Main de légende #1 : Le héro fold de James Obst aux WSOP

Main de légende #1 : Le héro fold de James Obst aux WSOP

Le 11ème épisode du Main Event des WSOP 2016 diffusé ce weekend par ESPN nous a offert un grand moment de poker télévisé. Une rencontre full contre quinte flush, qui permettra au joueur James Obst de nous dévoiler tout son talent. 


James Obst vs Michael Ruane : Une main de légende ?


Contexte : 
La main en question se déroule durant le 7ème jour du Main Event des WSOP 2016. Il ne reste plus que 24 joueurs en course, et la partie durera jusqu'à la formation de la table finale à 9 joueurs.
Les joueurs sont assurés de repartir avec 270.000$ tandis que le prochain palier aura lieu à la 18ème place (338.000$). Chaque finaliste a la garantie de quitter le tournoi en étant millionnaire, et 8 millions sont promis au vainqueur.


Les acteurs :
La table est constituée de 8 joueurs. Parmi eux, le génial Tom Marchese, qui restera en dehors du coup. Les 4 joueurs actifs de la main en question sont :

- Fernando Pons (17.700.000 jetons) : C'est le relanceur initial pré flop. Il s'agit d'un joueur amateur espagnol, qui avant le Main Event affichait 14.000$ de gains sur le circuit. 

- Michael Ruane (21.500.000 jetons) : Comme le joueur espagnol, il dispose d'un palmarès modeste, avec 4 min cash dans des event à 1500$ des WSOP. Son plus gros gains alors est une 30ème place dans un EPT en 2012 pour 17.000$. Aucune info sur ses stats online.

- James obst : LA star de cette fin de Main Event avec Cliff Joseph. L'australien possède une fiche Hendon Mob qui affiche 1.500.000$ de gains, et a quasiment tout remporté sur le circuit australien. Il possède également 5 tables finales WSOP à son actif. Online, il joue sous le pseudo 'Andy McLEOD' et a remporté 4 events SCOOP.

- Qui NGuyen : Joueur amateur, son plus gros résultat alors reste une 50ème place dans event WSOP (1500$) pour 9000$ de gains.


La main
La main se joue sur des blindes 100K/200K avec une moyenne se situant autour de 50BB. 
James Obst dispose du plus gros tapis de la table avec 25 millions de jetons, et doit figurer dans le top 3 du chip count global.

 

Analyse de la main (a débattre sur le forum)

Cette analyse est loin d'établir la vérité, tant la main semble compliquée (en particulier au flop). Nous attendons vos avis sur le forum avec impatience afin de débattre dessus. 

Pré flop
L'action pré flop est standard pour tous les joueurs. Nous ne reviendrons pas dessus.


Flop 
Flop qui offre top paire à l'espagnol, straight flush draw à Ruane, et bottom set à Obst;

- Fernando Pons : Avec top paire good kicker, l'espagnol décide avec raison de faire un continuation bet. Ne pas bet ici reviendrait quasiment à give up la main sur un board aussi drawy en 4way.
Le sizing de moins d'un tiers pot semble cependant insuffisant, et aurait mérité d'avantage (environ 1/2 pot) pour optimiser la value contre les possibles tirages. 
Fold à juste raison après raise de Ruane et le 3bet de James Obst.

- Michael Ruane : Après le Cbet de Pons, deux options s'offrent à lui : Call ou raise. Avec un énorme tirage (flushdraw / Gutshot), l'américain décide de prendre l'option agressive. Ce n'est pas une mauvaise décision, car les deux joueurs en blinde auront moins de JJ/QQ en main que lui, et peut prendre le coup directement au flop en cassant l'équité de ses adversaires (style top paire ou flush draw supérieur). Seul hic : le relanceur initial UTG possède QQ/JJ dans sa range, et si UTG décide de 3bet flop, il devra payer et fold son équité turn s'il ne touche pas directement son tirage. Dommage avec autant d'outs. Le petit sizing de l'espagnol lui a peut être permis d'éliminer les set de sa range. 
C'est finalement James Obst qui va le 3bet flop. L'australien dispose de bcp moins de JJ/QQ que UTG, car il en aurait 3bet beaucoup pre flop en devant jouer le coup hors position post flop.
Avec la profondeur des deux joueurs, et la cote qui lui est offerte (3M3 à rajouter dans un pot de 10M), il décide de call. Les limites de son raise flop surviennent alors, et s'il ne réalise pas son équité au turn directement, la pression que va lui mettre Obst risque d'être compliquée à assumer, et il devra se séparer de son équité importante.

