Bloqué dans les bas fond du holdem

Salut les pokeristes!

Me voilà face à un dilemme et j’aimerais avoir vos avis: je joue depuis des années déjà et force est de constaté que je ne suis pas le nouveau Fedor Holtz: je végète en micro comme un poisson dans l’eau. J’essaie d’en sortir tant bien que mal. Et en fait je bloque: en NL2, je gagne (sans crusher non plus) et arriver en NL5, je distribue ma bankroll. Et pourtant pour beaucoup ces 2 limites sont semblables. Le truc c’est que en 2 j’ai pas l’impression d’acquérir ce dont j’ai besoin pour franchir un cap. Je joue, ca se passe plutôt bien mais j’ai pas l’impression que ça me tire tant vers le haut que ça. D’un autre côté, au rythme ou ke perds mes buy in, j’ai pas les moyens de jouer en 5. Si certains sont déjà passé par la et veulent partager leur expérience, ce serait cool. Quels conseils pour passer un cap particulier ?

Je vais devancer les premiers commentaires:
Oui je travaille mon jeu (tracker, Flopzilla etc)
Oui je le fais régulièrement
Oui je poste et commente sur le forum
Oui j’ai pris du coaching et malheureusement j’ai pas réussi à progresser autant que je l’aurais voulu avec un coach
Oui je lis et prend des notes sur divers articles
Oui je prend des notes des différentes vidéos de PA ou d’ailleurs
Oui je discute avec d’autres joueurs

Alors je le fais peut être mal, pas assez ou pas assez efficacement (sûrement même) je dis pas le contraire hein. De toutes façon c’est ça ou j’ai de l’adn de baleine dans mon code génétique

Merci et surtout bonne année !

En vrai, c’est leurs avis a eux qui seraient intéressants
Quand tu dis ça, je suppose que cela veut dire que tu fais partie d’un ou plusieurs groupe de travail
Si oui, remet ton poste dedans

Ce que tu nous dis, c’est « je fais tout correctement pour sortir des micros, et j’y arrive pas »
Or, si vraiment tu fais tout ça

y’a a priori pas de raison pour que tu sois toujours bloqué en micro

Donc du coup, comme c’est le cas, y’a quelque chose qui bloque quelque part
Cela peut aussi bien être une sorte de blocage phycologique (t’as foiré tes premiers shoot en NL5 et du coup, quand tu y retourne, inconsciemment, tu déjoue complètement), ou peut être que tu travailles mal ton jeu ou je ne sais quoi d’autre

Par contre, a mon avis, c’est plus des membres d’un groupe de travail, avec qui justement tu travail, qui te voient grind au jour le jour, qui te voient bosser au jour le jour, qui pourront te dire ce qui bloque que des gens sur un forum que tu ne fais que croiser sur certains threads
Ou alors, s’il te répond encore, envoie un mail a ton ex coach qui te connaitra lui aussi mieux que des gens que tu croises sur des threads sur un forum

Parce que la, perso, j’aimerais bien t’aider, mais franchement, sans ta liste sur les premiers commentaires, c’est exactement ce que je t’aurais demandé, et du coup, finalement, ne te connaissant absolument pas, je ne sais pas quoi te dire

1 J'aime

Salut, cela m’est déjà arrivé aussi d’avoir le moral qui flanche. Parfois on n’aura beau avoir fait 100k mains d’une limite qu’ont essaye de crush et rien n’a faire on finit break even ou pire on n’a downswing.

Chacun à sa philosophie du poker visiblement tu partage celle de la méritocratie (la réussite par le travail) que je partage aussi.

Perso j’essaye de ne jamais croire que parce que j’ai compris, j’ai appris. Je synthétise, imprime et relis ce que j’ai appris dans un petit classeur régulièrement.
La répétition fait la compréhension.

Être dans un groupe de travail est vachement intéressant et permet de s’entraider et de progresser. Ptet que tu devrais aussi leur parler de ta situation afin d’avoir leur avis.

