le bon jeu pour call et pendant ce temps le récréatif double son stack.

Que doit on faire docteur? je vais essayer de fouiller mon pt4 et mettre des exemples d’hier!

Exemple de main compliqué, je viens de subir avec des jeux superbes un nbre incalculcable de bads, j’ai resséré mon jeu et quand je 3bet ils foldent souvent. La dead money me plait mais je préfere y gagner plus. A cause de la dynamique et des bads je fais nimp et je raise d’une bb… ce que je ne fais quasi jamais. Inutile de critiquer mon play, je l’ai déjà fait tout seul… :slight_smile:
fallait envoyer un big squeeze au départ… ceci étant dit il joue sur 40 mains 100/22 et paie toutes les relances incluant les gros 3bets…

10 minutes plus tard j’étais au lit… Positif , mais de peu sur mes 6 tables.

Patience, rigueur. Oublie les résultats sur le court terme que tu ne peux pas maîtriser. Travaille certains concepts: accumulation d’avantage, principe d’isolation; et adopte un jeu safe post-flop.

Et n’hésite pas à jouer long ball dans certains spots avec de gros sizings. Dans la hh 3bet 12bb et 3/4 pot min post-flop.

2 J'aimes

Salut,
ce sont les profils que l’on a envie de jouer et c’est très simple, il faut jouer en value uniquement. Bien entendu c’est high variance et il faut accepter les fois où ça ne marche pas car globalement ça sera très rentable.

Tout d’abord pas de strat de limp ni non-cavé max (on veut leur prendre un maximum).

Face aux profils qui open shove, fais-toi une range de stack-off et tiens toi à cette table (du coup pas de tilt).
Face aux profils qui bet pot/pot/pot quasi systématiquement, défini une strat où tu fold dès le flop ou tu call les 3 barrels (ex : TPGK au flop). Faut pas payer un ou deux barrels pour fold. Majoritairement ils bluffs alors tu vas gagner très souvent au SD même s’il faut accepter que de temps en temps, ils touchent de l’espace river.
Tu ne peux pas deviner les ranges de trois 80/20 donc tu joues pour la value et p’y c’est tout: pas de bluff (notamment des Cbet en bluffs). Dès que tu as un bon jeu, tu veux tout mettre au milieu sinon tu GU rapidement. Oui il faut être patient et attendre le bon spot.

Il faut aussi travailler le mental : la main que tu présentes n’est pas un bad beat. Tu te mets tout seul dans une mauvaise situation. OK tu as vu qu’il fallait squeeze mais ensuite les sizings ne sont pas bons. Il faut miser cher au flop dans 3 joueurs. Idem turn. Tu donnes la cote aux tirages et tu payes le PSB river quand elle rentre ?!?
Ce n’est pas un bad beat, c’est une main mal jouée à chaque street.

Continue dans ta démarche pour définir une stratégie EV+ face à ces situations et travaille aussi l’aspect mental.
Ce sont vraiment des tables hyper profitables que l’on rencontre qu’en nano. Au-dessus, c’est plus rare :slight_smile:
Néanmoins la question des stratégies à adopter et du mental se pose à chaque limite / field.

2 J'aimes

C’est vrai que là tu ne fais pas faire d’erreur à ton adversaire et tu en fais toi-même une grosse river.

Quand le gros de l’argent est misé tu es derrière, ça n’est pas un bad !

@yvan161
oui faudrait que j’accepte la variance mais je n’aime pas ça
Quelle serait la range de stack off? jj+ aqs+?

ce genre de main ou tu sens le tirage arriver vs des 85+/20

Ça c’est une range de stack-off très serrée face à des fous furieux.

C’est sûr que tu prends des spots moins high variance ainsi mais tu laisses aussi les autres reg prendre les spot d’open shove des Villains.
Regarde les fréquences et les mains à l’abattage sur de l’open shove puis utilise equilab. Garde toi une marge pour avoir une équité bien supérieure pour éviter de tilter.

Considère aussi que la range va être différente suivant que Villain shove 100bb ou moins (tu as un exemple dans Maraver la NL2).

A chacun d’avoir ses ranges en fonction de l’acceptation du caractère high variance des spots.
Mais si tu couches cela sous forme de table que tu suis alors tu ne tilt pas car tu peux te dire que tu as joué correctement (pour le long terme) indépendamment du résultat.

Ne pas aimer la variance c’est ne pas aimer le poker :wink: Ca fait partie de l’essence du jeu.
Dis toi que les joueurs mauvais continuent de te faire des livraisons justement parce qu’il y a de la variance et que tu peux gagner de l’argent même à bas niveau.
Ce n’est pas possible dans un jeu où il n’y en a pas (comme les échecs par exemple).