- James Obst : Après avoir check flop, il fait face au cbet du relanceur initial, puis raise du bouton. L'australien se trouve dans un drôle de spot avec bottom set. Il opte pour le 3bet probablement avec l'optique de : 
Fold en cas de 4bet de l'espagnol qui représenterait alors clairement QQ/JJ dans ce spot.
Prendre de la value contre Michael Ruane qui ne dispose pas énormément de QQ/JJ vu l'action pré flop, et bien plus de tirage (quinte et flush) ou de double paire (JQ)
Le donkbet flop était également une option largement acceptable.

- Qui Ngyen : RAS


Turn 

La carte terrible pour Obst, qui fait ouvrir quinte + couleur

- James Obst : l'australien se sait très souvent battu sur cette turn. Les seules mains qu'il dominait flop vu l'action était des combo draw (ou marginal) JQ, et ce fait rentrer alors beaucoup de combo. 
Il décide à juste titre de check et aviser en fonction de la mise de Ruane. 
Face à une mise de 3.75M dans un pot de 13.2M, il a la cote pour trouver un full river et battre les possible flush qui sont rentrées turn. Mais Ruane aurait-il misé si peu cher avec une simple flush style ( / ) sachant Obst très souvent sur deux paires ou set ? La est toute la problématique de la main. 
En y réfléchissant, Ruane dispose que de très peu de flush mis à part en main. avait du sens au flop, mais l'apparition du au turn rend le combo impossible. aurait souvent 3bet pré flop, et le joueur aurait surement juste call le cbet du joueur UTG avec des mains comme , etc..Donc reste finalement que et (moins probable vu l'action pre flop, mais imaginable).
A noter quelques       qui auraient du sens, mais s'il serait moins intéressant de les raise au flop que car : 
Moins d'équité vs la range de call des vilains
Fait fold les straight flush inférieurs adverses 

- Michael Ruane : Avec la quinte flush rentrée et le check de Obst, Michael dispose de deux options. Avec 100% d'équité il ne craint rien, et peut soit checker, soit décider de miser.
Comme expliqué précédemment, sa range perçue ici est clairement flush minimum, et il se doute qu'un excellent joueur comme Obst l'a bien compris. Il décide alors de prendre l'option de bet comme il aurait fait avec une simple flush et prendre de la value tout de suite, mais d'offrir une excellente cote à Obst en misant 1/4 pot. 
 

River

- James Obst : Il a payé turn pour tenter de toucher un des outs qui lui offrirait un full, et c'est chose faite. Avec 16M devant lui, il reprend le lead et opte pour une mise 1/4 pot afin de prendre de la value sur les flush probables ( ) de son adversaire, sachant que pour rappel il a éliminé JJ/QQ chez Ruane après l'action pré flop / flop / et turn. Face à un adversaire qu'il pense assez peu expérimenté, il s'agit probablement de la meilleure action possible. Check/call lui semble moins intéressant, Ruane ne dispose d'aucun bluff à ce moment donné, et ne risque pas de se value cut souvent avec moins bien (quinte / couleur / DP). Check / fold peut être une option à condition que Obst est la certitude que :
- Ruane ne payera jamais une mise river avec simple flush (même 1/4 pot)
- Ruane n'a aucun bluff
- Ruane ne sera jamais en value cut avec une main moins bien (quinte / couleur / DP).

La décision est prise : Bet/fold 1/4 pot en se laissant 50 blindes après le coup. A noter que Bet/call serait suicidaire au vu de l'action, ne pouvant battre aucun combo de l'américain. 

Suite au raise all in de Ruane, la seule main probable de son adversaire est alors annoncée : pour un quinte flush trouvée turn.


La main télévisée