Le but c’est pas de gagner des caves au poker mais de prendre les bonne décisions à l’instant t et de savoir s’adapter aux vilains. Tu a peut être subit la variance ? Moi aussi je l’est subit mais cela ne dure pas éternellement.

Tu à visiblement les bonnes méthodes de travail sur la théorie mais sur le mental ? Peut être que tu néglige un peu cet aspect la.

Parfois faire une pause sur le poker d’une semaine permet de se remettre les idées en place.
Devenir un joueur gagnant en micro ne se fait pas du jour au lendemain, cela se fait sur 1/2 voir 3 ans si ont veut franchir la NL 10 tous dépend de notre win-rate aussi. Petite vidéo pour illustrer

https://youtu.be/mDuxNVD6Be8

J’ai un parcourt un peu similaire au tiens, mais franchement accroche toi, et en plus tu dit que tu est gagnant en NL2 même si tu crush pas c’est déjà
bien ! tes efforts vont finir par payer mais il ne faut pas être presser de gagner parce que c’est justement comme cela que l’ont vas perdre et sa je pense que ton coach à du te le dire aussi.

Bref, courage accroche toi ne baisse pas les bras tu est dans la bonne direction je pense.

1 J'aime

Je fais pas tout bien sinon ke sortirais comme tu dis. Je voulais simplement souligner que je fais (pour ne pas qu’on me conseille de le faire :/)

Je comprends ce que tu veux dire. J’ai pas de groupe de travail à proprement parlé mais des joueurs avec qui je discute. Evidemment je leur ai demandé et ce sont de bons Conseils. Mais ca reste technique. Dans le sens où on dit « faudrait plus ca ou ca » mais ce sont des joueurs de mon niveau. Concrètement ils peuvent autant se tromper que moi x)

Je voulais vraiment dire généralement. Sans parler de mon jeu a moi spécifiquement. Peut être revoir son mindset (comme tu le dis), ou une façon de bosser et un point de crispation sur le blocage. Je suis tout à fait d’accord avec toi sans me connaitre on peut pas savoir si je 3bet trop, si je suis trop tight etc. On peut juste savoir que je bosse mal x)

Bah alors trouves en un, et un bon
Des fois, cela prend un peux de temps, parce qu’on se retrouve dans des groupes ou les gens ne sont en fait pas vraiment motivé, et qui ont une utilité…disons discutable, mais une fois qu’on a un bon, on se rend compte que cela apporte bien plus que tout ce qu’on aurait pu imaginer
Et je pense vraiment que ceux qui seraient le mieux placé pour t’aider, ce serait des gens avec qui tu grind au jour le jour, travail au jour le jour, et qui du coup s’apercevraient de ce qui te bloques bien mieux que ce qu’on pourra faire sur un forum

1 J'aime

Clairement j’ai une vision méritocratique du poker et c’est même mauvais lol.
Paradoxalement moralement ça va j’ai connu pire mais je me pose la question.

L’aspect mental clairement je l’ai mis de côté. Je pense bêtement que c’est utile à partir d’un certain niveau que j’ai pas encore :/. Et c’est vachement dur à bosser ça je sais pas faire je comprends mal le concept de bosser son mental mdr

Mais j’suis pas pressé : ca fzit 6 ans j’suis pas à ça prêt ahah

Je vais chercher du côté du mental peut être mais j’ai le sentiment que c’est pas mon pire leak lol

J’en ai eu une demi douzaine ca tient jamais en micro ça m’énerve de m’investir pour rien au final. Ces groupes aparraissent et disparaissent constamment…

J’ai fais partie d’une pelleté de groupe de travail
Et quand je dis une pelleté, c’est vraiment une pelleté
Sur le lot, un seul était vraiment bon
La chance que j’ai eu, c’est que c’était le 1er dans lequel je suis rentré^^
Mais par contre, sérieusement, tant qu’on a pas fait partie d’un tel groupe, on imagine pas ce que ça apporte
Je t’assure, ca vaut le coup de continuer de chercher
Si tout ceux dont tu as fait partie jusqu’à maintenant étaient nuls, je comprend que cela t’ai découragé
Mais vraiment, ca vaut le coup de persévérer dans la recherche d’un bon groupe

Salut, pour moi si tu veux vraiment de l’aide poste des mains ici où tu distribue comme tu dis ta roll. Si tu vois clairement les erreurs que tu fais, note les et essaie de comprendre pourquoi (tilt, fatigue,…). C’est là dessus qu’il faut bosser en priorité, car en micro, il « suffit » juste de ne pas spew pour gagner de l’argent. Montre nous quelques stats aussi pourquoi pas, si tu veux.