1 J'aime

Déjà mentalement, ça ne peut pas aller si tu démarres comme ça.

Démarrer le poker en disant “je veux monter une BR”, c’est comme démarrer des cours de musique en voulant se produire en concert ou commencer la peinture en voulant vendre ses tableaux !

(J’aurais pu dire : ou commencer l’adolescence en disant “je veux monter une meuf” mais cela est déjà plus normal ^^)

Commence le poker pour le plaisir du jeu, comme pour toute passion. Intéresse-toi à la stratégie, apprends, progresse…

Ensuite les jetons seront attirés à toi comme le fer par un aimant.

Bonne chance.

ah là, on s’ éloigne du poker!!! :slight_smile:

Je joue depuis un bout de temps, j’avais pris des cours avec Freudinou, j’ai don c des restes, je me suis replongé dans Maraver la nl2 mais comme je l’expliquais je raisonne par palier! Parti de 47 € qui trainanient sur mon compte depuis un an, mon premier but fut d’atteindre 100€ en nl2, puis 150 , puis 200€ etc etc… Plusieurs fois par le passé je dégringolai ( en raison de la variance notammment et de bad runs) et à chaque fois ça me démotivai… je me disais quel boulot pour remonter tout ça! DU coup cette année j’ai décidé d’éviter ça et surtout le spew… Pour l’instant ça me réussit mais au détriment de mon jeu. je deviens “weak” au cours des sessions perdantes en voyant tous les 80/20 avec les nuts au flop!

Et pour le rakeback ( moisi sur ipoker en micro), ce que je récup je compte le jouer en tournois micro

2 J'aimes

Quelle erreur grossière de fold vs ces profils.

Je vais essayer de compiler une dizaine de mains sur lesquelles je bloque. Je ne folde pas systématiquement! mais aucun bluff, jamais de trois barrels en semi bluff ou si je en suis nutsé, donc je me fais float.

Un exemple horrible: Je raise IP 5 à 6 bb après trois limp pour iso, mais au moisn 2 vilains call. Le flop arrive, et hop je me prends un donk pot sur un board sans tirage avec style J 6 2. et moi j’ai AK, et ça se reproduit 10 fois dans l’heure. Exemple d’une main sur un board drawy, je vois trop le tirage qui rentre
Vilain 4 un nit passif: 16/1/0 3bet
Vilain 3: 80/30/16 3bet
Je pense qu’en faisant pot au flop, ils restaient de toute façon, et moi je voulais tirer le max de value jusqu’à la river. je ne vois pas quoi penser de cette main. Pas vu les vilains bluffer sur 80 mains, mais vu des poubelles qui touchaient 3eme paire et s’en allaient au bout du monde …

C super le donk 3way sur J62 pas de draw c quasi toujours value tu fold en disant merci et note qu’il aura 90% d’air (le reste weak hands) quand il Check oop

En fait se fixer des objectifs financiers est le meilleur moyen de ne pas y arriver. Il n’y a pas trop de différence entre ton ancienne approche et ta nouvelle. Tu auras toujours l’impression de devoir “remonter tout ça” quand tu t’es approché d’un pallier et qu’une session se passe mal financièrement.

Il faut se fixer des objectifs (temporels) de progression techniques et mentaux. Tu peux matérialiser cela à travers ton winrate si tu veux pour voir “ces paliers” mais il faut l’inscrire dans le temps en fonction du volume que tu fais. Pour contrer la variance, il faut un gros winrate ou beaucoup beaucoup de mains.
Se mettre des objectifs intermédiaires est aussi important pour garder le moral.
Il faut essayer de les exprimer indépendamment du contexte financier. En progressant techniquement et moralement, la récompense financière arrivera d’elle-même avec le temps.

1 J'aime

Deux fois sur trois, tu ne vas pas percuter le flop avec cette main (mais une fois sur trois tu vas value gras).
Quand Villain donk pot, on est plutôt content de pouvoir GU no brain grâce à cette action plutôt que de risquer d’être tenté d’effectuer un Cbet face à des gluants non ?

Injecte de la logique : si tu GU dans 66% des cas mais que tu value gras 33% du temps, c’est EV+ non ?
Vérifie avec ton tracker la vérité statistique sur un échantillon significatif : est-ce que vraiment tu ne percutes quasi jamais le flop avec AK dans ce type de situation ?

oui

si évidemment… sauf sur les sessions en bad run

Ce que je trouve dingue c’est que je prefere jouer les regs qui me respectent ou les joueurs moyens que les gluants :slight_smile:

Dis toi que ce sont les plus simple à jouer : ne tenter aucun bluff et jouer le coup à fond lorsque l’on est en value.