Bankroll et rentabilité

Bankroll et rentabilité

Le hasard joue un rôle entier dans l'économie du poker. C'est parce que les joueurs faibles gagnent de temps en temps qu'ils continuent à jouer. Le métier du joueur de poker consiste à apprivoiser le hasard et à anticiper les mauvaises passes. Attention cependant à continuer à maximiser les gains…

 

Comme un trader le joueur doit rentabiliser au maximum son bankroll tout en réduisant les risques au minimum Le joueur de poker est un investisseur. Il joue avec son argent. Il risque donc, comme tout investisseur la faillite! Pour éviter de "sauter", c'est-à-dire de perdre son outils de travail, le joueur doit anticiper la mauvaise passe et protéger son bankroll. Le bankroll (argent tournant) est la masse financière que le joueur investit pour le jeu. Comme un trader le joueur doit rentabiliser au maximum son bankroll tout en réduisant les risques au minimum.

Rentabiliser, voilà le mot-clé du problème. Pour des raisons pratiques, nous allons aborder le cas du limit holdem short-handed c'est à dire sur des tables 6 max. Cependant, les concepts manipulés ici sont complètement adaptables aux autres variantes ou déclinaisons.

Le short-handed est un jeu très volatile. Les professionnels affirment que l'on peut perdre environ 300 gros bets face à une opposition où notre espérance de gain est positive. Donc pour un joueur qui estime être favori sur une table limit 3/6, il devra être prêt à perdre 900$ pour pouvoir jouer tranquillement sur cette table! Bien entendu, le joueur peut décider de jouer à 2/4 mais sa rentabilité sera alors moins bonne. Comme dans tous les domaines, au poker, le risque est proportionnel à l'espérance de gain.

Sur le long terme, le joueur va gagner et augmenter son bankroll Cependant, pour être gagnant au poker (à priori, c'est pour cela que vous lisez ces lignes), vous devez prendre en compte ces concepts. Le professionnel de poker construit sa carrière, son gain horaire est faible au début car son expérience et son niveau de jeu ne lui permettent pas d'affronter avec succès les parties un peu chères où l'opposition est résistante. Le principe est très simple, le joueur joue sur des tables où il est favori sans mettre son bankroll en danger. Les statistiques vont rejoindre les probabilités: sur le long terme, le joueur va gagner et augmenter son bankroll. Au delà d'un certaine somme, il faut jouer plus cher pour gagner plus.

Maximiser le gain horaire.

Comme nous l'avons vu, la règle numéro 1 est de protéger son bankroll. Supposons maintenant que nous ayons monté 1000$. Nous pouvons jouer à 3/6$ mais nous pouvons également jouer moins cher (2/4$ par exemple). Le principe maintenant est de trouver le tarif où notre gain horaire est le meilleur. Comment le savoir? Simplement: s'il y a un écart de niveau significatif et visible entre les tables des deux tarifs, allez vers les joueurs les plus médiocres. Sinon, allez sur la table la plus chère…

 PA  2 18187