1 J'aime

Tu peux aussi nous montrer tes statistiques. On y trouvera probablement quelques pistes

1 J'aime

Tu parles de NL5 je suppose que tu joues sur Wina ? Si oui je te conseille sur PMU :wink:

6max : une place de plus à la table = une place gagnante supplémentaire et, comme vous êtes plus nombreux à la table, tu as moins besoin de faire preuve d’activité. Tu peux davantage « attendre ».

Et, le niveau est plus faible sur PMU que Wina donc c’est parfait pour progesser.

1 J'aime

Je me souviens avoir jouer ce mec en micro sur PMU donc je pense pas que ton com va aider :pig:

2 J'aime

@Erdis, lis des livres. Lis les pdf de @Lacerta_max.

Apprends les bases tout seul aussi.
Tu montres PA à un débutant complet au poker il ne comprendrait rien de rien.

Ça doit être horriblement difficile de démarrer le poker aujourd’hui. Tu arrives dans un milieu ou le poker de 2007 est vu comme un truc évident par tout le monde mais tant que tu me maitrises pas, oublie les conseils plus avancés.

2 J'aime

D’expérience, ça sent la SST (rien à voir avec les MST même si c’est un peu le même principe…) : sporadic spew tendencie. En gros, par-ci par là, il y a un spew de 15/20bb, pas méchant, ça n’empêche pas de dormir le soir, toutes les 400/500h. Le joueur bet river, on sait qu’il a…mais on call…La turn, on sait qu’on ne doit pas barrel cette brique…on ne l’a pas fait les 5 fois précédentes…et la mise la 6ème fois…On oublie également de prendre un pot dont personne ne veut par-ci par là, 3/4bb facile qui nous échappent, une dizaine par session probablement (tu peux d’ailleurs vérifier ton float F). Et puis bien entendu, on ne va pas se mentir, parfois il y a le gros spew, bon on est expérimenté, une petite cavette toutes les 8/10 Kh, c’est pas si méchant on se dit. Tout ceci donne un grand sentiment d’impuissance, on sent qu’on est au dessus du field, on le voit bien quand on analyse avec d’autres joueurs et pourtant le winrate ne décolle pas.
Je connais ce phénomène en tant que coach car il m’est moi-même arrivé de me sentir impuissant face à des profils de ce genre. Je vois bien que le joueur ne fait pas n’importe quoi, il comprend et en plus quand je regarde les mains je me dis « bon c’est pas ce petit spew de 30bb que j’ai 5mn à trouver qui change tout ». Dans ces cas là je sors les grands moyens, je review des sessions complètes, mains par mains. Et la réponse en fait est si, ça change tout. Si tu fais une analogie avec la plomberie (vu qu’on parle de leaks…), tu vois une fuite dans un petit tuyau de la salle de bain, une petite goûte aussi dans le radiateur et l’évier, y’a l’air d’avoir un petit souci mais pas sûr, tu te dis « c’est bon ça passe jvais pas faire réparer ça maintenant je pars 1 mois en vacances, on verra après », et bien tu reviens chez toi ton appart est complètement défoncé.

La réponse justement se situe dans le mental, le poker, c’est un jeu où la principale problématique est la performance : à quelle régularité vais-je réussir à appliquer ce que je sais ? Il vaut mieux être moyen tout le temps que de temps en temps très bon et de temps en temps très mauvais. Et le mental, ce n’est pas juste le tilt, ou plutôt le tilt c’est plus que ce qu’on pense. Quand tu dis que ce n’est pas à ta limite qu’on le bosse, en gros tu me dis que ça ne sert à rien de bosser ce qui compose 50 % du jeu. C’est un peu comme-ci tu me disais « c’est bon, au foot pas besoin de faire de la muscu ou du footing, juste s’entraîner à jouer ça suffit ».
Il y a des méthodes de travail qui existent, pas besoin de penser forcément à des programmes assez lourds et souvent tu verras que c’est surtout une question de maintien du cadre : s’échauffer avant la session, délimiter le temps de session, le nombre de sessions, le nombre de tables, ne pas jouer trop tard, etc. Bref, du bon sens.
Et bien entendu, ne pas oublier qu’en micros, on est dans un jeu orienté value, on fait des petits bluffs, on ne raconte pas de grosses histoires et on écoute les grosses histoires adverses. :wink:

13 J'aime

Je rejoins @Freudinou le mental est pour beaucoup une faiblesse négligée, je le sais car c’est un point faible chez moi que je travaille, j’ai pris la mauvaise habitude de faire nawak en début de session en distribuant jusqu’à 10 caves, 4 à 5 caves en moyenne et je cours après en restant focus pour remonter des fois ça passe et d’autres pas quand je me prends des bads derrière je pars en tilt et je stoppe. Je n’arrive pas non plus à être focus si je joue en micro, pourtant il faut que j’arrive à débuter ma session quelques minutes à play en micro pour jouer à ma limite ensuite. Après tu as peut-être un problème avec la limite, je connais une certaine joueuse comme ça championne de la NL2.

2 J'aime

On voit tout de suite quand un coach prend le temps de passer sur un thread…il donne de bonnes directives (et sait exprimer son TP).
Merci :wink:

Avec une modeste contribution de ma part, j’invite juste tout les joueurs ayant ces difficultés à faire des recherches sur la notion de « Goal Tree » :wink:

Mouflos aussi je crois :slight_smile:

3 J'aime

Bon, je voulais intervenir mais je crois qu’à peu près tout a tété dit.

Un bon groupe de travail est très profitable. Avec au moins un joueur meilleur qui crush bien les micro. Si tu n’en a pas, essaie au moins de faire des rails avec un joueur meilleur que toi. Dans les deux sens: tu le regardes jouer et lui pose des questions, Et il te regarde jouer et t’indique ce que tu peux améliorer.

Tu as eu un coach. Donc normalement il sait ce qui ne va pas. Il a du te le dire ?

Identifie tes leak mentaux. Quelque soit la limite c’est important. Si Freudinou a bien identifié le problème, le « sporadic spew tendencie », essaie de trouver de quelle façon améliorer ça. Des warm up bien construits avec des axes de travail peuvent être très utiles.

Tu joues quel field ? Winamax ?

Enfin, comme suggéré plus haut, tu peux poster tes stats pour un leak finder. Si tes leaks sont essentiellement techniques, ça peut être intéressant. Pour qu’il soit complet voici les stats que je te conseille de mettre (par position et total):

PF: Hands, bb/100 et bb/100 adj, VPIP et PFR, Raise first in, PF 3bet, Fold to PF 3bet after raising, PF 4bet after raising, 4bet range (stat importée), squeeze, Call PF 2bet, Fold blinds to steal, Fold % when the BTN opens, BB facing SB open Fold %, 3bet vs steal.

Post-flop: Hands, WTSD, WSD, WWSF, CBet flop, turn et river, Fold to CBet flop, turn et river, Raise Flop CBet, Check raise % Flop, turn et river, Bet river, Fold river, River call efficency, Float bet flop et turn, Probe bet turn, Fold to float bet % Flop et turn, Fold to probe bet turn.

Si tu ne souhaites pas les poster à la vue de tous tu peux me les envoyer en MP.

3 J'aime

Je vais paraître un petit peu dur, et je suis aussi surpris que personne n’ait fait la remarque mais c’est aussi possible que tu ne sois pas fait pour ce jeu.

A titre perso, je bloque aussi en micro depuis trop longtemps et la raison principale est, à mon sens, que je n’arrive pas à saisir la « logique » du poker. J’ai les principes de base, j’arrive à battre la nl2 parce que lol la nl2, mais dès que je monte un peu je me fais defoncer.
Et la raison essentielle c’est parce qu’au final, je ne maîtrise pas des concepts évidents, qui devraient être connus sur le bout des doigts depuis le temps (un post comme ça me fait par exemple bien ouvrir les yeux sur mon incompétence Réflexions sur le bet "pour protect").

Au final, malgré le fait que j’aime jouer à ce jeu, la logique nécessaire pour performer ne me parle pas, je sais que je n’arrive pas a avoir le thinking process adéquat. Alors c’est chiant, c’est dommage mais au final ce n’est pas grave, je sais aussi que je suis performant dans d’autres domaines et que d’autres personnes ne le sont pas dans ces domaines.

Je lis des commentaires qui disent qu’on sort des micros en 1-2-3 ans, mais si ça fait déjà des années que tu joues, poses toi d’autres questions. Pourquoi joues tu ? L’argent ? La compétition ? Le plaisir ? Pourquoi en CG ? Est ce là où tu as les meilleurs résultats, le plus de plaisir ? Tu as essayé d’autres formats ?

1 J'aime

Dans mon art martial, je me souviens quand j’ai commencé mon prof disait : « faut pas se leurrer, beaucoup de gens qui commencent sont pas faits pour ça, faut pas s’attendre à avoir plus de 20% des débutants qui se réinscrivent. Puis certains sont justes pas faits pour ça, ils y arriveront jamais, ~25% de ceux qui restent ne vont même pas passer un niveau ; les autres vont passer un niveau mais seuls les 25% meilleurs vont pouvoir espérer passer 2 niveaux ». Quand j’ai eu un bon niveau j’étais pas d’accord alors j’ai monté mon club. 23 personnes se sont inscrites et 22 sont restées la 2è année. Pour ce qui est du niveau, tous ont passé un niveau, 80% ont passé 2 niveau et mes 10% meilleurs environ (2 qui :stuck_out_tongue: ) ont passé 3 niveaux.

En bref :

  • Dire qu’on est pas fait pour quoi que ce soit est faux. Le talent détermine le niveau où tu commences, le travail ta vitesse d’avancée. Donc si tu n’avances pas c’est juste que tu ne travailles pas assez régulièrement/efficacement.

D’ailleurs toi Hades, tu travailles régulièrement ? :stuck_out_tongue:

@erdis t’as combien de k hands en NL2 ? 5 ? Travailles tu régulièrement (pas bcp de temps mais de manière régulière au sens strict) ? As-tu un « plan de progression » ?

1 J'aime

J’ai un contre exemple poker justement
Dans mon « bon » groupe de travail, est arrivé un mec qui galerait en NL2
Pendant plus d’un an, tous les jours ou presque, on s’est relayé a faire des reviews avec lui, a construire des ranges avec lui, a analyser des vidéos de son jeu qu’il enregistrait etc etc etc
A coté de ça, il bossait aussi de son coté après qu’on lui ait expliqué comment bosser
Et je précise, a l’époque, le groupe était composé de joueurs de la NL2 a la NL100, pour la fin de la période en question
Le mec qui est arrivé en NL100 a la fin de cette période l’a même coaché, en privé, 2X par semaines pendant 3 mois
Avant ça, moi, qui était ne NL10 a l’époque et un mec grindant la 25, on a tous les soirs pendant 1 mois et demi, des fois accompagnés par d’autres, review ses mains de la journée
On s’y est vraiement mis a fond, parce qu’on a pris ça comme un challenge que de le faire step up
On faisait même des conférences entre nous sur discord pour voir comment l’aider au mieux
Et malgré ça, au bout de cette période, il galérait toujours autant, continuait a répéter encore et encore les mêmes erreurs etc etc etc
Lui, il n’était vraiment pas fait pour le poker

1 J'aime